DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

       Le Burkina Faso         
Le « Pays des hommes intègres »
Infos récentes

 

()  -  12/02/19  -  Le Ministre de l’Energie : Transition énergétique vers les énergies vertes et renouvelables et l’accès des populations à cette manne. « Nous avons clairement pris l’option de nous tourner vers le mix énergétique, avec une place de choix pour le solaire. Nous avons le meilleur ensoleillement en Afrique de l'Ouest, donc il n’y a pas de quoi s’inquiéter ».  »De nombreux projets structurants sont déjà en cours de réalisation dans son département. Il a cité à titre illustratif, les projets de fourniture d'électricité de 10 Mégawatts à Kaya, de 20 Mégawatts à Koudougou et de 20 Mégawatts à Bobo-Dioulasso grâce à la KFW (Allemagne). Le Ministre a informé que ''La SONABEL a réceptionné 50.000 compteurs qui permettront aux clients d'être plus autonomes quant à la recharge des unités. (https://trailer.web-view.net/Show/0XC84808AD533743B509717E08DD6E519B7CF44BEE69BBDE74E815F890735465E0552835B8FF6C759D.htm)

 
19/01/19  -  Au Sahel : la planification familiale face au changement climatique. L'éducation à la planification familiale et la gestion des risques liés au changement climatique vont de pair dans la région africaine du Sahel, avec des prévisions de températures plus élevées et de croissance de la population. (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/au-sahel-la-planification-211774?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29)

 

17/01/19  -  Au Burkina Faso, des robinets pour combattre le terrorisme. (https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/01/17/au-burkina-faso-des-robinets-pour-combattre-le-terrorisme_5410635_3212.html)

06/01/19  -  Les 4 et 5 janvier 2018, le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine qui est également conseiller d’Etat chinois a séjourné au Burkina Faso en compagnie d’une forte délégation chinoise composée de diplomates et de journalistes. Une visite d’amitié qui s’est soldée par le renforcement des relations qu’entretiennent les deux pays. (http://lepays.bf/cooperation-republique-de-chine-burkina-faso-denormes-progres-enregistres/)

 

-  04/01/19  -  Situation sécuritaire au Burkina Faso : l’ONU TRÈS PRÉOCCUPÉ PAR LA DÉTÉRIORATION RAPIDE DE LA SITUATION SÉCURITAIRE ». Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur le Burkina Faso. Le Secrétaire général condamne les attaques à l’encontre de civils signalées dans la commune de Barsalogo, au nord du Burkina Faso, au début de cette semaine. Il présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.  Le Secrétaire général est préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire dans certaines provinces du pays où les autorités ont déclaré l’état d’urgence. Il est aussi préoccupé par la violence intercommunautaire.  Le Secrétaire général réitère l’engagement des Nations Unies à soutenir le Burkina Faso dans ses efforts visant à lutter contre le terrorisme, poursuivre ses réformes dans le secteur de la sécurité, promouvoir la réconciliation nationale et créer les conditions propices à une paix et un développement durables. (https://infowakat.net/situation-securitaire-au-burkina-faso-lonu-exprime-sa-preoccupation/)

 

-  27/12/18  -  Bobo-Dioulasso : Une bachelière à deux doigts de devenir une troisième épouse malgré elle. Le 21ème siècle ne semble pas avoir importé certaines pratiques moyenâgeuses au Burkina Faso. A Bobo-Dioulasso, une jeune fille de 19 ans est sur le point de devenir la troisième épouse d’un homme choisi par son père. (https://burkina24.com/2018/12/27/bobo-dioulasso-une-bacheliere-a-deux-doigts-de-devenir-une-troisieme-epouse-malgre-elle/)

 

