DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

-  GEOTHERMIE (Terrestres et en Mer) 
 
Énergies durables :  ( Biomasse ) ( Eoliennes Terrestres , En Mer )
(
Energies Marines, Hydrauliques )   (Solaire)  ( Hydrogène )

=  Géothermie Terrestre
-  20/03  -  La géothermie à Fontainebleau, c’est une longue histoire qui a plombé pendant des décennies les comptes de la Ville
. Depuis 1991, après l’échec de la géothermie, c’est un système de chauffage au gaz qui utilise les tuyaux existants. Mais en mars 2019, ce sera la fin du contrat, et la Ville a décidé de se tourner vers le bois. Demain, c’est une chaudière biomasse qui pourrait chauffer l’hôpital et les écoles, et peut-être tout l’ouest de la ville. Le bois utilisé proviendrait des forêts de la région, dans un rayon de moins de 100 kilomètres, et le projet pourrait créer jusqu’à 50 emplois ! Le maire est confiant : « Le marché du bois énergie est beaucoup plus mûr. (https://actu.fr/ile-de-france/fontainebleau_77186/fontainebleau-ville-veut-tenter-pari-chauffage-ecolo_16002916.html)
-  25/03  -  Fini le fioul et le gaz. À Dammarie-les-Lys, c’est désormais la géothermie. Deux puits prélèvent de l’eau à 71 °C dans le sous-sol pour fournir eau chaude et chauffage à plusieurs milliers d’habitants. À la clé : moins de pollution et de charges. La centrale de géothermie et son réseau de 5 km de long après deux ans de travaux et 26 M€ investis. « Nous avons creusé deux puits à 1 800 m de profondeur où coule une source quasi inépuisable : la nappe du Dogger, où l’eau est à 71 °C », « Nous récupérons cette chaleur par un système semblable au bain-marie », décrit un technicien. Pour être clair, ce n’est pas l’eau de la nappe du Dogger qui coule dans les radiateurs et dans la piscine, mais une eau chauffée grâce à cette chaleur du sous-sol.  « Ce système évitera d’émettre environ 7 000 tonnes de CO2 dans l’air par an », « Nos charges devraient baisser, notamment grâce à une TVA à 5,5 % sur la géothermie qui devrait être répercutée par notre bailleur » (http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/dammarie-les-lys-la-geothermie-chauffe-les-habitants-eleves-et-nageurs-25-03-2018-7627815.php)
-  27/03  -  L'édition 2018 du salon GeoTHERM, le plus grand salon professionnel européen sur les géothermies, qui propose également un congrès, a eu lieu du 1er au 3 mars dernier à Offenburg en Allemagne. Les équipes du BRGM étaient présentes et ont participé : à un stand commun avec le réseau TRION (link is external) et les membres de l'AFPG (link is external), afin de rencontrer les professionnels et de mettre en avant son expertise ; -  aux premiers ateliers de GEODEEP, cluster (link is external) de la géothermie française pour la chaleur et l’électricité au sein duquel les acteurs représentant l’ensemble de la chaîne de valeur nécessaire au développement de projets complets s’associent pour promouvoir leur savoir-faire à l’international ; (link is external) -  à des rencontres avec leurs partenaires, notamment ceux des projets : GRETA, (link is external) qui vise au développement de la géothermie de surface dans l’espace alpin,  -  DeepEGS (link is external), qui a pour objectif de faire de la géothermie profonde une véritable filière énergétique verte,  -  Geowell (link is external), qui développe des technologies fiables, respectueuses de l’environnement et compétitives pour les puits géothermiques haute température,  -  et Gemex (link is external), coopération entre l’Europe et le Mexique pour la recherche sur les systèmes géothermiques améliorés
