Pour la libération de tous les prisonniers politiques catalans

Haut de Page       Accueil

Pour la première fois, les plus hautes autorités de Catalogne ont été invitées à disserter sur la liberté, l’égalité, la fraternité.

Que signifient en 2019 ces trois valeurs pour la classe politique dirigeante catalane.

L’actuel président de la Catalogne Quim Torra, le président du parlement catalan Roger Torrent, le vice-président du gouvernement Pere Aragonés, le ministre catalan des affaires étrangères Alfred Bosch, les trois anciens présidents Carles Puigdemont, Artur Mas, José Montilla et Miquel Iceta l’âme socialiste catalane du premier ministre espagnol Pedro Sanchez livrent leur lecture de la devise française.

Les nuances de chaque personnalité sont intéressantes à disséquer. (…)Cette collection de tribunes en français est une première dans l’histoire médiatique de la Catalogne. Le prologue est écrit par le Consul Général de France à Barcelone Cyril Piquemal qui lance un vibrant plaidoyer pour la défense, pour la reconquête de la francophonie en Catalogne.

Prologue « "Et en plus, je parle français". Le français renaît en Catalogne, et c’est une bonne nouvelle !»

Cyril Piquemal - Consul général de France à Barcelone

15 mars 2019, Manresa. Comme chaque année autour de la Journée internationale de la francophonie, la ville se met à l’heure de la langue de Molière. Le français est partout à l’honneur, dans les rues, les bibliothèques, les écoles et bien sûr, dans le magnifique théâtre du Kursaal. Le
festival francophone est né en 1999, grâce à l’opiniâtreté d’une professeure de français, Anna Rotllan, devenue présidente de l’Association des professeurs de français de Catalogne.

Manresa est un symbole. A l’heure où le français reculait partout, la cité faisait entendre sa petite musique, convaincue que l’espace francophone était porteur d’opportunités.

Vingt ans plus tard, le paysage en Catalogne a bien changé, peut-être aussi parce que la crise est passée par là et a accéléré la prise de conscience. Les chiffres sont éloquents : 1400 élèves passaient le diplôme du DELF scolaire en 2015 ; ils seront cette année plus de 3000, faisant de la Catalogne, et de loin, la première communauté autonome espagnole en nombre de candidats. Le Bachibac (Baxibac) a trouvé ici un climat particulièrement propice à son développement, avec 71 sections réparties dans toute la Catalogne. Tout cela n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat d’un patient travail. A Barcelone, Cambrills, Tortosa, Lleida, la Bisbal et partout ailleurs, nous accélérons cette renaissance, forts d’une conviction : la reconquête de nos positions se fera en traçant notre sillon avec détermination, en étroit partenariat avec le Departament d’Educació de la Généralité.

Il faut maintenant aller plus loin : étendre le nombre de sections internationales dans les écoles, développer le label France Education, promouvoir l’enseignement du français à l’université et, à l’avenir, convaincre de la nécessité de passer à la seconde langue vivante obligatoire, comme le préconise le Conseil de l’Europe.

En Espagne comme partout en Europe et dans le monde, la promotion de la francophonie est un combat d’avant-garde. Un combat pour élargir les perspectives des jeunes générations à un espace
de 300 millions de locuteurs sur les cinq continents. Un combat pour accéder à une culture dont la profondeur de champ remonte à plus de mille ans. Un combat pour les valeurs aussi, car dans cet
engagement, notre ligne est claire. La diversité linguistique, fer de lance de notre engagement pour la diversité culturelle, est notre meilleure arme contre les deux maux de notre temps : l’uniformisation et le repli sur soi. Voilà pourquoi sommes-nous fiers de dire haut et fort :« I a més a més, parlo francès ! ».

 
« Personne n'est libre si son peuple ne l’est pas.»

Quim Torra i Pla - Président de la Catalogne

En termes abstraits ou sur le plan théorique, peu de gens s’opposent aujourd’hui à l’idée de liberté, d’égalité ou de fraternité. Mais cela est bien différent quand il s’agit de savoir si la pratique ou l’action de ces personnes est accompagnée par ces trois fondements de la démocratie.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une triade qui devient difficile, voire impossible, de détacher de ce que nous considérons comme les objectifs que toutes les sociétés doivent atteindre.

