(02/10/19  -  Réaction à « Respirer » L'Assemblée citoyenne créée le 14 septembre 2019 sur la place Rigaud est composée de l'ensemble des signataires individuels du manifeste adopté à cette occasion. Notre ambition, clairement affichée, est de rassembler l'ensemble des forces militantes et citoyennes pour porter un programme de transformation démocratique, en rupture avec une pratique politique déconnectée des besoins et des aspirations des habitants-es. Notre invitation était publique et plusieurs partis politiques s'y sont reconnus. Pour ceux qui se sont engagés publiquement suite à leurs délibérations démocratiques internes (PCF, Génération.s, NPA, ERCn), ils participent désormais à une coordination de campagne collégiale avec les porteurs citoyens de cette démarche. Nous prenons acte de l'initiative de « Respirer », qui appelle à une réunion de la gauche. Pour notre part, nous invitons à nouveau toutes les personnes intéressées dans la construction d'un programme de transformation démocratique, écologique, sociale et culturelle à nous rejoindre pour notre prochaine assemblée, ouverte, le 11 octobre 2019 à 18h Salle des Libertés. Respirer, oui, mais d'un nouveau souffle! Caroline Forgues, Paul Tavemer, coordination de l'assemblée citoyenne. (https://www.lasemaineduroussillon.com/hebdo, p2)

 

24/09/19  -  Du souffle, à Perpignan. RESPIRER, collectif de Perpignanaises et Perpignanais engagé( e )s, fait sa rentrée le 25 septembre. Notre ambition est de rassembler tou(te)s les citoyen(ne)s qui veulent proposer une vraie alternative pour les municipales de 2020. Association non partisane mais politique, « Respirer» appelle à la l’union de l'ensemble de la gauche citoyenne, associative et militante pour bâtir un projet en commun et donner à Perpignan la place qu'elle mérite. L'échange du 25 septembre sera consacré à la place du citoyen dans notre ville et dans la démocratie. Venez nombreux faire entendre votre voix et nous rejoindre le mercredi 25 septembre à 18 heures Salle des Libertés. (https://www.lasemaineduroussillon.com/hebdo, p2)

 

14/09/19  -  Ian Brossat, porte-parole du Parti communiste français (PCF) et maire adjoint de la ville de Paris chargé du logement, plaide pour la construction d'une nouvelle union de la gauche. Nous avons deux défis. La première mission du PCF et de la gauche-, c'est de recréer de l'espoir, notamment dans les catégories populaires qui subissent le plus durement la-politique de Macron. On a assisté à l'expression d'une colère sociale très forte. Mais la colère sans espoir se traduit par un vote d'extrême droite.(…)

Les élections municipales ne sont pas seulement une étape avant les élections présidentielles et législatives de 2022, elles sont importantes pour travailler au rassemblement de la gauche partout où c'est possible.

On l'a vu aux européennes: la gauche ·est à environ- 30 % des voix, mais elle est dispersée façon puzzle. Le peuple de gauche n'a pas la représentation politique qu'il mérite. Les différentes composantes de la gauche et de l'écologie devront travailler ensemble, car les écolos ne peuvent pas prétendre diriger le pays avec 13 %.

Personne, à gauche, ne peut gagner seul. Il va falloir que l'on travaille ensemble. : Il y a trois pistes : la riposte à Macron avec la bataille sur le référendum contre la privatisation de l'Aéroports de Paris. Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu la gauche tenir des estrades communes. Il faut mener ce combat jusqu'au bout. Ensuite, il faut travailler à un programme partagé. Quelles propositions communes pouvons-nous apporter, par exemple sur les retraites? Faisons des débats communs avec les syndicats, les associations, les autres formations. Enfin, les élections municipales.

On gère de nombreuses villes ensemble et si on peut montrer que la gauche peut se rassembler et gagner, ce sera une première étape. (…)

La gauche sociale-démocrate s'est dissoute dans le libéralisme, elle a tourné le dos aux intérêts du plus grand nombre. Et la gauche radicale n'a pas su prendre le relais et apparaître comme une alternative crédible.

Le seul moyen de rassembler, c'est de le faire sur une ligne radicalement opposée aux logiques libérales.

