Haut de Page       Accueil

-  De plus en plus d'IST en France, notamment chez les 15-24 ans. On parle, et à raison, beaucoup du SIDA, mais qu'en est-il des chlamydias, gonorrhées, syphilis et autres IST ? (https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete-1ere-partie/recrudescence-des-ist-tout-capote#xtor=EPR-2-[LaLettre26072018])
-  28/07  -  Il y a toujours des enfants ou des parents séparés parce qu’expulsés. Précautions pour les enfants : « Dans certaines situations, votre parent/tuteur peut être à l’arrestation et à l’attente d’une expulsion, sans même dire au revoir ou avoir seulement quelques minutes pour vous préparer. Devant ce brusque détention se produit, il est important que vous et votre famille sont préparés en cas d’urgence à la déportation.” Prendre des mesures concrètes et assurez-vous que les enfants ont des clés de la maison, des copies de leurs dossiers médicaux, et copie de leur pièce d’identité de la paperasserie. Les familles sont également encouragés à s’asseoir et apprendre aux enfants à trouver aide financière et de l’assistance juridique » (https://victoriadroit.com/blog/connecticut-adolescent-cree-des-site-web-pour-aider-les-enfants-avec-lexpulsion-des-questions/28165/)
01/08  -  L'adolescence venue, l'un des premiers sujets de complexes est très certainement l'acné. Cette maladie chronique - qui est plus que naturelle - se manifeste, comme on le sait tous, par l'apparition de boutons qui constellent le visage.  Pour l'actrice Lili Reinhart comme pour les anonymes, l'acné fut un gros complexe…"J'ai commencé à avoir des problèmes de peau dès l'âge de 13 ans, période à laquelle j'ai eu ma première grosse poussée sur le front"… Mais je veux montrer à mes fans - et aussi à moi-même - que c'est OK. Leur cacher ça me semblerait être un manque d'authenticité. Pour faire changer les mentalités et combattre des diktats ancestraux, la seule solution est de banaliser ce qui a été intégré par tous comme des "défauts". Une démarche qui prend du temps, certes, mais qui contribue de plus en plus à l'acceptation de soi. (http://www.puretrend.com/article/pourquoi-il-est-plus-que-temps-de-mettre-fin-au-complexe-de-l-acne_a200864/1) (-  14/10  -  L'acné favoriserait la réussite scolaire)
 -  22/08  -  Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-24 ans, après les accidents de la circulation et représente 16 % des décès de cette tranche d’âge en 2014 (chiffres ONS). « Une tentative de suicide chez un adolescent n’est jamais une conduite anodine à mettre sur le compte d’une crise d’adolescence et ne doit jamais être banalisée ». " Bien qu’aucun critère ne soit formellement prédictif, il faut rechercher les éléments faisant craindre une récidive à court terme ". Selon la HAS, l’hospitalisation doit être la règle, tout particulièrement en cas de risques de récidive immédiate, en cas de pathologie psychiatrique non stabilisée, si l’environnement extérieur est jugé particulièrement défavorable, s’il n’est pas possible de mettre en place rapidement un suivi suffisamment structuré par un réseau ambulatoire. (http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2018/08/22/suicide-les-flamboyants,89351.html)

