DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

CATALOGNE       
Opinions  -  Réactions  -  Propositions
 
Infos récentes

Zone de Texte:  
-  TRIBUNAL INTERNATIONAL DE JUSTICE DE LA HAYE : 
« Nous déclarons qu’il n’existe , en Droit International, aucune Loi qui interdise les déclarations unilatérales d’indépendance. Nous déclarons que quand il y a contradiction entre la légalité constitutionnelle d’un Etat et la volonté démocratique, cette dernière prévaut sur l’autre, et nous déclarons que dans une société démocratique, contrairement à une dictature, ce n’est pas la loi qui détermine la volonté des citoyens, mais c’est cette dernière qui crée et modifie, quand c’est nécessaire, la légalité en vigueur»Sentence du  22/07/2010
Zone de Texte:       Carme Forcadell                 -  Oriol Junqueras                   -  Jordi Sànchez                       -   le Major Trapero                     -  Jordi Cuixart.
Résultat de recherche d'imagesRésultat de recherche d'images pour "jordi sànchez anc"Résultat de recherche d'images pour "le Major Trapero"Résultat de recherche d'images pour "jordi cuixart d omnium cultural"Image associée

         Parlament                             Gouvernement                        Assemblée NC                            Les Mossos                           Omnium Cultural

nous sommes tous catalans.001

Les prisonniers politiques catalan : Carme Forcadell, Oriol Junqueras , Jordi Sanchez,  José Lluis Trapero, Jordi Cuixart,
Jordi Turull, Josep Rull, Raül Romeva, Joaquim Forn, Carles Mundó, Dolors Bassa et  Meritxell Borràs,

 -   En revoyant ces photos du 1er octobre 2017,  difficile de ne pas penser à certains faits :  -  Bart De Wever rappelle un événement bien précis de la guerre des Flandres : le sac d'Anvers par les Espagnols. "Nous commémorons, ce 4/11, aujourd’hui,  la furie espagnole, le jour le plus sanglant de notre histoire. 10 000 Anversois ont été tués sous Philippe II il y a 441 ans."  -  02/10/2018  -  La porte-parole du gouvernement socialiste espagnol, Isabel Celaa a  jugé que les violences policières lors du référendum avaient « porté gravement atteinte à la réputation de l'Espagne »  -  Des gens pacifiques qui voulaient seulement voter !
« Matin brun » de Frank Pavloff,

Rappels :
25/10/2017  -  (Libération) : A Perpignan, la solidarité avec la Catalogne du Sud s’organise :La territoriale nord-catalane de l'ANC  crée le Comité de Solidarité Catalane. LLibreria Catalana, Comitè de Solidaritat Catalana 23 avinguda del Liceu – Perpinyà  -  Un compte bancari: RIB 17106 00023 30006229022  -  Un correu electrònic: assemblea@catalunyanord.cat
-  20/11/2017  -  Porte-parole du PP, parti qui intègre une aile de droite extrême et qui ferme les yeux face aux manifestations phalangistes et néofascistes pour « l’unité de l’Espagne », Pablo Casado n’a, par exemple, pas hésité, début octobre, à promettre à Carles Puigdemont « le même sort que celui de Lluis Companys », son prédécesseur à la Généralitat, qui, en 1934, proclama la « république catalane » avant d’être immédiatement emprisonné et qui, quelques années plus tard, arrêté par la Gestapo lors de son exil en France et livré à Franco, fut torturé et fusillé en 1940.
-  02/12  -  Jordi Sanchez, ex-président de l'influente association ANC, et Jordi Turull, ancien "ministre" du gouvernement régional catalan veulent sensibiliser l'opinion publique internationale à leur sort. Deux dirigeants indépendantistes catalans emprisonnés près de Barcelone, en attente d'un procès pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017, ont entamé une grève de la faim samedi, a annoncé leur avocat. Dans une déclaration lue par l'avocat, MM. Sanchez et Turull ont accusé la Cour constitutionnelle espagnole d'empêcher leurs recours contre leur incarcération de parvenir à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).
"Nous ne renoncerons jamais à notre droit à un procès équitable. Nous ne demandons à la Cour constitutionnelle aucun traitement de faveur. Mais nous n'acceptons pas passivement de discrimination ou de retard indésirable", ont-ils dit. (
https://www.lindependant.fr/2018/12/02/catalogne-deux-independantistes-catalans-entament-une-greve-de-la-faim,4995638.php)
-  09/12  -  AdChoicesLe Président de la Generalitat, Quim Torra, a entamé ce dimanche 9 décembre à 9 heures un jeûne de 48 heures en soutien aux indépendantistes emprisonnés Jordi Sànchez, Jordi Turull, Josep Rull et Joaquim Forn en grève de la faim depuis début décembre.

Accompagné de quelques sympathisants, le jeûne de Quim Torra a commencé à Barcelone et se poursuivra au monastère de Montserrat, où il passera deux nuits. Son jeûne prendra fin mardi matin, date à laquelle il présidera le Conseil exécutif du gouvernement catalan.