Développer l’usage de la géothermie sous toutes ses formes est un objectif du BRGM. Le potentiel de cette énergie renouvelable venant de la chaleur de la Terre est encore insuffisamment exploité, d’autant que la géothermie offre beaucoup des possibilités : du chauffage/refroidissement d’une maison individuelle à celui d’un quartier jusqu’à la production de chaleur industrielle et d’électricité. Le BRGM emploie ses capacités d’appui aux politiques publiques et de recherche/développement/innovation pour faire de la géothermie un pilier de la transition énergétique.Source : BRGM  -  (http://www.geothermie-perspectives.fr/actualites/annonces/brgm-geotherm-2018)
-  04/04  -  La Réunion, l’éruption du Piton de la Fournaise vient de nouveau rappeler que le volcan est pour notre île une source d’énergie inépuisable, écologique et qui ne demande qu’à être exploitée.( https://www.temoignages.re/economie/l-eruption-du-piton-de-la-fournaise-rappelle-le-potentiel-de-la-geothermie-a-la-reunion,92770)
-  05/04  -  La centrale de géothermie de Champigny de 1985 permet une économie de 30% aux abonnés. 7200 équivalents logements sont aujourd’hui chauffés et alimentés en eau chaude par le puits de géothermie de Chennevières. L’équivalent de 4 000 seront chauffés par le nouveau puits. 13 000 t équivalent CO2 sont économisées chaque année grâce au réseau de géothermie de Champigny. (http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/champigny-ca-chauffe-pour-le-second-puits-de-geothermie-05-04-2018-7648227.php)
-  14/04  -  Le canton de Fribourg planche sur un moyen de créer de la chaleur et de l'électricité via la géothermie profonde. Les premières études sont en cours et révèlent des conditions géologiques «relativement favorables» (https://www.lematin.ch/suisse/soussol-fribourg-bientot-source-energie/story/14867168)
-  19/04  -  La géothermie profonde a de l’avenir dans l’Eurométropole. Les forages réalisés par Fonroche à Vendenheim sont concluants. « On est allé à 4 600 mètres de profondeur, trouvé de l’eau à 200° - ce qui est au-dessus de nos prévisions- et un débit supérieur à 300 m³. Le potentiel est là. (https://www.lalsace.fr/actualite/2018/04/18/succes-pour-le-premier-puits)
-  22/04  -  Indonésie. Avec ses 140 volcans actifs, le pays possède 40 % des ressources mondiales en énergie géothermique.  Actuellement, seuls 5% de l’électricité produite sur l’archipel provient de la géothermie. (https://lepetitjournal.com/jakarta/actualites/la-geothermie-un-fort-potentiel-en-indonesie-qui-reste-exploiter-228726)
-  02/05  -  La Suède a divisé par deux ses émissions de gaz à effet de serre. Clef de cette réussite : toute la population s'y est mise. Si les Suédois ont changé en masse de système de chauffage, passant par exemple du fuel à la géothermie, c'est à cause de la taxe carbone. D'une vingtaine d'euros la tonne en 1991, elle est passée à près de 120 euros. Plus de 90% des bâtiments de Stockholm sont chauffés par du bois. La chaleur vient de la plus grande usine biomasse du monde. Jusque dans les années 80, le chauffage provenait surtout des énergies fossiles. (https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/environnement-la-taxe-carbone-a-rendu-la-suede-ecolo_2733365.html)
-  02/05  -  Sur la géothermie : sera lancé un projet de cartographie détaillée du potentiel de conductivité géothermique jusqu’à 200 mètres de profondeur dans une des zones les plus densément peuplées du Canada. L’INRS entend appliquer des algorithmes originaux aux données de trous de forage verticaux.  Dans l’Arctique, plus spécifiquement, l’hypothèse est qu’une partie de l’énergie pourrait être obtenue du pergélisol : il est moins froid que la température de surface et, selon Jasmin Roy, « en creusant à 100 ou 200 mètres, la différence de température peut atteindre la vingtaine de degrés en hiver. » (http://www.sciencepresse.qc.ca/baladodiffusion/2018/05/02/lendemains-arctique)
