ANTI - CORRIDA
Infos +/- récentes et datées

()   -  06/04/20  -  Trêve pour les taureaux

Face à la crise du Coronavirus le mundillo n’est pas épargné, l’impact économique sur les corridas en France et dans le monde est sans précédent.

Tous les événements tauromachiques sont au pire suspendus jusqu’à nouvel ordre, au mieux annulés. En France, corridas et novilladas prévues à Arles, Aignan, Gamarde, Garlin et Mugron sont annulées. Sachant que d’autres viendront si le confinement est prolongé.

Malheureusement nous savons que ce n’est qu’un sursis pour les taureaux.

Alors que ce confinement forcé des humains redonne vie à Dame nature et à tous ses habitants non humains qui reprennent enfin leurs droits, cette situation inédite nous invite à une réflexion sur nous mêmes et sur le sens que nous souhaitons donner à nos vies et aux générations futures.

Ce temps n’est pas perdu, il doit nous permettre de nous réconcilier avec l’essentiel.

Cet événement nous montre que nous devons accorder davantage de place et d’importance au vivant, qu’il soit animal, végétal, ou humain, aux personnes qui nous entourent et qui nous sont chères.

Prenez bien soin de vous et de vos proches

“La Terre nous a renvoyés dans nos foyers pour nous faire réfléchir à ce que nous lui avons infligé”

L’équipe du CRAC Europe  <liste@anticorrida.com>

 

 

03/04/20  -  Le Sud-Ouest, et plus généralement la France taurine, privés de corridas cet été, voire toute cette saison…C’est possible. C’est même envisagé par les principaux acteurs. En pleine période de confinement, Garlin le 5 avril, Arles, Aignan, Mugron, les rendez-vous de Pâques, sont annulés ou reportés. (francebleu.fr)

27/03/20  -   Nîmes, les anti-corrida offrent 1.300 masques au personnel soignant

Le CRAC, le Collectif radicalement anti-corrida, a donné 1.300 masques médicaux à un collectif d’infirmières et de médecins nîmois, pour palier le manque d’équipement du personnel soignant contre le Covid-19.Alors que l’épidémie de Covid-19 progresse en France, le personnel soignant continue de réclamer du matériel pour se protéger et protéger leurs patients. Le manque de masques est aussi un problème, ici, dans le Gard. Alors, face au coronavirus, la solidarité est de mise : le CRAC (Collectif radicalement anti-corrida) a offert un stock de 1.300 masques médicaux à un collectif d’infirmières et de médecins nîmois.

Des masques utilisés lors des manifestations

Le CRAC avait acheté ce stock de masques pour « équiper les militants anti-corrida contre le gaz lacrymogène » employé lors des manifestations, comme l’explique le président de l’association, Didier Bonnet. Sa fille, infirmière libérale à Nîmes, fait partie du collectif qui va bénéficier de ces masques.

« Lorsqu’elle m’a parlé du manque de protection, du manque de masques, que ce soit pour elle ou ses collègues, je me suis souvenu de ce stock que l’on avait », raconte Didier Bonnet. « J’en ai parlé à d’autres membres du CRAC, tous étaient d’accord pour offrir ces masques. L’entraide doit primer face au coronavirus ! » Article France Bleu

 

30/01/20  -  Le FLAC 66   à  Madame Carole DELGA Présidente de la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée

 « Madame la Présidente,

             Nous vous remercions de votre courriel du 22 janvier 2020, réponse à notre lettre du même jour concernant les cirques et les animaux.

             Nous en sommes étonnés.

             En effet, c'est à la suite du même communiqué de presse paru dans le journal « la Semaine du Roussillon » que nous vous avons interpellée.

             Nous notions que les sévices commis sur les taureaux dans les spectacles de corrida, (sans oublier les chevaux, eux aussi objets  de maltraitance),  pour le plaisir de certains, étaient autrement plus condamnables  que les « divertissements » subis par les animaux dans des cirques.

             Dans les arènes  les bovins sont torturés à mort.

             Qui plus est, et nous insistions sur ce point, la Région subventionne ces représentations indignes de notre civilisation.

             On ne peut déclarer être opposé aux spectacles d'animaux dans les cirques et parallèlement aider financièrement les corridas.

             Alors que le gouvernement à l'écoute des citoyens prend en considération le bien-être animal, nous attendons de la Région une position ferme contre la corrida.

             Nos adhérents et sympathisants espèrent de votre part cette résolution.

