Haut de Page       Accueil

… LES  ADULTES ...
Infos récentes    

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

-  08/06  -  « Les adultes n’existent pas » 2è roman de Sylvia Hansel. « …Sur le point de succomber au charme d’un homme marié, elle est obligée de s’interroger : est-ce elle qui refuse de grandir, ou tout le monde autour d’elle qui fait semblant d’être adulte ? » « Désinvolte, pas politiquement correct, effronté, en même temps que facétieux, pétillant et volontiers goguenard. » (https://www.editionsintervalles.com/catalog/les-adultes-nexistent-pas/)
-  02/08  -  "Il y a une pression sur les femmes pour être mères, et si elles ne le sont pas, elles sont considérées comme des produits endommagés", Personne ne sait ce qui se passe en privé. "Alors, toujours pas enceinte ?" La question lui est postée depuis des années. Par ses proches, par la presse et par ceux qui estiment avoir un droit de regard sur son corps dit Jennifer Aniston. (https://www.lci.fr/people/jennifer-aniston-denonce-la-pression-mise-sur-les-femmes-pour-etre-meres-et-parle-de-son-ex-mari-justin-theroux-2094806.html)
-  03/08  -  Notre société infantilise de plus en plus les adultes. Les médias ont leur responsabilité, mais les nouvelles technologies comme les réseaux sociaux sont également coupables de fabriquer cette infantilisation. Et le plus grave est que cette infantilisation affecte toute la société dans son ensemble... Conclusion de l’article de Simon Gottschalk :  : Nos institutions sociales et nos dispositifs technologiques semblent éroder les caractéristiques de la maturité : la patience, l’empathie, la solidarité, l’humilité et l’engagement envers un projet plus grand que soi. Ce sont des qualités qui ont traditionnellement été considérées comme essentielles à la fois pour une vie adulte saine et pour le bon fonctionnement de la démocratie. (https://actualite.housseniawriting.com/sante/psychologie/2018/08/03/linfantilisation-de-la-culture-occidentale/27513/)
 -  09/08  -  « Nous avons vu qu’il y avait un véritable engouement pour les déguisements de princesses, même chez les adultes. Les coiffeuses, maquilleuses et manucures, telles des marraines féériques vous transforment en un coup de baguette magique, ou presque, en Belle, Cendrillon ou Tiana. En plus des prestations beauté, le relooking vous donne aussi la possibilité de revêtir la robe (et bien évidemment tous les accessoires) de votre princesse Disney préférée ! (https://www.cosmopolitan.fr/disney-world-propose-des-seances-de-relookings-pour-adultes,2022032.asp)
20/08  -  Haro sur les bermudistes ! Je m'étonne que personne ne songe à traiter du thème gravissime des porteurs adultes de bermudas, j'ai nommé les « bermudistes ». (https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/haro-sur-les-bermudistes-206941)
-  26/08  -  "La vraie éducation commence par celle de l’éducateur. Il doit se comprendre lui-même et être affranchi des façons de penser stéréotypées. Car son enseignement est à l’image de ce qu’il est. Lorsque l’instruction qu’il a reçue n’a pas une base de vérité, que peut-il enseigner, si ce n’est le savoir mécanique qu’il possède ? Le problème, donc, n’est pas l’enfant mais les parents et le maître. Le problème est l’éducation de l’éducateur.
Si nous qui sommes les éducateurs ne nous connaissons pas nous-mêmes, si nous ne comprenons pas nos rapports avec l’enfant mais le bourrons de renseignements pour lui faire ensuite passer des examens, comment pouvons-nous mettre en oeuvre un nouvel enseignement ? L’élève est là pour être guidé et aidé ; mais si le guide, le maître lui-même est confus, borné, nationaliste, rempli de théories, l’élève le sera aussi et l’éducation qu’il recevra sera une nouvelle source de conflits."
DE L’EDUCATION - Krishnamurti © Delachaux et Niestlé S.A., Neuchâtel  -  (29 oct - 4 nov 2018)
http://www.krishnamurti-france.org/grande-bretagne-rencontre-la-fonction-de-l-education-proposee-par-l-ack-en?var_mode=calcul)  -  VOIR.
-  28/08  -  Le pape François recommande la psychiatrie pour l'homosexualité décelée à l'enfance. La Vatican retire le mot « psychiatrie ».