 -  22/08  -  4 adolescents (11-17 ans) sur cinq dans le monde n’ont pas une activité physique suffisante, a récemment indiqué l’OMS. C’est beaucoup. Plus ils grandissent, moins ils bougent. Les filles semblent encore moins actives que les garçons. « A 15 ans, seulement 14 % des garçons et 6 % des filles exercent une activité physique quotidienne en France » En outre, leurs performances physiques sont moins bonnes que ne l’étaient celles de leurs parents… et de leurs grands-parents. Les ados qui participent à une activité soutenue ont une tension artérielle plus basse, et donc moins de risque de développer une maladie cardiaque plus tard… (https://www.lemonde.fr/medecine/article/2018/08/22/comment-faire-bouger-les-ados-et-surtout-pourquoi_5344767_1650718.html)
 -  23/08  -  L'entrée dans le tabagisme est à la hausse chez les 11-15 ans ces dernières années, notamment en France…la mesure phare repose sur un nécessaire renforcement législatif de l'interdiction de vente aux mineurs.( https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/08/23/le-tabagisme-la-hausse-chez-les-moins-de-15-ans-en-europe_860275)
-  25/08  -  Les élèves décrocheurs :  L’échec  d’un élève du secondaire qui en arrive à abandonner sa scolarité est surtout l’histoire d’un rdv raté entre un individu, parfois momentanément fragile, et une institution le plus souvent démunie face à toute manifestation de non-conformité. (Il ne croit peut-être plus à son intelligence, mais on ne peut décréter qu’il serait inapte à apprendre. Au contraire, les éducateurs spécialisés reconnaissent  souvent l’intelligence étincelante, plurielle et complexe de l’adolescence.) (« micro-lycées. Accueillir les décrocheurs, changer l’école » ESF Editions, 2013 (Le monde  -  Débats, p21)
 - 
01/09  -  Fumer et boire endommagerait les artères dès l’adolescence. (https://www.corsematin.com/article/article/fumer-et-boire-endommagerait-les-arteres-des-l%E2%80%99adolescence)
02/09  -  Si les ados passent autant de temps au lit, ce n’est pas grave. Cette période de retrait est une étape nécessaire de construction. c’est la période de retrait classique, observée chez les adolescents à ce moment de leur vie où dominent l’angoisse du devenir et les interrogations face au monde. Elle est aussi marquée par la volonté de ne pas succomber aux règles imposées par la société.  (https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/09/02/pour-les-ados-le-lit-est-une-parade-assez-maligne-aux-agressions-de-la-modernite_5349180_4497916.html)
04/09  -  Les adolescents qui consomment de l'alcool et fument même de manière modérée risquent de souffrir de raidissement des artères, et dès l'âge de 17 ans. C’est la mise en garde de cette étude britannique, qui rappelle que cette forme d’artériopathie généralement silencieuse prédit de futurs problèmes vasculaires, l'hypertension et la maladie cardiaque (https://www.santelog.com/actualites/arteriopathie-avec-le-tabagisme-et-lalcool-elle-commence-ladolescence)
 - 
06/09  -  Comment éviter le clash, souvent inévitable ? Comment éviter de rompre totalement la communication ? Voici les conseils d'une coach pour gérer avec tact les disputes avec votre ado. Ne pas oublier que l'on a été un adolescent. Il faut  Changer d'attitude et établir des règles. Utiliser le "DESC" où chaque lettre représente une étape du processus : ● D comme décrire : ● E comme exprimer : ● S comme solution : ● C comme contrat : …Toujours possible : voir un thérapeute spécialisé dans la dynamique familiale qui va pouvoir vous apprendre à observer les choses sous différents points de vue, à prendre du recul et à fonctionner différemment. (http://www.terrafemina.com/article/comment-gerer-calmement-un-clash-avec-un-ado_a345016/1)
 14/09  -  « Un jeune sur cinq présentera des troubles mentaux, émotionnels et comportementaux. Chez les adultes, environ 50 % de ces troubles ont été diagnostiqués lorsqu’ils avaient entre 14 et 24 ans. » Malheureusement, il n’existe aucune garantie qu’une personne sera à l’abri de développer un trouble mental au cours de sa vie. Les troubles reliés à la santé mentale progressent souvent à l’insu de celui qui en est atteint. Reconnaître les symptômes est d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit d’un enfant qui en souffre, ou lorsque que le jeune est en pleine crise d’adolescence. (http://www.atuvu.ca/actualites.article.php?ano=1612)
25/09  -  Bassin du lac Tchad: des adolescentes qui ont «tout le temps peur»
(http://geopolis.francetvinfo.fr/bassin-du-lac-tchad-des-adolescentes-qui-ont-tout-le-temps-peur-215649)
02/10  -  Une étude tire le signal d’alarme sur la dette de sommeil des adolescents. Cette dernière augmente le risque qu’ils adoptent des comportements autodestructeurs. Il en est ressorti, qu’en moyenne, 70 % des sondés dormaient moins de 8 heures par nuit, les veilles de classe. Un chiffre inquiétant quand il est recommandé aux adolescents de dormir au minimum entre huit et neuf heures et de ne pas se coucher après 22 heures. Cette dette de sommeil a de nombreuses conséquences néfastes sur leur santé physique et mentale.