 La Catalogne vit aujourd’hui sa propre lutte collective pour obtenir une liberté qui lui permette de garantir l’égalité et d’agir fraternellement avec les autres peuples libres du monde. Parce que personne n’est libre si son peuple ne l’est pas.


« Ce sont les valeurs qui ont inspiré la Catalogne qui est descendue dans la rue le 1er et le 3 octobre »

Roger Torrent i Ramió - Président du parlement de Catalogne

Les idéaux républicains sont toujours pleinement en vigueur. Depuis la concrétion de la République française, ils nous guident. Ils sont fortement enracinés dans notre société et constituent un dénominateur commun qui connecte et impulse la majorité des mouvements politiques de notre pays.

Ce sont les valeurs qui ont inspiré la Catalogne qui est descendue dans la rue le 1er et le 3 octobre, qui réclame une solution politique au conflit politique avec l’État; qui revendique l’égalité des chances pour tous les citoyens, sans exception; qui refuse la haine et la violence, et exige l’accueil des réfugiés.

Ce sont donc des concepts qui nous donnent l’objectif d’avancer vers un monde plus juste.

  « En Catalogne, il existe une longue tradition de catalanisme républicain inspiré par les idéaux de la révolution française. »

Pere Aragonès i Garcia - Vice-Président du gouvernement de Catalogne

“Liberté, Égalité, Fraternité” : trois concepts qui nous rappellent la révolution française et la lutte ouvrière.
En Catalogne, il existe une longue tradition de catalanisme républicain inspiré par les idéaux de la révolution française. Le républicanisme catalan du XIXe siècle chantait la Marseillaise pour ce que signifiaient ses valeurs. C’est là l’origine de la philosophie politique que nous défendons.

Nous les républicains, nous comprenons la liberté comme l’absence de domination. Une personne est libre lorsqu’elle n’est pas dominée par un ordre juridique injuste. La liberté républicaine ne peut être atteinte qu’avec l’égalité des chances, grâce à des politiques marquées par la fraternité.

Les nationalismes d’État menacent les libertés collectives. C’est la raison pour laquelle nos dirigeants sont en prison de la manière la plus injuste et la plus vindicative, seulement pour penser la liberté comme l’absence de domination.

  « La liberté, c’est aussi celle de choisir l’avenir de la Catalogne librement, c’est le droit de décider et le droit à l’autodétermination. »

Alfred Bosch i Pascual - Ministre catalan de l'action extérieure

Les valeurs de la République française “Liberté, Égalité, Fraternité” sont plus importantes que jamais, également pour la politique dans notre pays.

La liberté, c’est ce respect pour les droits de l’homme et les droits civils, et c’est garantir la liberté d’expression et celle de nous organiser.

La liberté, c’est aussi celle de choisir l’avenir de la Catalogne librement, c’est le droit de décider et le droit à l’autodétermination.

L’égalité, c’est donner à tous les mêmes chances, d’où qu’ils viennent, quels que soient le genre ou la couleur de la peau. Nous devons garantir l’égalité entre tous et toutes.

C’est la solidarité de ne pas fermer nos portes et de ne pas permettre que des gens meurent dans la Méditerranée.
Nous devons contribuer, par notre engagement et notre coopération, au progrès de la société et travailler au développement d’un monde durable, conformément à l’Agenda 2030.

  «Le respect de ces trois concepts universels est ce qui continue de différencier de nos jours les manières de gouverner démocratiques des manières autoritaire »

Carles Puigdemont i Casamajó - 130e président de la Catalogne

Face à la violation des droits civils et politiques qui menace la démocratie dans diverses régions du monde, il est plus que jamais nécessaire de rappeler que les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité sont des droits inaliénables, comme l’est la rébellion contre la tyrannie.

C’est pourquoi le respect de ces trois concepts universels est ce qui continue de différencier de nos jours les manières de gouverner démocratiques des manières autoritaires.

La Catalogne, peuple inclusif et démocratiquement mûr qui a acquis le droit de devenir une république d’hommes et de femmes libres, travaillera inlassablement pour profiter et partager pleinement les valeurs républicaines avec toutes les nations du monde.

