CATALOGNE
    
1  -  Infos récentes

 
TRIBUNAL INTERNATIONAL DE JUSTICE DE LA HAYE :
« Nous déclarons qu’il n’existe, en Droit International, aucune Loi qui interdise les déclarations unilatérales d’indépendance. Nous déclarons que quand il y a contradiction entre la légalité constitutionnelle d’un Etat et la volonté démocratique, cette dernière prévaut sur l’autre, et nous déclarons que dans une société démocratique, contrairement à une dictature, ce n’est pas la loi qui détermine la volonté des citoyens, mais c’est cette dernière qui crée et modifie, quand c’est nécessaire, la légalité en vigueur»Sentence du 22/07/2010

Zone de Texte:     Carme Forcadell         Oriol Junqueras             Jordi Sànchez               le Major Trapero                  Jordi Cuixart.
Résultat de recherche d'imagesRésultat de recherche d'images pour "jordi sànchez anc"Résultat de recherche d'images pour "le Major Trapero"Résultat de recherche d'images pour "jordi cuixart d omnium cultural"Image associée

         Parlament               Gouvernement            Assemblée NC                   Les Mossos                           Omnium

Les prisonniers politiques catalan : Carme Forcadell, Oriol Junqueras , Jordi Sanchez,  José Lluis Trapero, Jordi Cuixart,
Jordi Turull, Josep Rull, Raül Romeva, Joaquim Forn, Carles Mundó, Dolors Bassa et  Meritxell Borràs, (Photos)

                                                          LE PROCES : (En catalan et en anglais)  -  (Voir LA CATALOGNE)  -  ( REACTIONS )-
 

()  -  17/02/20  -  Amis démocrates,

C'est une nouvelle qui, même si elle n'est pas satisfaisante, nous soulage beaucoup.

Aujourd'hui pour la première fois depuis 2 ans, Dolors Bassa et Carme Forcadell sont sortie de prison.

Il s'agit l'application de la loi 100.2 du code pénitentiaire catalan qui, afin d'améliorer leur réinsertion  permet à des prisonniers considérés comme non dangereux pour la société de passer 9H par jour hors de prison afin de mener des travaux d'intérêt public et/ou de support à un proche vulnérable. C'est le cas pour les 2 politiques qui ont des parents âgés et feront des travaux d'intérêt civil 3 jours par semaine. Les Jordis et Joaquim Forn bénéficieront également de cette mesure.

Par ailleurs, la justice espagnole continue sa persécution de ceux qui soutiennent Carles Puigdemont (récemment l'historien Lluis Alay et l'avocat G. Boye), et de ceux qui ont protesté pacifiquement lors de la sentence du 14 octobre 2019 (les tribunaux sont en train de convoquer actuellement les mis en examen pour les manifestations des Terres de l'Ebre).

Prochain rassemblement Vendredi 19H Place du Capitole. Marie

 

14/02/20  -  Chers amis démocrates,

   Ce mail, pour vous confirmer le 106ème rassemblement pour l'Amnistie des 9 prisonniers et des 7 exilés politiques catalans; ce vendredi 14 février 2020 cela fera 2 ans que notre groupe se rassemble chaque semaine, sans faiblir de 19h à 20h, Place du Capitole de Toulouse.

   En application de la loi 100,2 du code des prisons de Catalogne, Jordi Cuixart a pu aujourd'hui reprendre son travail au sein de son entreprise , et rentrer le soir dormir en prison. Jordi Sanchez pourra bénéficier de la même mesure pour des travaux d'utilité publique. Il s'agit d'une mesure mise en place en Catalogne pour permettre une meilleure réinsertion sociale des prisonniers. Leur inculpation ne change pas.

Les autres continuent à purger leur longue peine, sans aucun régime d'exception et sans que leur Amnistie ne soit à l'ordre du jour de la table de négociation mise en place par les gouvernements catalans et espagnols.

   Du côté des exilés, 3 d'entre eux, C. Puigdemont, T. Comin et C. Ponsati sont maintennant députés européens et garderont leur immunité tant que le Parlement Europeen n'aura pas décidé le contraire. Les choses ne sont pas facile pour eux non plus. Les partis qui les soutiennent de manière naturelle viennet d'inflêchir de manière significative leur position.

Jusqu'à présent ils défendaient le droit à l'Autodétermination pacifique et maintenant ils ne parlent plus que d'autodéterminantion légale. C'est à dire avec un référendum autorisé par le pays concerné. Ce qui exclut de fait la Catalogne qui ne pourra jamais obtenir l'aval de Madrid. Mais, surtout depuis le Breixit, cela ouvrirait la voie à l'Ecosse.

