BIENVENUE


-  Petites mises à jour
selon l’actualité
Les liens indiqués  en italique ne sont pas en français

Nouvel email

-  Des Adresses

Mes Vedettes
et, quelques
Bonnes nouvelles 

LES  HOMMES

= Infos récentes    =>  précédentes  et  anciennes
CHIBANIS      .
=
Droits de l’H.   
= Expulsions     
=
La, les races  21/10
=
Secours Pop.  04/11
=
UFAL               
=
Les Réfugiés  23/10
=
Logement       23/11      
-
PAUVRETE     04/11
= Les
ROMS          
-
La Cimade        

-  Voici  ci-dessous quelques infos choisies avec le lien vers l’info publiée
Les choisies et les plus récentes ne sont pas toujours les plus importantes…
Les infos sont réparties en Récentes, Précédentes et Anciennes

LES ANIMAUX
= Infos récentes    =>  précédentes  et  anciennes

ANTI-CORRIDA
= Infos récentes      précédentes  et  anciennes
-  Manifestation anti-corrida à
Nîmes le 03/06/17 

ECOLOGIE

= Infos récentes    =>  précédentes  et  anciennes

= CHAROLLOIS  :
-    Ses lettres
hebdo
=
Pierre  RABHI   20/11
= La Nature
=
Réchauffement
=
Énergies durables
=
Projets  et Fonds
ZERO Pesticide
=
Nucléaire    05/12
=
Arbres-Forêts 09/10
COP 22       07/11

25/11  :  « Le Comité du programme scientifique (CPS) de l'ESA a confirmé des prolongations de mission de deux ans pour neuf missions scientifiques auxquelles l'Agence participe. Cela assure leur fonctionnement jusqu'à la fin de 2018.
Après avoir examiné en détail leur état opérationnel actuel et le retour scientifique probable de chaque mission, le CPS a décidé de prolonger l'exploitation de six missions menées par l'ESA (Cluster, INTEGRAL, Mars Express, PROBA-2, SOHO et XMM-Newton). 1er janvier 2017 au 31 décembre 2018.
Le feu vert a également été consacré à la poursuite des contributions de l'ESA aux opérations de trois missions internationales de collaboration: le télescope spatial Hubble et le Spectrographe d'imagerie de zone d'interface (IRIS), dirigés par la NASA, ainsi que par Hinode, .
Tous les deux ans, toutes les missions  (
Suite)

ASTRONOMIE

= Infos précédentes

Liens.
= astéroïdes  :        1702
à risque pour la Terre, mais :
 
    Aucun danger prévu.
= 05/05,   0.5 LD   4 m
= Exo Planètes :    3422
= Syst. Planétaires  2560
= Observation : MAI
Image of the Day
-  Ondes gravitationnelles :
   : 
Résumé

PERPIGNAN

= infos précédentes
= BOUGE TOIT
=
Les Indignés
=
La Catalogne   23/05
et des Photos
=
Rions
=
Des artistes
= Un peu de pub  18/05

= Indignations  12/05
= A savoir
=
Opinions  06/05
= AROLES  M

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

PERPIGNAN (66)

= Infos récentes  =>    précédentes  et  anciennes
= La Catalogne :    L’Indépendance
Les
catalans  -  La langue
=
Mémorial de Rivesaltes
= Indignations     
-  Adresses
diverses
MES VEDETTES
Occitanie ! ?

05/12  -  « Mexico accueille la COP de la biodiversité.
La 13è Conférence des parties à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique  -  équivalent, pour la biodiversité, pour le climat  -  se déroulera à Cancun au Mexique du 4 au 17/12. Elle est placée cette année sous le signe de « l’intégration », idée selon laquelle la biodiversité doit être prise en compte dans l’ensemble des politiques climatiques, agricoles, forestières, de la pêche, du tourisme ou encore de lutte contre la pauvreté des pays » (Le Monde, Planète p 7)

