Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos :  ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX  
A-
CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL

Pour guérir la Terre,
il faut
soigner notre tête  

/NawacapAfficher l'image d'origine

 Projets  -   Innovations   -  Avenir  -  Fonds
 

  
 - 
1  -  EOLIENNES  -  2  -  HYDROLIENNES  -  3  -  Centrales de GEOTHERMIE  (carte en bas de page) -  4  -  PANNEAUX SOLAIRES  - déjà présentés ICI vont être améliorés peu à peu par  les scientifiques et géo-ingénieurs qui y travaillent, et proposent ou imaginent  des modèles plus performants à partir des énergies durables.  Juste quelques exemples ci-dessous.

-  Face au scénario catastrophe et probable, un plan « B » pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre ? (Notes prises dans le n° 94, nov. 2015, de Philosophie magazine) et dans le Dossier Climat de Pour la science n°89, 10-12/2015)

En étant conscient des risques associés : Oublier qu’en changeant la nature nous changeons l’homme qui en fait partie ;  Entretenir de faux espoirs quant aux effets des manipulations sur le climat ; Dédramatiser le réchauffement et donner des arguments aux climatosceptiques qu’il serait évidemment suicidaire de suivre.


-  On parle de
Capture du CO2 :
-  Une machine capable d’absorber des centaines de tonnes/jour de CO2 ;
-  Un carburant neutre qui rejette du CO2 dans la même proportion que celle qui a été absorbée dans l’atmosphère (
Climeworks) ;
-  L’ensemencement massif des océans
avec du fer pour favoriser la croissance d’algues absorbant le CO2

-  On parle
de détourner le rayonnement solaire de la terre pour en diminuer la température grâce à un système de réflecteurs en orbite ! ?
-  En réduisant la taille des nuages pour laisser la chaleur s’échapper !
-  En augmentant la réflectivité des surfaces terrestres pour renvoyer une partie du flux solaire en peignant le toit des maisons en blanc, ou en couvrant les montagnes de chaux, de sable et d’eau !
-  de refroidir le climat  -réalisable selon David Keith (
Carbon Engineering)- en pulvérisant des aérosols (dioxyde de soufre par ex) dans la stratosphère qui joueraient le rôle de bouclier solaire. (Ce qui suppose une gouvernance mondiale de la planète afin de faire un choix rationnel, loin de tentations dominatrices ou militaires)

 

On peut aussi parler de :

 -  Végétalisation : les plantes captent le CO2 et atténuent la chaleur. Les arbres en pleine terre sont à préférer, car ils pourront bénéficier des pluies d’hiver.
-  Amélioration de l’isolation à l’extérieur des bâtiments afin que les matériaux stockent moins d’énergie en journée et donc relâchent moins de chaleur en soirée.
- Chacun peut participer par ex : Arroser la chaussée, baisser son chauffage, limiter la climatisation, fermer les volets si canicule, entretenir ses plantes, participer à la surveillance (
Vigie-nature) de la biodiversité (recueil de données, de photos  d’observations de plantes, oiseaux, papillons…))


-  Un gros souci : stocker efficacement l'électricité
-  5  -  Les super-condensateurs d’EDF par ex.

Un autre souci : Faire des économies d’énergie :
-  Kites : Cerf-volant géant pour tirer les navires (une voile de 320 m2 économiserait 25% du carburant)  

Je vous propose d’autres notes à propos du Réchauffement
des
énergies durableset de la COP 21.

 

 

 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

  
 - 
1  -  EOLIENNES  -  2  -  HYDROLIENNES  -  3  -  Centrales de GEOTHERMIE  (carte en bas de page) -  4  -  PANNEAUX SOLAIRES  - déjà présentés ICI vont être améliorés peu à peu par  les scientifiques et géo-ingénieurs qui y travaillent, et proposent ou imaginent  des modèles plus performants à partir des énergies durables.  Juste quelques exemples ci-dessous.

-  Face au scénario catastrophe et probable, un plan « B » pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre ? (Notes prises dans le n° 94, nov. 2015, de Philosophie magazine) et dans le Dossier Climat de Pour la science n°89, 10-12/2015)

En étant conscient des risques associés : Oublier qu’en changeant la nature nous changeons l’homme qui en fait partie ;  Entretenir de faux espoirs quant aux effets des manipulations sur le climat ; Dédramatiser le réchauffement et donner des arguments aux climatosceptiques qu’il serait évidemment suicidaire de suivre.