Dans son catéchisme, l'Eglise estime que tout plaisir sexuel est également  (comme l’homosexualité) "moralement désordonné, quand il est recherché pour lui-même." Mais d'où vient cette phobie cléricale liée à la chair ? Depuis saint Clément de Rome jusqu'à Saint-Augustin, pour qui la chair sexuée était "pourrissante", enquête sur l'invention du péché de luxure au temps des premiers Pères de l'Eglise.( https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/leglise-et-la-sexualite )

 -  03/09  -  Découvrez les ateliers adulte de (s) école (s) d’arts : Les adultes ont le choix entre de nombreuses disciplines : initiation au dessin et à la peinture, dessin d’observation, peinture, sculpture, céramique, design d’objet, photo argentique, photo numérique et histoire de l’art. (http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/gennevilliers-decouvrez-les-ateliers-adulte-de-l-ecole-d-arts-03-09-2018-7875030.php)
 -  10/09  -  L’antenne yonnaise de l’université de Nantes propose des cours et des conférences pour les adultes. Au programme : dix conférences par an, (géopolitique, sciences, histoire de l’art, littérature…) La première aura le 11 octobre sur le thème des enjeux énergétiques. (https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon-85000/la-roche-sur-yon-des-cours-pour-les-adultes-l-universite-5961011)
 -  13/09  -  Natacha Polony signe avec Jean-Michel Quatrepoint un essai à charge contre les nombreuses mesures liberticides adoptées ces derniers temps par la société. Le mouvement #Meetoo, l’éducation positive, l’islamophobie, le véganisme, etc, sont des conceptions instaurées par des élites intellectuelles et politiques, qui selon les deux auteurs, relèvent du minoritarisme. (https://www.sudradio.fr/culture/natacha-polony-sinsurge-contre-les-nouveaux-inquisiteurs-du-bien)
25/09  -  Les adultes du collège Charles-Péguy ont suivi début juillet et fin août une formation de premiers secours civique 1. Les premiers gestes de secours ont été revus pour certains et découverts pour d’autres (https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/commune/moncoutant/formation-aux-premiers-secours-au-college-charles-peguy)
-  27/09  -  Bien avant la conquête de l'espace, les hommes se rassemblaient, sans doute les soirs d'hiver, pour jouer. Et les jeux de société sont toujours d'actualité. Il y a d'abord eu les jeux de go en Asie au huitième siècle avant Jésus-Christ, puis les osselets dans la Grèce antique. Aujourd'hui encore, les jeux de société ont la côte. En effet, douze millions de boîtes ont été vendues dans le pays en 2017. Et chaque année, plus de mille nouveaux jeux sont lancés sur notre marché, deux fois plus qu'en 2010. Mais comment expliquer un tel engouement ? La réponse dans la vidéo ci-dessus ! (https://www.lci.fr/famille/les-adultes-fous-des-jeux-de-societe-monopoly-catan-2099659.html)
01/10  -   Ouverture d’une consultation  gratuite et confidentielle  pour les adultes victimes de violence à Nyon.

