DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINs ET DES ANIMAUX

() -  04/12/19  -  Lors des questions au gouvernement, en intervenant sur les retraites, Jean-Charles Taugourdeau a condamné "la multitude de normes édictées au nom du développement durable et du prétendu réchauffement climatique. Vous savez ce que disent les Français dans nos campagnes, 'c'est le nouveau truc à la mode pour nous pomper notre fric'".
Brune Poirson, s'est dite "assez choquée" par ses propos, avant de répondre à une autre question d'une députée LR. "Je vous le dis très calmement, nous ne pouvons pas nier une réalité prouvée scientifiquement. Le réchauffement climatique est une réalité", a-t-elle souligné. Aurore Bergé a appelé mercredi LR à "se désolidarise(r) des propos" du député Jean-Charles Taugourdeau "C'est assez sidérant, je trouve ça inquiétant ; vous voyez que certains partis 'se trumpisent'", a-t-elle déploré sur Cnews. "Remettre en cause ce qu'est le réchauffement climatique (...) est gravissime", a-t-elle ajouté: (linfodurable.fr)

-  02/12/19  -  Les acteurs entrepreneuriaux ne peuvent plus se contenter de « compenser» les émissions de C02. Ils doivent, affirme un collectif de chercheurs et de responsables d'ONG, contribuer directement à leur diminution

Promesses de «neutralité. Carbone'> annonces de « compensation des émissions » des entreprises : il devient de

plus en plus difficile de démêler le vrai du faux, l'honnête de l'abusif, l'exemplaire de l'anecdotique. D'emblée; quelque chose dans ces déclarations heurte la raison. Comment cette entreprise-ci peut-elle se revendiquer « neutre en carbone» alors que ses émissions augmentent? Comment celle-là peut-elle :< annuler ses émissions» alors que son cœur d’activité participe directement à l'aggravation du problème climatique? (Le Monde, p27)

 

30/11/19   -  Mercredi 27 novembre, 310 enfants de dix nationalités différentes, âgés de 10 à 16 ans et encadrés par leurs enseignants, ont adressé au Parlement européen de Strasbourg leur "Déclaration européenne des droits de la planète et du vivant" ce 27 novembre. Le texte présente 18 articles et l'espoir d'en obtenir la ratification : "Tous les êtres vivants ont le droit de respirer un air pur" ; "la pollution de l’air doit être traitée et éradiquée" ; "notre planète a le droit à un ciel de nuit étoilé et préservé de toute pollution lumineuse excessive" ; "notre planète a le droit d’être respectée et protégée par les êtres humains", entre autres...

Venus d'Allemagne, de France, d'Espagne, de Croatie, de Finlande, d'Italie, de Suède, de Pologne, du Portugal ou encore de République tchèque, les élèves et leurs professeurs ont travaillé pendant plus de neuf mois pour élaborer ce texte sur des sujets environnementaux et humains en fonction des problématiques régionales. La France, elle, était représentée par le "Lobby de Poissy" - ces quinze élèves des Yvelines en classe de 5ème. Selon Le Monde, les jeunes Français se sont concentrés sur "la défense des peuples premiers et l'impact du numérique sur l'environnement". (linfodurable.fr)

  21/11/19  -  Écologie_ Un «pacte pour la transition» porté par 60 organisations, comportant 32 mesures pour« construire des communes plus écologiques et plus justes», a été présenté, 20 novembre, au Secours catholique.  L'enjeu: proposer des solutions concrètes aux futurs maires, tout en encourageant les citoyens à se saisir localement des enjeux écologiques. (La Croix, p10)

 

25/10/19  -  La "Convention citoyenne sur le climat", exercice inédit dans la vie publique française destiné à proposer des mesures pour lutter contre le réchauffement climatique, tient de vendredi 25 à dimanche 27 octobre son deuxième week-end de travaux.
Les 150 citoyens tirés au sort vont se retrouver à Paris pour une nouvelle série d'auditions d'experts et de séances des cinq groupes de travail thématiques : se déplacer, consommer, se nourrir, se loger, produire et travailler.

L'objectif de cette "forme de démocratie participative inédite," selon la formule du Premier ministre Edouard Philippe, est de proposer au gouvernement des mesures pour "réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40 % d'ici à 2030 par rapport à 1990", le tout dans un esprit de "justice sociale". (linfodurable.fr)

 

07/10/19  -  L'INRA a testé la mise en place de cultures sans pesticides.
Sur une parcelle expérimentale à Castanet-Tolosan (31) les chercheurs ont choisi d'augmenter la fréquence de rotation des cultures, avec une sélection de plantes plus résistantes aux maladies. Sorgho et Millet remplacent pesticides et herbicides

Dans ces rotations sont inclues des périodes où l'on sème du sorgho et du millet. Combinées et broyées ces 2 graminées sont ensuite réintégrées dans le sol où elles présentent trois avantages simultanés : apporter de l'azote dans la terre (sans besoin d'engrais chimiques)  -  lutter contre l'érosion de surface  -  étouffer les mauvaises herbes envahissantes.
Certes les rendements visés sont moins élevés qu'en agriculture intensive, mais avec l'économie réalisée par le non-usage de pesticides, on retrouve une rentabilité, moins élevée mais toujours viable. (
france3-regions.francetvinfo.fr)

