LES PYRENEES - ORIENTALES 

Notre CANIGOU 2.784,66 mètres

ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos : ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   A-CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL

Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

Afficher l'image d'origine

Réactions : Le Mémorial de Rivesaltes
 accusé de "falsifier l'histoire" des
harkis (VIDEO)

DOC :  CDT des P.O., 16 av des palmiers, BP 540,

66005 Perpignan cedex, tel: 04 68 51 52 53

Réserve naturelle de Prats-de-Mollo, 66230, tel: 04 68 39 74 49

Carte Michelin au 1/200 000 n° 240 Languedoc-Roussillon
« 
Apports universels des catalans »

 

Un beau pays à visiter, à découvrir.  Voici quelques repères parmi beaucoup d'autres :

 

En arrivant par la route, c'est d'abord la PORTE DES CATALANS, puis la forteresse ( www.monum.fr )de Salses qui attire nos regards. (Elle gardait l’ancienne frontière entre la Catalogne et la France) On pourra visiter celle-là (04 68 38 60 13), et quelques autres à Mont-Louis, (Patrimoine Mondial) à Prats-de-Mollo, à Collioure, le Château Royal  (04 68 82 06 43) mais aussi au Perthus, à Villefranche-de-Conflent (Patrimoine Mondial) : La Cité et ses remparts, et le château-fort LIBERIA, relié à la Cité par le souterrain dit « des 1000 marches », le plus long au monde ! (04 68 96 34 01) Sans oublier le Prieuré de Serrabone—roman, le Château-Musée de Bélesta (04 68 84 55 55) et le Château Médiéval de Castelnou du 10è s.(04 68 53 22 91).

Les forts construits par Vauban, pour garder les frontières l’ont été sur ordre exprès de Louis XIV.

Un pays d'animations culturelles (festivals de cinéma, de musique, « les Estivales 1-27 juillet» Théâtre, Musique, Danse et Cinéma; Visa pour l'Image (festival du photojournalisme), visiter la Médiathèque, le festival Pablo Casals de Prades ( http://www.prades-festival-casals.com/ )

Le pays de Maillol. Il y est né en 1861 à Banyuls, et depuis « La Méditerranée » il a su nous sculpter une magnifique image de la femme aux formes rondes et généreuses comme en témoignent ces adorables Vénus et la toute dernière « L'été sans bras ». A la « Métairie » de Banyuls sur Mer, le musée d’Aristide Maillol est visitable : Pour s’y rendre, il faut emprunter un itinéraire fléché sur la « route des mas ». Ouvert tous les jours, sauf jours fériés, du 01/10 au 30/04 de 10h à 12h et de 14h à 17h, et du 02/05 au 30/09 de 10h à 12h et de 16h à 19h. Entrée 3.50 E, 2.50 enfants. Tel : 04 68 88 57 11

Un pays d’art avec par ex le nouveau Centre de Sculpture Romane à Cabestany, Collioure et son clocher, Perpignan et son Palais gothique des Rois de Majorque.
Un pays
multiculturel où vivent des communautés d'origines diverses comme tout au long de son histoire avec un terreau de spiritualité qui apporte ses valeurs de justice et de respect pour une vie plus fraternelle, laquelle est vécue en particulier dans nombre d'associations locales. cf le FORUM UNIVERSEL DES CULTURES DE BARCELONE où Perpignan a été invité. Cf le manifeste de la mairie« Laïcité, Spiritualités dans la cité »

 

Un pays de fêtes : citons celle des feux de la st Jean. Pour le solstice d'été, les fêtes de la Saint Jean sont l'occasion de renouveler au sommet du Canigou la fraternité qui existe depuis toujours entre Catalans des deux côtés des Pyrénées méditerranéennes. Le 22 juin, une flamme conservée toute l'année au Castillet à Perpignan, est portée au sommet du Canigou, mont sacré pour tous les catalans. Là, à minuit, elle est régénérée avec des fagots venus de tous les pays catalans. Et c'est alors que commence le grand relais pédestre de jeunes montagnards pour transmettre la flamme qui, dans la nuit du 23 juin, embrase des milliers de feux préparés dans tous les villages.

 

Un pays de caractère ! On est contre le tracé de la T.H.T. en pays catalan, et on le dit ! Cette ligne électrique aérienne à très haute tension ne devrait pas avantager le département ! On n’a pas voulu de la « Septimanie », ni de débaptiser nos lycées, ni du Parc à thons, ni du pillage du corail, et on l’a dit ! On ne veut pas davantage la délocalisation du Centre Bouffard-Vercelli de Cerbère, ni de la fusion avec le centre héliomarin de Banyuls et le château bleu d’Arles-sur-Tech ! Et on s’inquiète sur le devenir du tribunal d’instance de Céret. Comme le dit le clairvoyant Pierre Aylagas « En voulant faire rimer service public et rentabilité...on réalise le déménagement des territoires ruraux »

 

La danse : La Sardane qu'on danse dans tous les villages et surtout lors des Aplecs, sortes de fêtes souvent liées à un des ermitages du pays et occasions de grillades et cargolades arrosées ! La sardane donc est une danse catalane accompagnée par une cobla, groupe de 11 musiciens locaux (Principal de la Bisbal, El Unics, les Combo-Gili, la Mil.lenària , les casenoves, Tres Vents…) Elle se danse avec des espadrilles (vigatanes) et les danseurs qui forment une ronde font des pas et des rebonds très légers et très agréables à regarder… surtout les danseuses bien sûr !