Plus alarmant encore, l’étude a montré que les lycéens qui dormaient moins de 6 heures par nuit présentaient 2 fois plus de risques de boire de l’alcool et presque deux fois plus de consommer de l’alcool. Ils sont également plus de 2 fois plus susceptibles de consommer des drogues et d’avoir une activité sexuelle à risques. Il a également été démontré que ces jeunes qui dorment moins de 6 heures par nuit présentent 3 fois plus de risques d’adopter des comportements autodestructeurs et d’avoir des idées suicidaires que ceux qui connaissent des nuits d’au moins huit heures.
03/10  -  Le jeune est-il un animal comme un autre ? Oui, répond cette étonnante série d’Arte qui n’hésite plus à comparer adolescence et vie sauvage avec un brin d’humour et beaucoup de vérité. Exemple dans cet épisode consacré aux chambres d’adolescents…« Un beau jour, un petit animal, encore jeune et mignon, se métamorphose : sa voix mue, son poil pousse, il développe des odeurs corporelles étranges, il meugle, se déplace en bande, défie l’autorité, glousse et claque des portes. « Le Jeune » révèle enfin tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les comportements étranges des ados : le jeune est un animal comme un autre. » (https://positivr.fr/jeune-animal-comme-un-autre-chambre-taniere/)
09/10  -  Comment surmonter ses complexes physiques ? Les complexes naissent-ils dans l’enfance et l’adolescence ? Que disent-ils de notre rapport aux autres ? Les femmes sont-elles forcément plus complexées que les hommes ? Des complexes qui peuvent créer ponctuellement ou durablement un sentiment de gêne, d’infériorité…Des complexes qui déforment souvent la réalité, mais qui ont la fâcheuse tendance de nous gâcher la vie par intermittence. (https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-09-octobre-2018)
-
Octobre 2018  -  Démocratie, adolescence et djihadisme. Plutôt que d’enfermer et de « déradicaliser » les jeunes djihadistes, il faut entendre la question de confiance qu’ils posent à la démocratie. Dans le vide du pouvoir de la démocratie, l’adolescence est ce temps de crise où l’individu doit se produire lui-même. Il peut être séduit par l’imaginaire totalitaire du djihadisme et sa promesse d’une communauté. (https://esprit.presse.fr/article/bertrand-mazabraud/democratie-adolescence-et-djihadisme-41719)
-  17/10  -  « L’adolescent doit faire face à la violence de l’effraction pubertaire. » Une violence que l’ado ressent dans son corps, son psychisme, sa famille, jusque dans son lien avec la société. Arnaud Sylla, psychologue clinicien, président de l’association Hébé, « nous parlons souvent des ados avec une violence qui masque mal nos angoisses d’adultes […] Ils nous bouleversent parce qu’ils nous renvoient à notre propre adolescence… »

(https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/ce-qui-fait-violence-a-l-adolescence)
-  22/10  -  « 85 à 90 % des adolescents vont bien et négocient bien leur adolescence, avec plus ou moins de tumulte, mais sans problématique inquiétante » (https://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2018/10/22/85-a-90-des-adolescents-vont-bien-et-negocient-bien-leur-adolescence-avec-plus-ou-moins-de)  Abonnés !
-  02/11  -  L'histoire de Jeanne, 15 ans. Elle ne comprend pas le monde qui l’entoure. Elle se sent étrangère aux événements. Elle a besoin de définir en permanence ce qu’elle perçoit de la réalité : elle pioche sans arrêt sur son téléphone portable les définitions Wikipedia pour comprendre le monde qui l’entoure. Jusqu’au jour où elle décide de fuguer. Ses fugues successives, ses errances sont autant de rencontres. Elles appartiennent au monde de la nuit, au royaume des vivants et celui des morts. Jeanne fait un voyage initiatique. Comme Ulysse et comme Orphée, elle côtoie le mythe, celui de son île, l’antique Morgabine. Et, petit à petit, elle apprivoise sa propre réalité et fait un choix, le regard qu’elle porte au monde : celui d’une vagabonde. (https://www.clicanoo.re/Culture-Loisirs/Article/2018/11/02/Theatre-Quand-Esperance-rime-avec-adolescence_555863)
-  07/11  -  Nos sociétés individualistes ont-elles quelque chose à proposer aux jeunes séduits par les extrêmes ?  ( VOIR  Commentaires))
-  23/11  -  Une troupe de théâtre s’est donnée pour mission d’enjamber le fossé des générations pour sensibiliser les lycéens au risque. Sur scène, les situations sont conçues pour impliquer le public des lycéens qui est même amené à participer aux improvisations qui suivent la pièce. (https://www.lanouvellerepublique.fr/bressuire/l-adolescence-decryptee-sur-les-planches-au-lycee)
-  28/11  -  José Adolfo Quisocala Condori a été récompensé par le Children's Climate Prize le  13 novembre dernier, relate CNews. Aujourd'hui âgé de 13 ans, le jeune Péruvien a créé une banque durable permettant aux jeunes défavorisés de recevoir de l'argent en échange de détritus. L'objectif de ce projet : donner la possibilité aux enfants de familles pauvres de gagner de l'argent afin de continuer à se scolariser, et enseigner les principes de l'économie ainsi que le respect de l'environnement. 