-  24/12/18  -   Moussa Koné, le président de la Chambre nationale d’agriculture,  préconise un meilleur transfert de compétences, notamment aux chambres régionales d’agriculture (CRA), investies d’une mission de service public d’intérêt général dans le domaine agricole. « Il faut un transfert réel de compétences à ces chambres, a-t-il soutenu. Le transfert du mécanisme de distribution des intrants à ces chambres car c’est nous qui connaissons les bénéficiaires (…). Il faut aussi des concessions, c’est-à-dire qu’il faut  que nous soyons impliqués dans le mécanisme d’achat institutionnel des produits agricoles. Il faut aussi travailler rapidement à opérationnaliser les décrets de lois portant organisation du monde rural. Ce qui permettra aux chambres d’avoir un répertoire réel des agricultures, de cibler les vrais bénéficiaires des projets et programmes et d’avoir une bonne cartographie ».( https://burkina24.com/2018/12/23/burkina-la-chambre-nationale-dagriculture-vise-lautonomisation/)

-  20/12/18  -  Université Aube Nouvelle : Un plan stratégique de la recherche scientifique en préparation. Ce plan devrait permettre non seulement de booster les performances de l’université, mais aussi de poser des bases d’une étude scientifique élaborée pour tout le secteur de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur. (https://burkina24.com/2018/12/20/universite-aube-nouvelle-un-plan-strategique-de-la-recherche-scientifique-en-preparation/)

 

-  17/12/18  -  Trafic d’enfants vers la Côte d’Ivoire: la compassion de la Représentation diplomatique et consulaire à huit adolescents burkinabè victimes du trafic. La Représentation diplomatique et consulaire est allée hier, dimanche 16 décembre 2018 à Assouba, village situé à 5km d’Aboisso, apporter du réconfort et de la compassion à huit enfants burkinabè, objet d’un trafic illégal qui a été démantelé par la brigade de gendarmerie d’Aboisso. La ministre ivoirienne de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a indiqué, au nom du Gouvernement ivoirien, apporté un secours aux huit adolescents mineurs en provenance du Burkina Faso. Ce sont des victimes du phénomène de trafic d’enfants qui ont été recueillies par le Gouvernement ivoirien après la mise aux arrêts du trafiquant, fin novembre dernier à Aboisso. L’Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, a promis de tout mettre en œuvre pour le rapatriement des enfants qui sont actuellement placés dans une famille burkinabè d’accueil à Assouba. (http://lesechosdufaso.net/trafic-denfants-vers-cote-divoire-compassion-de-representation-diplomatique-consulaire-a-huit-adolescents-burkinabe-victimes-trafic/)

 

-  16/12/18  -  Sommet interparlementaire sur le G5 Sahel à Paris en France le 13 décembre 2018. Le sommet a permis de préciser le rôle  des parlements pour faire réussir les partenariats internationaux du G5 Sahel, et a accouché d’un comité interparlementaire G5 Sahel. Le président de l’Assemblée nationale de la République du Niger, Ousséini Tinni, a été désigné pour diriger le Comité interparlementaire G5 Sahel. Les travaux du sommet se sont ouverts dans salle Lamartine au Palais Bourbon sous la présidence de Richard Ferrand, Président de l’Assemblée nationale française, en présence des présidents des Assemblées nationales du Niger (Ousseini Tinni), de la Mauritanie (Cheikh Ould Baya), du Tchad (Haroun Kabadi), du Burkina Faso (Alassane Bala Sakandé), de l’Italie (Roberto Fico) ; du vice- président de la commission des affaires étrangères ( Jacques Maire) ; des parlementaires invités ; des chefs militaires ; et des représentants des partenaires techniques et financiers du G5 Sahel.
En marge du sommet sur le G5Sahel et dans le registre de la coopération parlementaire bilatérale, le Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé, a été reçu en audience par son homologue français, Richard Ferrand. (
https://burkina24.com/2018/12/16/sommet-interparlementaire-g5-sahel-un-comite-pour-plus-dactions/)

-  11/12/18  -  Zéro corvée d’eau : Entre les annonces et la réalité sur le terrain. Malgré les 40 bornes fontaines actives, l’ONEA « n’arrive pas à couvrir les besoins de la population ». En perspectives, indique le chef du regroupement, l’office a réalisé en début d’année, 5 forages positifs d’un débit de 60 m3/h. Le maire de la ville Victor Zangouyo explique. « Il faut se lever pratiquement à 4 h pour pouvoir avoir de l’eau. Juste après, il n’y a plus d’eau. La population souffre beaucoup en matière d’eau. Si je prends le cas du secteur 2, 3, au secteur 7, il y a des bornes fontaines qui sont là mais il n’y a pas d’eau. C’est un véritable problème », « Avoir l’eau ici, c’est difficile. Là où on puise l’eau, c’est loin », confie l’écolière. Elle qui allait chercher l’eau « au bord des marigots » avant la réalisation de ce forage en panne. « Cela vaut huit ou neuf mois que c’est gâté », évalue Sophie. (https://burkina24.com/2018/12/11/zero-corvee-deau-entre-les-annonces-et-la-realite-sur-le-terrain/)

