Haut de Page       Accueil

Extraits des Nouvelles de http://www.lacimade.org/

Perpignan - Pyrénées Orientales :
Nicole MATHIEU : 04 68 83 20 71   - 
nicole.mathieu5@wanadoo.fr

 ()  -  24/04/20  -  Il y a un mois, dès le début du confinement, vous avez été informés de nos priorités et de nos actions pour aider les personnes réfugiées et migrantes. Pour répondre à l’urgence, nous avons dû nous adapter rapidement. 

   Que s’est-il passé au début de la crise ? La Cimade a demandé au gouvernement l’adoption de plusieurs solutions d’urgence en lien avec la propagation du virus. Nous avons également édité une lettre ouverte inter-associative rappelant que plus de 3 500 personnes étaient à la rue, en région Île-de-France.
   Confinée mais réactive, La Cimade actualise régulièrement
les démarches administratives possibles pour les personnes étrangères. En région, toutes les permanences avec les bénévoles ont été réorganisées, et se font à distance.
   Nous travaillons aussi activement sur
la situation dramatique en Outre-mer et aux portes de l’Europe où la crise révèle l’urgence de prendre des mesures de protection pour tout le monde.
   Nous avons
demandé la fermeture des centres de rétention (CRA) afin de faire respecter les droits fondamentaux des personnes retenues et diminuer les risques de transmission du virus. La Contrôleure générale des lieux de privation de liberté, s'est rendue le 15 avril dernier dans deux centres de rétention dont celui du Mesnil-Amelot. Elle vient d'adresser au ministre de l'Intérieur sur la situation d’urgence des CRA. Cette autorité publique indépendante exprime publiquement ce que nous soulignons et demandons depuis longtemps.
   La situation des jeunes isolé·e·s s'aggrave avec le confinement : rupture de prise en charge, remises à la rue, ... A Gap, face à la situation alarmante de
23 mineurs logés dans un squat, nous avons interpellé la préfète pour demander leur mise à l’abri.
   Enfin, nous restons mobilisés dans nos 2 centres d’hébergement, notre centre psycho-social et sur
les 5 bidonvilles à Montpellier. Nous devons faire face à des coûts supplémentaires pour répondre aux exigences de protection sanitaire et pour aider les personnes que nous accompagnons.
   Par exemple : Distribution de bon-achats pour acheter des produits de première nécessité et faire face à la perte de revenus liées à l’inactivité subie.
Distribution de gel hydro alcoolique et des micro-ondes, entre autres, pour éviter les contacts dans les cuisines communes.
Amélioration des habitations déjà précaires sur les bidonvilles.
Mise en place d’une plateforme téléphonique pour les personnes en souffrances psychologiques.
   Plus que jamais, nous restons mobilisés et solidaires pour aider les personnes réfugiées et migrantes, et défendre leurs droits.
Pour continuer notre combat et assurer la défense des personnes étrangères,
nous vous remercions de votre solidarité qui est une aide inestimable en cette période difficile. Bien à vous, - Ségolène Lavernhe <dons@lacimade.org>

20/03/20  -  Face à l’ampleur de la crise sanitaire, La Cimade s’est adaptée. L’ensemble des activités dans nos permanences juridiques en métropole et outre-mer ont été suspendues partiellement pour être remplacées par un accompagnement à distance. Les équipes de nos différents bureaux se sont vite réorganisées pour continuer leurs missions en télétravail. 

   Nous tenons à apporter notre soutien à toutes les équipes mobilisées, aux personnels soignants et à toutes celles et ceux dont le quotidien a été bouleversé par les mesures de confinement. Nous pensons également aux personnes isolées, aux malades, aux plus précaires pour qui la vie est chaque jour un peu plus dure. 

   La Cimade a rapidement répondu à la gravité de la situation en demandant au Gouvernement l’adoption de plusieurs solutions d’urgence en lien avec la propagation du virus. 

   Avec nos partenaires de l’Observatoire de l’enfermement des étrangers, nous avons demandé la libération immédiate de toutes les personnes enfermées en rétention ou en zone d’attente, lieux où les conditions sanitaires ne sont aucunement assurées. 

   Une lettre ouverte inter-associative parue le 17 mars, rappelle que plus de 3 500 personnes sont aujourd’hui à la rue, en demande d’asile ou non, en région Ile-de-France, sans accès à un hébergement ni à un accompagnement médico-social. Les institutions ont la responsabilité de protéger toutes ces personnes. 
   Notre mobilisation reste entière, dans toutes les régions en métropole et en Outre-mer. Demain, nous continuerons à nous indigner du sort réservé aux personnes qui vivent dans la rue. Nous continuerons notre engagement 
face à l’intolérable. Les 500 personnes migrantes sur le campement d’Aubervilliers qui vivaient dans des conditions déplorables ont été évacuées. Dans quelles conditions et avec quelles précautions sanitaires et d’hébergement pérenne ?    Prenez soin de vous et de vos proches. Cette crise du coronavirus verra-t-elle un réveil de la solidarité bien malade ces deniers temps?  L’équipe de La Cimade. La Cimade <dons@lacimade.org>

17/01/20  -  #Voeux2020 de’ la CIMADE : une année: sans mort en #rétention  -   sans automutilation
sans personnes enfermées et expulsées illégalement avec des préfectures
@Place_Beauvau qui respectent la loi
Bref
#StopViolencesRétention  -  Mais voilà la réalité dramatique du CRA de #Rennes (La Cimade communication@lacimade.org)

01/01/20  -  EN 2020, RESTONS EXTRÊMEMENT SOLIDAIRES !