             Avant les prochaines échéances électorales, ce geste serait le bienvenu et très apprécié.

Pour l'année en cours, concernant plus directement le FLAC 66,  ne pas subventionner la corrida de Millas 2020 serait la preuve d'une vraie prise en compte de la Protection Animale.

Veuillez agréer, Madame la Présidente l'assurance de notre considération très distinguée.

Pour le FLAC 66 (Front 66 des Luttes pour l'Abolition des Corridas) flac66@wanadoo.fr  -  DUNYACH Joanpere

 

23/01/20  -  Victoire des anti-corrida pour certains, attaque contre la culture taurine pour d'autres : le groupe Pernod Ricard met fin à des décennies de soutien aux clubs taurins pour des raisons financières, tout en se défendant d'avoir cédé aux activistes de la cause animale.
Le numéro 2 mondial des vins et spiritueux devrait officialiser samedi la fin de son partenariat avec les clubs taurins, réunis à l'occasion de l’assemblée générale de l’Union des clubs taurins Paul Ricard (UCTPR).
Contacté ce jeudi 23 janvier, Pernod Ricard confirme l’information évoquant des difficultés économiques sur le marché français, mais se refuse à tout commentaire. Pour les anti-corrida, c'est une victoire, résultat d’un combat de plusieurs années.

On a obtenu cette décision de haute lutte après une très grosse campagne de plus de dix ans. C'est le signe que la tauromachie, c'est fini. - Claire Starozinski, présidente de l'Alliance Anticorrida. (francetvinfo.fr)

14/01/20  -  Le collectif PROTEC lance une pétition en vue d'encourager le monde politique à légiférer sur l'accès des mineurs aux corridas et aux écoles d'entraînement à la tauromachie : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/soutenons-interdiction-corridas-aux-mineurs/79024 
En effet, une proposition de loi en ce sens va être déposée par une députée de la majorité, et a des chances d'être inscrite à l'ordre du jour !!  
Le lobby tauromachique tente de faire pression pour éviter que l'interdiction de l'accès des mineurs aux corridas soit étudiée par les parlementaires. Il redoute que cette interdiction ait des répercussions négatives sur la corrida, d'une part en termes d'image, car son caractère violent serait explicitement pris en compte par la loi, d'autre part en termes de transmission aux nouvelles générations, car les jeunes ne pourraient plus être précocement accoutumés à cette pratique.  Il importe donc de se mobiliser pour confirmer au monde politique qu'une majorité de citoyens souhaite expressément cette interdiction. Bien cordialement à toutes et tous.
Jean-Paul Richier

28/10/19  -  "kit de réponses" aux huit arguments les plus répandus prétendant justifier l'assistance ou la participation des mineurs aux pratiques tauromachiques sanglantes. (http://www.collectif-protec.fr/2019/10/kit-de-reponses.html)

Ce matin 24 octobre, je débattais sur Sud-Radio avec Arnaud Agnel, comédien mordu de corrida, sur l'interdiction de l'accès des mineurs aux corridas.  - Podcast sur https://www.sudradio.fr/emission/le-10-heures-midi-media-20/  (émission du 24 octobre à partir de 21:10)
- Vidéo sur Facebook :
https://www.facebook.com/SudRadioOfficiel/videos/711032526050448/
Bien entendu, plus nous serons
nombreux à réagir sur Facebook pour montrer que la  majorité des citoyens est favorable à cette interdiction, plus la proposition de loi de la députée Samantha Cazebonne aura des chances d'être mise à l'ordre du jour.
Je profite de ce  mail pour signaler, pour ceux qui n'en auraient pas encore connaissance, une
excellente vidéo de 5 mn mise en ligne par le COVAC (Collectif des vétérinaires pour l'abolition de la corrida), où 20 vétérinaires exposent sans fioriture le déroulement d'une corrida : La corrida, une tradition culturelle comme les autres ?  (des soucis avec Gmail m'avaient empêché de la diffuser par mailing lorsqu'elle a été mis en ligne il y a deux semaines 😕) (Jean-Paul Richier jprichier75@gmail.com)

 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINs ET DES ANIMAUX

Anti-corrida :
Commentaires
Références
LE DOSSIER

Comme les chasseurs qui nourrissent les sangliers dans la nature pour pouvoir ensuite les tuer, les aficionados élèvent dans l’agressivité quelques taureaux pour pouvoir les « combattre » !

Ci-dessus,   La Corrida / Infos +/- récentes et datées

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page