Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

-  01/02/18  -  L'animal est-il le prolétaire du XXIe siècle ?
"Le capitalisme industriel a mis la main sur les animaux au XIXe siècle, [et] a vraiment construit un rapport d’exploitation aux animaux en disant que ce qui comptait pour nous du point de vue de notre relations à eux, c’était le profit qu’ils pouvaient dégager." En effet, les animaux d’élevage, qui ont toujours travaillé, ont été - au même titre que les individus - peu à peu pris dans un système économique de production qui a modifié à la fois leur statut et notre rapport à la nature et au vivant.
Jocelyne Porcher, éleveuse devenue sociologue, se posait déjà des questions sur le thème de la bonne volonté des animaux. L’intelligence des animaux au travail l’interrogeait. « Je n’ai rien trouvé dans la bibliographie internationale sur ce que veut dire travailler pour un animal ». (cf. Texte) (https://www.franceculture.fr/emissions/entendez-vous-leco/entendez-vous-leco-vendredi-19-janvier-2018)
(
A noter aussi : 15/01: Loup : une autre gestion est possible !   -  16/01: La pêche électrique interdite par le parlement européen)
-  01/03/18  -  "La maltraitance d'espèce protégée ou domestique doit être punie pour éviter la récidive.
"Dans la région de TARBES, trois individus inqualifiables ont capturé un jeune hérisson et lui ont brûlé le dos. Après qu'il ait tenté de fuir l'animal a été rattrapé par ses bourreaux qui se sont amusés à lui asséner des coups de pieds, à le lancer contre un mur,  l'arroser d'essence et le brûler vif, tout cela suscitant leur hilarité. Dangereux pour tout animal et pour tout humain, ces pervers n'ont pas même été déférés par le parquet de TARBES devant un tribunal. La cruauté dont le petit hérisson a été victime à Vic en Bigorre n'a donc pas sensibilisé la justice, un simple rappel à la loi ayant été appliqué. Malgré son statut d'espèce protégée, aucune sanction n'a été imputée ! https://www.ecologie-radicale.org/
(A noter aussi : 01/02: Le loup : un ennemi pour la vie ? 06/02: Des milliards d'abeilles s'éteignent ?  07/02: Des députés jugent la chasse à courre  "barbare" ; 19/02: Le bien-être animal est un sujet crucial qui préoccupe les éleveurs;  25/02 : Torreilles 66 «Ânes et compagnie »vient en aide aux animaux laissés à l’abandon. Tel : 06 60 23 59 63). 09/03  -  Animaux de la ferme  : quelque 619 vétérinaires en Afrique de l’Ouest ont été formés sur une année. Les formations techniques portent sur les prévisions et la surveillance des maladies, les travaux de laboratoire, la biosécurité, (http://www.commodafrica.com/09-03-2018-sante-animale-639-veterinaires-dafrique-de-louest-formes-par-la-fao-et-lusaid)
01/04/18  -  Deux nouvelles études scientifiques du CNRS et du Muséum d'histoire naturelle révèlent une diminution d'un tiers des populations d'oiseaux vivant en milieu agricole depuis les années 1990. Cette diminution apparaît directement corrélée aux pratiques agricoles intensives. En moyenne, les populations d’oiseaux se sont réduites d'un tiers en quinze ans", A une vitesse vertigineuse, les espèces spécialistes des milieux agricoles comme l'alouette des champs, la fauvette grisette ou le bruant ortolan disparaissent. Loin d'être enrayé, le déclin s'est même accéléré ces deux dernières années. "En 23 ans, toutes les espèces d'oiseaux de plaine ont vu leurs populations fondre : l'alouette perd plus d'un individu sur trois (-35%) ; avec huit individus disparus sur dix, les perdrix sont presque décimées", révèle le CNRS. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/disparition-oiseaux-etudes-CNRS-Museum-catastrope-ecologique-30881.php4)  
[A noter aussi : 01/03 : Les chiens comme objet d’étude ; 25/03 : Une loi pour interdire la corrida aux moins de 14 ans ; -  28/03 : Nicolas Hulot relance le chantier ours]
