DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

Les EOLIENNES EN MER
Côtières ou au large, offshores
Énergies durables :  ( BIOMASSE( Les EOLIENNES TERRESTRES )
  ( GEOTHERMIE  terrestre ou côtière) ( HYDROGENE
( MARINES - HYDRAULIQUES ) ( SOLAIRE )

-  09/02  -  Projet de parc éolien au large des îles d'Yeu et Noirmoutier : les pêcheurs écrivent à Nicolas Hulot : Ils ne veulent pas de ce projet d'implanter en mer 62 éoliennes. "Nous refusons absolument et fermement que notre zone de pêche puisse être amputée des 86 km2 envisagés pour l'implantation de cette centrale éolienne" implantée "sur nos frayères et nos zones de pêche et de chalutage" (https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/projet-de-parc-eolien-au-large-des-iles-yeu-et-noirmoutier-les-pecheurs-ecrivent-a-nicolas-hulot-1518180189)

15/02  -  Le nouveau modèle d\'éolienne mis au point par Eolink possède 4 mâts pour une meilleure stabilité grâce à une répartition des contraintes. Un prototype de son nouveau modèle d'éolienne sera testé en mer avec le soutien de l'Ifremer à Brest, au printemps.
-  01/03  -  Le conglomérat General Electric (GE) a annoncé, jeudi 1er mars, le lancement de l’Haliade-X, dotée d’un générateur de 12 mégawatts (MW). Cette géante de 260 mètres de haut portera des pales de 107 m jamais utilisées et devrait être disponible à partir de 2021. (http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/03/01/general-electric-va-developper-une-eolienne-geante-en-france_5264240_3234.html)
-  06/03  -  L’Ecosse a inauguré un parc de cinq éoliennes flottantes d’une capacité totale de 30 mégawatts, de l’électricité pour plus de 22 000 foyers, ­baptisé Hywind, installé à 25 kilomètres au large des côtes nord-est de l’Ecosse. Hywind peut fonctionner dans des eaux d’une profondeur allant jusqu’à 800 mètres. Ces éoliennes d’une hauteur record de 253 mètres (175 mètres à la surface, 78 mètres sous la mer), pour un poids de 12 000 tonnes, sont reliées à trois ancres plantées dans le fond marin, et maintenues en équilibre sur le principe du bouchon de pêche. Elles sont capables de résister à des vagues de plus de 20 mètres. Une aubaine pour Statoil qui compte exploiter les vents du large, plus puissants et réguliers que les côtiers. Avec la construction de rotors de 150 mètres de diamètre et des pales de 75 mètres de longueur, l’Ecosse a réalisé un exploit technologique. Un câble de 30 km sous l’eau relie les éoliennes au réseau électrique terrestre écossais. (http://www.parismatch.com/Vivre/High-Tech/Eolien-flottant-l-Ecosse-a-choisi-l-energie-sans-limite-1473533)
-  06/03  -  Polémique : L’idée de parcs éoliens en mer, à 200 mètres environ des côtes, a été émise dès 2012. La première concrétisation devrait être, en 2020, celle de 62 appareils dans les Côtes-d’Armor, dans la baie de Saint-Brieuc. L’opposition vient des pêcheurs et des éleveurs marins. Via leur comité départemental des Côtes-d’Armor,  Ils mettent en cause le bruit des turbines et les vibrations induites, toutes choses qui pourraient bouleverser l’écosystème sous-marin. (https://vivredemain.fr/2018/03/06/eoliennes-flottantes-continuent-de-faire-polemique-france/ ) (Vidéo).
-  08/03  -  Dogger Bank sera transformé en île artificielle, avec une plateforme de 6 kilomètres carrés servant à connecter, d’ici 2050, tous les parcs éoliens futurs de la mer du Nord. Et cette installation éclipsera tous les sites offshores actuels par ses dimensions. 125 km à l’est des côtes britanniques cette plateforme d’interconnexion consolidera jusqu’à 100 GW de parcs éoliens au milieu de ce siècle, soit un cinquième de la consommation d’électricité des ménages européens.  titre d’anticipation et de version réduite de la plateforme énergétique envisagée sur Dogger Bank, TenneT souhaite créer, d’ici 2015 à 2030, une plateforme énergétique insulaire de 13 GW aux limites des fermes éoliennes d’Est-Anglie (Royaume-Uni) et IJmuiden (Pays-Bas). (https://www.elektormagazine.fr/news/1-5-milliard-d-euros-pour-un-parc-eolien-offshore)