La seule question est « voulons nous gagner» ? Si oui, il va falloir travailler ensemble ! Ou alors on tire un trait sur une future victoire de la gauche, et on se plie à la bipolarisation avec les fachos d'un côté et les libéraux de l'autre. Je ne me résous pas à ça.
Commençons par dialoguer et voir ce sur quoi nous sommes d'accord.  Le PCF est un parti endetté, affaiblir ...(mais) dispose d'une force militante de dizaines de milliers d'adhérents, de milliers d'élus: Les valeurs que nous portons sont plus que jamais nécessaires. Si le rassemblement est possible, je le souhaite. Cela suppose la prise en compte des propositions que nous avons mises sur la table qui ont un fil directeur: ·savoir si Paris reste une ville accessible aux familles modestes et aux classes moyennes. Au vu de la puissance du marché immobilier, on doit passer à la vitesse supérieure. Avec, par exemple, le blocage des loyers pour cinq ans, un référendum sur l'interdiction d'Airbnb dans les arrondissements du cœur de Paris, la gratuité des transports pour les moins de 18 ans • (
https://www.lemonde.fr/ p 11 )

 

11/09/19  -  EELV Pays Catalan prend note de la volonté de réunir une assemblée citoyenne exprimée par quatre personnes issues de la Coopérative du PCF et de NOU-S PERPIGNAN.. EELV Pays Catalan, partage avec les membres du collectif NOU-S PERPIGNAN, qu'il a contribué à créer, la même volonté de revitaliser la démocratie perpignanaise, et salue leurs efforts pour faire vivre cette idée.

Toutefois les membres de EELV Pays Catalan ont signalé leurs doutes quant au fonctionnement de cette assemblée et à ses résultats pratiques. A ces doutes s'ajoute le trouble de voir cette assemblée convoquée par un candidat ouvertement soutenu par un parti aux prochaines élections municipales. Aussi EELV Pays Catalan, conscient de la situation politique de notre ville, continuera-t-il d'agir avec responsabilité, esprit d'ouverture, et avec la conviction que l'écologie doit être au cœur d'un projet de transformation sociale pour notre ville. Et poursuivra-t-il ses discussions avec toutes les forces progressistes afin de proposer aux Perp1gnanais une véritable alternative écologique, démocratique et solidaire aux prochaines élections. EELV Pays Catalan. (https://www.lasemaineduroussillon.com/hebdo, p2)

 

11/09/19  -  Esquerra Republicana de Catalunya avec la Coopérative Citoyenne pour une liste unique à gauche. Esque rra Republicana de Catalunya Nord, depuis plus de deux ans, a participé à l'organisation et à la réalisation d'actions communes en vue de la défense des droits sociaux, politiques, économiques, environnementaux du peuple de Catalunya Nord. Cela avec diverses organisations politiques de gauche.

ERCN continue dans cette ligne en participant à la Coopérative Citoyenne pour une liste unique à gauche à l'élection municipale de Perpinyà. En tant que parti politique, ERCN apprécie que l'appel pour « une assemblée citoyenne dans la perspective des municipales », « n'exclut pas les partis et mouvements, mais pas dans une logique de cartels de partis». ERCN entend participer à ce mouvement visant, entre autre, à repousser l'extrême droite et la droite extrême, en tant que parti politique, à visage découvert, au même titre que tous les participants collectifs ou individuels à ce combat. Entre tots ho faremtot. (https://www.lasemaineduroussillon.com/hebdo p2)

 

06/09/19  -  Oui au Pays Catalan  -  Notre jeune mouvement, né à l'occasion de la lutte pour protéger le Pays Catalan de «l'annexion» occitane en 2016, a pour fondement la promotion économique, environnementale, sociale et culturelle de notre terre. Pour porter notre vision du territoire, nous venons de lancer un « grand casting » dans toutes les communes du département, sollicitant aussi nos sympathisants d'origines politiques diverses mais partageant avant tout nos fondamentaux. Nous comptons déjà plus d'une cinquantaine de candidats de « Oui au Pays Catalan »,

