DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Haut de Page       Accueil

Ci-dessus  -    LES LANGUES

 LE SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

LES LANGUES :  Arabe, Berbère, Catalane, Française


()   L’ARABE
04/10/19  -  L'enseignement de la langue arabe* malmené dans les P.-O.

École. Les syndicats réagissent concernant la diminution des heures consacrées à /'enseignements de la langue arabe. C'est incompréhensible ! » peste !e professeur Abdelillah , évoquant le recul et I ’avenir fragilisé de la filière dans le département. (Au lycée Arago et au collège La Garrigole, une filière bilingue fonctionne). Acteur et artisan depuis 2004 de la mise en place d'un « cursus » linguistique arabe, avec des enseignements à Arago (presque 18h avec des groupes de niveau en seconde, première et terminale), à l'université et au lycée Maillol, il subit depuis la rentrée 2019 une réduction d'horaires (ramené à 12h au lycée Arago), dégradant la qualité de l'enseignement au lycée et à mettre en danger la filière bilingue à la Garrigole. « Et pourtant la demande ne cesse de grandir » ajoute-t-il.

Un enseignement utile et nécessaire, dans le cadre laïque et républicain

Chacun comprendra l'intérêt, pour les élèves, de consolider ou d'apprendre cette langue dans un cadre commun.

« Apprendre la langue, c'est aussi découvrir l'histoire, la géographie, la culture, les écrits, la poésie de pays et de peuples. C'est comprendre et s'ouvrir» rappelle monsieur Abdelillah. « Heureusement, les jeunes comprennent que les langues ne peuvent être réduites au rôle de marqueur identitaire, et qu'elles sont une clé de la réussite, un passeport pour la mobilité » écrit-il dans son document. Les syndicats présents ne disent pas autre chose. Ils soutiennent la démarche du professeur.

Marc Moliner, de la FSU précise : « L'enseignement de l'arabe laïque et public, on le défend. ici, ça ne repose que sur un seul collègue. Et il y a de la demande. Nous aurons besoin d'heures et d'enseignants à l'avenir, pour organiser les parcours, du CM! (Rousseau et D'alembert) au lycée. Il faut que ce soit sérieux et pérenne. Nous devons titulariser le collègue, remettre les heures nécessaires et recruter pour l'avenir ». Marc Anglaret, de Solidaires approuve : « Nous assistons à trois aberrations : pédagogique (groupes trop hétérogènes) ; statutaire : il est professeur et son statut est mis à mal , et politique : la laïcité va être affaiblie et les jeunes iront apprendre à la mosquée ». Des actions devraient suivre. Michel Marc  - 

*Rentrée 2017 en France: 567 élèves en école primaire, 11174 élèves en collèges et lycées (hors Mayotte), soit 1 élève sur 1000 au primaire et 2 sur 1000 au collège (bien moins que le russe ou le chinois). En 2018, trois postes ont été ouverts à l'agrégation et quatre au CAPES. L'arabe est la cinquième langue la plus parlée au monde.

Le BERBERE
05/05/20  -  Idir : l’humilité du berger poète au service des valeurs humanistes berbères. Le 2 mai 2970 de l’an Yennayer (calendrier berbère, 2 mai 2020 pour le calendrier chrétien) s’envolait vers les étoiles un héros de notre temps… Idir, Hamid Cheriet, qui a si souvent contemplé la voûte étoilée lorsqu’il était berger, dans les monts du Durdjura d’une si profonde beauté, devait connaître le chemin qui conduit directement à la lumière…Je ne vais pas ici raconter sa vie, un puissant hommage lui est rendu dans le monde francophone et au-delà. On peut lire notamment ici https://www.courrierinternational.com/article/vu-dalgerie-idir-lame-kabyle le très bel article de Djamel Alilat, qui connaissait bien Idir, son parcours, son œuvre, et le grand artiste qu’il était. (…)  (pressenza.com/)

-  (09/12/19)  -  L'aspect en berbère. « Plus de dix mille ans d'histoire d'une langue Le berbère est la plus ancienne langue attestée dans l'Afrique du Nord, mais on sait peu de chose sur son histoire et notamment sur ses stades anciens. Cela est dû essentiellement au type d'approche sémitisante dont il a fait l'objet et qui a pris les traits structurels sémitiques pour ceux du proto-afro-asiatique duquel auraient évolué les autres groupes de cette famille linguistique.

Remettant en cause ce type d'approche historique qui va du sémitique à lui-même, ce travail se fonde, outre les décalages caractérisant la famille afro-asiatique, sur les données libyques et onomastiques, et sur le type d'évolution qu'a connu cette langue et qui lui a permis de conserver des vestiges de ses différents stades historiques.

Éclairés par ces vestiges, nous avons pu creuser plus profond que le deuxième stade du berbère moderne-que la tradition berbérisante a pris pour le proto-berbère - pour accéder aux formes de l'aspect dans le stade prémoderne, et, enfin, dans le proto-berbère qui remonte à la ramification du proto-afro-asiatique en différents groupes vers le VIW millénaire avant J.-C.

Cette plongée jusqu'au fond historique berbère qui est vieux de plus de dix millénaires, a curieusement révélé que nos connaissances sur le stade actuel de cette langue sont rudimentaires et que ce que nous en savons provient essentiellement des prismes sémitique et français à travers lesquels on l'a approché.
   Abdelaziz ALLAT/ est professeur à l'université de Tanger-Tétouan {Maroc). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux travaux traitant de la linguistique berbère et, tout particulièrement, de l'histoire de cette langue et de la reconstruction de ses stades anciens ». (ISBN: 978-2-343-1 4168-8  -  33 €) Mai 2018.

-  LA FRANCAISE
-  21/10/19  - 
Dans son discours inaugural devant l'.Académie française, la philosophe et philologue Barbara Cassin, s'est élevée contre une défense de notre langue seulement soutenue par notre nationalisme. Elle souhaite que chacun d'entre nous parle bien les langues étrangères qu'il connaît. Elle réclame « une Europe résistante qui refuse de s'en tenir à cette langue de communication qu'est le global English » « Nous refusons, ajoute-t-elle, que nos langues (européennes) deviennent des dialectes». C'est une nouvelle défense du français. Elle ne doit pas être chauvine, mais positive, elle ne doit pas exclure les langues concurrentes et principalement l'anglais qui est devenu, admettons-le, un langage international hors pair. A travers la défense du français, Barbara Cassin nous propose, sans jamais le dire, une autre forme de communication entre les peuples. En effet, en restant très exigeant sur le respect de la grammaire et du vocabulaire, on élèvera le débat, on sera moins enclin à se fâcher, on sera plus incité à verser dans la subtilité. L’académicienne nous invite donc à sortir de notre coquille linguistique. Il n'y a pas que le français et les élèves du secondaire doivent s'engager dans l'acquisition d'au moins deux autres langues. Imaginez le bonheur de celui qui lit Shakespeare dans le texte ou Umberto Eco en italien.  (www.lequotidiendumedecin.fr , p16)

 

 

LA CATALANE  (Unitat Catalana <contacte@unitatcatalana.cat>)  (https://www.facebook.com/Unitat)