(-  15/12/18  -  Le philosophe Baptiste Morizot, qui a pisté des loups et des grizzlis, propose une nouvelle alliance entre les hommes et les animaux. La nature est habitée par d’autres vivants, et il serait peut-être possible de considérer leur point de vue. Leur présence et leur manière d’occuper les lieux peuvent être décelés par leurs traces. On pourrait décrypter leur manière de vivre et de communiquer ; leur logique propre.. Ou se demander « si j’avais ce corps-là, où irais-je, comment passerais-je, qu’aurais-je envie de faire ? » L’Animalité est une grande question. L’énigme d’être un humain est plus claire et plus vivante au contact des formes de vie animale qui sont des énigmes devant nous. Et l’énigme politique par excellence de vivre en commun dans un monde d’altérités y trouve d’autres implications, et d’autres ressources. C’est cela qu’on rencontre « Sur la piste animale » (Actes Sud). Entre anti-loups et pro-loups (pourquoi pas) une troisième voie, celle du  .diplomate qui s’emploie à comprendre finement les différents points de vue pour proposer un modus-vivendi sur un même territoire. Comment penser des moyens de protection des troupeaux du point de vue du loup ? L’Humain, du fait des capacités cognitives qu’il a acquises au cours de son évolution est à mon sens en mesure de jouer ce rôle de diplomate auprès des autres êtres vivants avec qui nous partageons la Terre. Créer de nouvelles alliances avec eux, est d’une absolue nécessité dans la situation de crise qui est la nôtre. (Le Monde, En questions, p6)

 

-  30/10/18  -  Des pistes pour enrayer d'urgence la disparition de la faune sauvage. Les espèces n'ont jamais décliné à un rythme si rapide, cent à mille fois supérieur que celui calculé au cours des temps géologiques. Entre 1970 et 2014, les populations de vertébrés - poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles - ont chuté de 60% au niveau mondial et de 89% dans les Tropiques, l'Amérique du Sud et l'Amérique centrale. Agriculture intensive, dégradation des sols, surpêche, dérèglement climatique, pollution plastique : les principales menaces qui pèsent aujourd'hui sur la biodiversité sont liées aux activités humaines. ''Nous sommes face à une accélération sans précédent de la pression exercée par l'Homme sur les écosystèmes : la demande en ressources naturelles tout comme en énergie explose. L'empreinte écologique mondiale, qui mesure l'impact des activités humaines sur les ressources naturelles, a triplé en un demi-siècle'', alerte le rapport.

Le rapport fait un zoom sur des espèces emblématiques : l'éléphant, dont la population a décliné de 86% principalement en raison du braconnage, l'Orang-Outang de Bornéo, détruit à 55% en 20 ans du fait de l'exploitation forestière, les manchots d'Adélie, qui ont diminué de 42% depuis 1978 sous l'effet du réchauffement de la banquise antarctique et de la diminution du krill. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/enrayer-urgence-disparition-faune-sauvage-32294.php4#xtor=ES-6)

-  29/10/18  -  "D'ici 20 ans, il pourrait ne plus y avoir d'orangs outans dans la nature"  En 20 ans, les populations d'orangs-outans ont perdu 80% de leur territoire. La Ménagerie propose de parrainer un orang-outan. (https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/primates/les-orangs-outans-pourraient-disparaitre-d-ici-20-ans_128915#xtor=EPR-1-[SEAActu17h]-20181029)


-  26/10/18  -  Portrait d'Élisabeth de Fontenay, philosophe, dont l'œuvre est traversée par des questionnements sur la condition animale, la mémoire de la Shoah et récemment le handicap de son frère : comment est-elle venue à cette philosophie de la marginalité ? Quels rôles y ont joué ses amitiés, son héritage ? (https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/profession-philosophe-elisabeth-de-fontenay#xtor=EPR-2-[LaLettre26102018])

-  18/10/18  -  L’association L214 a publié une nouvelle enquête, le jeudi 18 octobre, sur les conditions de vie déplorables des poules pondeuses (http://www.holidogtimes.com/fr/lassociation-l214-denonce-les-conditions-de-vie-atroces-des-poules-pondeuses/#gs.gkZbVek)

-  Le N° de Science et Avenir, Octobre, parle de l’intelligence des animaux, ou plutôt des « autres » animaux. Le N° relève leur capacité d’adaptation parfois supérieure à l’animal humain, et aussi leurs autres capacités. A lire, c’est très instructif. Je relève simplement qu’il est  parlé par ex. de la vache, qui sous ses airs placides, cache une mémoire d’éléphant!  La relation avec l’éleveur est importante « Que la vache accepte de collaborer en donnant son lait montre que nous ne sommes pas dans le domaine de l’instinct, où un stimulus implique une réponse programmée, mais bien dans une relation voulue et assumée par l’animal » dit un directeur de l’INRA.