Pour plusieurs raisons, nous avons fait le choix de faire passer Perpignan en premier lieu, nous avons choisi de nous

engager avec Romain Grau et son équipe. Un choix motivé par au moins 3 raisons : Humainement : Malgré le fait d'avoir été concurrents sur des élections, nous avons toujours su garder un lien, celui du Pays Catalan et de notre langue et culture catalanes que nous partageons ! Perpignan doit redevenir la capitale du Pays Catalan ! Le piège de l'extrême droite : bien sûr, nous aurions pu nous présenter et approcher difficilement le second tour, mais à qui aurait profité notre nombrilisme ? Pourrions-nous sérieusement envisager que la Fidelfsima Vila de Perpinyà soit gérée par des antiCatalans comme ceux que l'on retrouve à l'extrême droite ? Ceux qui ont toujours voté contre la reconnaissance de la langue calalane? Un choix pour Perpignan, endavant Romain GRAU 2020 ! (https://www.lasemaineduroussillon.com/hebdo, p2)

 

03/09/19  -  Municipales de Perpignan : Romain Grau présente son projet à construire,

Candidat déclaré à là mairie de Perpignan il se présente aux Perpignanais et présente son projet. « Comme vous ,je pense que Perpignan, n'est pas condamnée à occuper les dernières places de tous les pelotons .Nous devons nous attaquer aux problèmes et proposer des solutions concrètes pour que tous les Perpignanais puissent bien vivre dans notre ville, écrit-il. Il nous faudra parler des sujets qui intéressent notre quotidien, notamment : la sécurité, la santé, le bien-être, les écoles, les transports, le commerce de proximité, le stationnement, la culture, les cantines, la végétalisation, les questions environnementales, un plan de circulation, la rénovation de la voirie municipale, la propreté dans nos rues, l'accessibilité, l'accueil des jeunes enfants, le maintien à domicile des aînés, le développement des entreprises, la sauvegarde et la mise en valeur de notre patrimoine. Sur chacun de ces sujets et sur bien · d'autres, mon équipe et moi-même irons à votre rencontre .Nous organiserons de nombreux ateliers afin de construire un diagnostic partagé et envisager des solutions.( https://www.lasemaineduroussillon.com/hebdo p4)

03/09/19  -  Municipales de Perpignan : Jean-Bernard Mathon , lance son assemblée citoyenne Jean-Bernard Mathon, un des opposants en pointe à la mairie contre le projet de restauration du quartier Saint-Jacques lance avec trois autres signataires le projet de création d'une assemblée citoyenne« Nous appelons toutes celles et tous ceux qui veulent apporter leur soutien ou leur participation à un projet radical et ambitieux dans les domaines du social, de la transition écologique, de l' économie partagée et de la culture pour tous, à constituer une large assemblée citoyenne, démocratique et transparente, chargée de constituer une liste, de mettre en place une coordination de campagne et de construire un programme pour l'avenir de la ville. ( .. .) Nous proposons aux partis et mouvements politiques de gauche qui se retrouvent dans ces objectifs et cette méthode d'y apporter leur soutien et à leurs militantes et militants de participer à cette démarche ouverte». Le RDV pour la constitution de cette assemblée est fixé au 14 septembre à 16h, (https://www.lasemaineduroussillon.com/hebdo p5)

 

16/07/19  -  Les élections municipales seront organisées les dimanches 15 et 22 mars 2020. Cette date conditionne également la date limite de dépôt des candidatures, fixée au jeudi 27 février.
Les conseillers municipaux sont élus pour six ans, selon un mode de scrutin de liste qui varie selon la taille des communes. Les listes doivent comporter autant de noms que de sièges à pourvoir et respecter la parité femmes-hommes. (
https://www.francetvinfo.fr/elections/municipales/les-elections-municipales-auront-lieu-les-15-et-22-mars-2020_3538663.html#xtor=EPR-51-[les-elections-municipales-auront-lieu-les-15-et-22-mars-2020_3538663]-20190716-[bouton])

 

 

Elections municipales 
des 15 et 22 Mars

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Ci-dessus    -    DIVERS   - 

 LE SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

DIVERS   (Chiffres, référence, …)  Elections du 26/05/19.  -  Participation :  51%
23.31  la liste de Marine Le Pen22.41 : la liste "Renaissance" de Macron 13.47  : EELV  ( Le Monde du 27/05)
RN :
5 281 576 voix  -  REM : 5 076 363  (- 205 213)  -  EELV : 3 052 406