DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

Haut de Page       Accueil

Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

=  4ème trimestre 2016  :
-  01/10/2016  -   La souffrance des Lapins angoras
« One Voice a décidé de porter plainte pour actes de cruauté envers les animaux et pour différentes infractions aux dispositions du Code rural.
Après une enquête dans six élevages français de lapins angoras One Voice s’est engagé dans un combat pour faire cesser l’élevage de ces lapins angoras en France et interdire le commerce de cette laine. Les conditions d’élevage et d’épilation sont très cruelles comme on peut voir dans leur reportage (cages exiguës, peau arrachée, etc)
-  Les amis des animaux bientôt terroristes ! ?  -  Commission d'enquête sénatoriale …!  Voir.
-  07/10  :   Orang-outang, bonobo et chimpanzé maîtriseraient la théorie de l’esprit, à l’instar des humains. Ces primates auraient la capacité d’attribuer des intentions à leurs congénères, c’est-à-dire qu’ils savent conceptualiser ce que « sait » un autre, même si cette information est fausse. (Christopher Krupenye, de l’université de Duke (Etats-Unis) l’a démontré avec 40 primates.)
16/10  -  L’écosystème de Leuser, extraordinaire réserve naturelle, est unique au monde : c’est le seul endroit où cohabitent orangs-outans, tigres, rhinocéros et éléphants, quatre grands mammifères en voie d’extinction. La biodiversité de ce lieu reconnu patrimoine mondial de l’UNESCO est fabuleuse. Les environnementalistes parlent d’un des biotopes les plus significatifs de la planète. Dans les forêts marécageuses du parc national de Gunung Leuser vivent la plupart des orangs-outans de Sumatra, tandis que dans son épaisse végétation tropicale pousse la plus grande fleur du monde (Rafflesia).  La déforestation, les plantations, les exploitations minières et les constructions routières détruisent l’écosystème de Leuser depuis des années, malgré la protection légale en vigueur. Pire, une nouvelle loi ignore le statut protégé de ce site, rendant les activités destructrices à venir parfaitement légales. Les indigènes se défendent contre cette loi. Soutenez-les avec votre voix, pour que les richesses naturelles des forêts tropicales de Leuser soient  protégées !  Pétition.
_  Un livre : « 
Sommes-nous trop « bêtes » pour comprendre l’intelligence des animaux ? » Frans de Waal ( Les liens qui libèrent)
« Ah! Le « boulet de la pensée cartésienne » qui a longtemps occulté ce que nous ne voulions pas voir chez les animaux : leurs capacités cognitives, leur intelligence, détaille ici l’éthologue de l’université Emary d’Atlanta (Etats-Unis). Chaque mois de nouvelles études montrent des rats regrettant  des décisions, des pieuvres reconnaissant des visages humains, des neurones spécifiques permettant aux singes d’apprendre des erreurs des autres. On parle désormais de culture, d’empathie, d’amitié et même de rationalité chez des animaux. Le chercheur excelle à raconter les mille tests imaginés par les scientifiques. » (Sc et Avenir, Octobre 2016, n° 836, p62)
-  350 manifestants étaient présents ce samedi 5 novembre à Guéret pour protester une nouvelle fois contre l'infernal  projet de la "ferme usine" dite des « mille veaux ».
09/11  -  LOUP :  Avec le tir d’une louve ce lundi 7 novembre dans les Alpes-de-Haute-Provence, le nombre de 100 loups abattus « légalement » en France depuis le retour de l’espèce vient d’être franchi. Comment est-on passé en quelques années d’une protection à une véritable chasse aux loups digne du 19e siècle ? Le loup est une espèce classée protégée en France depuis son retour naturel en 1992-1993, et strictement protégée en Europe.   Toutefois en cas de prédation sur le bétail, des tirs peuvent être autorisés par les pays membres comme mesure dérogatoire exceptionnelle « lorsque tous les autres moyens ont été tentés pour l’éviter ». Mais en France, depuis le premier abattage ordonné en 2004, les tirs de loups sont peu à peu devenus la norme et sont ordonnés massivement, en infraction avec les textes européens (Convention de Berne et Directive Habitat Faune Flore). Désormais, notre pays abat officiellement chaque année 12 à 15% de sa population de loups (estimée en 2016 à 292 ± 78 individus). PETITION.
05/12  -  Les insectes sociaux, comme les fourmis, les abeilles et les guêpes, sont connus depuis longtemps pour se transmettre l'un à l'autre par un échange de bouche-à-bouche, un comportement connu sous le nom de trophallaxie. Ils stockent des aliments liquides dans des «estomacs sociaux», ou des cultures, d'où ils peuvent régurgiter plus tard. Ils se nourrissent ainsi les uns les autres et leurs larves. Maintenant, les scientifiques rapportent que les insectes partagent beaucoup plus que la nourriture. Ils communiquent aussi  via des cocktails chimiques conçus pour se façonner mutuellement ainsi que les colonies dans lesquelles ils vivent. L’échange de salive pourrait jouer des rôles encore inconnus chez beaucoup d'autres animaux, des oiseaux aux humains. Les chercheurs ont découvert que ce fluide social contient une gamme diversifiée de produits chimiques, y compris pour la croissance, la digestion et les protéines liées à l'immunité; Repères de reconnaissance des nids; Et une hormone juvénile, importante pour la régulation de la reproduction des fourmis, le développement et le comportement. La présence inattendue de cette hormone suggère que les adultes peuvent décider de ce que les larves vont devenir quand elles grandiront...Les molécules contenues dans les aliments régurgités jouent plutôt «un rôle actif dans la régulation du comportement de la colonie, la structure de la population et la résistance immunitaire."
09/12  - Animal Politique : Le manifeste Animal Politique a été lancé officiellement mardi 22 novembre 2016 à Paris, devant la presse, et quelle presse : de nombreux relais se sont emparés du sujet. La condition animale au cœur des enjeux politiques est le moteur qui a rassemblé et uni 26 associations de protection animale, dont le CRAC Europe.
   Après un travail de coordination, de réflexion, lancé par les députées Geneviève Gaillard et Laurence Abeille, ce manifeste, qui porte
30 propositions, a vu le jour.    Maintenant, abordons la phase 2, qui consiste à se rendre au-devant des candidats pour la présidentielle, puis les législatives, afin de porter la condition animale en politique. C’est un phare de notre évolution, une considération globale et un levier électoral. Un moment historique.
   Et si les animaux devenaient ce mouvement citoyen et fédérateur qui nous manque tant…