-  09/03  -  Le gouvernement veut renégocier les contrats des éoliennes en mer jusqu'à l'annulation de six projets de parcs éoliens en mer, les projets attribués en 2012 et 2014 pour construire six parcs au large des côtes de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), du Tréport (Seine-Maritime) et de Noirmoutier (Vendée). (http://www.boursorama.com/actualites/le-gouvernement-veut-renegocier-les-contrats-des-eoliennes-en-mer-69f5413e48a49ca3246353286a5cdb57)
-  03/04  -  La cour administrative d’appel de Nantes a rejeté mardi de nouveaux recours dirigés contre deux projets de parcs d’éoliennes en mer, au large de Fécamp (Seine-Maritime) et des plages normandes du Débarquement. (http://www.liberation.fr/societe/2018/04/03/parcs-eoliens-en-mer-de-nouveaux-recours-rejetes-par-la-justice-administrative_1640723)
-  11/04  -  Le gouvernement pourrait remettre en cause rétroactivement les projets d’éoliennes en mer, dont celui de Dieppe - Le Tréport. D’après le Syndicat des énergies renouvelables (SER), la question de la renégociation du tarif de rachat de l’électricité qui sera produite par les éoliennes en mer est toujours d’actualité. Pour les industriels du secteur, cette remise en cause des projets serait une catastrophe. «  Croire que l’on peut arrêter et relancer des projets éoliens en mer sans créer de dommages pour l’ensemble de la filière est illusoire  », indique le SER. (http://www.courrier-picard.fr/103064/article/2018-04-11/eoliennes-en-mer-le-gouvernement-pourrait-remettre-en-cause-les-projets-en-cours#)
-  16/04  -  Le gouvernement a finalement mis au point sa stratégie sur l'éolien en mer. « Une négociation va s'engager dans les prochains jours avec les lauréats pour faire baisser les coûts », explique-t-on au ministère de la transition écologique (http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/16/eoliennes-offshore-le-gouvernement-maintient-la-pression-sur-la-filiere_5286117_3234.html)
http://www.journaldelenvironnement.net/article/les-eoliennes-marines-moins-dangereuses-pour-les-oiseaux-que-prevu,91399
-  19/04  -  Les éoliennes marines, moins dangereuses pour les oiseaux que prévu. Une étude menée in situ pendant trois ans souligne l’incroyable capacité d’évitement des pales par les oiseaux marins. (http://www.journaldelenvironnement.net/article/les-eoliennes-marines-moins-dangereuses-pour-les-oiseaux-que-prevu,91399) (Abonné)
- 20/04  -  La Belgique dispose de 225 km² de parcs éoliens en mer du Nord, équipés de 230 éoliennes. D'ici 2020, le projet porté à son terme devra accueillir 433 éoliennes. En tenant compte d'une zone supplémentaire de 221 km², les éoliennes belges produiront 4 gigawatts d'énergie verte, de façon à alimenter la moitié des ménages belges. "De cette manière, il sera possible de remplacer les centrales nucléaires qui devront fermer d'ici 2025." (https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/federal/le-gouvernement-mise-sur-l-eolien-pour-sortir-du-nucleaire/10003752.html)
-  26/04  -  « Les défis sont nombreux, pour parvenir à rendre l'éolien flottant compétitif. Optimisation des process de construction, de la logistique, de la maintenance, de la connexion aux réseaux en font partie. Mais les retours d'expérience des premiers démonstrateurs sont plus qu'encourageants. A l'instar de ceux de la ferme écossaise Hywind, qui turbine depuis septembre 2017, et a même résisté à la tempête Ophélia, qui a causé de nombreux dégâts dans le nord de l'Europe en octobre. » Le parc, installé à 25 km au large de Peterhead, d'une puissance de 30 MW, devrait fournir l'électricité de 20.000 foyers. Les éoliennes ont 254 mètres de hauteur (176 sur l'eau et 78 en dessous)  (https://www.actu-environnement.com/ae/news/eolien-flottant-fowt2018-demonstrateurs-31161.php4)-
 -  30/04  -  L'éolienne flottante Floatgen a quitté Saint-Nazaire
dimanche en fin d'après-midi pour rejoindre la zone d'essais en mer  Sem-Rev au large du Croisic. Conçu par la société Ideol et assemblé dans le port de #SaintNazaire, ce prototype innovant va être testé  en conditions réelles de fonctionnement pendant 2 ans. (http://www.saintnazaire.fr/actus-109/saint-nazaire-l-eolienne-flottante-a-pris-le-large-8806.html?cHash=fc94d72c14cf2167ef5cebb244cf0bb3)  -  ( 20/09  -  Premiers KWh )