Les enfants doivent fournir cinq kilos de déchets recyclables puis un kilo tous les mois pour obtenir un compte. Les détritus sont ensuite revendus à des entreprises spécialisées dans le recyclage. L'argent collecté est quant à lui reversé sur les comptes de ces jeunes, qui ont également la possibilité de réaliser des micro-emprunts en cas de besoin. Actuellement, plus de 2000 jeunes âgés de 10 ans à 18 ans possèdent un compte dans cette banque verte. (https://www.linfodurable.fr/environnement/perou-un-adolescent-cree-une-banque-durable-pour-les-jeunes-defavorises-7812)
-  05/12  -  Ce serait l’âge de tous les maux, un cap houleux aussi bien pour les enfants que pour leurs parents. Cinq émissions abordent les thèmes du passage à l’âge adulte, du harcèlement, des maternités précoces ou de l’exclusion.

Que se passe-t-il dans la tête des adolescents ? Une enquête de 2014 (Health Behaviour in school aged children, réalisée tous les quatre ans par l’OMS-Europe) révèle qu’ils sont à 88% plutôt mieux dans leur peau. Le harcèlement à l’école semble en baisse. Pourtant les filles ont une image de la vie et d’elles-mêmes — notamment la perception de leur corps — qui s’est dégradée. Signe des temps, neuf collégiens sur dix passent plus de deux heures par jour devant leurs écrans — au-delà des seuils maximums conseillés à cet âge — à tchatter, surfer sur Facebook, et même pour faire leurs devoirs. La consommation d’alcool et de cannabis a reculé ! Mais aussi l’utilisation du préservatif lors des rapports sexuels… Des émissions donnent la parole à ces jeunes à mi-chemin entre l’enfance et l’âge adulte pour mieux les comprendre et offrir quelques pistes aux parents dépassés par cette période de transition.  Devenir soi : “L’adolescence ne laisse un bon souvenir qu’aux adultes ayant mauvaise mémoire”, selon François Truffaut. Qui le contredirait ? Avoir un pied dans chaque monde, celui de l’enfance et celui des adultes, brouille les repères. Ophélie Vivier explore le mal-être adolescent dans son émission N’est pas fou qui veut en compagnie de la psychanalyste Marie-Rose Moro. « Comment assumer de grandir sans avoir le sentiment de trahir ses parents ? », interroge cette dernière avant de poursuivre : « On perd une partie de soi : l’enfance et l’attachement inconditionnel aux parents. » Dans son cabinet, elle mesure à quel point les jeunes sont un baromètre : « Quand la société a peur, doute ou hésite à donner des idéaux collectifs, les ados le perçoivent. Ils se tiennent au seuil de l’âge adulte et parfois suspendent leur vol. » Comment repérer le processus normal et ce qui peut devenir dangereux ? Comment ne pas sombrer dans une forme de dépression ? Marie-Rose Morot partage son expérience de thérapeute. (https://www.telerama.fr/radio/ladolescence-cinq-podcasts-sur-une-zone-de-hautes-turbulences,n5839156.php)


 


   L’ ADOLESCENCE
Infos récentes     

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

Vous êtes ici : Accueil  »  Sommaire  »    Les HUMAINS  -   LES ÄGES 

Ci-dessus  -    Les HUMAINS  -   LES ÄGES  -  L’ADOLESCENCE

(La SUITE des HUMAINS par SOMMAIRE ou par ACCUEIL ou par la LISTE des pages Humains)

Pérou : un adolescent crée une banque durable pour les jeunes défavorisés  =>