Ci-dessus,   Nature ; Eolienne terrestre  Infos

(09/03/20  -  « Les éoliennes ne devraient pas être autorisées dans les zones où les enjeux sont trop forts »

L'OFB et la LPO viennent de publier une vaste synthèse des connaissances sur les impacts des éoliennes sur la biodiversité et les moyens de les éviter. Simon Gaultier en présente les principaux enseignements.

   Les principaux impacts portent sur les oiseaux et sur les chiroptères qui peuvent être tués directement par collision ou affectés au niveau de leur comportement sur le site. Mais les éoliennes peuvent aussi engendrer pertes et dégradations d'habitats lors des phases de construction ou d'exploitation, avec un impact sur toute la faune et la flore, parfois sur des espèces menacées ou présentant un intérêt patrimonial fort. Ces changements sur les habitats sont plus flagrants dans le cas d'une implantation en forêt nécessitant un défrichement et la création de voies d'accès, par exemple.
   Parmi les oiseaux, il y a tout d'abord les passereaux, retrouvés sous les éoliennes lors des migrations nocturnes. Les espèces les plus affectées sont le Roîtelet à triple bandeau, l'Alouette des champs et le Rouge-gorge. En second lieu, ce sont les rapaces diurnes, que ce soit en phase de migration, de nidification, ou toute l'année pour les espèces sédentaires. On peut citer les faucons crécerelles, buses variables et milans (noirs et royaux). Quant aux chiroptères, les espèces passant le plus de temps en plein ciel, et donc à hauteur des pales, sont celles que l'on retrouve le plus souvent au pied des éoliennes. C'est le cas de la Pipistrelle de Nathusius et de la Noctule commune. On constate également un dérangement par évitement des éoliennes. Des études ont montré un effet de répulsion sur les chauves-souris en milieu agricole mais des analyses complémentaires sont nécessaires pour vérifier l'existence de cet effet dans les autres milieux.
   Quelles mesures de prévention et de protection peuvent-être prises ?  SG : Le choix du site constitue le meilleur moyen. Il faut éviter les zones  d'importance pour les espèces vulnérables à l'éolien. C'est particulièrement le cas des forêts mixtes ou âgées, des zones humides, des crêtes utilisées par les rapaces et migrateurs ou de certains micro-habitats (haies et ripisylves). Les porteurs de projets éoliens doivent se renseigner sur les espèces présentes sur les sites potentiels à travers des études de la bibliographie ou des données naturalistes locales, puis grâce à l'étude d'impact une fois le site choisi. Ces études sont primordiales. Si les impacts sont significatifs, l'opérateur doit prendre des mesures d'évitement et de réduction. Si, malgré ces mesures, ils sont jugés trop importants, le projet doit être abandonné. Le choix d'un site approprié est aussi un gain de temps et d'argent considérable pour le porteur de projet : il réduit le coût des mesures et accélère la réalisation du parc éolien. (actu-environnement.com)

05/03/20  -  Suite aux dernières prises de position du Gouvernement, neuf associations de défense du patrimoine et de l'environnement réitèrent leurs critiques contre l'éolien. Les mesures évoquées pour encadrer son développement sont, selon elles, inadaptées.
« Éoliennes et paysages ne font pas bon ménage » s'agace Julien Lacaze, vice-président de l'association Sites & Monuments. Jeudi 5 mars, neuf associations (La demeure historique, Fédération Environnement Durable, Maisons Paysannes de France, Patrimoine Environnement, Rempart, Sauvegarde de l'art français, Sites & Monuments, Vent de colère et VMF) se sont réunies à Paris, (actu-environnement.com)

 

18/11/19  -  Eolienne volante !  Avec un cerf-volant équipé d’une éolienne portative, baptisée Kiwee, la start-up Kitewinder veut apporter de l’électricité aux amateurs d’activités au grand air, mais aussi aux populations qui en sont privées. La jeune pousse française n’est qu’un exemple de ce que certains envisagent comme le futur de l’énergie éolienne: des cerfs-volants capables d’évoluer à des altitudes très importantes pour capter les vents au maximum, et en particulier au large, là où l’océan est trop profond pour installer des turbines.

Le potentiel est énorme: les vents disponibles à 800 mètres d’altitude sont environ quatre fois plus puissants que ceux que captent nos éoliennes, à 80 mètres. Les cerfs-volants éoliens permettraient aussi de répondre à certaines critiques contre les éoliennes conventionnelles, qui gâcheraient les paysages... Là où des cerfs-volants peuvent paraître plus esthétiques. (lefigaro.fr)

-  08/10/19  -  Un parc éolien implanté en situation de bénéficier du vent dominant est susceptible de perturber le fonctionnement des parcs éoliens voisins situés en aval, par l'effet du mouvement des pales. « L'effet de sillage » se trouve créé par la diminution de la vitesse du vent et l'augmentation des turbulences, qui entraînent, pour les aérogénérateurs situés en aval, non seulement des pertes de production, mais également des charges de fatigue et l'usure prématurée des installations.( actu-environnement.com/)

03/10/19  -  « Les éoliennes, technologie obsolète et néfaste, ont détourné énergies et capitaux aux dépens de l’innovation et de la recherche, seuls à même de trouver une solution à une trop grande dépendance à l’égard des énergies fossiles. » « Eoliennes » de Fabien Bouglé  à lire avec beaucoup de recul ! (.contrepoints.org/)