-  01/05/18  -  La Tortue d'Hermann : Plan d'action national (PNA) en faveur du rétablissement de la Tortue d'Hermann sur la période 2018-2027. Le projet est soumis à la consultation publique du 4 avril au 6 mai 2018. La Tortue d'Hermann est aujourd'hui l'un des reptiles les plus menacés à l'échelle européenne et mondiale. En France, il n'y a plus que deux noyaux de population, dans le Var et en Corse. Les mesures mises en œuvre pour préserver l’espèce depuis une vingtaine d’années n’ont pas permis d’enrayer le processus de déclin qui est dû à des causes multiples : urbanisation et aménagement du littoral méditerranéen, incendies de forêts, travaux forestiers, collecte illicite d’individus, abandon des pratiques agropastorales traditionnelles… (https://,www.actu-environnement.com/ae/news/tortue-hermann-plan-action-consultation-publique-31016.php4)  (http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/projet_de_plan_testudo_hermanni_2018-2027.pdf ) : 5.8 Mo, très intéressant.
[A noter aussi : 24/04, Expérimentation animale ? ; 27/04, L’Europe d’accord pour interdire les néonicotinoïdes tueurs d'abeilles; 29/04, Les banques sponsorisent les corridas de Céret et de Millas.( FLAC66);  26/05, L’Intelligence Animale !]
-  01/06  -  Le chien interroge l’homme. Les 14 et 15 juin à Braga au Portugal Colloque international: « Chiens et imaginaire.» Les chiens touchent l’intimité, et, plus que la question animale qui relève tout aussi bien de l’éthique, du droit ou de l’altérité, les chiens semblent révéler, s’identifier, se confondre même avec quelque chose d’humain: ce que l’on fait dire aux chiens et ce qu’ils disent, révèlent, ainsi, de nous. Comme par exemple : Cerbère, le monstre à trois têtes de chien, pour dire une fascination morbide, La dame au petit chien de Tchekov ou Le chien des Baskerville de Doyle pour dénoncer les vices ou le trop-plein de moral de la bourgeoisie, Chien Blanc de Gary pour évoquer la violence et le racisme, Snoopy, Les 101 dalmatiens pour l’innocence… etc, etc. 
  Les philosophes en font un objet d’étude. Mark Alizart, dans "
Chiens" revient sur l'histoire ... (Le Monde du 27/05, Eco &Entreprise p1)
Biblio : -   « Manifeste des animaux de compagnie. Chiens, humains et autres partenaires »  Donna Haraway (Terra incognita, 2003) p. 9 - 10. (http://www.laviedesidees.fr/Chiens-et-Humains-de-tous-les-pays.html)  -   « La science (humaine) des chiens » de Véronique Servais, Le Bord de l'eau, 2016  -   « Hurler avec les chiens » de Xavière Gauthier  -   "Chiens" publié aux PUF de Mark Alizart  -   «  La Politique du Chimpanzé », de Frans De Waal, Editions du Rocher, 1987  -   « Sneeze to leave », par Reena Walker et &,  Proceedings of the Royal Society B, 2017  -  chiens à sauver a l’élevage de Mézilles! -  21/06  -  En Corée du Sud, tuer des chiens pour les manger est désormais illégal!
[A noter aussi : -  La peur des araignées, une attitude bien injuste... et bien inutile - 15/05: Maintien d'une population d'environ 50 ours,; 17/05: Les pieuvres, des extraterrestres ?; -  23/056: Les déjections mortelles pour les poissons des hippopotames ;  -  24/05: Signaler la présence des vers plats à tête de marteau qui peuvent manger des vers de terre;  -   28/05: Barrière anti chats en Australie]
-  01 07  -  L’Etat organise la destruction limitée de 60 blaireaux dans le Pas-de-Calais pour limiter les dommages causés par cette espèce. Les tirs et les piégeages sont très encadrés. Les dommages sont importants (Affaissements de chemins, infrastructures routières et ferroviaires à cause des terriers et des galeries creusés en nombre par cette espèce Meles meles). L’autorisation donnée à cette vénerie sous terre peut émouvoir tant il est important de protéger les espèces. Il est d’ailleurs prévu que l’on puisse s’interroger sur cette destruction et présenter un recours contentieux devant le tribunal Administratif de Lille, 5 Rue Geoffroy Saint-Hilaire, 59000 Lille, dans un délai de deux mois. Bon, il reste qu’on espère que l’Etat a bien documenté sa décision, et qu’il est normal que les citoyens se défendent contre ces dommages. Nous devons protéger la biodiversité et vérifier ( SUITE de la page d’accueil) que l’application de cette autorisation soit contrôlée pour ne pas laisser libre cours à des sortes de tueries qui existent à propos d’autres espèces volantes ou terrestres ! (http://www.pas-de-calais.gouv.fr/content/download/32734/214273/file/Battue%20administrative%20%20BLAIREAU-Projet%20d'arrêté.pdf)
