Haut de Page       Accueil

()   -  14/03/19  -  Céline s'est vu refuser dimanche l'accès à la salle de soins de l'hôpital de Perpignan au motif que "seule la vraie mère" de l'enfant était autorisée à être présente. Dimanche 10 mars, cette femme de 52 ans, se présente avec sa compagne au service des urgences pédiatriques de l'hôpital de Perpignan (Pyrénées-Orientales) pour une inflammation dont souffre leur fils de trois ans. Mais, au moment de la prise en charge par le médecin, Céline se voit refuser l'accès à la salle de soins. Elle avait pourtant montré son jugement de l'autorité parentale sur son téléphone. "L'infirmière est arrivée et nous a dit : 'seule la vraie mère peut venir'",  L’avocate des deux femmes, estime, elle, auprès du journal que ses clientes ont été « victimes d'un préjudice moral alors qu'à aucun moment le service des urgences n'était désorganisé » (https://www.francetvinfo.fr/societe/mariage/mariage-et-homoparentalite/ca-a-ete-un-electrochoc-une-mere-lesbienne-empechee-d-accompagner-son-fils-aux-urgences-de-perpignan_3233039.html)

 

 

09/03/19  -  L'homosexualité interdite de séjour en Ehpad. "Pourquoi • est-ce un sujet tabou ? Parce que, dans l'imaginaire collectif, les homos sont jeunes. Ils font la fête, ne fondent pas de famille. On ne les imagine pas vieillir" Yannick Kerlogot, député LRM, membre du groupe d'études discriminations et LGl3TQI-phobies dans le monde à l'Assemblée nationale.

   À 89 et 100 ans, elles ont décidé de s'aimer. Malgré l'âge et malgré l'Ehpad. Une exception. Car, si la France compte plus d'un million de seniors LGBT, rares sont ceux qui peuvent assumer leur identité sexuelle en maison de retraite. Stigmatisés par les autres résidents comme par le personnel, les homosexuels se rendent invisibles. Jusqu'à l'isolement.PAR VICTOR CASTANET (M Le magazine du Monde, p50)

 

25/02/19  -  lntersexes : Le 14/02 dernier, le Parlement européen a condamné le recours aux opérations de« normalisation » des enfants nés avec une différence au développement sexuel. La reconstruction précoce de leurs organes génitaux, (ni tout à fait ceux d’une fille, ni tout à fait ceux d’un garçon) réalisée quelques mois après la naissance, est remise en question par les associations et de plus en plus de médecins. Chaque année en France, on estime qu'environ 200 enfants (une naissance sur 4 000) naissent avec une différence du développement sexuel. Une partie relève d'une ambiguïté sexuelle et nécessite un test génétique pour déterminer le sexe. Ces différences du développement affectent le sexe chromosomique, gonadique ou anatomique. Parfois visibles à la naissance, elles peuvent aussi être découvertes à l'adolescence ou à l'âge adulte.  (VOIR)

 

22/02/19  -  « Sexe, race & colonies. La domination des corps du XVe siècle à nos jours, » Christiane Taubira dans Le Monde « Ce livre  restera une référence  » Pascal Blanchard : « L'ordre colonial a organisé la sexualité au nom de critères raciaux validés par la science » En quoi la sexualité a-t-elle aussi été un élément de domination dans le rapport de la France avec son empire colonial ? Reposant sur plus de mille peintures, illustrations, photographies et objets répartis sur six siècles d’histoire au creuset de tous les empires coloniaux, depuis les conquistadors, en passant par les systèmes esclavagistes, notamment aux États-Unis, et jusqu’aux décolonisations, ce livre s’attache à une histoire complexe et taboue. Une histoire dont les traces sont toujours visibles de nos jours, dans les enjeux postcoloniaux, les questions migratoires ou le métissage des identités.
C’est le récit d’une fascination et d’une violence multiforme. C’est aussi la révélation de l’incroyable production d’images qui ont fabriqué le regard exotique et les fantasmes de l’Occident. Projet inédit tant par son ambition éditoriale, que par sa volonté de rassembler les meilleurs spécialistes internationaux, l’objectif de Sexe, race & colonies est de dresser un panorama complet de ce passé oublié et ignoré, en suivant pas à pas ce long récit de la domination des corps.
(http://afrique.lepoint.fr/culture/pascal-blanchard-desormais-nous-ne-pourrons-plus-dire-que-nous-ne-savions-pas-19-02-2019-2294439_2256.php?) 

