Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème  Merci.

()  -  Hélène Thouy : Le Parti Animaliste présente une liste aux élections Européennes : Il promeut une évolution de la société qui prenne en compte les intérêts des animaux et qui repense la relation entre les animaux et les humains, une opportunité pour porter la voix des défenseurs des animaux et de la nature au niveau Européen. La Convention Vie et Nature apporte son soutien à cette liste et à son programme qui propose des solutions claires et radicales, proches de celles que nous défendons. (https://parti-animaliste.fr/programme-europeennes2019 ). ( « Dès la création du Parti animaliste, nous avions en tête les élections européennes, car beaucoup de choses se décident à l’échelle de l’Europe concernant les animaux », Ils luttent contre la maltraitance animale et dénoncent les « cadeaux aux chasseurs » fait par Emmanuel Macron. Ils veulent que la protection animale devienne une priorité de la politique agricole commune (PAC), avec une diminution de l’élevage.)

13/04/19  -  « Cadeaux scandaleux » du Sénat aux chasseurs.  (VOIR)

12/04/19  -  Norvège : les élevages d'animaux à fourrure seront interdits d'ici 2025. le gouvernement norvégien a présenté un texte mercredi 10 avril, visant à interdire l'élevage d'animaux à fourrure d'ici à 2025.  L'interdiction portera précisément sur la possession d'animaux "voués à être tués en vue d'une vente ou d'une quelconque utilisation de leur fourrure".  Le pays scandinave produit environ 1 % des peaux de vison du monde, et entre 2 et 3 % des peaux de renard. La production de fourrure est encore autorisée en France où une dizaine d'entreprises continuent d'élever des animaux spécifiquement pour leur fourrure. Une liste des pays ayant franchi le pas est disponible ici(https://www.linfodurable.fr/environnement/norvege-les-elevages-danimaux-fourrure-seront-interdits-dici-2025-10603)

17/03/19  -  Contre les pesticides tueurs d'abeilles. PÉTITION À LA COMMISSION EUROPÉENNE  : « Afin d'enrayer le déclin dramatique des abeilles et de tous les pollinisateurs ; Afin d'éviter que des pesticides tueurs-d'abeilles soient impunément autorisés et utilisés dans les champs ; Afin de protéger durablement les insectes utiles à l'agriculture contre les substances chimiques les plus dangereuses ; Nous demandons la mise en œuvre immédiate de la Résolution B8-0139/2019 du Parlement européen, qui prévoit "d'interdire sans délai les substances actives appartenant à la catégorie des néonicotinoïdes et les substances qui ont les mêmes effets", ainsi que l'adoption des procédures d'évaluation des pesticides prévues dans le Bee Guidance document de 2013 afin que de nouveaux tueurs-d'abeilles ne puissent plus être mis sur le marché à l'avenir. (https://infos.pollinis.org/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=980&key=Arp93DzR&subid=17493116-OkOHknABWN8dFS&tmpl=component&utm_source=newsletter_980&utm_medium=email&utm_campaign=19msa-ouv)

 

 

04/03/19  -  Le département du Haut-Rhin a installé sur 24 sites, des dispositifs temporaires « pour empêcher les batraciens de traverser les routes départementales pendant la période de ponte », peut-on lire dans un communiqué du Conseil départemental. Parmi ces installations : des filets qui canalisent les batraciens vers des seaux enterrées. Ils sont ensuite ramassés à la main et déposés dans des plans d’eau. « Sur d’autres sites, des dispositifs permanents ont été installés, les "crapauducs", permettant aux amphibiens de passer sous les routes par des passages "busés" ou des tunnels », est-il précisé. Lors de la campagne de 2018, plus de 49.000 batraciens ont été transportés. (https://www.environnement-magazine.fr/biodiversite/article/2019/03/04/123262/hautrhin-lance-campagne-annuelle-protection-des-batraciens)

 

 

