Haut de Page     Accueil  

Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

 

NAISSANCE DE L'ALLIANCE POUR LES LIBERTÉS EN CATALOGNE

Nous sommes tous préoccupés par ce qui se passe en Catalogne. Que nous nous définissions  comme démocrates, républicains ou tout simplement humanistes, nous ne pouvons rester indifférents à l’utilisation coercitive que fait de la justice le pouvoir espagnol. Il ne s'agit pas de se prononcer pour ou contre l'Indépendance de la Catalogne mais d'affirmer son attachement au respect des libertés et des droits fondamentaux. L'Alliance s'ouvre aux citoyens et aux élus de toute la France. Unis nous serons plus forts pour lutter contre l'arbitraire. En qualifiant de terroristes les actes les plus banals de la vie démocratique d’une nation, en emprisonnant des personnes au motif qu’elles auraient participé à l’organisation pacifique de l’expression populaire sur son devenir. Le pouvoir espagnol bafoue les règles les plus élémentaires de la vie sociale. Pour ces raisons il est créé une «Alliance pour les Libertés en Catalogne» afin de dénoncer ces faits gravissimes et de peser  sur les pouvoirs politiques en France et en Europe pour que soit mis fin  à des pratiques qui ne sont pas sans rappeler les sinistres méthodes du franquisme.

BUREAU PROVISOIRE  DE L’ALLIANCE POUR LES LIBERTÉS EN CATALOGNE:

Renée SOUM, Pere MANZANARES, Annabelle BRUNET, Nicolas GARCIA, Marie-Pierre SADOURNY-GOMEZ, François CALVET, Nathalie MASSUET, Robert MARTY

Pour soutenir cette démarche citoyenne et solidaire et y adhérer, s’inscrire auprès de l’Alliance : a.l.catalogne@gmail.com . Le montant de la cotisation a été fixé à 10 € ; des instructions vous seront envoyées ultérieurement.

L’Assemblée Générale constitutive se tiendra le mercredi 2 mai 2018 à 18h30 au Cinéma Castillet  à Perpignan.

NAIXEMENT DE L'ALIANÇA PER LES LLIBERTATS A CATALUNYA

Som gent reocupada pel que passa Catalunya. Ens definim com a demòcrates, republicans o senzillament humanistes. No podem romandre indiferents a la utilització coercitiva  que fa de la justícia el poder espanyol. No es tracta de posicionar-se a favor o en  contra la independència de Catalunya, sinó d’afirmar  el respecte per les llibertats i drets fonamentals. L’ Aliança es oberta als ciutadans i càrrecs electes de tot França . Junts serem mes forts per lluitar en contra l’arbitrari. Qualificant de terroristes els actes més banals de la vida democràtica d’una nació, empresonant persones per haver participat a la organització pacifica de l'expressió popular sobre el seu futur, aquest poder espanyol escarneix les regles les mes elementals de la vida social. Per això es crea una « Aliança per les Llibertats a Catalunya » a fi i efecte de denunciar aquests fets gravíssims i incidir en els poders polítics a l’estat francès i Europa per mor de posar fi a pràctiques recordant els mètodes  franquistes. Per adherir, inscriure’s a : a.l.catalogne@gmail.com

L ’Assemblea General constitutiva tindrà lloc el dimecres 2 de maig del 2018 a 18h30 al Cinema Castellet a Perpinyà.
  -  Nous étions heureux du nombre de participants, du message vidéo de Puigdemont, et des suggestions d’initiatives pour mobiliser le plus grand nombre. 
COMPTE RENDU
——————————————————————

-  27/04  -  Puigdemont prépare à Berlin une candidature en Catalogne. (https://www.msn.com/fr-be/actualite/monde/puigdemont-pr%c3%a9pare-% -  c3%a0-berlin-une-candidature-en-catalogne/ar-AAwrbZ7)
-  28/04  -  « Ils étaient des milliers ce samedi à participer à une chaîne humaine sur plusieurs kilomètres pour porter symboliquement des photos des indépendantistes catalans emprisonnés ou exilés jusqu'à un sommet montagneux, a constaté un photographe de l'AFP. Cette action impliquait des randonneurs qui se passaient, de main en main, des photos des neuf indépendantistes en détention provisoire ». (http://www.lepoint.fr/monde/catalogne-des-independantistes-ecroues-celebres-28-04-2018-2214368_24.php)
-  29/04  -  Pays Basque et Catalogne: stratégies divergentes (http://www.lepoint.fr/monde/pays-basque-et-catalogne-strategies-divergentes-29-04-2018-2214467_24.php)
-  30/04  -  L’Association « PLAMA DES PAÏSOS CATALANS » condamne avec fermeté la détention abusive de compatriotes de la Généralité de Catalogne ainsi que la persécution politique des exilés au seull motif qu’ils sont indépendentistes, les autres motifs n’ont pas été démontrés ou étant corollaires du premier.