   Demain vendredi 14 février ce sera la 106 eme veillée des démocrates toulousains. Venez nous rejoindre pour échanger, discuter, répondre ou poser vos questions. La veillée sera suivie à 20H30 par la Table Ronde "La Catalogne et l'Europe", organisée par l'AMD, le Reseau Catalogne et l'ANC_Occitane, Salle du Senéchal (voir flyer joint).    Merci à vous tous pour ces 2 années de soutien devant une situation qui  aurait du se régler en quelques semaines. Elle met en évidence les paradoxes de l'Union Européenne lorsque l'un de ses pays membre ne respecte pas les droits civils et humains.PAU, AMNISTIA, LLIBERTAT y AUTODETERMINACIO   -  PAIX, AMNISTIE, LIBERTE et AUTODETERMINATION  -  (Marie Lefevre-Fonollosa <marie.fonollosa@gmail.com>)

 

07/02/20  -  Chers amis démocrates,

Ce mail, pour vous confirmer le 105ème rassemblement pour l'Amnistie des 9 prisonniers politiques et pour la fin de la répression contre les exilés catalans; ce sera demain vendredi 7 février 2020, de 19h à 20h, Place du Capitole (côté arcades, face au Florida).

   Mercredi soir, sur FranceTVInfo, l'émission "La faute à l'Europe" a centré sa soirée sur la Catalogne en présence de Carles Puigdemont comme invité. Une question a longuement été débattue "L'Espagne est-elle une démocratie ?". S'il faut répondre par Oui ou par Non, la réponse de C. Puigdemont est OUI, c'est une démocratie, mais pas entière et pleine. Il y avait un consensus autour de la table pour dire que dans une vrai démocratie, les questions politiques ne peuvent se traiter devant les tribunaux. Tous ont rappelé l'injustice de la prison préventive et des longues peines prononcées contre les élus catalans, peines dénoncées par l'ONU, le GRECO, Amnisty international et la Ligue des Droits Humains. https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/franceinfo/la-faute-a-l-europe/la-faute-a-l-europe-du-mardi-4-fevrier-2020_3813761.html

   L'Espagne pourra t-elle tenir longtemps cette position de fermeté ? Il est certain que les choses changent en ce moment où Clara Ponsati est accréditée comme députée européenne et où Oriol Junqueras a lancé une procédure d'appel à la décision du Président de l'Europarlement qui ne l'a pas reconnu comme eurodéputé.

Beaucoup de personnes semblent redécouvrir la question catalane. On entend des réflexions pleines de perplexité (ou même de désarroi ?) du genre :" Mais on les croyait déjà amnistiés par le gouvernement de P. Sanchez , ...."

Et bien non. Les première négociations entre P. Sanchez et Q. Torra viennent juste de commencer. Et Sanchez à déjà affiché qu'il n'y aurait aucune discussion sur l'Autodétermination ni sur l'Amnistie, deux sujets considérés comme centraux pour les catalans.

Au même moment, le Conseil de l'Europe a mandaté un rapporteur, Boriss Cilevics, chargé d'enquêter sur la situation des politiciens emprisonnés notamment en Espagne et en Turquie. Hier, pendant plus de trois heures, il a rencontré les prisonniers politiques de Lledoners et le médiateur catalan, Rafel Ribó. A l'écoute de toutes les parties, l'orateur a également rencontré des représentants des partis politiques de Catalogne et il devrait poursuivre son enquête à Madrid. Ce dossier devrait être une des pièces maitresses sur le long chemin du Tribunal des Droits Humains de Strasbourg, et pour la dénonciation des atteintes aux Droits humains, civils et politiques des catalans depuis 2017.

   La Généralitat de Catalogne possède la compétence de la gestion des prisons sur son territoire. Elle vient enfin d'accorder à Jordi Cuixart et à Jordi Sanchez la liberté de sortir de prison pour travailler et de ne passer que les nuits en geôle. Il faut savoir que le week-end dernier le Tribunal Suprème avait nié à Jordi Cuixart son droit à une permission de 48h, au motif que le Président d'Omnium cultural ne reconnaissait pas ses fautes et qu'il refusait de se plier aux séances de rééducation....(on se croirait revenu au temps de l'inquisition). (…) (Marie Lefevre-Fonollosa <marie.fonollosa@gmail.com>)

 

 

  

 

 

Ci-dessus - Les HUMAINS - LES PAYS  :CATALOiGNE  2

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

TOULOUSE
Place du Capitole
     
14/02
19h-20h
<=
On ne les oublie pas
106
è
semaine

-  PAIX,
 
AMNISTIE,

 LIBERTE

ET AUTO

DETERMINA


TION

(434960315-Les-conclusions-dels-observadors-internacionals-en-el-judici-de-l-1-O.pdf)

 

VOIR
Réactions

arrestations,
brutalités

Intimidations
menaces

Continuent
contre les citoyens

Des photos

Du
1er Octobre

2017
contre les pacifistes catalans

LIBERATION DE TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES CATALANS