-  04/05  -  Eolink, de Brest, développe un concept innovant d’éolienne offshore. Elle a construit un modèle à échelle 1/10.La nacelle accueillant la turbine n’est pas juchée sur un mât. Elle est suspendue par quatre bras prenant appui sur chacune des extrémités du flotteur carré. C’est ce dernier qui pivote sur son axe pour mettre les pales de l’éolienne dans le sens du vent. L’effort mécanique est ainsi mieux réparti sur la structure. , il y aurait moins de vibrations par rapport à une architecture traditionnelle.( https://www.meretmarine.com/fr/content/eolien-flottant-le-demonstrateur-deolink-en-place)
-  11/05  -  Évalué à 700 milliards d’euros d’ici 2030, le marché mondial de l’éolien en mer – ou offshore – est en plein essor en Europe du nord. Avec 560 nouvelles éoliennes offshore connectées en 2017, l’Europe comptait à la fin de l’année dernière 4 149 unités reliées au réseau électrique pour une puissance installée totale de près de 16 GW. Réparties entre 92 fermes situées en moyenne à 41 km des côtes et 27,5 m de profondeur, ces éoliennes en mer ont vu leur capacité augmenter de 25 % en une année, soit l’équivalent de 3,1 GW, preuve de la vitalité du secteur sur le Vieux continent. Abritant 88 % de la puissance mondiale fin 2016, l’Europe s’affiche à la pointe de cette technologie qui a multiplié par 10 ses moyens de production d’énergie en 10 ans.. (http://fr.myeurop.info/eolien-offshore-mer-europe-france-edf)
-  Les éoliennes pourraient bientôt ressembler à des cerf-volants : Des ingénieurs français ont imaginé des éoliennes off-shore sans mât, à la manière de cerf-volants. Leur objectif : minimiser les coûts de fabrication de ces installations. Un cerf-volant qui fait le Yo-Yo en altitude. Voici l'éolienne originale imaginée par Rogelio Lozano et Thibault Cherqui, chercheurs au CNRS et cofondateurs de Bladetips Energy. Leur idée : s'affranchir du mât des éoliennes, qui ne participe pas à la production d'électricité et génère d'importants coûts de fabrication, et le remplacer par un câble maintenu en traction par trois pales.C'est la traction du câble qui est transformée en électricité : Chaque fois que le câble se dévide, c'est la traction qu'il exerce sur sa base - et non la rotation des pales - qui est transformée en électricité par un moteur-générateur. Pour minimiser les déperditions d'énergie lors du rembobinage du câble, l'angle des pales est modifié afin de limiter la prise au vent et faire redescendre le cerf-volant. Sur les pales, des petits rotors permettent le décollage et prennent le relais en cas d'absence de vent. "Un prototype d'une puissance de 2 mégawatts pour 80 m de diamètre sera disponible en 2020. Nos éoliennes permettront le déploiement de fermes flottantes off-shore dans des endroits aujourd'hui inaccessibles" , espère Rogelio Lozano. -  EOLIENNE OFFSHORE FLOTTANTE SANS MÂT : https://www.youtube.com/watch?v=KHxbVHxo7bc
-  07/06  -  Le gouvernement va soumettre à l’examen des députés - en commission le 12 juin, puis en séance le 26 juin - l’amendement l’autorisant à renégocier les prix de rachat de l’électricité issue des éoliennes en mer. Ce qui fait craindre pour «  les promesses en matière d’emplois au Havre pour structurer une filière industrielle (deux usines éoliennes pour 750 emplois au total) ; pour les contreparties financières dues à la pêche, sur les engagements pour les formations maritimes, sur l’engagement d’une base de maintenance avec plus de cent emplois ».
-  13/06  -  Les députés ont adopté, ce mercredi 13 juin, l’amendement au projet de loi «pour une relation de confiance avec le public», autorisant le gouvernement à annuler les projets éoliens marins, retenus dans le cadre des deux premiers appels d’offres. L’administration juge, en effet, très excessive, la rémunération prévue pour financer les six premiers parcs éoliens offshore (entre 180 et 230 €/MWh). Il mène depuis plusieurs mois des négociations avec leurs opérateurs (EDF, Engie et Ibredrola) pour qu’ils diminuent leur coût de production. Les services de Nicolas Hulot ont toutefois indiqué qu’ils arrêteraient ces projets en cas d’issue défavorable des négociations. Ce que lui permet désormais l’amendement. (http://www.journaldelenvironnement.net/article/les-deputes-autorisent-nicolas-hulot-a-torpiller-les-eoliennes-offshore,92188)