 

2 trains : Le Petit Train Jaune, le tortillard des amoureux de la nature. Dans la Cerdagne, il traverse un territoire aux richesses naturelles exceptionnelles. Son classement à l’UNESCO se fait toujours attendre !
Le petit train rouge veut nous faire découvrir les vallées de l’Agly et de l’Aude. « Trans Vallée express » traverse les Fenouillèdes et le Pays cathare pour la grande joie des touristes. Renseignements au 04 68 59 99 02. Départ de RIVESALTES.

Une nature riche : 11 réserves naturelles, 5 sites classés et 60 lacs de montagne !

Réserve naturelle par ex de Prats-de-Mollo-la Preste  (dont nous parle « Terre Sauvage » de juin 2003, p 91à111)  Avec ses isards, gypaètes barbus, grands tétras,…sans oublier l'euprocte des Pyrénées dans les ruisseaux !  Avec ses rhododendrons ferrugineux, l'arnica des montagnes, le séneçon à feuilles blanches et l'aconit tue-loup…Découvrez les crêtes du Haut-Vallespir, la vallée du Tech sous le Canigou et le pic de Costabonne.

A Banyuls, entre falaise et maquis, savourez une balade matinale aux senteurs marines ! N'oubliez pas notre sommet du Carlit au milieu de lacs magnifiques !

Le vélo : Un réseau sécurisé d'itinéraires cyclables se met en place . Pourquoi pas, un jour, un système de vélos en libre-service, comme à Lyon ou à Rennes par ex (L’Indép’ 5/03/06 p 2) Cf Vélo en Têt, 04 68 51 28 34; http://veloentet.free.fr

 

-  Découvrez  le ciel étoilé, observez les constellations : la Grande Ourse et l'Etoile polaire, Cassiopée etc...aidé par l'association  Curieux de nature, 3 rue de la poste, 66260 Saint-Laurent-de-Cerdans (altit.800-950m) 04 68 39 50 81
Pour apprendre le ciel , observer et partager vous avez aussi TERRE-UNIVERS  Observatoire  - 10, rue des Iris  -  66270 LE SOLER  -  Tél. 468929095  -  Sur Internet : E-mail : terre-univers@wanadoo.fr  -  Page web : http://www.astrosurf.com/terreunivers
"450 000 Années lumière"  -  4,rue Denfert-Rochereau  -  66720 TAUTAVEL  -  Fax. 0468294009
Sur Internet : E-mail : astronomie@tautavel.com  -  Page web : http://www.astreschevelus.fr

 

Le Haut-débit se met en place (ADSL ou satellite) pour être accessible dans toutes les communes !

Le vin : 13 AOC à déguster . Les secs : Côtes du Roussillon rouges (rosé et blancs), et Côtes du Roussillon Villages rouges et les doux naturels comme le Muscats de Rivesaltes,  le Maury et le Banyuls

Un pays ouvert sur l'Europe avec le TGV qui nous conduira à  Barcelone en 45 mn, mais aussi déjà avec le Grand Saint-Charles, 1er marché européen pour les fruits et légumes, et l'Université, 11000 étudiants, qui abrite des labo's européens, et accueille des étudiants communautaires !

 

Divers :Voir  Perpignan, et quelques actualités locales.

____________________________________________________________

 

===>  MEMORIAL du CAMP de RIVESALTES
« 
En 1993, Serge Klarsfeld publie Les transferts de juifs du camp de Rivesaltes et de la région de Montpellier vers le centre de Drancy en vue de leur déportation, 10 août 1942. Avec lui, le 16 janvier 1994, l'association « Fils et filles de déportés juifs de France », érige une stèle à la mémoire des 2 313 Juifs déportés du camp de Rivesaltes vers Auschwitz.
Le 2 décembre 1995, on érige une stèle à la mémoire des Harkis.
En 1997, pétition du collectif « Pour la mémoire vivante du camp de Rivesaltes » signée par Simone Veil, Claude Simon, Edgar Morin et de nombreux citoyens à la suite de l'émotion provoquée par la révélation par le journaliste Joël Mettay du dépôt à la déchèterie d'une partie des archives du camp.
En 1998, Christian Bourquin, nouveau président du conseil général des Pyrénées-Orientales, s'oppose à la destruction du site et engage une concertation autour du projet, avec l'ensemble des représentants des différentes populations Juif, Tziganes, Républicains Espagnols et Harkis. Une commission historique et mémoire voit le jour, un long travail lié à ce devoir de mémoire est entrepris. Le 30 octobre 1999, la stèle à la mémoire des républicains Espagnols est élevée.
En
2000, le site est inscrit comme monument historique par le ministère de la Culture[1].
En
2005, à l'occasion des Journées du Patrimoine, une partie du camp est ouverte pour la première fois au public. Rudy Ricciotti remporte le concours d’architecte[14]. Robert Badinter accepte de parrainer le projet. En novembre 2005, le Conseil général fait l'acquisition de l’îlot F, de 42 hectares[15].
L'architecte Rudy Ricciotti dépose le
permis de construire le 21 janvier 2009. La première pierre a été posée le 15 novembre 2012, par Christian Bourquin et Rudy Ricciotti, le Mémorial devrait être ouvert au public en 2015[16].
Le 16 octobre 2015, le nouveau musée-mémorial est inauguré en la présence du premier ministre Manuel Valls »
INFOS :
http://www.memorialcamprivesaltes.eu/   -  04 68 08 34 90  -

-  Camp de Rivesaltes : Témoignage