Actuellement en prison où ils risquent 16 ans de prison pour rébellion dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017, Josep Rull et Joaquim Forn ont entamé, depuis le 1er décembre, une grève de la faim. Rejoints deux jours après par l'ancien président de l'association indépendantiste l'ANC, Jordi Sànchez et l'ancien ministre de la Generalitat, Jordi Turull, pour dénoncer l'"interdiction d'accéder aux tribunaux internationaux et en particulier à la justice européenne imposée par la Cour constitutionnelle espagnole via son comportement injuste et arbitraire". (https://www.lindependant.fr/2018/12/09/catalogne-quim-torra-commence-un-jeune-de-48h-en-soutien-aux-prisonniers-independantistes-en-greve-de-la-faim,5007910.php)  Par solidarité, je vais m’y associer 1 jour/semaine.. Je trouve qu’on est tous concernés par ces emprisonnements injustes.
-  11/12  -  Quim Torra, le président de la Généralité de Catalogne, mise toujours sur la « voie slovène » pour accéder à l’indépendance. Il était en visite la semaine dernière à Ljubljana, mais il est reparti les mains vides à Barcelone : par crainte de braquer Madrid, les actuels dirigeants slovènes ne veulent pas jouer un rôle de médiation. (https://www.courrierdesbalkans.fr/Slovenie-Catalogne-Quim-Torra)
A savoir : ( 23/10  -  La Slovénie sera-t-elle le premier pays d’Europe à reconnaître l’indépendance de la Catalogne ? Barcelone pourrait en tout cas s’inspirer du « modèle slovène » de 1991, impliquant le report de la déclaration d’indépendance, puis des négociations avec le pouvoir central avec une médiation internationale. Pourtant, la comparaison a ses limites : la Constitution yougoslave reconnaissait en effet le droit des républiques à la sécession. (https://www.courrierdesbalkans.fr/Slovenie-Catalogne-comparaison-mythes)

-  (Le 25 juin 1991, la Croatie et la Slovénie annoncent leur « dissociation » de la Yougoslavie, marquant de facto l’éclatement de la Fédération. Le 27, l’armée yougoslave intervient en Slovénie, puis les deux parties signent un cessez-le-feu le 6 juillet. Durant l’été, la Croatie s’enfonce dans la guerre et Vukovar tombe le 18 novembre. La Slovénie intègre l’UE dès 2004. En 2010, Zagreb s’est engagé dans un processus de réconciliation avec Belgrade, et a réglé son différend frontalier avec Ljubljana hérité de la Yougoslavie. En 2013, la Croatie deviendra le 28ème État-membre de l’UE.  https://www.courrierdesbalkans.fr/+-independance-croatie-slovenie-+ .)

-  TV3 Catalane : A Bruxelles, avec les 2 « Présidents de la Généralitat Carles Puigdemont et Quim Torre s’est créé le « Conseil de la République Catalane » que les Catalans reforment en exil. -  Entre autres, ils vont suivre ce qu’ils appellent « la via Eslovena », c’est-à-dire la voie qu’à suivi la Slovénie pour parvenir à l’Indépendance en se séparant de l’Etat tchécoslovaque.  -  Ils vont demander aussi que l’Espagne soit exclue de l’U.E., où parait-il, il n’a aucun droit pour prétendre en faire partie.
-  Le procès des principaux prisonniers politiques catalans se tiendrait le 15/01/2019.
« Jordi Sanchez, président de l’ANC en prison préventive depuis 14 mois, Jordi Turull, Joaquim Forn et Josep Rull, ex-consellers (ministres) du gouvernement catalan, prisonniers depuis 13 mois, ont entamé une grève de la faim, très inquiétante, pour protester contre la justice espagnole qui les empêche de recourir à la justice internationale. Plus largement les 9 prisonniers politiques catalans,

les exilés et toutes les personnes, consellers, dirigeants politiques, journalistes, artistes… qui doivent être jugés début 2019 à Madrid pour avoir organisé ou participé à un référendum sur l’indépendance de la Catalogne considèrent que le procès n’a pas lieu d’être puisqu’il n’y a pas délit ». C’est dans ce contexte, très inquiétant pour la démocratie et les libertés, que Marie -Pierre Vieu, et Nicolas Garcia se sont rendus vendredi dernier à la prison de Lledoners, près de Barcelone et ont rencontré quelques-uns de ces prisonniers politiques afi n de leur faire part du soutien du PCF. En effet leur parti est le premier en France à avoir intégré dans son texte d’orientation politique (amendement déposé par les délégués des P.-O. et adopté à 92% par le congrès du PCF) l’exigence de la libération immédiate des prisonniers politiques catalans et l’annulation du procès, « parce qu'en démocratie mettre des urnes à disposition des citoyens ne peut constituer un délit ». Par ailleurs les élus et dirigeants communistes ont aussi évoqué la campagne des européennes et l’opportunité que cette position officielle du PCF, s’exprime et soit visible d’une manière ou d’une autre sur la liste qu’il conduira ou soutiendra aux prochaines européennes. » Enelji. (Travailleurs Catalans 7-13/12) (http://www.letc.fr/site/voir_pdf/3765.pdf)

 

 


Ci-dessus  -    Les HUMAINS  -   LES PAYS  :  LA CATALOGNE

(La SUITE des HUMAINS par SOMMAIRE ou par ACCUEIL ou par la LISTE des pages Humains)

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info