DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Les EOLIENNES EN MER 
(Côtières ou au large, offshores )
 Infos récentes


Énergies durables :

()  -  06/10/19  -  Des chercheurs misent sur la force des vents en altitude afin de produire de l’énergie avec des cerfs-volants ou des drones.  Financée par Google et Shell, l’américaine Makani amarre ses drones à des plateformes océaniques, par un câble de 500 m de long.. Une flotte de drones de 50 mètres d’envergure, faisant des cercles d’un rayon de 120 mètres à 500 mètres d’altitude, envoyant au sol 5 mégawatts d’électricité. Tel est le projet de l’équipe de Mojtaba Kheiri, de la faculté de génie de l’Université Concordia. « Au sol, la vitesse du vent est de zéro, dit M. Kheiri. Il faut donc que le vent ralentisse progressivement quand il s’approche du sol. À partir de 100 mètres, on commence à avoir des vitesses beaucoup plus grandes, qui génèrent plus d’énergie éolienne. » (.lapresse.ca)

22/07/19  -  A Saint-Nazaire (Loire-Atlantique),  présentation de la première turbine de l’Haliade-X 12 MW. Il s’agit de la turbine éolienne en mer la plus puissante jamais conçue. (https://www.environnement-magazine.fr/energie/article/2019/07/23/125457/plus-grande-turbine-eolienne-mer-monde-ete-presentee-saintnazaire  )

04/07/19  - Floatgen fait ses preuves. Dix mois après sa mise en service sur la plateforme d'essai Sem-Rev, au large du Croisic, l'éolienne flottante Floatgen (2 MW) livre de premiers résultats supérieurs aux attentes. "Ils permettent de valider haut la main toutes les innovations de ce projet, indique Centrale Nantes, qui pilote le site d'essai. Sur le premier semestre 2019, l'éolienne flottante - qui est aussi la première éolienne en mer en France - a produit un total de 2,2 GWh". L'éolienne affiche une disponibilité de 68% au premier trimestre 2019 et de plus de 90% au cours du deuxième trimestre.        Elle a également résisté à la tempête Miguel, le 7 juin dernier, et à "une combinaison de houle de 4,4 mètres de hauteur significative (et des vagues allant jusqu'à 8.5 mètres) et de vents de 22 m/s (avec des rafales allant jusqu'à 103 km/h)". La technologie flottante a également résisté à trois typhons au Japon où un démonstrateur est également installé. La particularité du système développé par Ideol repose sur un carré flotteur en béton.
  
Les tests se prolongeront encore un an. Le flotteur équipera ensuite les éoliennes de la ferme pilote de Gruissan (Eolmed), qui verra le jour à l'horizon 2020-2021. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/Eolienne-flottante-floatgen-ideol-33732.php4#xtor=ES-6)

26/06/19  -  En 2021, quatre éoliennes exploiteront les forces du vent à 16 kilomètres de la côte, au large de Leucate (Aude). Le projet des éoliennes flottantes du golfe du Lion porté par le producteur d’énergie Engie est le premier à tester des machines qui ne seront pas ancrées au sous-sol marin. (…) Des “biohuts” ont été installés. “Ce sont des substrats d'huîtres, d'acier et de bois dont les anfractuosités sont favorables à l'installation et au développement des larves d'espèces marines”, poursuit Gilles Lecaillon. Car les chercheurs veulent savoir si des poissons, des coquillages ou des crustacés d'intérêt économique peuvent s'installer dans ces habitats artificiels.  (https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/developpement-durable/les-energies-marines-et-la-biodiversite-feront-elles-bon-menage_134836)

 

 04/06/19  -  Moulins de Flandre s'engage à protéger l'avifaune. Il s’agira de « connaître précisément l’impact des éoliennes offshore sur l’avifaune, grâce à Fly’R Sea, service de détection et de dénombrement des oiseaux et des chauves-souris en mer, à l’aide d’un radar flottant 3D », précise Moulins de Flandre dans un communiqué. Ce qui permettra de développer des mesures d’évitement et de réduction. (https://www.environnement-magazine.fr/biodiversite/article/2019/06/04/124693/parc-eolien-mer-dunkerque-moulins-flandre-engage-proteger-avifaune)

 

07/05/19  - Un écosystème en construction : Alors que les régions littorales françaises préparent l'arrivée des fermes pilotes d'éolien flottant et plaident pour plus d'ambition, les industriels s'apprêtent à tester leurs technologies sur des démonstrateurs déployés aux quatre coins du monde. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/Eolien-flottant-ecosysteme-construction-33395.php4#xtor=ES-6)

 

-  01/03/19  -  Feu vert pour le parc éolien offshore Dieppe-Le Tréport. Les préfectures de Seine-Maritime et de la Somme ont annoncé mardi dans un communiqué commun avoir autorisé par arrêtés la réalisation du parc éolien offshore au large du Tréport et de Dieppe (Seine-Maritime), 62 éoliennes, d’une puissance totale de 496 MW, est prévue pour 2023, Le projet prévoit l’installation des éoliennes à 17 km au large de Dieppe et 15,5 km du Tréport, à une profondeur de 14 à 24 mètres. Les éoliennes de 8,4MW Siemens Gamesa qui devraient être assemblées à la future usine du Havre. Ce sont 750 emplois à la clé pour fabriquer les pâles en composites et assembler les éoliennes. Le parc produira en moyenne 2.000 GWh par an, soit la consommation électrique annuelle de quelque 850.000 personnes. (https://www.lemondedelenergie.com/parc-eolien-offshore-dieppe-le-treport/2019/03/01/)

 

26/02/19  -  La Commission européenne autorise l’aide à quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes en France: les projets « Groix Belle Île » dans l’océan Atlantique, « Golfe du Lion », « Eolmed » et « Provence Grand Large » en mer Méditerranée.