-  On parle de
Capture du CO2 :
-  Une machine capable d’absorber des centaines de tonnes/jour de CO2 ;
-  Un carburant neutre qui rejette du CO2 dans la même proportion que celle qui a été absorbée dans l’atmosphère (
Climeworks) ;
-  L’ensemencement massif des océans
avec du fer pour favoriser la croissance d’algues absorbant le CO2

-  On parle
de détourner le rayonnement solaire de la terre pour en diminuer la température grâce à un système de réflecteurs en orbite ! ?
-  En réduisant la taille des nuages pour laisser la chaleur s’échapper !
-  En augmentant la réflectivité des surfaces terrestres pour renvoyer une partie du flux solaire en peignant le toit des maisons en blanc, ou en couvrant les montagnes de chaux, de sable et d’eau !
-  de refroidir le climat  -réalisable selon David Keith (
Carbon Engineering)- en pulvérisant des aérosols (dioxyde de soufre par ex) dans la stratosphère qui joueraient le rôle de bouclier solaire. (Ce qui suppose une gouvernance mondiale de la planète afin de faire un choix rationnel, loin de tentations dominatrices ou militaires)

 

On peut aussi parler de :

 -  Végétalisation : les plantes captent le CO2 et atténuent la chaleur. Les arbres en pleine terre sont à préférer, car ils pourront bénéficier des pluies d’hiver.
-  Amélioration de l’isolation à l’extérieur des bâtiments afin que les matériaux stockent moins d’énergie en journée et donc relâchent moins de chaleur en soirée.
- Chacun peut participer par ex : Arroser la chaussée, baisser son chauffage, limiter la climatisation, fermer les volets si canicule, entretenir ses plantes, participer à la surveillance (
Vigie-nature) de la biodiversité (recueil de données, de photos  d’observations de plantes, oiseaux, papillons…))


-  Un gros souci : stocker efficacement l'électricité
-  5  -  Les super-condensateurs d’EDF par ex.

Un autre souci : Faire des économies d’énergie :
-  Kites : Cerf-volant géant pour tirer les navires (une voile de 320 m2 économiserait 25% du carburant)  

Je vous propose d’autres notes à propos du Réchauffement
des
énergies durableset de la COP 21.

 

 

 

Afficher l'image d'origine

   -  1  -  EOLIENNES  (Des TRAINS roulent à l’électricité éolienne !) (6 - Nouvelles pales) (Sans hélice)
(7  -  Volante  -  8  -  Flottante )
-  2  -  HYDROLIENNES  -  3  -  Centrales de GEOTHERMIE  (carte) -  4  -  PANNEAUX SOLAIRES  - déjà présentés ICI vont être améliorés peu à peu par  les scientifiques et géo-ingénieurs qui y travaillent, et proposent ou imaginent  des modèles plus performants à partir des énergies durables.  Juste quelques exemples ci-dessous.