-  03/12  -  En septembre 2015, plus de 150 dirigeants mondiaux ont adopté à New-York (Etats-Unis) un programme universel et transformateur comprenant 17 Objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles, qui vise à mettre fin à la pauvreté, à lutter contre les inégalités et à renforcer les capacités d’adaptation aux changements climatiques. Trois ans après, les changements attendus sur le terrain sont peu reluisants, notamment dans les 47 Pays les moins avancés (PMA) du monde. Dans ce groupe, on retrouve la plupart des pays d’Afrique subsaharienne, certains pays asiatiques et plusieurs Etats insulaires. (https://www.leconomistedufaso.bf/2018/12/03/lentrepreneuriat-au-service-de-la-transformation-structurelle-le-burkina-faso-sur-la-bonne-voie/)

 

-  23/11/18 -  Ouagadougou, le Ministère de la santé a procédé à la validation de la stratégie nationale de la qualité des soins et services intégrés centrés sur la personne et la sécurité des patients. C’était au cours d’un atelier qui à réunit autour du ministre de la Santé, les acteurs de santé du secteur public et privé, les représentants des autres départements ministériels, les représentants des organisations de la société civile et les partenaires techniques et financiers dont l’OMS et Expertise France. L’objectif de cette stratégie est d’offrir des soins et des services de santé intégrés de qualité et sécurisés aux populations en mettant davantage l’accent sur les besoins des personnes, les familles . (http://lesechosdufaso.net/ameliorer-qualite-soins-services-integres-centres-personne-securite-patients-validation-de-strategie-nationale-de-qualite-soins-services-de-sante-burkina-fa/)

 

01/11/18  -  Il y’a quatre années de cela que le peuple du Burkina Faso s’est insurgé contre la modification de l’article 37. Ce mouvement social a ainsi emporté le pourvoir de l’Ex président Blaise Compaoré. Le mercredi 31 octobre 2018, l’Organisation de la société civile « la Ligue des jeunes du Burkina » (LJB) commémore l’évènement à travers un panel à Bobo-Dioulasso. (https://burkina24.com/2018/11/01/ligue-des-jeunes-un-panel-pour-commemorer-lan-iv-de-linsurrection-populaire/)

 

-  23/10/18  -  Même au Burkina : Quels antidotes contre la belle-mère ou les amies briseuses de foyer?
(
http://lesechosdufaso.net/quels-antidotes-contre-la-belle-mere-ou-les-amies-briseuses-de-foyer/)

 

-  17/10/18  -  Le gouvernement burkinabé compte éradiquer la faim d’ici à 2030 (https://www.vivafrik.com/2018/10/17/le-gouvernement-burkinabe-compte-eradiquer-la-faim-dici-a-2030-a20017.html)


-  16/10/18  -  Droits humains : Le Burkina félicité à l’ONU pour les efforts accomplis. Dans le cadre de l’Examen périodique universel (EPU), le ministère en charge des Droits humains a organisé une session de restitution des résultats du passage du Burkina Faso au 3e cycle, au profit des acteurs nationaux : Plus de 80 Etats, institutions et OSC ont pris la parole pour féliciter le Burkina Faso. 204 recommandations lui ont été adressées afin de poursuivre les efforts entrepris (184 ont été acceptées et 20 ont été rejetées). (http://lefaso.net/spip.php?article85933)






Ci-dessus  -    Les HUMAINS  - LES PAYS  :  LE BURKINA FASO

(La SUITE des HUMAINS par SOMMAIRE ou par ACCUEIL ou par la LISTE des pages Humains)

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info