 

 -  06/09/19  -  La start-up française SupAirVision développe des drones qui inspectent les éoliennes pour en assurer la maintenance. Grâce à une technologie développée avec Engie Green France et l’Université de Reims, les drones prennent des photos HD et détectent les défauts internes avec des capteurs qui fonctionnent par thermographie dynamique pulsée. SupAirVision dévoile aujourd’hui sa dernière innovation : des drones capables de repeindre les éoliennes jusqu’à 150 mètres de hauteur, de façon rapide, sécurisée et rentable. Une solution qui pourrait avoir des applications dans l’industrie ou le bâtiment. (https://www.batiweb.com/actualites/vie-des-societes/des-drones-qui-prennent-soin-des-eoliennes-2019-09-06-35106)

26/07/19  -  Une entreprise espagnole a développé des éoliennes sans pale dans le but de préserver les espèces ailées : Vortex Bladeless a créé la première éolienne sans pale. Comment ça marche ? Cette éolienne nouvelle génération est un générateur à résonnance vibratoire induite par ce qui est appelé le phénomène de Vortex Shedding, soit des courants d’air tourbillonnaires. La technologie consiste en un cylindre qui oscille grâce au vent et produit alors de l’électricité via un alternateur. Plus petite, moins bruyante, plus économique, elle est aussi plus facile à installer et à entretenir. Mais surtout, elle réduit considérablement les risques de collision avec les oiseaux. (https://www.linfodurable.fr/technomedias/espagne-des-eoliennes-sans-pale-pour-proteger-les-oiseaux-12991)

15/07/19  -  Des chercheurs de Stanford démontrent qu’un bon positionnement des éoliennes est crucial. Le sillage des turbines peut réduire de plus de 40% l’efficacité des générateurs situés en son sein.( https://les-smartgrids.fr/des-chercheurs-de-stanford-demontrent-quun-bon-positionnement-des-eoliennes-est-crucial/)

 

17/06/19  -  Eoliennes que j’aime.  Préférence sans rime ni raison pour la poétique de ces nouveaux moulins à vent, totems des énergies renouvelables, qui, déjà, modifient le paysage. (https://www.liberation.fr/debats/2019/06/17/eoliennes-que-j-aime_1734356)

 

05/06/19  -  Le Sénégal construit un des plus grands parcs éoliens d’Afrique . L’Afrique dispose d’un important potentiel en matière d’énergies renouvelables. Des pays africains comme le Maroc, l’Egypte, l’Ethiopie, le Burkina, ou le Kenya…  l’ont bien compris : ils se sont récemment lancés dans l’exploitation de leurs ressources renouvelables, autant par conscience écologique (lutte contre le réchauffement climatique) que par contraintes économiques (réduire le poids du pétrole dans l’économie).

C’est notamment le cas du Sénégal qui, en 2014, se lance dans un important chantier de développement économique visant notamment à réduire les importations de pétrole grâce au développement de projets de production d’électricité 100% renouvelable.

Le parc de Taiba Ndiaye, qui deviendra à terme un des plus grands parcs éoliens d’Afrique, fait partie des projets phares de cette transition énergétique. Présentation. (https://www.lemondedelenergie.com/senegal-parc-eolien-afrique/2019/06/03/)

 

24/05/19  -  Des dizaines de vaches qui meurent chaque année sans explication, refusent la traite et se comportent bizarrement... Depuis l'arrivée d'éoliennes en 2012, c'est le cauchemar dans deux élevages de Loire-Atlantique, et le casse-tête pour les experts qui s'avouent désemparés.
Les éleveurs se plaignent eux de maux de tête, de douleurs aux jambes et d'insomnies. Depuis avril, ils sont suivis par le CHU de Nantes, comme une vingtaine de riverains affirmant ressentir des troubles similaires. (
https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Mystere-autour-d-eoliennes-accusees-de-tuer-des-vaches-en-Loire-Atlantique-1625979)

 

08/04/19  -  L’entreprise biterroise Biodiv-Wind inventeur d’un dispositif de détection des risques de collision de la faune volante avec les pales des éoliennes. Chauve-souris, vautour, aigle ou milan royal... Ces espèces rares ou protégées sont scrutées à la loupe lors des études d'impact réalisées au préalable de l'installation d'un parc éolien. SafeWind engage par commande distante ou automatiquement des actions d'effarouchement acoustique pour dévier l'oiseau ou de régulation des pales, ralentissement ou arrêt. » (latribune.fr/)

26/03/19  -  Des raisons contre les Éoliennes ? (https://www.bvoltaire.fr/eoliennes-laffaire-du-siecle/)

18/03/19  -  Ted Stathopoulos, rêve d’implanter cette technologie verte en milieu urbain. (https://www.ledevoir.com/societe/science/550088/des-eoliennes-en-milieu-urbain)

14/02/19  -  Le compte est bon. (https://www.rtbf.be/info/regions/detail_les-eoliennes-citoyennes-sont-tres-rentables-financierement?id=10145692)
07/02/19  -  L'armée rogne ses zones de vol pour laisser la place à de futures éoliennes.(lefigaro.fr/)

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Les EOLIENNES TERRESTRES
Infos récentes
-  Les Énergies durables :

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page