Haut de Page       Accueil

ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos :  ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   A-CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL  -  Adresses

D’autres sites en Français sont complets et intéressants. Allez les voir :

PGJ   - Ciel des Hommes  - Flashespace  - Futura-Sciences  - ESA  -  Observations mensuelles.

ASTRONOMIE
Infos récentes


Les liens en
italiques envoient vers des pages qui ne sont pas en français

Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

ASTRONOMIE
 Infos Précédentes 
et  Infos
Anciennes


Simples notes

de lecture

Humour ?  Zététique !

 -  01/01/2018  -  2017, Une année faste avec l’odyssée de Cassini, les 7 planètes de Trappist-1 ou même Oumuamua (Science). Le prix Nobel de  physique 2017 a reconnu lui l’importance de la détection des ondes gravitationnelles produites par la collision de deux étoiles à neutrons. Cette détection associée à celle des ondes émises par la fusion de deux trous noirs. Et, la médaille d'or du CNRS a reconnu Alain Brillet, architecte du détecteur Virgo qui a détecté le 17/08/2017 la fusion de 2 étoiles à neutrons, grâce aux miroirs ultra sensibles et ultra précis qu’il avait réussi à faire fabriquer. Thibault Damour, a aussi été reconnu comme le physicien théoricien qui a permis d’interpréter le signal de la collision des trous noirs (VIDEO). (Petit résumé :) 
-  Pour l’astronomie
du futur la découverte est importante de ces nouvelles ondes gravitationnelles provoquées par la fusion d’étoiles à neutrons, ces astres extrêmement denses, résidus de l’effondrement du cœur d’étoiles supergéantes. Le signal a duré une centaine de secondes, contre une fraction de seconde dans le cas des trous noirs. Et cette fois, les astronomes les ont vues (Science)...  (Suite)

-  01/02/18  -  Notre Système solaire serait exceptionnel !
 -Les caractéristiques du Système solaire sont le reflet de la genèse et de l'histoire de celui-ci, tout comme c'est le cas des particularités des planètes qui s'y trouvent (taille, nature et orbite).
-Il pourrait exister un lien entre ces caractéristiques et l'apparition de la vie. Or, pour préciser les chances de rencontrer une autre civilisation dans la Voie lactée, il faudrait savoir si notre Système solaire est atypique ou non.
-Les systèmes planétaires découverts avec Kepler montrent des exoplanètes
rocheuses dont les tailles et les distances entre les orbites sont régulières : c'est le contraire de ce qui est observé dans le Système solaire (de Mercure à Mars, les tailles des planètes et leurs distances ne sont pas les mêmes) Ce dernier serait ainsi atypique. 
-
https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-notre-systeme-solaire-serait-exceptionnel-22322/

[A noter aussi : 05/01: Pourquoi représente-t-on l'univers sous forme de carte ovale  -  08/01: La Chine doit lancer cette année vers la face cachée de la Lune pour y déposer un rover.  -  13/01: Une molécule clé de la vie  sur Terre a été retrouvée dans un nuage de gaz lointain]
  
01/03/18  -  « Le soleil et ses cultes depuis les indo-européens ».
[ Le Soleil est un symbole universel, ce qui explique qu’on puisse trouver des éléments solaires dans la plupart des religions. Ce paganisme exista des origines à nos jours. Combattu par l’Eglise, il reprit de l’intérêt avec l’héliocentrisme de Copernic en 1543. Mais il s’agit désormais plus d’une démarche humaniste, voire politique (Louis XIV) que religieuse. Voyons cette longue histoire avec Jean-Christophe Mathelin, président de Solaria ]
-  « Il ne faut pas entendre “culte solaire” au sens restreint d’une astrolâtrie primitive limitée, mais d’une acception plus vaste, lumineuse, ordonnant autour d’elle un ensemble de conceptions religieuses, dans lesquelles le Soleil a un caractère central, mais non exclusif, et surtout symbolique.  -  Le Soleil est un symbole universel, ce qui explique qu’on puisse trouver des éléments solaires dans la plupart des religions. Mais le culte solaire n’a été prépondérant que chez certains peuples: anciens Indo-européens, anciens Égyptiens, Incas, Aztèques, Japonais. Chaque peuple a envisagé le Soleil selon sa culture: on doit donc parler des cultes solaires.
(https://metamag.fr/2018/02/19/le-soleil-et-ses-cultes-chez-les-indo-europeens-conference-le-vendredi-23-fevrier-a-paris/)

[A noter aussi : 06/02: Première détection d'exoplanètes en dehors de la Voie lactée ; 07/02: Vers une meilleure prévision des éruptions solaires ; 08/02: SpaceX : Décollage réussi ; 17/02: Andromède serait née d'une collision entre deux amas d'étoiles]

-  01/04/18  -  « Des chercheurs ont étudié le futur de l'Univers au cours des prochaines 3000 milliards d'années. 
  Le point de départ de l'étude est que, selon toutes probabilités, l'Univers va continuer son expansion accélérée pendant encore longtemps. La constante cosmologique ne semble pas donner de signes d'évolution dans le temps d'après les
études récentes à partir des supernovæ, ce qui rend improbable, mais non impossible un futur Big Crunch. En effet, tant que la nature exacte de l'énergie noire à l'œuvre dans l'Univers n'aura pas été déterminée, on ne pourra pas écarter l'éventualité d'une modification de son signe et de sa densité, susceptible de ramener l'Univers vers un état plus dense et plus chaud (…)
 
( https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-univers-3000-milliards-annees-12021/)

