DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

   LES ANCIENS  LE GRAND ÂGE
Infos récentes            

(-  16/03/19  -  Il est temps de réintégrer les vieux dans la cité au cœur de notre vie commune. Il faudrait créer de l'ordre de 300 000 nouveaux emplois. Face au vieillissement croissant de la population, plusieurs personnalités, parmi lesquelles les anciens ministres Bernard Kouchner et Monique Pelletier, appellent à repenser l'organisation de la société, notamment en ce qui concerne la gestion de la dépendance. (Le Monde, Idées, p28)  (VOIR)

 

 

09/03/19  -  L'homosexualité interdite de séjour en Ehpad. "Pourquoi • est-ce un sujet tabou ? Parce que, dans l'imaginaire collectif, les homos sont jeunes. Ils font la fête, ne fondent pas de famille. On ne les imagine pas vieillir" Yannick Kerlogot, député LRM, membre du groupe d'études discriminations et LGl3TQI-phobies dans le monde à l'Assemblée nationale.    À 89 et 100 ans, elles ont décidé de s'aimer. Malgré l'âge et malgré l'Ehpad. Une exception. Car, si la France compte plus d'un million de seniors LGBT, rares sont ceux qui peuvent assumer leur identité sexuelle en maison de retraite. Stigmatisés par les autres résidents comme par le personnel, les homosexuels se rendent invisibles. Jusqu'à l'isolement. PAR VICTOR CASTANET (M Le magazine du Monde, p50)

 

-  07/03/19  -  "Grande vieillesse" et violences institutionnelles. La maltraitance des personnes âgées, dans les établissements où elles résident, est malheureusement, on le sait, un phénomène récurrent, et les signalements augmentent chaque année. Comment expliquer ces agissements très violents ?  ( VOIR )

 

06/02/19  -  La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) chargée de financer les aides en faveur des personnes âgées en perte d’autonomie et des personnes handicapées est favorable à une véritable Loi d’orientation sur l’autonomie et le grand âge, plus ambitieuse qu’une simple loi. Il préconise de relever le défi démographique auquel la France est confronté avec quatre grands axes, qui mettent au même plan le logement et la présence auprès de la personne âgée et « les deux axes traditionnellement pris en compte que sont le soin et l’accompagnement médicosocial ou care », a relevé Mme Montchamp. Ainsi, « si vous n’êtes pas capable de financer une garde de nuit, vous ne pouvez pas faire en sorte que la personne reste chez elle », a-t-elle donné en exemple. (https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/vie-pratique/2019/02/06/chantier-grand-age-des-scenarios-chiffres-en-avril/)

28/01/19 -  Quand les aînés d'aujourd'hui témoignent pour les générations futures

Un projet plein d'humour et d'émotion récompensé d'un prix Villes amies des aînés en 2018. (http://www.agevillage.com/actualite-17344-1-still-living-quand-les-aines-d-aujourd-hui-temoignent-pour-les-generations-futures.html)

25/01/19  -  Ligoté, bâillonné sur son lit et "tasé" à Laneuveville (54) : le calvaire d'un grand-père

Âgé de 85 ans, un habitant de Laneuveville-devant-Nancy qui vit seul dans sa maison, a été agressé chez lui par de faux policiers. Deux suspects viennent d’être interpellés par le SRPJ de Nancy. (https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-agglomeration/2019/01/25/ligote-baillonne-sur-son-lit-et-tase-le-calvaire-de-l-octogenaire-de-laneuveville-54-se-solde-par-deux-interpellations)