« Les fermes pilotes d’éoliennes flottantes seront composées chacune de trois à quatre turbines et auront chacune une puissance installée totale de 24 mégawatts. Les turbines seront installées en mer sur des flotteurs. Les turbines seront interconnectées entre elles et reliées à la terre par un câble sous-marin », rappelle la Commission européenne dans un communiqué. Mais chacune de ces fermes utilisera une combinaison différente de turbine, de flotteurs et de câbles. Ainsi, l’objectif « est de tester ces différentes solutions technologiques, l’objectif à long terme étant de tester cette technologie avant de la déployer à plus grande échelle ». Les quatre fermes bénéficieront d’une aide à l’investissement et d’une aide au fonctionnement. (https://www.environnement-magazine.fr/energie/article/2019/02/26/123167/commission-europeenne-autorise-aide-quatre-fermes-pilotes-eoliennes-flottantes-france)

06/02/19  -  En Europe, 15 nouvelles fermes éoliennes en mer ont été installées en 2018, représentant 2,6 GW ou 18% de nouvelles capacités, indique mercredi WindEurope, l’association représentant l’industrie éolienne européenne. A eux seuls, le Royaume-Uni et l’Allemagne représentent 85% de ces nouvelles capacités, avec pour respectivement 1,3 GW and 969 MW de nouvelles éoliennes offshore. Fin 2018, l’Europe comptait ainsi 105 fermes éoliennes en mer, appartenant à 11 pays et représentant une capacité totale de 18,5 GW. «C’est environ 10% de la capacité totale d’énergie éolienne installée en Europe, le reste étant de l’éolien terrestre», souligne WindEurope dans un communiqué. L’éolien offshore représente désormais 2% de toute l’électricité consommée en Europe. L’industrie éolienne européenne constate que la taille des turbines en mer ne cesse d’augmenter, avec une capacité moyenne de 6,8 MW par éolienne installée en 2017. La Belgique n’a pas été en reste en 2018, avec l’inauguration de son plus grand champ éolien jusqu’ici en mer. Au 1er janvier 2019, cinq parcs éoliens étaient opérationnels en mer du Nord belge, soit 274 éoliennes représentant une capacité totale de 1.186 MW. (https://www.sudinfo.be/id100618/article/2019-02-06/les-eoliennes-en-mer-plus-nombreuses-et-moins-couteuses)

-  15/12/18  - Projet d'éolien flottant au large du Barcarès  Alors que le gouvernement donne un coup de frein au développement des éoliennes en mer, au large du Barcarès, la première étape du projet de ferme pilote - la prospection archéologique - vient de s'achever. Mi-2021, quatre éoliennes marines de 6 MW sur des structures flottantes, devraient être installées à environ 16 kilomètres des côtes du Barcarès. La première étape du projet, le prospection marine vient de s'achever. (https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/perpignan/projet-eolien-flottant-au-large-du-barcares-premiere-etape-achevee-1592875.html)

 

-  05/12/18  -  Le gouvernement vient d’accepter la nouvelle offre du porteur de projet, qui va dans le sens d’une baisse du tarif d’achat de l’électricité produite par les éoliennes en mer. Cette « offre améliorée » fait suite à la négociation entre le gouvernement et les porteurs des six projets éoliens en mer actuellement en cours, dont celui de Dieppe – Le Tréport. Avec cette négociation, l’État a annoncé économiser 15 milliards d’euros, pour les six projets. les textes intégraux des décisions sont seulement consultables dans les locaux de la direction générale de l’énergie et du climat, à La Défense. Consultables, à l’exception des « secrets protégés par la loi », à savoir, entre autres, le véritable tarif d’achat de l’électricité du parc éolien de Dieppe - Le Tréport

France Nature Environnement Hauts-de-France, qui regroupe plus de quinze associations de protection de l’environnement dans les cinq départements de la grande région, donne un avis favorable « car ce projet est un des piliers de la transition énergétique », indique FNE Hauts-de-France, sous réserves de certains points, au premier chef l’impact sur l’avifaune, et préconise par exemple de prévoir des dispositifs d’alerte qui mettraient les éoliennes à l’arrêt quand des vols migratoires importants seront détectés. Autres points soulevés, la pollution lumineuse, l’atterrage du câble qui apportera l’électricité sur la côte, et le respect des avis du groupement d’intérêt scientifique sur les impacts du parc éolien. (http://www.courrier-picard.fr/153307/article/2018-12-05/letat-accepte-loffre-amelioree-de-la-societe-eoliennes-en-mer-dieppe-le-treport)

 

-  28/11/18  -  François De Rugy a déçu les acteurs de la croissance bleue réunis à Brest pour les Assises de l'Economie de la Mer. Selon le Ministre, il n'y aura qu'un seul site éolien flottant en méditerranée, et de dimension réduite. Didier Codorniou, premier vice-président de la Région et président du Parlement de la Mer, dépité, considère que le ministre de la Transition Ecologique a "manqué le rendez-vous de Brest". (https://www.lindependant.fr/2018/11/28/eoliennes-flottantes-le-gouvernement-fait-machine-arriere,4987948.php)

 



 

Floatgen (30/04/18 )

Ci-dessus,   Nature   -  EOLIENNES EN MER :   Infos

 LE SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page