 

29/01/19  -  « Les homosexuels sont des citoyens sans droits en Tunisie » Plus de 120 homosexuels ont été arrêtés en 2018, un record. Mounir Baatour, avocat et président de Shams, association de défense des droits LGBT, milite pour la dépénalisation de l'homosexualité.( http://afrique.lepoint.fr/actualites/mounir-baatour-les-homosexuels-sont-des-citoyens-sans-droits-en-tunisie-29-01-2019-2289612_2365.php?boc=2368339&m_i=KLvOuuh%2B5XO5oUCTC9u8hWX_1Szu2aKB4m6XvSqgIR7oNkGHAh4S_LFSJ4MiqN1T1ZZZuNRr1hgLvXHkKP8UGtJAi6I9KY&M_BT=2553021489602#xtor=EPR-6-[Newsletter-lepoint-afrique]-20190129)

 

-  14/12/18  -  Aux catégories « masculin » et « féminin » s’en ajoutera bientôt une troisième – « divers » – sur les certificats de naissance en Allemagne, où le Bundestag a adopté un projet de loi, jeudi 13 décembre, reconnaissant l’existence d’un « troisième sexe ». Des voix se sont élevées pour regretter le fait qu’une attestation médicale soit nécessaire pour acter un changement de sexe. Certains souhaitent que soient « abolies les expertises avilissantes et pathologisantes », et réclament au contraire que la catégorie « divers » puisse être choisie par des personnes « qui en ont besoin et le veulent ». Malgré cette limite, l’Allemagne se place toutefois, avec la loi adoptée jeudi, à l’avant-garde des pays européens concernant la reconnaissance d’un « troisième sexe ». En France, toute personne doit être rattachée dans les cinq jours suivants la naissance à l’un des deux sexes, masculin ou féminin.( https://www.lemonde.fr/international/article/2018/12/14/l-allemagne-reconnait-l-existence-d-un-troisieme-sexe_5397726_3210.html

 

-  02/12/18  -  Les hommes animés par des tendances homosexuelles ne devraient pas être admis au sein du clergé catholique et les prêtres homosexuels devraient renoncer à leur sacerdoce au lieu de mener une double vie, estime le pape François dans un ouvrage à paraître. Cela vaut également, poursuit François, pour les femmes qui entendent rejoindre des communautés de religieuses. L'Eglise catholique enseigne que l'homosexualité n'est pas en soi un pêché mais que les actes homosexuels le sont. (https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN1O10N1/le-pape-juge-que-les-homosexuels-devraient-quitter-le-clerge.html)

 

-  01/12/18  -  Ukraine  -   Vitalina Koval  -  Cette jeune femme, qui coordonne notamment le travail d’un centre social destiné aux personnes LGBTQI à Oujgorod, sa ville natale, a été aspergée de peinture lors d’une manifestation à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2018. (https://www.courrierinternational.com/article/droits-humains-10-jours-pour-signer-les-dix-cas-defendus-par-amnesty-international)

 

19/11/18  -  Le ministre écossais de l'Education a annoncé que son pays allait "devenir le premier au monde à intégrer dans ses programmes une éducation inclusive LGBTI", La lutte contre l'homophobie et la transphobie, ainsi que l'histoire des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexes seront désormais enseignées dans les écoles publiques. (http://www.bonnes-nouvelles.be/site/actualites-l_ecosse_va_devenir_le_premier_pays_au_monde_enseigner_les_droits_des_lgbt_l_cole-305-999-305-2533-fr.html)

 

-  14/11/18  -  A douze ans, Nicolas était régulièrement battu par ses camarades de classe parce qu’il préférait les garçons. (https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/violences-homophobes-elle-ma-crache-a-la-figure-froidement#xtor=EPR-2-[LaLettre14112018])

 

-  29/10/18  -  L'homosexualité des deux côtés de la Méditerranée

(https://www.franceculture.fr/conferences/lhomosexualite-des-deux-cotes-de-la-mediterranee#xtor=EPR-2-[LaLettre29102018])