« L’huile de palme est un gros business. Pour agrandir leurs exploitations et alimenter leurs affaires florissantes, les industriels massacrent les forêts tropicales. Des sociétés d’investissement participent au boom du secteur par leur soutien financier, révèle la branche américaine de l'organisation Amis de la Terre. Dans un rapport, elle dénonce notamment les activités du groupe BlackRock (New York). (SUITE)

05/12  -  Les insectes sociaux, comme les fourmis, les abeilles et les guêpes, sont connus depuis longtemps pour se transmettre l'un à l'autre par un échange de bouche-à-bouche, un comportement connu sous le nom de trophallaxie. Ils stockent des aliments liquides dans des «estomacs sociaux», ou des cultures, d'où ils peuvent régurgiter plus tard. Ils se nourrissent ainsi les uns les autres et leurs larves. Maintenant, les scientifiques rapportent que les insectes partagent beaucoup plus que la nourriture. Ils communiquent aussi  via des cocktails chimiques conçus pour se façonner mutuellement ainsi que les colonies dans lesquelles ils vivent. L’échange de salive pourrait jouer des rôles encore inconnus chez beaucoup d'autres animaux, des oiseaux aux humains.
Les chercheurs ont découvert que ce fluide social contient une gamme diversifiée de produits chimiques, y compris pour la croissance, la digestion et les protéines liées à l'immunité; Repères de reconnaissance des nids; Et une hormone juvénile, importante pour la régulation de la reproduction des fourmis, le développement et le comportement. La présence inattendue de cette hormone suggère que les adultes peuvent décider de ce que les larves vont devenir quand elles grandiront...Les molécules contenues dans les aliments régurgités jouent plutôt «un rôle actif dans la régulation du comportement de la colonie, la structure de la population et la résistance immunitaire."

-  « 10 décembre, Journée internationale des Droits de l’homme » Amnesty International lance les « 10 jours pour signer », en faveur des personnes dont les droits sont violés. Du 2 au 11 décembre, seront mises en lumière 10 situations de personnes à défendre, dont la vie peut changer grâce aux millions de lettres, pétitions, messages sur les réseaux sociaux envoyés aux gouvernements : que ce soit Edward Snowden, emblématique lanceur d’alerte ou Shawkan, photojournaliste égyptien emprisonné et menacé d’exécution, sans oublier Bayram et Giyas deux militants azerbaïdjanais torturés après avoir tagué une statue ou encore Eren Keskin, avocate turque harcelée et menacée en raison de ses engagements pour les droits humains. (Suite)

02/12  -  Avec Watty , à Torreilles-66, on sensibilise les plus jeunes à l’écologie, aux économies d’eau et d’énergie. « L’atelier sur la mobilité durable a permis aux enfants de se rendre compte qu’ils pouvaient à leur échelle faire attention à la manière dont ils se déplacent afin de limiter au maximum leur impact sur l’environnement : utiliser au maximum une  mobilité douce (vélo, skate, trottinette, rollers…) et lorsqu’on ne peut pas faire autrement, privilégier les solutions qui consomment le moins d’énergies fossiles (train, bus, tram, métro, transports en commun, covoiturage…)

« L’atelier de sensibilisation aux économies d’énergie et d’eau a permis aux enfants de CP et CE1 de repérer tous les mauvais gestes du quotidien (gestes énergivores) qui gaspillent de l’énergie et d’y apporter des solutions, les bons gestes à faire tous les jours (écogestes) pour limiter au maximum notre consommation d’énergie et d’eau » (Le Monde, p 13)   =>
09/12  -  ARBRE DE LA LAÏCITÉ : Le GESA célèbre, en Pays catalan, la loi du 9 décembre 1905 par la plantation d’un arbre  de la laïcité à Saint-Féliu-d’Amont, Amélie-les-Bains, Toulouges, Canohès, Millas, Céret, Cabestany, Pia, Alénya et, l’année dernière à l’inspection académique de Perpignan. Le GESA tient à rappeler son attachement à la loi du 9 décembre 1905, de séparation des églises et de l’État, qui reconnaît la liberté de conscience de chacun, la stricte égalité des citoyens, quelles que soient leur origine et leur appartenance religieuse enfin la liberté pour tous, celle de croire ou de ne pas croire. En 2011, le sénat a choisi  d’instaurer chaque 9 décembre, la journée de la laïcité, elle est l’occasion de saluer les initiatives pour la protection et la promotion de cette valeur qui garantit le bien vivre ensemble. Le GESA plantera l’arbre de la laïcité vendredi 9 décembre, à 11 heures, à la mairie, place des Dauphins, 1 rue de la Poste.