=>  30/04  -  Francesc Bitlloch (Secrétaire de la Territorial ANC Cat Nord) envoie une lettre au Maire de Perpignan et une copie à Carme Forcadell à la prison de Madrid.  (En catalan) (Traduction en français de Renada Portet)  :  VOIR
-  02/05  -  L ’Assemblée Générale constitutive de L’ALLIANCE POUR LES LIBERTÉS EN CATALOGNE s’est tenue le 02/05/2018 au Cinéma Castillet à Perpignan. Nous étions heureux du nombre de participants de tous bords, du message vidéo de Puigdemont, et des suggestions d’initiatives pour mobiliser le plus grand nombre. A SUIVRECOMPTE RENDU
-  05/05  -  Puigdemont sera une nouvelle fois désigné par les indépendantistes au plus tard le 14/05 ! (https://www.ouest-france.fr/europe/catalogne-les-separatistes-preparent-un-baroud-d-honneur-puigdemont-5742505)
-  07/05  -  P. Saman: "La Catalogne reste industrielle, compétitive, innovante". A l’évidence, nos entreprises comme d’autres, ont vécu les événements dans l’inquiétude occasionnée par l’instabilité qu´entraine tout conflit pour les affaires. Nous n’avons, pour autant, constaté que de très rares désaffections. (https://lepetitjournal.com/barcelone/communaute/p-saman-la-catalogne-reste-industrielle-competitive-innovante-229862)
-  11/05  -  Quim Torra, désigné par Carles Puigdemont pour lui succéder à la présidence de la Catalogne, est un indépendantiste pur et dur mais sans expérience en politique. Dès sa première interview, vendredi, après avoir été officiellement proposé comme candidat, cet éditeur de profession a annoncé que son gouvernement poursuivrait « le processus de construction de la république » de Catalogne. ( http://www.letelegramme.fr/monde/catalogne-quim-torra-un-independantiste-pur-et-dur-11-05-2018-11955995.php#9UShV79gJLX2WKi7.99)
-  13/05  -  Quim Torra, n'est pas parvenu à se faire élire dès le premier tour par le Parlement catalan samedi. Le deuxième tour aura lieu lundi où seule la majorité simple est requise.( http://www.france24.com/fr/20180512-espagne-catalogne-quim-torra-echoue-elu-president-premier-tour)
-  14/05  -  Le parlement catalan a élu lundi à la présidence de la Catalogne le candidat séparatiste choisi par l’exilé Carles Puigdemont, Quim Torra, qui a promis de continuer à « construire un État indépendant » de l’Espagne.
  Quim Torra doit maintenant former son gouvernement, ce qui entraînera automatiquement la levée de la tutelle imposée par Madrid sur cette région de 7,5 millions d’habitants quand les députés séparatistes ont proclamé son indépendance le 27 octobre 2017.
  Quim Torra s’est engagé à rétablir des lois catalanes suspendues ou annulées par la justice, de rouvrir les « ambassades » de Catalogne fermées par l’État et de lancer la rédaction de la Constitution de la future république catalane.
  Il a évoqué la création de structures de gouvernement parallèles à l’étranger pour préparer la sécession : un « conseil de la République » présidé par Carles Puigdemont, et une assemblée composée d’élus locaux.
  M. Puigdemont a souligné samedi dans une entrevue au journal italien
La Stampa que son successeur désigné « prend le pouvoir dans des conditions provisoires et il en est conscient. À partir du 27 octobre, il pourra convoquer de nouvelles élections ».
  Un gouvernement « qui ne réponde qu’à Puigdemont » peut créer des tensions dans la coalition, a commenté Oriol Bartomeus, professeur de Sciences politiques à l’Université autonome de Barcelone. « Il peut y avoir des problèmes, il peut y avoir des bagarres ».
  De plus, la CUP a prévenu qu’elle mènerait une opposition active, parce que le programme de gouvernement ne contient « pas de mesures républicaines et sociales qui répondent aux droits et aux besoins de la classe travailleuse ». (https://www.ledevoir.com/monde/europe/527740/espagne-quim-torra-separatiste-convaincu-elu-president-de-la-catalogne)

-  18/05  -  Des défenseurs français de la cause indépendantiste auraient fourni les 10 000 urnes du scrutin.
( http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2018/05/18/en-catalogne-les-urnes-venaient-du-nord_5301168_4497186.html#SzlwS8w5kYfbctq7.99)