Toute l'équipe de La Cimade vous souhaite une belle et heureuse année 2020 ! Cette année encore, votre engagement à nos côtés, autour de nos valeurs communes, nous permettra d'accompagner des milliers de personnes étrangères vers plus de justice, plus de respect, plus de dignité.

En 2020, nous aurons à nous confronter à une politique très dure qui réduit et bafoue les droits de milliers d'hommes et de femmes. Mais la parole de La Cimade est de plus en plus entendue, signe que nos efforts ne sont pas vains.  Nous espérons que nous mènerons de beaux combats ensemble. Que la solidarité et le partage soient au cœur de tous nos projets. Encore merci d'être à nos côtés ! Et aux côtés des personnes étrangères.    L'équipe de La Cimade

 

13/12/19  -  CIMADE : Aujourd’hui, nos ressources connaissent une baisse préoccupante qui risque de compromettre certaines de nos actions. L’an dernier, les subventions publiques représentaient 48% de nos revenus. Cette année, elles ont baissé pour certaines de nos activités comme le plaidoyer et diminueront davantage encore en 2020.          Premières à être menacées : nos actions de soutien juridique aux demandeurs d’asile, d’accompagnement des personnes étrangères menacées d’expulsion ou encore nos ateliers de FLE. Le remplacement de l’ISF par l’IFI a réduit les possibilités de faire des dons défiscalisés. Cette réforme a eu un fort impact. Notre collecte IFI a baissé de 64% en 2019 par rapport à celle de l’année précédente. Et alors que nos moyens se réduisent, la fréquentation de nos permanences est en hausse ! Nous avons en effet accompagné 10 000 personnes de plus en 2018 par rapport aux années précédentes.
   Cette augmentation va, sans nul doute, se poursuivre alors que les politiques migratoires se durcissent. Les personnes exilées sont confrontées à des situations de plus en plus inextricables. Je vous le rappelle : La Cimade est l’une des seules associations à intervenir auprès des migrants, demandeurs d’asile et des réfugiés sur l’ensemble de la thématique de l’immigration.
   Merci de vous montrer extrêmement solidaires de ces personnes qui n’espèrent qu’une chose, se reconstruire et s’insérer pour enfin vivre dans la dignité.  Ségolène Lavernhe, Développement des ressources, communication et sensibilisation Cimade (
lacimade@lacimade.org)

 

-  08/11/19  -  Plan immigration : "On est choqué, c'est la 1ère fois qu'un gouvernement s'en prend à l'accès à la santé des demandeurs d'asile" Le gouvernement français a annoncé mercredi de nouvelles mesures censées repenser l'accueil des migrants en France. Parmi les objectifs avancés, celui de "reprendre le contrôle sur la politique migratoire" ou encore de lutter contre "les abus" dans le secteur de la santé, avec notamment l'instauration d'un délai de carence pour les demandeurs d'asile. Or, pour Médecins du Monde et la Cimade, en durcissant les conditions d'accès aux soins, le gouvernement se risque à une politique "dangereuse" qui cible des personnes "en grand besoin".
Le Premier ministre Edouard Philippe a égrené mercredi 6 novembre une vingtaine de mesures pour 
"améliorer (la) politique d’immigration, d’asile et d’intégration". Outre la mise en place de quotas d'immigrés pour certains emplois, l'ouverture de nouveaux centres de rétention administrative ou la volonté de réduire le délai de l'instruction de l'asile, le gouvernement met l'accent sur "les dévoiements et les abus" en matière de soins et propose une série des réformes pour y remédier. 
Or, pour plusieurs associations comme Médecin du Monde, les mesures annoncées en terme d'accès à la santé des personnes étrangères en France "représentent des reculs sans précédent". Dans
un communiqué paru mercredi 6 novembre, dix organisations dénoncent en premier lieu l'instauration d'un délai de carence de trois mois pour l'accès à la protection universelle maladie (PUMa) des demandeurs d'asile. Jusqu’à présent, ces personnes pouvaient bénéficier d'une protection santé dès lors que leur demande d’asile était en cours d'examen.  (infomigrants.net)


01/10/19  -  « La Cimade. Une histoire ». Ce livre histoire de La Cimade publié à l’occasion des 80 ans de l’association est un recueil de témoignages, d’analyses, de repères chronologiques et d’illustrations. 92 pages, 5,00€ (https://boutique.lacimade.org/publications-livre/la-cimade-une-histoire/)

-  01/10/19  -  La troisième édition du Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants a été mise à jour et entièrement remaniée. Elle est encore plus accessible, pour jouer avec nos représentations, et susciter curiosité et réflexions. Repensé sur un mode interactif, ce Petit guide laisse la part belle aux données emblématiques et aux illustrations. Un soin particulier a été porté aux sources, récentes et clairement identifiées à chaque fois (Nations-unies, Eurostat, Insee, Banque mondiale). Un Petit guide conçu pour être glissé facilement dans une poche, consulté, partagé et distribué (gratuitement). (https://www.lacimade.org/publication/decryptage-sur-les-migrations/)

 

 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Ci-dessus  -    L’HUMANITAIRE -   LA CIMADE

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

LA CIMADE