AdL : Distance parcourue en 1 an par la lumière dans le vide, soit environ 9,461.10^12 km (9500 milliards de Km)  (il existe aussi des min, h, j (ou d), mois Lumière : Le Soleil est à 8 min L ; l’étoile la plus proche à 4,25 AdL) (Constante c de la vitesse de la lumière dans le vide : c=299 792 458 m.s-1)

Astro : (pour Astronomie) Science qui étudie les positions relatives, les mouvements, la structure et l’évolution des astres. Carrefour de toutes les sciences ! l'une des sciences les plus anciennes de l'humanité, celle qui, aujourd'hui encore recèle le plus de mystères, de découvertes futures et de merveilleux étonnements...

BB : Origine de notre Univers qui aurait commencé en tous lieux par une gigantesque explosion. On le date aujourd’hui de 13,7 milliards d’AL. C’est simplement le moment à partir duquel on peut parler de l’Univers et de la matière nucléaire.

SS : Ensemble du Soleil et des astres qui gravitent autour de lui. Espace où l’attraction du Soleil prédomine sur celle des autres étoiles. Il est composé du Soleil, des planètes, des astéroïdes et des comètes, des météorites, des gaz et poussières interplanétaires. Il a un rayon de 40 (Pluton)  à ~40 000 UA ! ?

UA : Distance qui sépare la Terre du Soleil, soit 149 597 870 km (ou demi grand axe de l’orbite terrestre)

UT : UT , l’heure légale, est l’heure locale ou civile de Greenwich en Angleterre. (UT = UT1 = UTC, à 1 s près)

Pour avoir notre  Heure Locale ou LEGALE HL, il faut ajouter à UT (pour le fuseau horaire de la France) 1h  (ou 2h du 27/03 au 30/10, en 2005;  mais vous n’avez eu qu’à augmenter d’1 h pour avoir l’heure d’été ).  C’est pas simpleEn pratique, pour avoir UT, il faut donc retrancher 1 h (ou 2 h l’été) à notre heure locale ou légale en France !
DL :  Distance Terre-Lune (384 467 km, mais varie entre 356 375 km et 403 720 km)

ACCUEIL   SOMMAIRE    ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   A-CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL  -  Adresses