-  18/05  -  Christophe Barret est historien et publie «  La Guerre de Catalogne » (éd. du Cerf, mai 2018) dans lequel il propose une description précise et un essai d'interprétation du projet sécessionniste des Catalans. (http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/05/18/31002-20180518ARTFIG00117-christophe-barret-jusqu-o-peut-aller-la-guerre-de-catalogne.php) 
-  19/05  -  Visa pour l’Image ne veut pas parler de la catalogne ! Y a-t-il des intérêts supérieurs à la défense de la liberté et de la démocratie ? Ou alors c’est mieux ailleurs que chez soi, ou on a peur d’être taxé de « catalan ». Ce ne serait que de « l’image » ! Quelle tristesse ! (https://www.lindependant.fr/2018/05/18/pas-de-reportage-sur-la-catalogne-a-visa-pour-limage,3991060.php) (Ça m’étonnerait que la réaction se fasse attendre ! A suivre.)
-  20/05  -  Le cabinet constitué samedi par Quim Torra comprend deux anciens ministres emprisonnés et deux autres exilés depuis la tentative de sécession d’avec l’Espagne. Sur les quatorze « conseillers » du gouvernement régional, deux, Jordi Turull et Josep Rull, sont en détention préventive près de Madrid. Deux autres, Toni Comin et Lluis Puig, vivent en exil en Belgique, où ils avaient fui avec le président Carles Puigdemont après la destitution du gouvernement régional. MM. Turull et Rull ont annoncé qu’ils acceptaient la charge qui leur était confiée dans des messages identiques sur leur compte Twitter. (http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/05/19/en-catalogne-le-nouveau-president-nomme-des-prisonniers-et-des-exiles-dans-son-gouvernement_5301758_3214.html#fLKLYgRrRQkTmlmm.99) 
21/05  -  Le gouvernement espagnol a reconnu lundi les pouvoirs du président nouvellement élu de Catalogne Quim Torra mais refusé de valider la composition de l'exécutif régional, prolongeant de fait la tutelle de Madrid sur la région (https://fr.news.yahoo.com/madrid-refuse-valider-la-composition-lex%C3%A9cutif-catalan-110118292.html?guccounter=1) 
-  24/05  -  Le Parti Nationaliste Basque a sauvé Mariano Rajoy du naufrage à l’occasion du vote du projet de budget d’État. Difficile de comprendre ce vote favorable des autonomistes basques qui était pourtant conditionné à la levée de l’article 155 (L’Indépendant )
-  27/05  -  Mariano Rajoy fragilisé par la condamnation de son parti pour avoir organisé un vaste réseau de corruption (affaire Gürtel) - Le tribunal a accrédité l’existence d’un « authentique et efficace système de corruption institutionnelle au travers d’un mécanisme de contrats publics ». Podemos a demandé de « déloger les corrompus qui sont aux commandes de l’appareil de l’Etat et d’implanter un programme social ». (Le Monde du 27/28, p3)
-  28/05  -  Les 27 catalans qui ont reçu le prix Joan Blanca pour s’être engagés dans la défense de la ville et de la catalanité ont envoyé un manifeste de soutien à Carme Forcadell, elle-même Prix Joan Blanca, et à l’occasion de son anniversaire qu’elle passera malheureusement en prison. (http://www.catnord.cat/comite-de-solidaritat/497-27-premis-joan-blanca-per-la-llibertat-de-carme-forcadell)
-  30/05  -  Le président forme un nouveau gouvernement sans prisonniers ni exilés. «Les conseillers emprisonnés et exilés expriment leur pleine confiance dans le président et sont d'accord pour que les institutions catalanes se remettent au service du peuple de Catalogne le plus tôt possible», Dans son nouveau gouvernement, Quim Torra a nommé comme porte-parole une économiste de 41 ans, Elsa Artadi, fidèle, comme lui, de Carles Puigdemont. Ce docteur en économie de l'université américaine Harvard devient sa «conseillère à la présidence».( http://www.lefigaro.fr/international/2018/05/30/01003-20180530ARTFIG00051-catalogne-le-president-forme-un-nouveau-gouvernement-sans-prisonniers-ni-exiles.php )
-  31/05  -  Le gouvernement Rajoy en sursis. Mariano Rajoy affronte ce vendredi le vote d'une motion de censure qui a été déposée par l'opposition socialiste. (https://www.atlasinfo.fr/Espagne-Mariano-Rajoy-lutte-pour-sa-survie-devant-le-Parlement_a92018.html )   (L’Indépendant)  =>   SUITE

                                                                                                                                                                            

CATALOGNE  - Les événements  : = 1 =  = 2 =  = 3 =  = 4 =  = 5 =  = 6 =  = 7 =  = 8 = 
= 9 =  = 10 =  = 11 =  = 12 = 
= 13 =  = 14 =   = 15 =    INDIGNATIONS  -  REACTIONS   = 16 =  

Vous êtes ici : Accueil  »  Catalogne, les événements (pages de 1 à 16 )  »  15 ème p.

COMPTE RENDU de l’AG
DE « L'ALLIANCE POUR LES LIBERTÉS EN CATALOGNE »