03/12/2016  :  « Une crise humanitaire délibérément fabriquée »
« A Calais, à Grande-Synthe et sur le littoral du nord de la France, le gouvernement français a délibérément créé une crise humanitaire. Dans la 6è puissance économique mondiale, un pays qui a la capacité logistique, l’ingénierie et les moyens de répondre en quelques heures aux besoins vitaux des milliers de migrants précaires, il n’aurait dû y avoir qu’une tension sanitaire et sociale facilement résorbable. Au lieu de cela, les autorités ont fait le choix de ne pas répondre de manière adaptée. De laisser ces personnes dans des conditions d’insalubrité maximale, avec des difficultés pour se laver, boire, manger, se soigner et se loger. (…)
A cette réalité dramatique, la réponse des autorités a d’abord été de nuire, en se focalisant sur la destruction des lieux de vie  -  et donc, par ricochet, des liens sociaux. Des réponses étatiques aux besoins vitaux ont ensuite vu le jour. Mais elles ont toujours été sous-calibrées au regard des besoins, par peur, notamment, du mythe de « l’appel d’air ». Ainsi le politique justifie-t-il sa stratégie d’insuffisance, alors même que des milliers de personnes vivent dans des conditions inhumaines. Les autorités ont parfois poussé le vice jusqu’à appliquer des mesures administratives restrictives en matière de
…( Suite )

 Huile de palme : Exploitation d’enfants et travail forcé en Indonésie.  (VOIR)

ASTRONOMIE

Infos récentes
précédentes  et  anciennes

= astéroïdes  :       1743
à risque pour la Terre, mais :
 
    Aucun danger prévu.
= 25/11,   0.3 LD   7m
= Exo Planètes :   3545
= Syst. Planétaires  2660
= Observation: Déc.
Image of the Day
-  « 
Habitables ? »

04/12  -  « L’anthropocène et la révolution
L’espèce humaine occupe la planète, l’exploite, maîtrise les ressources, détruit la biodiversité, pollue l’atmosphère, les sols et les eaux.
Par sa prolifération et la transformation physico-chimique de l’environnement terrestre, cette espèce devient le facteur premier des modifications de la biosphère et du climat.
Par ailleurs, les prodigieux progrès des sciences et techniques qui accroissent chaque jour la capacité de maîtrise ne peuvent qu’accentuer le rôle de l’humain dans le devenir du vivant.
Des scientifiques ont proposé le terme d’anthropocène pour qualifier notre ère dont le début remonte au développement du phénomène industriel.
La biologie et les « ciseaux » des gènes constitueront les instruments déterminants de la mutation de notre espèce, pour le meilleur, c’est-à-dire la guérison des maladies et le recul de la mort ou le pire, l’augmentation des performances.
Ces faits appelaient d’abord une prise de conscience, puis une politique de responsabilité, une nouvelle frontière éthique corrélée à cette maîtrise d’une ampleur autre que celle que pratiquèrent les hommes du passé.
Plus besoin d’œuvrer à « devenir seigneur et maître de la nature ».
Le but atteint, il fallait savoir quoi faire de cette maîtrise de démiurge.
Or, voici que survient dans le monde entier, à l’opposé de ce devoir de respect, un mouvement de régression sur des réflexes inadaptés aux défis du temps.
(SUITE) »


23/11/2016  -  6 millions de Français craignent encore le froid. Près de 12 millions de personnes éprouvent des difficultés à payer leur facture de gaz et d’électricité, (Suite)