  « Il suffit de voir la très intense mobilisation citoyenne de ces dernières années pour comprendre à quel point le désir de liberté inspire et mobilise une grande partie de la politique en Catalogne »

Artur Mas i Gavarró - 129e président de la Catalogne

Pour beaucoup d’entre nous, ces trois mots sont l’exemple et la référence des valeurs républicaines. Si par égalité nous comprenons des opportunités équivalentes et un traitement équitable pour tous, nous savons que les textes juridiques qui protègent et garantissent les droits tout en établissant des devoirs ne sont pas suffisants, mais que la valeur de la fraternité est indispensable pour avoir du respect et de l’estime envers chacun. Une fraternité basée sur l’humanisme pour philosophie et la solidarité pour valeur.

La Catalogne est un pays avec une identité façonnée par ces principes. Notre histoire s’est forgée dans la culture du travail, à l’initiative du peuple et dans l’accueil de nombreuses personnes venues d’ailleurs. Ce fait, conjugué à l’absence d’institutions gouvernementales propres, a créé une personnalité d’auto-protection qui a toujours recherché l’égalité des personnes et la solidarité entre les citoyens.

En ce qui concerne la liberté, il suffit de voir la très intense mobilisation citoyenne de ces dernières années pour comprendre à quel point le désir de liberté inspire et mobilise une grande partie de la politique en Catalogne. Le rêve de liberté vient de loin et se projette avec force vers l’avenir. Nous savons que la liberté a un prix, comme celui qu’elle a eu en France il y a déjà plus de deux siècles.

Cependant, nous savons aussi que le manque de liberté a un coût. Et comme l’a écrit Alexis de Tocqueville, “les despotes eux-mêmes ne nient pas que la liberté ne soit excellente, seulement ils ne la veulent que pour eux-mêmes, et ils soutiennent que tous les autres en sont indignes tout à fait”.

  « Personne, pour le fait d’être d’un certain endroit, n'est supérieur à un autre. »

José Montilla Aguilera - 128e président de la Catalogne

Les valeurs exprimées par la Révolution française, la Liberté, l’Égalité, la Fraternité sont aujourd’hui des références fondamentales de la culture démocratique européenne.

Il est opportun, en profitant de la fête nationale française, de nous en rappeler et nous exiger à nous-même de les appliquer à la politique catalane.

La liberté pour tous, définie dans une Constitution qui est la base de l’empire de la Loi et qui constitue la garantie, justement, de la liberté des personnes.

L’égalité, qui veut dire que tout le monde est égal devant la loi, que tout le monde est égal en droits et devoirs, et qu’il ne peut y avoir de situation ni de domination ni d’exclusion pour des raisons d’idéologie, de sexe, de naissance ou de religion.

La fraternité, qui veut dire affection et compréhension de la souffrance d’autrui.

Se sentir préoccupé par la situation d’autres concitoyens et rejeter tout sentiment de suprémacisme. Personne, pour le fait d’être d’un certain endroit, n’est supérieur à un autre.

  « Ces valeurs doivent nous aider à éviter tout risque de fracture »

Miquel Iceta i Llorens - Président du groupe socialiste au parlement de Catalogne

La liberté, l’égalité et la fraternité sont les valeurs d’une Révolution à vocation universelle, elles ont donc en Catalogne la même signification que dans tout autre pays d’une planète conçue comme patrie de l’Humanité.

Pour moi, dans la Catalogne d’aujourd’hui, ces trois valeurs, ensemble, devraient être les fondements pour la construction d’un horizon d’avenir partagé par toute la société catalane. L’horizon d’un avenir dans lequel la diversité et le vivre-ensemble qui la définissent deviennent à nouveau, comme dans les meilleurs moments de son histoire, un moteur de créativité, d’innovation, de prospérité et de justice sociale.

Ces valeurs doivent également nous aider à éviter tout risque de fracture.

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

CATALOGNE

la liberté,
l’égalité,
la fraternité

Ci-dessus  -    Les HUMAINS  -   LES PAYS  :  LA CATALOGNE DU SUD

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

   Equinox propose en ce 14 juillet,
une collection de tribunes exceptionnelles.