 La consultation accueille toute personne dès 16 ans victime de violence, qu’il s’agisse de violence de couple, familiale (1/3) ou communautaire (sur la voie publique ou au travail par exemple) (2/3). (https://www.chuv.ch/fileadmin/sites/chuv/documents/chuv-communiques-umv-181001.pdf)
-  03/10  -  Atil 37 : cinquante ans aux côtés des adultes handicapés. Nous faisons un métier parfois punchy. Avec ses mots à lui, Gaëtan Givel résume de façon directe les défis quotidiens auxquels est confrontée l’association qu’il dirige. Depuis cinquante ans, l’Atil 37 – Association tutélaire d’Indre-et-Loire – assiste les adultes handicapés lorsque ceux-ci font l’objet d’une mesure de protection juridique (sur avis médical). Suivant la décision de la justice, elle intervient dans le cadre d’une mission de tutelle intégrale (pour représenter le bénéficiaire dans tous les actes de la vie civile) ou de simple curatelle (pour un rôle de contrôle et de conseil). (https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/saint-cyr-sur-loire/atil-37-cinquante-ans-aux-cotes-des-adultes-handicapes?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=10&pageId=57da5ce9459a4552008b4796)
-  17/10  -  Accouchements sous X, PMA… En France, les droits des adultes priment trop souvent sur ceux des enfants, estime l’ex-juge Jean-Pierre Rosenczveig, auteur de “Rendre justice aux enfants”. Pour lui, un rééquilibrage s’impose. Doit-on permettre à toutes les femmes qui le souhaitent de recourir à la procréation médicalement assistée (PMA) ? A quelles conditions l’enfant né sous X a-t-il accès à ses origines ? Faut-il interdire la fessée ? Reconnaître des droits et devoirs aux beaux-parents ? Autant de questions impliquant des enfants, étudiées avec une attention particulière par le monde ­juridique. (https://www.telerama.fr/idees/jean-pierre-rosenczveig-les-adultes-continuent-de-croire-quils-ont-tous-les-droits-sur-leur,n5850081.php)
-  29/10  -  Les adultes oublient.

« Le futur des enfants et des jeunes est bien sombre. Il y a le dérèglement climatique qui les touche dès à présent et qu’ils devront subir dans les décennies à venir, mais il y a également les adultes qui oublient. Le passé n’est pas simple certes, mais il engage le présent et le futur.

Toujours soupçonnés, accusés d’être, de faire et de ne pas faire, les jeunes seraient incapables de penser, de s’engager, de militer…  ils seraient des délinquants en puissance ou des « crétins » tout juste bons à consommer et à regarder des émissions stupides à la télé.

Les adultes oublient que ce sont eux qui les ont mis devant la télé, qui leur ont programmé des émissions où les images banalisent la mort et la violence, où le divertissement abêtit, où les jeux écrasent le perdant, où la publicité encadre et coupe les émissions, les dessins animés…

Des publicités d’ailleurs qui offrent des images de familles françaises le plus souvent « de souche » avec des maisons ou appartements bourgeois super-équipés, des enfants gâtés, des repas équilibrés… Que peuvent penser les enfants qui n'y reconnaissent ni leurs parents ni leur quotidien ? Ne se sentent-ils pas étrangers et exclus de la société ?

Des quartiers entiers sont délaissés, les immeubles sont dégradés, les jeunes occupent les cages d’escalier, les dealers y font la loi, les femmes n’osent plus circuler seules.

Les adultes oublient que ce sont leurs parents qui ont utilisé des travailleurs immigrés pour des emplois ingrats et salissants et les ont installés dans des tours et cités aux périphéries loin de leurs quartiers. Aujourd’hui, peu d’entre eux s’offusquent face à l’injustice, à l’humiliation avec les contrôles aux faciès que subissent ces jeunes, que ce soit dans les transports, dans la rue…

Les médias se régalent des comportements agressifs de certains jeunes, des incidents violents dans les établissements scolaires des quartiers sensibles. Ils flattent l’opinion qui est en attente de réponses punitives et répressives.

Les adultes oublient que c’est le ministère de l’Éducation nationale qui établit les cartes scolaires, qui place la performance et la compétition au cœur de l’école avec la pression des évaluations, la peur de l’échec et l’orientation non choisie qui en résulte. Quelques-uns perturbent les cours, d’autres réagissent violemment et certains, sans faire de bruit décrochent, pour eux commence alors l’errance.

