« Physique des éoliennes » d’Hervé NIFENECKER : La physique de la pale de l'éolienne permet de montrer comment la recherche d'un rendement optimal aboutit à la définition d'un angle de calage qui dépend de la distance à l'axe de rotation. Le rendement optimal des grandes éoliennes n'excède pas 15 %. Le passage des pales de l'éolienne crée un sillage dont la persistance permet de comprendre pourquoi il est généralement possible de caractériser les éoliennes par la surface balayée par les pales en rotation. La densité maximale d'éoliennes correspond à une production électrique de l'ordre de 55 kWh/(m2.an). Malgré l'effet de foisonnement, à l'échelle européenne, la puissance garantie n'excède pas quelques pourcents. En France, pour diminuer le nombre de réacteurs de 10 %, on devrait équiper environ 3 500 km de côtes en STEP. (https://www.techniques-ingenieur.fr/base-documentaire/energies-th4/energies-renouvelables-42594210/physique-des-eoliennes-be8584/?utmCampaign=72-WP-ZY4B202)

 

 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Les EOLIENNES TERRESTRES
-  Commentaires  -  Références


Énergies durables :

Afficher l'image d'origine

Ci-dessus,   Nature   -  EOLIENNES TERRESTRES  :   Commentaires

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info