17/01/19  -  Avec l’âge, la cicatrisation se fait moins bien. Chez les personnes âgées, la moindre bles­sure, le moindre coup, peut se transformer en ulcère de jambe, une plaie chronique qui peine à cicatriser. Pour une bonne cicatrisation, les tissus sous-jacents doivent être sains et correctement vascularisés. Avec l’âge, beaucoup de personnes ont, souvent sans le savoir, une circulation veineuse ou artérielle moins bonne, une insuffisance veineuse ou, s’ils ont fumé, une artérite. Sur ce terrain, la moindre blessure, le moindre coup, peut se transformer en ulcère de jambe, en plaie qui, après six semaines, n’a toujours pas cicatrisé. (http://sante.lefigaro.fr/article/avec-l-age-la-cicatrisation-se-fait-moins-bien/)

 

-  03/01/2019  -   Une nouvelle loi sur le grand âge est en préparation, alors que le texte d’adaptation de la société au vieillissement (ASV) vient à peine de fêter ses trois ans. Les grèves dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) à l’été 2017 puis en début d’année 2018 ont obligé le gouvernement à s’emparer du sujet, absent de la campagne d’Emmanuel Macron.  -  Le Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées) a ainsi présenté début décembre sa plateforme Horizon 2030. Le syndicat y formule 12 propositions, regroupées en trois axes pour : un « big bang » de l’offre faite aux personnes âgées ; revaloriser les métiers de la gériatrie et de la gérontologie ; revoir les financements pour qu’ils soient plus justes et efficaces. (https://www.lagazettedescommunes.com/599190/une-nouvelle-loi-autonomie-prevue-en-2019/)

-  23/12 /18 -  Dépendance : 20 propositions pour mieux vieillir chez soi. Inquiète du choc démographique à venir, la Mutualité Française a concocté un rapport sur la réforme de la dépendance. Elle suggère de transformer les Ehpad en centres gériatriques dont les soignants pourraient intervenir au domicile des personnes âgées. (https://www.lejdd.fr/Societe/exclusif-dependance-20-propositions-pour-mieux-vieillir-chez-soi-3826391) (Abonné)

-  20/12/18  -  Les personnes âgées qui pratiquent la danse restent indépendantes beaucoup plus longtemps, sur le plan physique comme sur le plan intellectuel. "La danse exige non seulement l'équilibre, la force et la capacité d'endurance, mais aussi la capacité cognitive. Il faut de l’adaptabilité et de la concentration pour bouger selon la musique et le partenaire, ainsi que de la mémoire pour la chorégraphie," -  "l'exercice alliant le corps et l’esprit, en tant que thérapie qui combine la concentration mentale, le contrôle de la respiration et le mouvement du corps, est bénéfique pour la santé mentale". Une étude canadienne montre que des exercices de danse sur console de jeu permettent d’améliorer significativement les fuites urinaires chez les femmes de plus de 65 ans. Pendant 12 semaines, un programme virtuel de physiothérapie des muscles du plancher pelvien leur a été proposé. Les chercheurs ont volontairement modifié le programme virtuel habituel en ajoutant des exercices de danse afin de le rendre plus ludique pour les participantes. Résultat, pour la plupart des volontaires, les auteurs ont rapporté une nette diminution des fuites urinaires. « La danse donne confiance aux femmes, car elles doivent bouger leurs jambes rapidement pour suivre les chorégraphie demandés par le jeu vidéo. Elles savent maintenant qu’elles pourront contracter leurs muscles pelviens tout en effectuant leurs activités de la vie quotidienne. Les exercices sont donc plus fonctionnels »,  (https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/27776-Chez-personnes-agees-danse-reduit-incroyablement-les-risques-dependance)

-  17/12/18 -  L'audience exceptionnelle de la concertation citoyenne Grand Age / Autonomie Make.org, avec 415 000 participants montre l'importance de la question dans la vie des français. Elle montre surtout l'axe clé de faire face à la perte d'autonomie, avec les femmes en première ligne qui alertent. Décryptage. Dépasser le petit cercle des acteurs du médico-social. 62% des participants à cette concertation sont des femmes. Elles expriment encore une fois l'urgence de la situation de besoins d'aides. En premières lignes, elles pointent les manques de relais professionnels, les lieux de vie indignes. Or aider l'autre, c'est l'affaire de tous. (http://www.agevillage.com/actualite-17217-1-l-alerte-des-femmes-toujours-en-premiere-ligne-pour-le-grand-age.html)