-  11/05  -  L’extraction de gaz, la fracturation hydraulique et la géothermie déclenchent des séismes.( http://www.lemonde.fr/geologie/article/2018/05/11/comment-les-humains-provoquent-des-tremblements-de-terre_5297310_1650773.html#xtor=AL-32280539)
-  23/06  -  Une serre au milieu des terres nordiques enneigées en hiver où les tomates poussent comme du chiendent.  ils arrivent à produire 370 tonnes de tomates par an. En utilisant la géothermie, ils parviennent à garder une atmosphère chaude et humide à l’intérieur, idéale pour la culture de la tomate. Le froid de l’Islande est aussi un facteur positif pour ces plantations. "Nous sommes isolés des insectes ravageurs et des maladies." C’est pourquoi le pays possède un environnement propice à la culture bio. Grâce à ça, ils utilisent très peu d’insecticide, et encore biologique, et essaient d’encourager la visite d’insectes bénéfiques aux plantes, comme les abeilles. Ils vendent des produits culinaires autour du fruit rouge et brassent aujourd’hui une bière maison parfumée à la tomate. De quoi rester 100 % Viking dans l’âme.(http://clubsandwich.konbini.com/trends/pousser-tomates-islande/)
29/06  -  Donner les outils aux collectivités pour leur apporter une connaissance et analyse du potentiel local de leur territoire, sous la forme d’un cahier des charges-type, directement utilisable par les collectivités pour aider à la valorisation de ces énergies. Ce cahier des charges contient un inventaire exhaustif des sources de sources chaleur fatale (UIOM, datacenters, réseaux d’assainissement, stations d’épuration, chaleur des industries, blanchisseries, ... ). On y retrouve notamment des éléments de valorisation énergétique des eaux usées (pompe à chaleur géothermique sur eaux usées). (http://www.geothermie-perspectives.fr/actualites/annonces/evaluer-chaleur-fatale-guide-operationel-collectivites)
-  05/07  -  Strasbourg veut devenir championne des énergies renouvelables. . « Nous avons la volonté politique et le potentiel, qui est de surcroît très varié, ce qui est une force : nous avons le Rhin avec ses centrales hydrauliques à nos portes, la nappe phréatique la plus grande d’Europe pour la géothermie de petite profondeur, les failles du sous-sol pour la géothermie profonde, la biomasse à partir des forêts des Vosges …(https://www.lemoniteur.fr/photo/strasbourg-veut-devenir-championne-des-energies-renouvelables.1981234)
-  11/07  -  l'Université de Sherbrooke. Une réduction remarquable de la consommation d’énergie à l’UdeS : Un simple exemple « La rénovation de l’École de musique a permis l’installation d’un système de géothermie, ce qui en fait un pavillon alimenté exclusivement de sources renouvelables, soit la géothermie et l’hydroélectricité. » (https://www.usherbrooke.ca/actualites/nouvelles/actualites/actualites-details/article/37822/)
11/07  -  La capitale britannique pourrait bientôt utiliser son réseau de rivières souterraines pour se chauffer. Cela serait possible grâce à des pompes thermiques qui captent la chaleur de l'eau et la restituent dans un système de chauffage. Un projet porté par l'association de protection de l'environnement 10:10. (https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/londres-pourrait-utiliser-ses-rivieres-enterrees-pour-se-chauffer_125784)
-  24/07  -  La géothermie est apte à couvrir la hausse continue de la demande de rafraîchissement mais la demande croît continûment. Aujourd’hui, 24 réseaux de froid livrent 1000 GWh/an, à 95 % dans le tertiaire et 5 % dans l’industrie. Aéroville, voisin de l’aéroport de Roissy, est le plus grand centre commercial (84 000 m 2 de boutiques) chauffé et refroidi par géothermie. Les besoins de froid proviennent à 50 % d’un simple géocooling ou rafraichissement passif, exploitant la fraîcheur des premiers mètres du sous-sol (environ 10 °C)…( http://www.environnement-magazine.fr/energie/article/2018/07/24/120215/geothermie-solution-optimale-rafraichissement-selon-ser.php)
