()  -  24/03/20  -  Le SARS-Cov-2 survit 3 jours sur le plastique et l'acier

   Des chercheurs américains ont évalué la stabilité du SARS-CoV-2 en aérosol et sur plusieurs surfaces, et l'ont comparée à celle du SARS-Co V-1 responsable de l’épidémie en 2003.

   L’équipe de Neeltje van Doremalen a réalisé dix expériences impliquant les deux virus, SARS-Co VI et SARS-CoV-2, dans cinq environnements différents : aérosol, plastique, acier inoxydable, cuivre et papier carton.

   Si le virus est pulvérisé dans des gouttelettes via un nébuliseur, il est toujours capable d'infecter une personne pendant au moins trois heures. En trois heures, la titration passe de 103,5 à 102,7 TCIDS0 par litre ( un TC-DID représente la quantité de virus nécessaire pour infecter et détruire la moitié des cellules dans un milieu de culture).

   Le SARS-CoV-2 est très stable sur des surfaces comme le plastique ou l'acier, plus que sur le cuivre ou le carton. Du virus viable était en effet toujours présent 72 heures après son application sur du plastique ou de l'acier, avec une titration qui restait supérieure à 100TCIDS0. Sur le cuivre, il n'y avait plus de virus viable quatre heures après y avoir été déposé. Sur le carton, le SARS-Co V-2 avait disparu au bout de huit heures.

   La stabilité du SARS-Co V-2 est très proche de celle du SARS-Co VI, indiquant que« les différences épidémiologiques de ces virus proviennent d'autres facteurs, notamment la plus forte charge virale dans les voies aériennes supérieures et le potentiel de personnes infectées par le SARS-Co V-2 à propager et transmettre le virus en étant asymptomatiques », indiquent les auteurs. Ces résultats suggèrent qu'une transmission via l'environnement est possible pour les deux coronavirus ». N vanDoremalenet al. NE]M. DOI: 10.1056/NE}MC2004973  -  
(
www.lequotidiendumedecin.fr, le journal, n° 9819, p8)

 

-  Des chiffres : ( CSSE pour le pays France) (Les chiffres variables sont à prendre surtout pour leur triste évolution.)


Ce que vous devez faire si vous commencez à ressentir des symptômes "suspects" :
Fièvre (dans 87 % des cas)   -  Toux sèche   -  Difficultés respiratoires   -  Fatigue   -  Rhume (plus rare)  -  Perte temporaire du goût et de l’odorat  -

Avant toute chose : à moins d'avoir de graves problèmes de santé, ne vous précipitez pas aux urgences (vous risqueriez de contaminer d'autres personnes).  Comme les autorités nous l'ont rappelé, il vaut mieux rester chez soi, éviter tout contact avec d'autres personnes et appeler immédiatement un médecin.  Suivez alors les recommandations que vous donne le médecin au téléphone.
   En revanche, évitez de prendre des anti-inflammatoires. Vous avez peut-être vu que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l'ibuprofène, ou encore la cortisone, pourraient aggraver l'infection et provoquer des effets indésirables[3]. (PureSanté
news@mail.puresante.info)

 

19/03/20  -  Plutôt rassurant : Nouvelle n°1 : En Chine, en Corée du Sud et à Hong Kong, l’épidémie a été jugulée.

Cela montre que nous pouvons contenir la propagation du virus avec des mesures fortes.

Nouvelle n°2 : Les bonnes mesures ont été prises par la France. Heureusement, l’épidémie pourra être maîtrisée en France d’ici quelques semaines. A condition que tout le monde respecte les consignes sanitaires d’hygiène et d’isolement.

Nouvelle n°3 : Cette campagne d’hygiène à très grande échelle a soulevé des points alarmants.

On s’est rendu compte d’aberrations comme l’absence de savon dans les écoles.
Nouvelle n°4 : Un médicament à base de chloroquine serait en préparation. Cela présage de très bonnes choses pour l'avenir.

Dr Thierry Schmitz - Lettre Médecin Santé <drschmitz@lettre-medecin-sante.email>

 

-  18/03  -  « RESTER CHEZ SOI » la nouvelle loi car nous sommes tous potentiellement  transporteurs du virus. 
9134 confirmés par test, 3626 hospitalisés, 931 en réa et 264 morts en France (Jérôme Salomon sur BFM TV) -  (Attestation de déplacement obligatoire, )

16/03  - coronavirus. La situation en France est très inquiétante
 Le bilan de l'épidémie de coronavirus en France est passé à 127 morts, selon un nouveau bilan donné par Santé publique France, dimanche 15 mars au soir. 5 423 cas ont été détectés.
   "La situation de l'épidémie en France est très inquiétante. Elle se détériore très vite. C'est une épidémie très rapide. On voit que le nombre de cas double désormais tous les trois jours", a déclaré lundi 16 mars sur
France Inter Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé (DGS). "Ca démontre une situation extrêmement préoccupante", a-t-il ajouté.
      "lance un appel à la mobilisation générale de tous les Français pour lutter contre ce virus et pour faire barrière". "La distance d’un mètre [entre les gens] n’est pas respectée", a-t-il déploré. "Nous avons tous un rôle majeur à jouer contre l’épidémie", a-t-il rappelé, se désolant d'"une faible adhésion" de la population aux consignes. Les Français "doivent comprendre que nous pouvons tous véhiculer le virus sans le savoir".
   « Nos proches, nos enfants, nos amis, nos collègues peuvent être porteurs parce qu'ils vont être malades dans les prochaines heures ou parce qu'ils ont des petits symptômes qu'ils ne signalent même pas, ils ont un peu mal à la gorge, un peu mal à la tête, et ils ne font pas attention et donc ils sont transmetteurs de ce virus. Jérôme Salomon. 
(francetvinfo.fr)