PLUS  ANCIENNES  INFOS  d’ ANIMAUX

INFOS  PRECEDENTES  ANIMAUX

Anciennes infos  :  ASTRONOMIE;   ECOLOGIE;   HUMANITAIRES;   ANIMAUX;   ANTI-CORRIDA;   PERPIGNAN

le développement et le comportement. La présence inattendue de cette hormone suggère que les adultes peuvent décider de ce que les larves vont devenir quand elles grandiront...Les molécules contenues dans les aliments régurgités jouent plutôt «un rôle actif dans la régulation du comportement de la colonie, la structure de la population et la résistance immunitaire."
09/12  - Animal Politique : Le manifeste Animal Politique a été lancé officiellement mardi 22 novembre 2016 à Paris, devant la presse, et quelle presse : de nombreux relais se sont emparés du sujet. La condition animale au cœur des enjeux politiques est le moteur qui a rassemblé et uni 26 associations de protection animale, dont le CRAC Europe.
   Après un travail de coordination, de réflexion, lancé par les députées Geneviève Gaillard et Laurence Abeille, ce manifeste, qui porte
30 propositions, a vu le jour.    Maintenant, abordons la phase 2, qui consiste à se rendre au-devant des candidats pour la présidentielle, puis les législatives, afin de porter la condition animale en politique. C’est un phare de notre évolution, une considération globale et un levier électoral. Un moment historique.
   Et si les animaux devenaient ce mouvement citoyen et fédérateur qui nous manque tant…
09/12  -  (Notes)  -  Le célèbre perroquet Alex avait un vocabulaire de plus de 100 mots. Kosik l'éléphant a appris à «parler» un peu de coréen en utilisant la pointe de son coffre de la façon dont les gens sifflent avec leurs doigts. Il est donc étonnant que nos cousins ​​primates les plus proches soient limités aux huées, aux coos et aux grognements. Une nouvelle étude suggère que les singes et d'autres primates - pourraient parler s'ils possédaient le câblage nécessaire dans le cerveau. Darwin pensait que les primates non humains ne pouvaient pas parler parce qu'ils n'avaient pas le cerveau !  Les anthropologues pensent qu’ ils manquaient simplement de la souplesse nécessaire pour produire le large éventail de voyelles présentes dans la parole humaine. Ils ont donc formé Emiliano, un macaque à queue longue au laboratoire des primates de Princeton. Les chercheurs ont utilisé une série d'outils linguistiques qui mesurent quelles configurations des lèvres, de la langue et du larynx peuvent produire les fréquences qui correspondent aux différents sons de voyelles. Ils ont découvert que, du moins théoriquement, qu’il pouvait produire cinq voyelles distinctives, à peu près équivalentes aux A, E, I, O et U en anglais. Ils ont choisi une phrase qui montrerait une large gamme de voyelles, "Voulez-vous m'épouser?" Comparé à un humain, la voix du singe simulé sonne plate et graveleuse, mais les mots sont clairs et compréhensibles. (Vous pouvez écouter ci-dessous ?)
Les résultats de l'étude ouvrent de nouvelles portes pour l'étude des langues modernes.  On peut penser que de légères différences de population dans l'anatomie vocale pourraient expliquer pourquoi diverses langues ont des propriétés phonétiques différentes.
Bonnes nouvelles de 2016 : Fin de la pêche en eaux profondes, une victoire des défenseurs des poissons des grands fonds. -  Les pandas géants ne sont plus menacés de disparaître (Le Monde)  - Jane Goodall remet un chimpanzé en liberté (Vidéo) et se fait remercier par l'animal. Pardon pour la date, mais c’est incontournable ! )
= 1er trimestre 2017 :