 [A noter aussi : Plomb de chasse ;  -  Chiens : Pas de festival Yulin ;  27/05: Affolant : L’Assemblée nationale rejette toute amélioration de la condition animale !--  12/06: -  Un parc animalier dédié aux prédateurs va ouvrir près de Perpignan ;-  19/06: -  Burkina Faso: les crocodiles, ces meilleurs amis de l’homme ; -  01/07  -  Contre la création d'un élevage industriel de 15 000 poules pondeuses] .
-  01/08  -  Naissance de deux bébés gorilles de montagne. « Le parc des Virunga, situé en République démocratique du Congo, a annoncé le 23 juillet 2018 la naissance de deux bébés gorilles de montagne (Gorilla beringei beringei), portant à neuf le nombre de naissance de ces grands singes depuis le début de 2018. Selon l’UICN, cette sous-espèce est en danger critique d'extinction, catégorie précédent l'extinction dans la nature. Le parc dans un communiqué posté le 23 juillet 2018 : Il s'agit d'un mâle et d'une femelle nés dans deux groupes différents : le groupe Bageni, qui compte désormais 30 membres et le groupe Humba qui en compte 11. En tout, on compte un peu plus de 1.000 gorilles de montagne dans la nature. Ils étaient 790 en 2010. (https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/primates/le-plus-ancien-parc-naturel-d-afrique-celebre-la-naissance-de-deux-gorilles_126177#xtor=EPR-1-[SEAActu17h]-20180726)
01 10 -  Prêtant à l’âne des vertus thérapeutique, la Chine en achète par millions en Afrique, décimant les troupeaux de cet auxiliaire des paysans du continent.  Le prix des ânes a doublé, rendant souvent leur achat inabordable pour les agriculteurs locaux ; enfin, faute de trouver assez d’animaux en vente légale, des réseaux de contrebande ont multiplié les vols d’ânes dans des proportions alarmantes.
    Ce désastre à cause de vertus supposées de la peau d’âne pour les chinois ! Réduite en poudre, elle permet de
produire l’ejiao, qui permet de combattre l’anémie, les effets du vieillissement ou les étiolements de la libido ?    Après avoir réduit son propre cheptel d’ânes, la Chine est allée en chercher sur d’autres continents. Pour l’essentiel, en Afrique, où l’âne reste le meilleur ami de l’homme et l’indispensable auxiliaire du paysan. Voyant (SUITE de la page d’accueil) leurs troupeaux décimés, plusieurs pays – Niger, Burkina Faso ou Botswana – ont interdit les exportations d’équidés vers la Chine.
     Au regard des enjeux économiques ou géopolitiques contemporains, cette affaire pourra
sembler anecdotique, nonobstant le sort tragique des animaux domestiques ainsi transformés en poudre de perlimpinpin. Elle constitue pourtant une parabole très éclairante des relations exponentielles entre le géant chinois et l’eldorado africain. En 2000, le commerce sino-africain était estimé à 10 milliards de dollars par an. Il frôle aujourd’hui les 200 milliards – autant que l’Europe, les Etats-Unis et l’Inde réunis – et les investissements chinois en Afrique suivent une courbe similaire.     Pékin ne trouve pas seulement en Afrique les matières premières vitales pour le développement de son économie, pétrole angolais ou nigérian, cuivre ou cobalt congolais, uranium namibien, bauxite guinéenne, métaux rares de toutes sortes, sable indispensable à la cimenterie, bois précieux exportés par milliers de tonnes. La Chine a également fait de l’Afrique un marché de consommation prometteur pour ses industries manufacturières. En échange, elle finance à grande échelle – et sans grand souci de normes sociales ou environnementales – la construction de barrages, de ports, de chemins de fer, d’usines ou de logements. Difficile pour le Kenya, par exemple, de résister à un tel pactole, même au nom de la protection des ânes.    Ceux-ci pourront-ils être sauvés du désastre ? La Chine était devenue, ces deux dernières décennies, la première destination pour le trafic d’ivoire des éléphants d’Afrique, interdit par la communauté internationale depuis 1989. En 2015, soucieux de la réputation de l’empire du Milieu, le président Xi Jinping a banni ce commerce illégal. Peaux d’âne, un conte moderne vous dit-on. (https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/08/07/peaux-d-ane-en-afrique-un-conte-moderne-a-la-chinoise_5340085_3232.html)
