Haut de Page      Accueil

LES  RESTOS DU CŒUR
Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur sont une association loi de 1901, reconnue d'utilité publique, sous le nom officiel de « les Restaurants du Cœur - les Relais du Cœur ». Ils ont pour but « d'aider et d'apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l'accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu'à toute l'action contre la pauvreté sous toutes ses formes ».

66  Pyrénées-Orientales  -  27 rue Monticelli  -  66000 - PERPIGNAN  -  Téléphone : 04.68.85.04.53  -  Contact : ad66.siege@restosducoeur.org  -  Site Internet : http://66.restosducoeur.org/   -  restosducoeur66@wanadoo.fr

Présidente Départementale : Odile BREGAND

Le secrétariat vous répond du Lundi au Vendredi de 9h à 17h

Les centres de distribution  http://66.restosducoeur.org/lescentres.html

Les Restos du Cœur  -   7 Rue Georges Cuvier · 04 68 37 96 14  -  Site Web  -  Itinéraire

Restos du Cœur  -  27 Rue Monticelli · 04 68 85 04 53  - 
Site Web  -  Itinéraire

Restos Du Cœur  -  30 Rue Joseph Denis · 06 77 68 48 02


http://66.restosducoeur.org/actions.html

 

Contre la pauvreté et l'exclusion, Un repas, un toit pour faciliter la réinsertion des personnes les plus démunies
-  L’aide alimentaire  - Vêtements  - Logement  - Équipements  - Aides pour se soigner  -  Ateliers de formations  -  Aide au travail  -  Loisirs  -

 

 

10/10  -  Table ronde.

Geneviève Mejean-Segarra pour le Secours Populaire, Claude Girmens pour la Banque alimentaire et Pierre Olibo pour les Restos du cœur 

ERDF soutient les Restos du cœur
 en
offrant un véhicule

ERDF, représentée par René Xuereb, directeur Territorial pour les P.-O. et François Leroutier, responsable de la politique 'Cités' a remis à Mme Tixador, présidente départementale des Restos du Coeur, un véhicule issu de son parc automobile. Celui-ci lui facilitera les liaisons entre les différents points d'accueil.

-  14/02/20  ...Les Restos du cœur. « -Depuis 35 ans ils aident des milliers de nos concitoyens à survivre.

Odile Brégand est la présidente des Restas du Cœur des Pyrénées-Orientales. Elle nous accueille au siège de l'association alors qu'une dizaine de bénévoles s'affairent à ranger les palettes de denrées alimentaires qui viennent d'être livrées. Entre deux coups de fil, le règlement d'un problème de clés, le papier à signer, elle explique l'activité des Restas. Les Restas, c'est dans les P. -0. deux salariés et près de 600 bénévoles qui œuvrent dans 20 centres répartis dans le département.

   Une aide à l'année. « On accueille tout le monde. Bien sûr nous apportons une aide alimentaire. » Une aide qui aujourd'hui dure toute l'année. Dans les P.-O., durant les 16 semaines de l'hiver 2018, 670 605 repas ont été servis à 4620 familles, soit 10 128 personnes, tandis que 797 537 repas ont été servis à 7744 personnes (3706 familles) durant l'été 2019. « Mais aujourd'hui nous avons considérablement élargi nos interventions. » Et de citer l'accompagnement vers l'emploi, l'aide au logement, les conseils budgétaires et le micro-crédit, les conseils juridiques, les ateliers de français, le soutien scolaire, les sorties culturelles et les loisirs ... « Sans compter Le Resto-bébés qui accueille les enfants de Perpignan âgés de moins de 18 mois. Environ 200 mamans viennent ainsi chaque mois toucher lait, couches, emprunter du matériel et surtout profiter d'un moment convivial. » Et puis les Restos aident aussi ceux qui vivent dans la rue, avec un point chaud petit déjeuner et deux points chauds fixes le soir qui accueillent entre 60 et 70 personnes.

   La détresse et la honte. Odile Brégand souligne que de nombreuses personnes âgées, en  particulier à la campagne, n'osent pas aller aux Restos alors qu'ils pourraient y prétendre..Une sorte de honte d'autant plus insupportable que ce sont les victimes d'une situation qui, le plus souvent, leur échappe totalement, qui se sentent coupables.

   « Nous touchons des denrées du Fonds européen d'aide aux plus démunis et nous en collectons auprès des entreprises du marché Saint-Charles. J'en profite pour annoncer la collecte nationale qui aura lieu les 6, 7 et 8 mars prochains. » Mais l'inquiétude se fait jour quant à la prochaine refonte du Fonds européen. « Obtiendrons-nous encore les quantités nécessaires ? »

Et pour payer tous les frais, les transports, il faut beaucoup d'argent. « Et nous en manquons cruellement malgré l'aide du national, de la ville, du Conseil départemental. Et surtout les dons de particuliers. » C'est pour récolter des fonds que les Restos organisent par exemple une calçotada le 1er mars prochain à Toulouges. » (http://letc.fr/ , Le travailleur Catalan, n° 3821, p10)

 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

imgimg

Ci-dessus  -    L’HUMANITAIRE -   LES RESTOS DU COEUR

 LE SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page