[A noter aussi : 04/03, La Lune serait (à peine) plus vieille que la Terre ; 07/03, Juno photographie Jupiter; 17/03, le noyau de notre Galaxie ; 21/03, Les origines de l’eau de notre planète ; 01/04 ? Tiangong-1 devrait tomber du ciel...]
-  01/05 -  L'intelligence artificielle apporte de nouveaux outils à l'astronomie. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé des simulations informatiques de la formation de galaxies pour entrainer un algorithme d'apprentissage profond afin d’identifier des processus physiques dans des images des galaxies prises avec le télescope spatial Hubble. Dans cette étude, l’équipe de recherche a utilisé les résultats des simulations informatiques très haute résolution pour générer des images simulées de galaxies jeunes, à l’image de ce qu’ils feraient dans les observations du télescope spatial Hubble. Les images simulées ont ensuite été utilisées pour former le système d'apprentissage profond afin de reconnaître trois phases clés de l'évolution des galaxies  précédemment identifiées dans les simulations. Les galaxies sont des phénomènes complexes qui changent d'apparence au fil des milliards d’années.  (https://recherche.univ-paris-diderot.fr/actualites/lintelligence-artificielle-apporte-de-nouveaux-outils-lastronomie)
[
A noter aussi : -  04/04: Carte 3D de l’univers enfant  -  09/04: Les rayons gamma de la Voie Lactée -  10/04, Tornades solaires -  14/04, Nouvelles photos de Jupiter -  14/04, Crépitement de volcans sur Io, une lune de Jupiter -  19/04, Mesures pour l’espace -  19/04, Nouveau chasseur de planètes ‘habitables ’]

-  01/06  -  L’astronomie et l’astrophysique des décennies 2030 et 2040 se préparent aujourd’hui.
La vie, les exoplanètes, l’énergie et la matière noire sont les principales priorités identifiées par la Nasa. Chaque concept nécessitera de franchir des sauts technologiques, dont certains significatifs. Quatre concepts de missions spatiales, aux performances inédites, sont à l’étude. OST, LUVOIR, HabEx, et Lynx, ces missions seraient lancées à l’horizon 2035 :
Origins Space Telescope (OST). Cet observatoire sera conçu pour observer les parties les plus éloignées de l’Univers dans l’infrarouge lointain (de 8 à 800 μm). Son miroir de 10 mètres de diamètre sera refroidi à 4 kelvins (K) et ses détecteurs seront encore plus froids, jusqu’à 0,05 K, soit un vingtième de degré au-dessus du zéro absolu. ( SUITE de la page d’accueil ) C’est 80 fois plus froid que l’observatoire lui-même.
Luvoir (Large UV/Optical/IR Surveyor) et son miroir segmenté de 15 mètres s’inscrit dans la lignée d’Hubble. Avec un diamètre que les scientifiques, à l’initiative du projet, jugent suffisamment grand pour observer des planètes de la taille de la Terre, Luvoir sera capable de caractériser l’atmosphère de ces exoplanètes. Cet instrument observera aussi les premières étoiles de l’Univers primitif et s’intéressera à la distribution de la matière noire. Dans le Système solaire, il sera utilisé pour étudier les panaches de gaz, de vapeur et de matières qu’émettent certains satellites des planètes géantes, Jupiter et Saturne.
Habitable Exoplanet Imaging Mission (HabEx) est une mission conçue pour l’étude des exoplanètes et la recherche de signes d’habitabilité comme l’oxygène et de la vapeur d’eau. Ce satellite sera aussi utilisé pour étudier les premières époques de l’Univers, comprendre le cycle de la vie et la mort des étoiles les plus massives, qui ont enrichi le milieu interstellaire avec les éléments nécessaires à la vie telle que nous la connaissons.
X-Ray surveyor, ou Lynx, est dédié à l’observation de l’Univers dans le domaine des hautes énergies. Il se focalisera en particulier sur la toile cosmique et les trous noirs. Il se focalisera notamment sur les trous noirs supermassifs au centre des toutes premières galaxies dont la présence est en contradiction totale avec les modèles de l’évolution de l’Univers les plus couramment admis. Cet observatoire spatial sera en quelque sorte un super Athena, l’observatoire dans le domaine X de l’Agence spatiale européenne, dont le lancement est prévu à la fin des années 2020. Lynx supplantera tous les observatoires X précédant avec une résolution et une sensibilité améliorées d’un facteur de 50 à 100 !
-  On s’attend à ce que ce 
Decadal Survey recommande la sélection d’une, voire deux, de ces quatre missions dans le cadre du prochain plan décennal d’astrophysique pour succéder au James-Webb Space Telescope (JWST), dont le lancement est prévu en 2020 et au Wide Field Infrared Space Telescope (WFIRST), qui doit être lancé vers la fin des années 2020. (http://nouvellesduweb.com/sciences/observatoires-spatiaux-du-futur-la-nasa-y-travaille-deja)

[A noter aussi :    -  10/05: De la matière cachée dans les débris de collision des galaxies ; -  12/05: L’influence combinée de Jupiter et de Vénus pourrait influencer l’orbite terrestre  -  12/05: 0,0719 : 1ère mesure de la force nucléaire faible -   13/05: Gaia : Nébuleuses planétaires ; -  14/05: Geysers de vapeur sur Europe confirmés ; --  21/05: 2015 BZ509 du Système solaire est d’origine extrasolaire ;  23/05: Observation des étoiles en musique; Explorer le système solaire avec Google Maps; -  31/05: Congrès Scientifique des Enfants]

Vous êtes ici : Accueil  »  Astronomie Récente