-  02/08  -  De l’eau chaude tirée des profondeurs de la Terre qui va permettre à une cité de banlieue de réduire sa facture de chauffage et ses émissions de CO2. Samedi 2 juin, c’était la fête de la géothermie* à Grigny et Viry-Châtillon, dans l’Essonne, à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris. Deux communes contiguës de la grande couronne marquées, comme ailleurs, par le chômage, la pauvreté, les copropriétés pudiquement qualifiées de « dégradées ». Celle de Grigny 2, une cité de 5 200 logements, la deuxième d’Europe par sa taille, est un concentré explosif de problèmes de tous ordres. (https://www.alternatives-economiques.fr/geothermie-secours-territoires/00085653)
07/09  -  Cachan : pour François de Rugy, la géothermie, c’est de « l’écologie concrète » Si le ministre est venu ici, c’est pour le forage sub-horizontal qui vient de s’achever. « Grâce au forage sub-horizontal (NDLR : les puits sont à 90°contre 40° avant), on obtient plus de débit et une puissance significativement plus élevée, ce qui va nous permettre de passer de 7 000 à 9 000 équivalents-logements chauffés d’ici 2025 sur la ville » Actuellement, 12 000 t de Co2 sont évitées chaque année grâce à la géothermie sur Cachan.(http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/cachan-pour-francois-de-rugy-la-geothermie-c-est-de-l-ecologie-concrete-07-09-2018-7880319.php)
-  11/09  -  Solaire, éolien, géothermie... La Californie, cinquième puissance économique mondiale et fer de lance de la lutte contre le changement climatique, s'est officiellement engagée lundi 10 septembre pour une énergie "100% propre" d'ici 2045 (https://www.rtl.fr/actu/international/environnement-la-californie-s-engage-pour-une-energie-100-propre-d-ici-2045-7794737054)
-  18/09  -  Deux ouvriers, âgés de 53 et 57 ans, ont trouvé la mort sur un chantier de nettoyage d’un puits de géothermie, foudroyés par les émanations d’hydrogène sulfuré. Un gaz mortel, inodore et foudroyant. (http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-deux-ouvriers-meurent-asphyxies-sur-un-chantier-a-montesson-18-09-2018-7892865.php)
-  26/09  -  L'injection d'eau dans le sous-sol pour l'exploitation des gaz de schistes ou la géothermie provoque des séismes. Selon la nature de la roche, ils peuvent se propager jusqu’à 10 kilomètres du puits d'injection, bien plus loin qu’on ne le pensait. Ces problématiques touchent particulièrement les régions où les gaz de schiste sont exploités, comme l'Alberta au Canada ou l'Oklahoma aux États-Unis, ou l’énergie géothermique, comme en Alsace ».( https://www.pourlascience.fr/sd/geosciences/la-fracturation-hydraulique-provoque-des-seismes-a-longue-distance-14696.php)
= 16/10  -  Thalassothermie : L’eau de mer est désormais un combustible de chauffage au même titre que le mazout, le gaz, les pellets, l’électricité… Du moins, dans certaines villes côtières. Aux Pays-Bas, 800 maisons de Duindorp, petit village qui jouxte le port de Scheveningen (La Haye), utilisent l’eau de mer comme source de chaleur depuis plus de 10 ans. À Monaco, 70 installations de thalassothermie (ou géothermie marine) permettent de chauffer plusieurs immeubles, hôtels et même le Palais des Congrès. Depuis, d’autres villes ont emboîté le pas à ces précurseurs, dont Marseille qui a accueilli Thassalia, la première centrale de géothermie marine. (https://www.engie-electrabel.be/fr/blog/solutions-pour-la-maison/geothermie-marine-chauffer-maison-eau-mer/)

Vous êtes ici : Accueil  »  Sommaire  »    GEOTHERMIE