 

-  11/10/18  -  Pour la quatrième fois, le Boston Consulting Group a réalisé une étude internationale sur la situation des salariés qualifiés, qui sont homosexuel.le.s, bisexuel.le.s, transexuel.le.s, neutres.. (ou LGBT+), sur le lieu de travail. Au vu des résultats obtenus, le BCG discute quatre situations types dans lesquelles se trouvent les individus : affirmés et heureux de l'être, affirmés et le regrettant, silencieux et à l'aise, silencieux et mal à l'aise. Ainsi, un peu plus de la moitié d'entre-eux ont fait leur coming-out (44 % s'en félicitent et 8% le regrette). Ce sont donc 48 % des personnes issues des minorités sexuelles qui ont choisi de ne rien dire sur leur lieu de travail. Pourtant l'étude révèle que 80 % des LGBT+ se diesent prêts à le faire. Il y a donc 30 % de personnes interrogées silencieuses mais qui ne devraient pas l'être. Sont-ce les 35 % qui se taisent tout en étant à l'aise qui pourrait sortir du placard ? (https://www.usinenouvelle.com/article/le-je-t-aime-moi-non-plus-entre-les-entreprises-et-les-lgbt.N753494)

-  24/09/18  -  Emouvante confession de Nina Bouraoui (Le Monde, Rencontre p22) qui a écrit « Tous les hommes désirent naturellement savoir » JC Lattès. A 12 ans, elle cherche des modèles « Il y en a si peu. Je lis les Colette, découvre « Le Puits de solitude » de Radcliffe, puis je découvre « Carol » de Patricia Highsmith, qui va devenir mon livre de chevet. »

 

-  30/08/18  -  Enfance : Cul par-dessus Tête ! « Il ne faut pas être superficiel : il existe des garçons efféminés dont le premier désir est de changer de sexe, et qui sont durement affectés par les moqueries…En cela, les morceaux choisis d’interviews, dans lesquels les parents disent que leurs enfants sont heureux en singeant un autre sexe, ne mentent pas. » « Doit-on ignorer leurs revendications ? » (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/enfance-cul-par-dessus-tete-207200)

 

-  30/06/18  -  La Marche des fiertés demande l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires, mesure de justice sociale pour celles qui n’ont pas les moyens de partir à l’étranger. (Le Monde, p12)

-  20/06/18  -  l’Organisation Mondiale de la Santé ne considère plus le transsexualisme comme maladie mentale. C’est ce qu’il ressort de la 11 ème version de la Classification internationale des Maladie (CIM).  Une victoire plus que symbolique pour la communauté transsexuelle. (https://www.allodocteurs.fr/sexo/pour-l-oms-le-transsexualisme-n-est-plus-une-pathologie-mentale_24979.html#xtor=EPR-1000002224)

 

-  23/05/18  -  En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée « sur des thèmes politiquement et éthiquement controversés tels que les migrations et l’orientation sexuelle des personnes »…( https://blogs.mediapart.fr/eric-fassin/blog/230518/une-journee-d-etudes-sur-l-asile-lgbt-censuree-l-universite-de-verone)


18/05/18  -  LGBT : Aujourd'hui , des personnes sont tuées pour leur choix de vie, nous devons réagir pour barrer le chemin à la sauvagerie et à l'archaïsme. Amnesty International, ILGA Europe, le département d’État américain et le Parlement européen réclament l’ouverture d’une enquête.(Médiapart). La persécution d'homosexuels, transsexuels etc à Grozny en Tchétchénie dont le président est Kadirov, soulève l’étonnement et la révolte. Certains n’hésitent pas à parler de  camps d'extermination. (Voir)
Dans les P.O. en 2016, 40% d’actes homophobes en plus , comme le rappelle Jean-Christophe Plas, délégué de l’association d’utilité publique « Le Refuge » qui accueille et accompagne les jeunes en situation d’errance du fait d’une homophobie (06 31 59 69 50)

 

 

 

HOMOSEXUALITE  et  HOMOPHOBIE                 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Ci-dessus  -    LES OPINIONS   -  HOMOSEXUALITES

(La SUITE des OPINIONS par le SOMMAIRE ou par l’ACCUEIL ou par la LISTE des pages OPINIONS)

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info