01/03/19  -  L'organe sexuel de ce petit insecte femelle, ressemblant à un pénis, lui permet de recueillir la semence du mâle qu'il produit au fond d'une poche en forme de vagin. L'espèce Neotrogla a été découverte il y a quatre ans au Brésil. Intrigués, les biologistes (…) ont déterminé que leurs organes avaient évolué de manière indépendante. Neotrogla et Afrotrogla vivent dans des grottes: la nourriture, rare, semble davantage intéresser les mâles que l'accouplement. Cela aurait amené les femelles à assumer le rôle d'initiatrice. Mathias Germain. K. Yoshizawa .(La Recherche, mars 2019)


-  01/03/19  -  L'entraide, unique mot d'ordre chez les fourmis: Ces insectes misent sur la coopération, que ce soit pour maîtriser leur environnement, se soigner ou se battre. Et quand il s'agit de se déplacer sur des kilomètres, elles sont les championnes du génie civil ! Ainsi, les fourmis tisserandes n'hésitent pas à utiliser leurs corps pour former une passerelle entre deux branches et permettre à leurs congénères de poursuivre leur chemin. En cas de nids-de-poule, les individus dont la taille correspond exactement aux trous rencontrés les comblent pour permettre au groupe de maintenir son allure.… (VOIR)

 

01/03/19  -  A l'horizon 2100, 76 à 93 % des tortues vertes seront des femelles. En effet, chez les tortues et d'autres reptiles, la détermination du sexe se fait aux deux tiers du développement de l'œuf incubé et dépend de la température. En dessous de 29,2 °C, on a plus de mâles, et au-dessus, plus de femelles. Le changement climatique devrait modifier la répartition des sexes. S'il y a plus de femelles, il y aura plus de pontes, c'est donc une bonne nouvelle. Mais si le réchauffement se traduit par plus de mortalité, cela peut conduire à la chute des populations. (Sciences et Avenir, n°865, p22)

-  23/02/19  -  Bien-être animal. Profitant du Salon de l’agriculture, les éleveurs veulent prendre la parole et tenter de se réconcilier avec l'opinion publique sur des sujets qui fâchent. Le bien-être animal, par exemple.  « Quand on nous traite de meurtriers parce que nous abattons nos bêtes, d'esclavagistes parce que nous persévérons dans la domestication, qu'on nous dit que les loups ont plus le droit que nous de vivre dans les montagnes, après la stupéfaction viennent la colère et le désarroi et c'est très lourd à porter», Une éleveuse de brebis en Ardèche déplore « la déconnexion de plus en plus grande en Occident avec la terre, les bêtes et l'acte de production, mais aussi avec la nature et la mort». Pour elle, « penser le bien-être animal avant ·celui de l'éleveur, c'est une vision désincarnée». Pour autant, les éleveurs reconnaissent le bien-fondé d'une réflexion sur ce que la Confédération paysanne préfère appeler la bientraitance et qui inclut les questions de transport et d'abattage. LAURENCE GIRARD (Le Monde, Economie & entreprise, p3)

18/02/19  -  Côte d'Ivoire : d'anciens braconniers protègent désormais les tortues.  L’ONG CEM – Conservation des Espèces Marines – mène un projet de protection des tortues marines depuis 2010, financé en partie par la Fondation Ensemble. Elle vient de publier les premiers résultats de ce programme.  (https://www.linfodurable.fr/environnement/cote-divoire-danciens-braconniers-protegent-desormais-les-tortues-9618)

17/02/19  - L'Allemagne prépare une loi pour protéger les insectes prévoyant de réduire l'usage des pesticides et de consacrer des fonds à la recherche sur le sujet, a annoncé ce dimanche 17 février la ministre de l'Environnement. Près de la moitié des espèces d'insectes, essentiels aux écosystèmes comme aux économies, sont en déclin rapide dans le monde entier, a averti lundi une étude qui a mis en garde contre un "effondrement catastrophique" des milieux naturels. "Nous, êtres humains, avons besoin des insectes, ils ont besoin d'être protégés avec une loi spécialement pour eux", a déclaré la ministre, Svenja Schulze, à l'hebdomadaire dominical Bild. (https://www.huffingtonpost.fr/2019/02/17/pour-sauver-les-insectes-lallemagne-prepare-une-loi-a-100-millions-deuros_a_23671402/)
(https://www.crashdebug.fr/dossiers/15668-disparition-des-insectes-une-catastrophe-silencieuse-arte?lang=fr&auid=13395)  (VOIR)