-  Face au scénario catastrophe et probable, un plan « B » pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre ? (Notes prises dans le n° 94, nov. 2015, de Philosophie magazine) et dans le Dossier Climat de Pour la science n°89, 10-12/2015)
   En étant conscient des risques associés : Oublier qu’en changeant la nature nous changeons l’homme qui en fait partie ;  Entretenir de faux espoirs quant aux effets des manipulations sur le climat ; Dédramatiser le réchauffement et donner des arguments aux climatosceptiques qu’il serait évidemment suicidaire de suivre.
On parle de Capture du CO2 : (Pour le séquestrer dans l’eau ou le sol ??)
-  Une machine capable d’absorber des centaines de tonnes/jour de CO2 ;
-  Un carburant neutre qui rejette du CO2 dans la même proportion que celle qui a été absorbée dans l’atmosphère (
Climeworks) ;
-  L’ensemencement massif des océans
avec du fer pour favoriser la croissance d’algues absorbant le CO2
-  On parle de détourner le rayonnement solaire de la terre pour en diminuer la température grâce à un système de réflecteurs en orbite ! ?
-  En réduisant la taille des nuages pour laisser la chaleur s’échapper !
-  En augmentant la réflectivité des surfaces terrestres pour renvoyer une partie du flux solaire en peignant le toit des maisons en blanc, ou en couvrant les montagnes de chaux, de sable et d’eau !
-  de refroidir le climat  -réalisable (1)  selon David Keith (
Carbon Engineering)- en pulvérisant des aérosols (dioxyde de soufre par ex) dans la stratosphère qui joueraient le rôle de bouclier solaire. (Ce qui suppose une gouvernance mondiale de la planète afin de faire un choix rationnel, loin de tentations dominatrices ou militaires)…
On peut aussi parler de : -  Végétalisation : les plantes captent le CO2 et atténuent la chaleur. Les arbres en pleine terre sont à préférer, car ils pourront bénéficier des pluies d’hiver.
-  Amélioration de l’isolation à l’extérieur des bâtiments afin que les matériaux stockent moins d’énergie en journée et donc relâchent moins de chaleur en soirée.
- Chacun peut participer par ex : Arroser la chaussée, baisser son chauffage, limiter la climatisation, fermer les volets si canicule, entretenir ses plantes, participer à la surveillance (
Vigie-nature) de la biodiversité (recueil de données, de photos  d’observations de plantes, oiseaux, papillons…))
-  Un gros souci : stocker efficacement l'électricité
5  -  Les super-condensateurs d’EDF par ex.
Un autre souci : Faire des économies d’énergie :
-  Kites : Cerf-volant géant pour tirer les navires (une voile de 320 m2 économiserait 25% du carburant)
-  7  -  Eolienne, proche d’un ballon dirigeable, qui utilise les vents de haute altitude pour générer de l’électricité en abondance
-  8  -  Eolienne
flottante
Je vous propose d’autres notes à propos du Réchauffement, des énergies durableset de la COP 21.
(1) -  En 1991, le mont Pinatubo, aux Philippines, a dispersé lors d’une éruption, dans le ciel des millions de tonnes de dioxyde de soufre et a ainsi assombri suffisamment la terre pour diminuer la luminosité de 10% et réduire la température de 0,5°...durant 1 an !

17/10/2016  :  Des fonds pour participer à la transition énergétique

Huit produits ont déjà reçu le label TEEC, lancé par le ministère de l’environnement. L’occasion de « verdir » votre portefeuille.
   Préférer les transports en commun à sa voiture, consommer des produits locaux pour éviter les longs trajets, réduire sa consommation d’eau : la lutte contre le réchauffement climatique commence par de petits gestes du quotidien. Mais il est aussi possible d’apporter votre pierre à la protection du climat par le biais de… votre portefeuille boursier.

« L’organisation de la COP21, à Paris, fin 2015, a permis de créer une dynamique. De plus en plus de solutions existent pour permettre aux investisseurs de participer, à leur façon, à la transition énergétique », commente Anne-Laure Roucher, directrice générale déléguée de Mirova, la société de gestion dévolue à l’investissement socialement responsable de Natixis AM.

   Le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer a ainsi lancé, fin 2015, un label Transition énergétique et écologique pour le climat (TEEC). « Il garantit au grand public que le produit œuvre en faveur de la transition énergétique. C’est une façon, pour les particuliers, de participer concrètement à la protection du climat », résume Thierry Philipponnat, le président du Forum pour l’investissement responsable (FIR).

   Huit fonds déjà labellisés

Décerné par Novethic et EY, le label concerne à la fois des fonds investis en actions d’entreprises de secteurs liés à la lutte contre le changement climatique, des fonds d’obligations vertes et des produits finançant des infrastructures (parcs d’éoliennes, etc.)... ;

(« Acofi Predirec EnR 2030 ; Demeter 4 Infra ; HGA Obligations vertes ; InfraGreen II ; Mirova Europe Environnemental Eq. Fund ;Mirova Green-Bond Global ; Mirova-Eurofideme 3 ; Sycomore Eco Solutions)  ( Suite : Le Monde, 17/10, p7)

Des pales en forme de feuillesDes éoliennes sans palesIllustrationLes éoliennes flottantes auto stabilisées ont le vent en poupe.

 

 

 

1

 

4

 

 

2

 

 

 

 

 

5

 

 

 

 

 

 

 

3

 

 

 

 

 

 

 

6

 

 

 

 

6

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

8