Haut de Page       Accueil

==  2è trimestre 2017 :
12/04  -  Colloque international sur les origines. Commencement, genèse et création dans l’art des XVe et XVIe siècles. Dans l’histoire de la pensée occidentale, il n’est sans doute aucune autre grande question qui ait autant fasciné et suscité d’infinies spéculations que celle des origines, origines des choses, des individus et plus encore du monde. L’idée qu’il serait possible de révéler et de mettre en lumière par les voies du savoir ce qu’il advint au commencement et de reconstituer la chaîne ininterrompue des événements reliant le présent à un passé immémorial s’illustre par une remarquable constance qui tend à faire de la question des origines ce que l’anthropologie, après Claude Lévi-Strauss, nomme un « invariant structurel ». ..(SUITE) »
21/04  -  NASA. Cyprien Verseux, astrobiologiste, racontera sa mission de l’intérieur ce mardi 25 avril à 21 heures dans la salle des fêtes du Soler (66). Il a été presque « seul sur Mars » pendant un an. De fin août 2015 à fin août 2016, il était le biologiste de la mission HISEAS IV, une mission financée par la Nasa. Seul Français entouré de cinq autres scientifiques qui ont vécu isolés dans un dôme blanc de onze mètres de diamètre, sur les pentes d’un volcan hawaïen inactif. Pendant un an, ils n’ont vu ou parlé à personne en-dehors de leurs coéquipiers. Co-habitation ? Plutôt bien ! Être en permanence en huis-clos et n’avoir aucun moyen de s’éviter peut s’avérer compliqué. Même avec des tensions, on n’avait pas le choix. Il fallait s’entendre et maintenir de bonnes relations. Le bilan dans l’ensemble est positif. Un an !? C’est nécessaire pour tester les effets psychologiques. (SUITE)  Les problèmes arrivent en général après huit mois et des missions sur Mars sont prévues sur trois à quatre ans. Il est donc important de comprendre le facteur humain. Qu’est-ce que cela vous a apporté ? Je ne savais pas comment j’allais réagir au confinement. Mais l’humain s’adapte vite et j’ai énormément appris socialement, à gérer des conflits et à travailler efficacement malgré les épreuves. Pour un but commun, la réussite de notre mission. Les résultats de la Nasa sont déjà très encourageants et seront bientôt publiés. Vos futurs projets ? Terminer mon doctorat codirigé par Lynn Rothschild et Daniela Billi. Recueilli par Elisabeth Porcher. Entrée libre et gratuite.
29/04  -  Le cristal de temps : un objet longtemps théorique inventé par le Nobel Frank Wilczek, vient d’être confirmé par 2 équipes de physiciens américains. Les atomes des cristaux sont répartis dans l’espace de façon régulière. Et bien, ces particules pourraient être réparties de façon aussi très régulière dans le temps. Découverte spectaculaire qui pourrait apporter une plus grande précision dans le repérage des activités spatiales, comme celles des satellites, mais aussi pour toutes les activités terrestres.
Par ailleurs, le physicien confie à « Science et Avenir » « je ne vois pas encore comment on pourrait relier le cristal de temps au temps cosmologique. Il est possible qu’un jour une relation profonde entre les deux puisse être démontrée, mais nous en sommes bien loin !
30/04  -  La pollution lumineuse méconnue a des conséquences sur les écosystèmes et la santé. L’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne (ANPCEN) estime que « le nombre de points lumineux a augmenté de 89 % en vingt-cinq ans » en France. Trois associations ont déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour dénoncer l’inaction du gouvernement qui ne prend pas d’arrêtés d’application de la loi qui réglemente notamment les installations lumineuses
Les lumières artificielles s’accumulent dans les environnements professionnel et personnel : bâtiments intérieur et extérieur, panneaux publicitaires, commerces, bureaux, lampadaires, installations sportives,
stations de ski vides la nuit qui continuent d’être éclairées.
 Selon une étude publiée en juin 2016 dans la revue ( SUITE ) américaine Science Advances, près de 83 % de la population mondiale et près de 99 % des populations européenne et américaine vivent sous un ciel nocturne plus ou moins altéré par la pollution lumineuse. Un label de « réserve internationale de ciel étoilé » a même été décerné fin 2013 au pic du Midi pour préserver la qualité du ciel dans cette région. (Un tiers de l’humanité est privé de Voie lactée).
En 2016, la loi sur la biodiversité avait pourtant inscrit les paysages nocturnes dan
s « le patrimoine commun de la nation » On se demande pourquoi cette pollution lumineuse n’est pas prise au sérieux.
Les solutions pour diminuer cette pollution sont simples, comme une orientation des lampadaires « Ulor zéro », c’est-à-dire qui ne dépasse pas l’horizontale.
« Heureusement, nous avons recensé plus de 12 000 communes qui diminuent d’elles-mêmes leur consommation la nuit.
Des conséquences sur l’écosystème. Ainsi, des prédateurs qui utilisent la lumière pour chasser, ou à l’inverse des proies qui utilisent l’obscurité comme protection, voient leur mode de vie perturbé. Les oiseaux qui migrent ou chassent la nuit naviguent au clair de Lune et à la lumière des étoiles. Les lumières artificielles peuvent les faire migrer trop tôt ou trop tard et manquer des conditions idéales pour la nidification ou la recherche de nourriture.
D’autres populations comme les tortues de mer, les coraux ou les planctons sont perturbés.
L’homme aussi : dérèglements de l’horloge interne que peut entraîner une exposition à la lumière à un moment inopportun : « 
Notre horloge biologique régit notre rythme circadien [ou biologique], qui dure environ vingt-quatre heures. Ce rythme va être perturbé par exemple lors d’une exposition intense et tardive le soir. » Autre conséquence, la lumière va inhiber la synthèse de la mélatonine, cette hormone sécrétée uniquement la nuit. Etc.
11/05  -  « 5 télescopes font équipe pour un nouveau regard sur la nébuleuse du crabe.
Cette image combine les données de cinq télescopes couvrant presque toute la largeur du  spectre électromagnétique : Le VLA (radio) en rouge; Spitzer Space Telescope (infrarouge) en jaune; Hubble Space Telescope (visible) en vert; XMM-Newton (ultraviolet) en bleu; Et l'Observatoire X-Ray Chandra (rayons X) en violet. La nébuleuse du crabe, issue d'une brillante explosion de la supernova vue par les astronomes chinois et autres en l'an 1054, se situe à environ 6 500 AL de la Terre. Au centre, il y a une étoile à neutrons super dense, qui tourne une fois toutes les 33 millisecondes - un pulsar. La forme complexe de la nébuleuse est causée par un jeu complexe du pulsar, un vent rapide de particules provenant du pulsar et du matériau éjecté initialement par l'explosion de la supernova et par l'étoile elle-même avant l'explosion. La nouvelle étude montre des interactions entre les particules en mouvement rapide et les champs magnétiques similaires aux structures vues sur le Soleil, d'autres caractéristiques semblent apparaître à de multiples longueurs d'ondes et des structures qui peuvent indiquer des caractéristiques proches de l'étoile avant qu'elle ne soit explosée.  Deux jets distincts de matériel provenant du pulsar apparaissent dans les rayons X et les images radio. »
21/05  -  A quelle distance une supernova déclencherait des extinctions massives sur Terre ?
. Les supernovas (explosion d’un soleil) ont secoué la Terre et sa biologie, pour preuves une étude basée sur des isotopes de fer-60 dans les fonds marins anciens. L'une d'elles il y a environ 2,6 millions d'années. On a estimé qu’elle s’était produite à 150 Années de Lumière (AL). À cette distance des effets sont possibles ici mais l’événement ne provoquerait pas une extinction massive. On remarque toutefois que cette explosion a coïncidé avec l’entrée dans une période de glaciations, le pléistocène. On a pensé précédemment qu’une explosion de supernova à une distance de 25 AL de la Terre pourrait être catastrophique. Selon les nouvelles données, la distance de danger serait de 50 AL. Doit-on craindre une supernova explosant près de la Terre aujourd'hui ? Il n'y a rien d’assez proche pour provoquer ce genre d'événement dans un avenir très proche".  On devrait s'inquiéter davantage du réchauffement climatique et de la guerre nucléaire. La supernova potentielle la plus proche est Betelgeuse, à environ 600 AL, selon le Dr A.Melott, mais il n'y aurait pas d'effets néfastes » Lawrence KS (SPX) 12 mai 2017- Space Daily  -   (=> VOIR dans l’OBS l’article de JP Fritz)

 

ASTRONOMIE
Les Infos Récentes sont sur la Page d’ACCUEIL et sur cette page-LÀ  
Les Infos Précédentes sont sur cette page ci-dessous

 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

Les infos

Anciennes
d’Astronomie


Simples notes

de lecture