17/02/19  -  La chasse au mouflon en meute autorisée en Cerdagne sous prétexte de gestion des espèces classées gibier. Ces paisibles brouteurs ayant été réintroduits à des fins…cynégétiques. « Cette chasse aux chiens courants est une nuisance évidente pour la tranquillité de la faune pyrénéenne de montagne et prouve l’indigence des prétendues mesures favorables à la biodiversité par les chasseurs eux-mêmes. Peut-on conserver tout en perturbant ? » Dit FRENE 66  -  (L’Indépendant, Pays catalan, p9)

08/02/19  -  Gorilles : Dans la forêt équatoriale de Ngaga au Congo, le suivi en continu pendant 5 ans de trois groupes habitués à la présence humaine montre que, même au cœur de la forêt dense, les rencontres entre groupes de gorilles de plaine sont fréquentes et amicales. Les membres de différents groupes mangent et jouent ensemble au lieu d’être agressifs, les jeunes passant d’un groupe à l’autre. Ces comportements favorisent le partage d’information et la collecte des ressources, mais exposent davantage aux maladies infectieuses. (https://www.vivafrik.com/2019/02/08/congo-forte-tolerance-entre-groupes-de-gorilles-des-plaines-de-louest-a24425.html) - 

06/02/19  -  "Comme pour le reste de la biodiversité, les oiseaux et les insectes volants, le déclin de nos abeilles s’accélère. Nous pressons les pouvoirs publics de sortir notre agriculture de sa dépendance aux pesticides. Les abeilles et autres pollinisateurs ne sont pas assez protégés face aux produits phytosanitaires: pour y remédier, l'Anses propose mardi de durcir la législation et de mieux évaluer les risques pesant sur ces insectes indispensables à l'agriculture. (https://www.linfodurable.fr/environnement/lanses-recommande-de-durcir-la-legislation-pour-mieux-proteger-les-abeilles-9398)

04/02/19  -  Galgos et Podencos, ces lévriers de chasse en Espagne, y sont considérés comme de simples objets. En fin de chasse, surtout s’ils n’ont pas fait honneur à leur maître, ils sont torturés, pendus, pattes coupées, balancés vivants dans une piscine vide, et mille autres horreurs ! L’Espagne ne veut pas supprimer cette coutume barbare qui engendre la mort atroce de ces chiens. Comme elle fait pour la corrida ! Une association a rassemblé des gens, avec leurs lévriers, qui ont voulu adopter ces pauvres bêtes à Perpignan, au pied du Castillet. « AYUDA » 06 74 28 90 29  (L’Indépendant, p5)

26/01/19  -  Le Poulet. Faramineuse consommation : En 2016, sur les 70 milliards d’animaux terrestres abattus pour nous nourrir, 66 milliards sont des poulets nous révèle la Royal Society britannique. L’élevage et l’abattage aviaire massif, dans des conditions effroyables de proximité en cage ou en batterie, bec épointé des poussins et beaucoup de males broyés vivants, sont extrêmement polluants pour les sols et les eaux. Ils contribuent encore, du fait des traitements prophylactiques, à accroître la résistance humaine aux antibiotiques. « Comment notre monde est devenu cheap » (Flammarion, 2018) (Le Monde, p5, de Frédéric Joignot).


 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINs ET DES ANIMAUX

 

Les animaux :
Commentaires
Références

LES  ANIMAUX
Infos +/- récentes et datées

Ci-dessus,   LES ANIMAUX /  Infos +/- récentes et datées

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info