RÈGLES SANITAIRES DE L’OMS : Les 5 mesures de protection contre les virus : 

     Se laver fréquemment les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique   =>

     Éviter les contacts proches de moins d’un mètre

     Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche

     Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du cou ou un mouchoir en cas de toux ou d'éternuement

     Éviter de se rendre dans des lieux très fréquentés : transports publiques, cinéma, restaurant, …

(Renforcez votre système immunitaire à l’aide d’un multivitamines (tel qu’OLLINUTRI)  par exemple,
pour faire le plein de vitamines).
Coronavirus : appelez le numéro vert
0 800 130 000 pour ne pas encombrer le SAMU

-  15/03/20  -  La sévérité du Covid-19 augmente avec l'âge, nais les jeunes ne sont pas à l'abri

(Extraits) L'étude la plus complète réalisée à ce jour en Chine montre clairement que le risque de décès est corrélé à l'âge du patient touché. Le SARS-CoV-2 épargne-t-il les sujets jeunes?
   Le nouveau coronavirus responsable du Covid-19 paraît bien avoir une prédilection pour les sujets
âgés. Les individus présentant le risque le plus élevé de maladie sévère et de décès sont ceux âgés de plus de 60 ans et ceux présentant une pathologie pré-existante telle qu'une hypertension, un diabète, une maladie cardiovasculaire ou un cancer.

Portant sur près de 45 000 cas confirmés, elle montre clairement une augmentation avec l'âge du risque

de décès pour un individu  infecté par le SARS-CoV-2. Cette probabilité passe de 3,6 % pour les 60-69 ans, à 8 % chez les 70-79 ans, et à 14,8 % chez les personnes âgées de 80 ans et plus.

   Il semble établi, trois mois après le début de l'épidémie, que les jeunes enfants et adolescents sont moins enclins à développer des formes sévères de Covid-19 et présentent une mortalité très inférieure que leurs aînés. Pourtant, les sujets jeunes sont bel et bien infectés par le nouveau coronavirus. De même, il n'y a pas encore de données établissant de manière certaine que les enfants et les jeunes seraient plus contagieux que les adultes. (https://www.lemonde.fr/, le journal,  n°23384, p7)

 

13/03/20  -  Emmanuel Macron "Cette épidémie constitue la plus grave crise sanitaire qu'a connue la France depuis un siècle". Dans son allocution, pour lutter contre l'épidémie de coronavirus Covid-19, son annonce la plus marquante est sans doute la fermeture à partir de lundi, et "jusqu'à nouvel ordre", des crèches, écoles, collèges, lycées et universités.
Emmanuel Macron en a appelé à
"la responsabilité" et demandé "à tous les Français" de limiter "au strict nécessaire" leurs déplacements, en privilégiant le télétravail, mais a maintenu les élections municipales dont le premier tour est prévu dimanche. Voici le détail des mesures annoncées. (francetvinfo.fr)

 

10/03/20  -  "le Covid-19 n'est pas la grippe, c'est un nouveau virus avec ses propres caractéristiques", souligne un rapport de l'O M de la Santé.Un nouveau chiffre de mortalité à 1,4 %' avancé pour le Covid-19. (www.lequotidiendumedecin.fr, le journal, n° 9815, p6)

 

 

Ci-dessus    SANTE

 LE SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

AVC : 
APPELLE VITE

le 15 ! et dites « AVC»

-SAMU 15
-Pompiers 18

DIVERS   (Chiffres, référence, …)  -  Aides sociales en France : 759 milliards d’euros en 2016, soit près du double du budget de l’Etat : 286 milliards d'euros d'aides sociales vont à la vieillesse, 204 à la Santé, 21,9 Mds à la pauvreté. (source : "Le maquis des Aides sociales") (https://www.lasemaineduroussillon.com/2019/01/13/aides-sociales-france-759-milliards/)
-  Dossier médical partagé : le numérique au service d'un meilleur suivi médical. Voir la vidéo Comment créer mon dossier médical partagé ? (http://www.agevillage.com/actualite-17701-1-Dossier-medical-partage-le-numerique-au-service-d-un-meilleur-suivi-médical.html)
ETAT DE SANTE : Sur la Chaîne parlementaire, politique et citoyenne, LCP, Elizabeth Martichoux explore chaque mois un thème de santé publique. (http://www.lcp.fr/emissions/etat-de-sante-0)
Base de données publique des médicaments : (http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=68712285&typedoc=N)

FIN DE VIE :
APPELLE VITE

le 15 ! et dites « FIN DE VIE»

SANTE 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Conseils face au Covid-19

Savoir bien se laver les mains : (
agevillagepro.com)


Réduire le stress sans médicament :
(
agevillagepro.com)