01/01/2017  - -  « La Ferme du Bonheur est un refuge et un lieu de retraite pour animaux du terroir âgés, abandonnés ou maltraités. L’association a été créée en 2002. Actuellement, elle accueille plus d’une centaine d’animaux : chevaux, ânes, chèvres, oies, canards, cochons, boucs, moutons, lapins, chiens, chats, un taureau et un sanglier. Le fonctionnement de la ferme est assuré uniquement par des bénévoles. Son budget est financé  par les cotisations des adhérents, des dons, la recette des vide-greniers, des soirées-chanson et des expositions de photos. En outre, la Ferme du Bonheur est soutenue par de nombreux amis, sponsors et partenaires dont la Fondation Brigitte Bardot. La Ferme du Bonheur  -  Route Notre Dame de Vie  -  66700 Argelès sur Mer -  Tél. 06 03 07 56 78 ou 04 68 95 74 54  -  contact@lafermedubonheur.org  -  www.lafermedubonheur.org »
On peut l’aider en achetant un CD de guitare classique, composé par un londonien tombé sous le charme de la ferme. Quinze morceaux spécialement arrangés dont les interprétations ont été inspirées par les pensionnaires de la ferme. (L’Indépendant, 22/12, p 15)
04/01  -  Expérimentation sur les animaux : Alors que la technologie progresse si rapidement, il est difficile de comprendre pourquoi des essais sur des animaux continuent à être utilisés, par exemple dans le domaine de la toxicologie réglementaire, comme l’explique le docteur Costanza Rovida experte toxicologue pour les alternatives aux essais sur des animaux. Le développement en 2011 d’une méthode sans recours à l’expérimentation animale pour évaluer les produits contenant du Botox est une preuve nette que l’industrie peut remplacer même les essais sur des animaux les plus « complexes » quand elle y est obligée. Dans le cas du Botox, ce fut grâce à l’opinion publique. « Nous ne sommes pas des rats de 70 Kgs ! » (F. Hartung, professeur de toxicologie). Pourquoi tester nos médicaments sur des animaux ? -  9 médicaments sur 10 testés avec succès sur des animaux sont inefficaces ou trop toxiques pour l’homme (Institut national de la santé, USA) -  75% à 90% de la recherche préclinique, notamment sur des animaux, ne peut pas être reproduite telle que publiée (Circ Res, 2015). En clair : des millions d’animaux utilisés sans aucun bénéfice pour la santé humaine.  La loi impose d’utiliser des animaux alors qu’il existe des centaines de méthode modernes et fiables. (Voir)
27/01 -  « Le chasseur : premier destructeur de la nature ( Communiqué de la Convention Vie et Nature du 27 Janvier 2017 )
La CONVENTION VIE ET NATURE dépose plainte auprès de la Commission Européenne pour violation, par la France, de la directive relative à la conservation des oiseaux.
Le mercredi 25 janvier, la ministre dite de l'écologie déclara qu'elle avait donné l'instruction de ne pas verbaliser les chasseurs d'oiseaux d'eau qui tireraient des oies entre le 31 janvier et le 10 février, nonobstant la fermeture officielle de cette chasse.
Ainsi, la funeste chasse ne se contente pas de dérogations multiples, Il lui faut des tolérances.
Chasser en temps prohibé, en l'absence d'arrêté d'ouverture, constitue une contravention de braconnage.
La ministre couvre le braconnage pour satisfaire les exigences d'un lobby chasse nocif, hermétique à toute nécessité de sauvegarder la faune.
Malgré le froid intense de ces dernières semaines, le chasseur français veut tuer de manière compulsive.
Pendant des années, ce lobby contre-nature tenta de falsifier les données ornithologiques pour proroger en février le tir des oiseaux migrateurs
.