-  27/11/18  -  Le reste à charge des personnes âgées résidant en maison de retraite (Ehpad) est de l’ordre de 1 850 euros par mois. Pour le financer, elles piochent dans leur bas de laine ou sollicitent leurs proches. Le gouvernement prépare sa réforme du grand âge et de la dépendance. Deux études de la Drees (ministère de la Santé), publiées lundi, viennent alimenter le sujet et démontrent, s’il en était encore besoin, que des changements sont nécessaires. « Face à un véritable défi démographique – en 2060, le nombre de personnes en perte d’autonomie atteindra 2,45 millions, contre 1,6 million en 2 030 –, notre ambition est de transformer en profondeur la manière dont est reconnu et pris en charge le risque de perte d’autonomie lié au vieillissement », expliquait Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. (https://www.lopinion.fr/edition/economie/en-maison-retraite-aussi-reste-a-charge-est-eleve-residents-169914)

 

-  20/11/18 -  Une proposition de loi pour valoriser le statut et les congés des proches aidants, votée à l'unanimité au Sénat, est aujourd'hui rejetée par La République en Marche, qui souhaite en faire un enjeu transversal dans toutes les politiques publiques (santé, travail), la mobilisation s'organise, autour du collectif Je t'aide notamment. (http://www.agevillage.com/actualite-17122-1-edito-votez-pour-l-aide-au-grand-age.html)

 

-  19/11/18  -  Jardin et santé ont toujours été étroitement liés. Un peu partout, dans les établissements qui accueillent des personnes malades, en perte d’autonomie ou en situation de handicap naissent des jardins à vocation thérapeutique. Idées pour profiter des bienfaits du jardin. (http://www.agevillage.com/actualite-17135-1-Des-bienfaits-du-jardin.html)

-  09/11/18 -  En Colombie, les personnes âgées ont leurs petits anges gardiens. En Colombie, je découvre un programme innovant qui permet à des enfants et des personnes âgées de grandir ensemble. Retour sur 3 jours d’immersion au sein de la Fondation "Albeiro Vargas & Angeles custodios". (https://www.wedemain.fr/En-Colombie-les-personnes-agees-ont-leurs-petits-anges-gardiens_a3720.html)

-  16/10/18  -  L'association Familles Solidaires se mobilise pour offrir aux personnes fragilisées par l'âge ou le handicap de vivre avec et comme les autres. Elle cherche à promouvoir des habitats partagé et accompagnés (HAPA), inclusifs, en colocations ou en coopérative, en lien avec les services de proximité partout sur les territoires. (http://www.agevillage.com/actualite-17004-1-inventer-l-habitat-partage-de-demain.html)

08/10/18  -  En vue d'un rapport sur les personnes âgées en 2030 : "Partons d'abord des besoins des personnes âgées, écoutons ce qu'elles ont à dire, réfléchissons aux réponses que l'on peut apporter, qui elles-mêmes se traduisent par un panier de biens et services à solvabiliser, puis aux modalités de financement de ces réponses." Le danger serait d'aborder le sujet en se demandant où trouver les financements, puis quel est le volume de ces enveloppes et, enfin, ce que l'on doit financer. Il faut ré-irriguer le débat public en partant des attentes.(https://www.mutualite.fr/actualites/grand-age-et-autonomie-irriguer-le-debat-public-en-partant-des-besoins/)

 

 

« Trembler » Christine Laborde

Aidant  -  Alzheimer  -  Bien vieillir  -  Handicap  -  Liens utiles  -  Parkinson   -  Trisomie 21  - 

Ci-dessus  -    Les HUMAINS  -   LES ÄGES  Les ANCIENS  1

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info 

2  -  SUITE