[
A noter aussi : 31/08  -  Les impacts de la pollution lumineuse sur la biodiversité sont de mieux en mieux documentés ;  20/09  -  Pyrénées-Atlantiques : le lâcher de deux ourses en octobre confirmé ; “Lettre ouverte aux  F. Lenoir, livre de poche, 6.90]
Politique & animaux (L214) : Animaux de compagnie  -  Chasse  -  Corrida  -  Droit animal  -  Élevage  -  Expérimentation  -  Mer & pisciculture  -  Zoo / Cirque.  (https://www.politique-animaux.fr/)
-  16/10  -  Tanzanie. Une nouvelle technologie vise à protéger les animaux, faciliter le travail des gardes forestiers et contrer le braconnage de l’ivoire en Afrique où la population d‘éléphants a diminué d’environ 20 % entre 2006 et 2015. Le braconnage est devenu un problème majeur dans de nombreux pays africains. Un rapport publié en 2016 a révélé qu’un rhinocéros est tué environ toutes les 6 heures pour ses cornes. Et le sort des éléphants ne vaut pas mieux : un pachyderme serait tué toutes les 15 minutes en Afrique pour son ivoire. Un fléau que les autorités peinent à combattre. Les rangers visualisent des écrans sur lesquels ils peuvent observer tous les éléphants équipés d’un collier de suivi depuis la salle des opérations du système à Grumeti. Le système aide également à réduire les conflits entre homme et faune dans des endroits tels que le Kenya et fournit un réseau permettant aux écologistes de la région de pouvoir collaborer. (https://www.vivafrik.com/2018/10/16/la-tanzanie-se-dote-dune-nouvelle-technologie-de-protection-des-animaux-a19993.html)
-  17/10  -  Samedi, une battue était organisée par des membres de l’Association communale de chasse agréée de Montriond. Un jeune chasseur de 22 ans a mortellement touché un homme sur son VTT. Stop à la chasse le week-end ! (https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/interdire-chasse-france-week/25092
-  18/10  -  L’association L214 a publié une nouvelle enquête, le jeudi 18 octobre, sur les conditions de vie déplorables des poules pondeuses d’un élevage de l’Essonne, appartenant au groupe Avril. Poules entassées à plusieurs dans des cages, cadavres en décomposition jamais nettoyés. Certains volatiles, en raison du stress extrême induit par leur condition de vie, se déplument et se blessent. Les œufs de l’élevage de Forges-les-Bains servent à la composition d’huiles ou de protéines végétales, que l’on retrouve ensuite dans les produits des marques Lesieur ou encore Puget. Ces œufs sont par ailleurs impossibles à tracer : une fois transformés, ils passent incognito dans notre alimentation, empêchant ainsi le consommateur de savoir d’où vient la nourriture qu’il achète.  (http://www.holidogtimes.com/fr/lassociation-l214-denonce-les-conditions-de-vie-atroces-des-poules-pondeuses/#gs.gkZbVek)
-  Le N° de Science et Avenir, Octobre, parle de l’intelligence des animaux, ou plutôt des « autres » animaux. Le N° relève leur capacité d’adaptation parfois supérieure à l’animal humain, et aussi leurs autres capacités. A lire, c’est très instructif. Je relève simplement qu’il est  parlé par ex. de la vache, qui sous ses airs placides, cache une mémoire d’éléphant!  La relation avec l’éleveur est importante « Que la vache accepte de collaborer en donnant son lait montre que nous ne sommes pas dans le domaine de l’instinct, où un stimulus implique une réponse programmée, mais bien dans une relation voulue et assumée par l’animal » dit un directeur de l’INRA.
-  26/10  -  Portrait d'Élisabeth de Fontenay, philosophe, dont l'œuvre est traversée par des questionnements sur la condition animale, la mémoire de la Shoah et récemment le handicap de son frère : comment est-elle venue à cette philosophie de la marginalité ? Quels rôles y ont joué ses amitiés, son héritage ? (https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/profession-philosophe-elisabeth-de-fontenay#xtor=EPR-2-[LaLettre26102018])

VOIR  SOMMAIRE

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

LES  ANIMAUX
Infos Précédentes
 et  Infos
Anciennes

LES  ANIMAUX
Infos ‘récentes’

Simples notes

de lecture

Vous êtes ici : Accueil  »   Sommaire   »     Les Animaux, Infos récentes