 

-  17/10/18  -  Samedi, une battue était organisée par des membres de l’Association communale de chasse agréée de Montriond. Un jeune chasseur de 22 ans a mortellement touché un homme sur son VTT. Stop à la chasse le week-end ! (https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/interdire-chasse-france-week/25092


-  16/10/18  -  Tanzanie. Une nouvelle technologie vise à protéger les animaux, faciliter le travail des gardes forestiers et contrer le braconnage de l’ivoire en Afrique où la population d‘éléphants a diminué d’environ 20 % entre 2006 et 2015. Le braconnage est devenu un problème majeur dans de nombreux pays africains. Un rapport publié en 2016 a révélé qu’un rhinocéros est tué environ toutes les 6 heures pour ses cornes. Et le sort des éléphants ne vaut pas mieux : un pachyderme serait tué toutes les 15 minutes en Afrique pour son ivoire. Un fléau que les autorités peinent à combattre. Les rangers visualisent des écrans sur lesquels ils peuvent observer tous les éléphants équipés d’un collier de suivi depuis la salle des opérations du système à Grumeti. Le système aide également à réduire les conflits entre homme et faune dans des endroits tels que le Kenya et fournit un réseau permettant aux écologistes de la région de pouvoir collaborer. (https://www.vivafrik.com/2018/10/16/la-tanzanie-se-dote-dune-nouvelle-technologie-de-protection-des-animaux-a19993.html)

 

01/10/18 -  Prêtant à l’âne des vertus thérapeutique, la Chine en achète par millions en Afrique, décimant les troupeaux de cet auxiliaire des paysans du continent.  Le prix des ânes a doublé, rendant souvent leur achat inabordable pour les agriculteurs locaux ; [A noter aussi : 31/08  -  Les impacts de la pollution lumineuse sur la biodiversité sont de mieux en mieux documentés ;  20/09  -  Pyrénées-Atlantiques : le lâcher de deux ourses en octobre confirmé ; “Lettre ouverte aux  F. Lenoir, livre de poche, 6.90]
Politique & animaux (L214) : Animaux de compagnie  -  Chasse  -  Corrida  -  Droit animal  -  Élevage  -  Expérimentation  -  Mer & pisciculture  -  Zoo / Cirque.  (https://www.politique-animaux.fr/)

 

-  01/06/18  -  Le chien interroge l’homme. Les 14 et 15 juin à Braga au Portugal Colloque international: « Chiens et imaginaire.» Les chiens touchent l’intimité, et, plus que la question animale qui relève tout aussi bien de l’éthique, du droit ou de l’altérité, les chiens semblent révéler, s’identifier, se confondre même avec quelque chose d’humain: ce que l’on fait dire aux chiens et ce qu’ils disent, révèlent, ainsi, de nous. Comme par exemple : Cerbère, le monstre à trois têtes de chien, pour dire une fascination morbide, La dame au petit chien de Tchekov ou Le chien des Baskerville de Doyle pour dénoncer les vices ou le trop-plein de moral de la bourgeoisie, Chien Blanc de Gary pour évoquer la violence et le racisme, Snoopy, Les 101 dalmatiens pour l’innocence… etc, etc. 
  Les philosophes en font un objet d’étude. Mark Alizart, dans "
Chiens" revient sur l'histoire ...

(Le Monde du 27/05, Eco &Entreprise p1)
Biblio : -   « Manifeste des animaux de compagnie. Chiens, humains et autres partenaires »  Donna Haraway (Terra incognita, 2003) p. 9 - 10. (http://www.laviedesidees.fr/Chiens-et-Humains-de-tous-les-pays.html)  -   « La science (humaine) des chiens » de Véronique Servais, Le Bord de l'eau, 2016  -   « Hurler avec les chiens » de Xavière Gauthier  -   "Chiens" publié aux PUF de Mark Alizart  -   «  La Politique du Chimpanzé », de Frans De Waal, Editions du Rocher, 1987  -   « Sneeze to leave », par Reena Walker et &,  Proceedings of the Royal Society B, 2017  -  chiens à sauver a l’élevage de Mézilles! -  21/06  -  En Corée du Sud, tuer des chiens pour les manger est désormais illégal!

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINs ET DES ANIMAUX


Les animaux :
Infos  récentes
Commentaires
AUTRES

LES  ANIMAUX

Ci-dessus,   LES  ANIMAUX /   Références

Pages suivantes 

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

 Le poisson-clown . Retour sur la véritable histoire de cette star des récifs   =>
(
Le mâle modifie son cerveau avant ses organes reproducteurs pour devenir femelle !)

«On parle souvent de la cruauté "bestiale" de l'homme, mais c'est on ne peut plus injuste et insultant pour les bêtes :
un animal ne peut jamais être aussi cruel que l'homme, si artiste, si raffiné dans sa cruauté» Fiodor Dostoïevski

ANTICORRIDA
Infos récentes
Commentaires    Références