-  20/06  -  Eolien offshore : les six parcs se feront, 40% moins chers. Lors de son déplacement au cap Fréhel (Côtes-d'Armor), le Président de la République a confirmé que les six parcs éoliens en mer seront réalisés, puisque l'Etat est parvenu à un accord financier avec l'ensemble des opérateurs. "La négociation a permis de diminuer de 40% la subvention publique et d'avoir un ajustement des tarifs de 30%", a déclaré Emmanuel Macron, ajoutant : "Ce qui veut dire qu'on va économiser, sur la période, 15 milliards d'euros d'argent public pour les mêmes projets, la même ambition, les mêmes tailles de projets". Les tarifs d'achat passent d'environ 200€ à 150€/MWh en moyenne, précise Nicolas Hulot. Les six projets, de 500 MW chacun, sont prévus à Courseulles-sur-Mer (Calvados), Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le Tréport (Seine-Maritime) et Yeu/Noirmoutier (Vendée). Ils ont été attribués par appel d'offres en 2012 et 2014. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/eolien-offshore-tarif-achat-parcs-negociation-31519.php4#xtor=ES-6) -  Les dates : (https://www.actu-environnement.com/ae/news/carte-parcs-eoliens-offshore-energies-renouvelables-31527.php4#xtor=ES-6)
-  03/07  -  En France, si l’éolien est une des énergies renouvelables les plus matures (13,6 GW soit 29% du parc installé), les infrastructures offshore restent minoritaires. Le secteur a pourtant des atouts à faire valoir.  Avec près de 11 millions de km² de domaine maritime répartis sur tous les océans de la planète, la France possède un potentiel éolien offshore évalué à 30 000 MW, (source : ADEME). En Europe, il s'agit même du deuxième gisement le plus important, juste derrière celui du Royaume-Uni. (https://www.latribune.fr/entreprises-finance/la-tribune-de-l-energie-avec-enedis/quel-potentiel-pour-l-eolien-offshore-783914.html)
-  05/07  -  Au large de Gruissan (Aude): depuis quelques semaines, un lidar mesure la vitesse des vents, les courants et le régime de houles, prologue à l'installation d'un parc pilote d'éolien flottant en Méditerranée. (https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-mediterranee-theatre-privilegie-de-lexperimentation-de-leolien-flottant-1296500)
-  29/07  -  Un groupe de plus de 70 entreprises et organisations a appelé la France à consacrer 3 GW à l’éolien offshore flottant en Méditerranée d’ici 2030. (https://www.planete-business.com/2018/07/29/lindustrie-francaise-appelle-a-construire-3-gw-deolien-flottant-en-mer-dans-la-mediterranee/)
-  06/09  -  Le plus grand champ éolien offshore du monde : 87 éoliennes sur 145 km2, en mer d'Irlande. (http://www.leparisien.fr/environnement/voici-le-plus-grand-champ-eolien-offshore-du-monde-06-09-2018-7878510.php)
08/09  -  Un « moteur éolien » pour révolutionner le transport maritime ? Pour rendre les navires de transport moins polluants grâce à une technologie originale appelée « moteur éolien » susceptible de réduire de 30 à 70 % la consommation de fioul par les bateaux en tirant profit d'une énergie propre, sans pour autant renoncer à la puissance des moteurs. Son projet de « mât-aile » est aujourd'hui en phase finale de développement. (https://www.futura-sciences.com/planete/videos/moteur-eolien-revolutionner-transport-maritime-5681/#xtor=EPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20180909-%5BDOSS-Un---moteur-eolien---pour-revolutionner-le-transport-maritime--%5D)
-
24/09  -  Floatgen, Une grande première qui lance non seulement le début d’une période de test de deux ans pour un prototype de fondation flottante 100% français, mais qui marque également l’entrée de la France dans l’ère des énergies marines renouvelables. (https://www.lemondedelenergie.com/floatgen-eolien-electricite/2018/09/24/)
-  08/10  -  « La France doit prendre au sérieux l’éolien en mer » « Il possède une capacité de production en continu bien supérieure au terrestre » dit le groupe n°1 mondial de l’éolien offshore (Le Monde, Économie et entreprise, p3)

Vous êtes ici : Accueil  »  Sommaire  »    EOLIENNES EN MER

Floatgen (30/04/18 )