Les enfants de plus en plus jeunes ont des téléphones portables, des vêtements de marque, des ordinateurs connectés aux réseaux sociaux dans leurs chambres…

Les adultes oublient que ce sont leurs parents et leurs grands-parents qui ont placé la consommation à un tel niveau en créant de nouveaux besoins et que ce sont eux qui leur offrent ces objets pour être reconnus par leurs pairs.

Et parallèlement à cette consommation souvent indécente, la pauvreté se développe, le chômage explose, les prix de l’alimentation, des loyers et des carburants s’envolent…

Les adultes oublient que ce sont eux qui aujourd’hui participent au déclin de l’industrie avec la délocalisation, la fermeture d’entreprises et le démantèlement des services publics pour recevoir davantage de produits financiers, de dividendes. Tant pis pour le niveau de vie qui se dégrade avec un accès de plus en plus réduit à la santé, au logement, aux produits alimentaires et aux ressources énergétiques.

Les jeunes migrants ne sont pas bienvenus, beaucoup dorment dans la rue, ils risquent d'être reconduits à la frontière si leur minorité n'est pas prouvée.

Les adultes oublient que leurs parents, leurs grands-parents, leurs aïeux ont fui un jour leur pays, leur région pour être en sécurité, pour vivre mieux, pour avoir un futur.

Les jeunes sont indifférents aux propos politiques, se détournent des urnes et préfèrent les réseaux sociaux. 

Les adultes oublient que ce sont les élus et les ténors des partis qui ont dévoyé la politique en l’instrumentalisant pour s’enrichir de pouvoirs et d’euros et, sans complexes se blanchir de leurs actes délinquants.

 Les adultes ont été façonnés par une éducation imprégnée de compétition, de réussite individuelle, de savoirs figés et aujourd’hui ils reproduisent ce qu’ils ont vécu. Arrêtons cette boucle infernale ! Il est encore temps de penser une autre éducation pour que les enfants aient un futur.  

Alors, messieurs dames les adultes laissez vos enfants et petits-enfants imaginer, inventer, créer, aimer et construire. Il y a de quoi faire avec tout ce qui a été détruit et oublié !

L’expression « création d’emplois »  prendrait tout son sens si vous permettiez effectivement à tous les jeunes de créer et donc de travailler pour un futur proche porteur d’espoir et de transformation.

Et ceux d’entre-vous qui décidez, légiférez, conseillez, programmez… INVESTISSEZ dans la jeunesse : alimentation, santé, habitat, environnement, éducation, culture, ressources naturelles… tous ces biens appartenant à l’humanité et non pas au capital financier. (https://blogs.mediapart.fr/catherine-chabrun/blog/291018/les-adultes-oublient)
-  06/12  -  Plus d'un jouet sur dix acheté en 2017 était destiné à un adulte... Un marché qui est porté par les millennials (18-34 ans) qui réalisent 46 % des achats de jouets, suivis par la génération des 35-54 ans (34 % des achats). « On les appelle les kidultes. Ils aiment jouer car cela les relaxe, les sort du quotidien et des écrans », explique Frédérique Tutt. « Le jeu c’est un refuge face au stress »  (https://www.20minutes.fr/societe/2384651-20181206-figurines-drones-jeux-societe-pourquoi-plus-plus-adultes-achetent-jouets)
-  12/12  -  Procureurs et élus s’engagent pour protéger les adultes vulnérables. Le conseil départemental et les parquets de Pau et Bayonne ont mis un cadre à leur collaboration. Un cadre pour la lutte contre la maltraitance à l’égard des adultes vulnérables et sa prévention. C’est tout l’objet du protocole signé vendredi entre Jean-Jacques Lasserre...(Abonné) (http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/12/12/procureurs-et-elus-s-engagent-pour-proteger-les-adultes-vulnerables,2484111.php)

 

 

 

 


Ci-dessus  -    Les HUMAINS  -   LES ÄGES  -  LES ADULTES 

(La SUITE des HUMAINS par SOMMAIRE ou par ACCUEIL ou par la LISTE des pages Humains)

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info