03/10/19  --  Quelques nouvelles tristes des humains sur la Planète :
24/09/19  -  Des chercheurs du Muséum national d’Histoire Naturelle (MNHN) et d'AgroParisTech montrent dans la revue Biological Conservation que les mesures pour compenser la perte de la biodiversité dans les grands projets soumis à évaluation environnementale sont largement insuffisantes. Dans la plupart des cas, elles sont très loin de compenser les impacts, encore moins d'obtenir un gain net de biodiversité. (techniques-ingenieur.fr)

20/09/19  -  L'imposition des combustibles polluants est "trop faible" pour peser efficacement sur le changement climatique, 70% des émissions énergétiques de CO2 des pays développés "échappant" même "à toute forme de fiscalité", selon les premiers résultats d'une étude de l'OCDE publiés vendredi. (techniques-ingenieur.fr)

19/09/19 Malgré l'Accord de Paris, les compagnies pétrolières continuent d'investir dans des projets qui vont à l'encontre des objectifs fixés. Selon Carbon Tracker, elles projettent d'investir 50 milliards de dollars dans des projets exploitant des énergies fossiles d'ici 2030. Des projets incompatibles avec les objectifs fixés par l'Accord de Paris. (techniques-ingenieur.fr)

-  26/09/19  -  "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs" : En 2002 face aux Nations unies, Jacques Chirac alerte les décideurs politiques sur l'urgence écologique. Nicolas Hulot estime que, "replacé dans le contexte de l'époque, pour un homme dont l'orientation politique n'était pas spontanément tournée vers l'écologie", Jacques Chirac a "participé à la prise de conscience commune." (.linfodurable.fr)

-   26/09/19  -  Le Parlement a adopté définitivement jeudi 26 septembre, par un ultime vote du Sénat, le projet de loi énergie et climat qui prévoit d'atteindre la "neutralité carbone" en France à l'horizon 2050, mais cela laisse un sentiment d'inachevé à gauche et chez les ONG. (…) Son adoption définitive intervient dans une semaine marquée par le discours accusateur de l'adolescente suédoise Greta Thunberg lundi 23 septembre, au sommet de l'Onu à New York, et la publication mercredi suivant, d'un rapport du Giec sur les conséquences dévastatrices du réchauffement climatique pour les océans. 

Mais pour Greenpeace France, "cette loi aggrave le risque nucléaire et signe l'incapacité du gouvernement et de sa majorité à prendre les mesures immédiates nécessaires pour rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement climatique" par rapport aux niveaux préindustriels.
"Le point faible du texte, c'est très clairement la
rénovation thermique", avait affirmé le sénateur écologiste Ronan Dantec lors de la réunion de la commission mixte paritaire. "Sans engagement très fort en faveur de la rénovation thermique, la France ne pourra atteindre ses objectifs et respecter l'accord de Paris". (.linfodurable.fr)

25/09/19  -  Océan plus haut, plus chaud et débâcle des glaces : l’alarme sévère du GIEC sur des milieux fondamentaux pour la planète. Le premier rapport des scientifiques consacré aux mers et aux glaces prévoit un monde marin plus chaud, dilaté, plus acide, en manque d’oxygène et moins peuplé. Elle représente 10 % de la surface terrestre et stocke près de 70 % de l’eau douce disponible. La cryosphère – la neige, l’ensemble des glaciers de montagne, des calottes glaciaires, des banquises, des lacs et des sols gelés de la planète – recule rapidement sous l’effet du réchauffement en cours, dans toutes les régions et à toutes les altitudes. C’est ce que rappelle le rapport spécial sur l’océan et la cryosphère rendu, mercredi 25 septembre, par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui dresse un état des lieux inquiétants des effets présents et futurs de cette débâcle sur les écosystèmes et les sociétés humaines. (lemonde.fr/)

 

23/09/19  -  A l’ONU, Greta Thunberg lance aux dirigeants de la planète : « Comment osez-vous regarder ailleurs ? » La jeune Suédoise a profité de l’ouverture du sommet sur l’urgence climatique pour critiquer à nouveau l’inaction des gouvernements.
Une soixantaine de dirigeants mondiaux sont à l’ONU, lundi 23 septembre, pour participer à un sommet sur l’urgence climatique censé revigorer l’accord de Paris, pressés par une jeunesse mondiale qui réclame la fin des énergies fossiles et la réduction accélérée des émissions de gaz à effet de serre.

« L’urgence climatique est une course que nous sommes en train de perdre, mais nous pouvons la gagner », a dit le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Celui-ci a invité à la tribune la Suédoise Greta Thunberg, 16 ans, symbole de la jeunesse mondiale révoltée face à l’inaction des gouvernements.

« Je ne devrais pas être là, je devrais être à l’école, de l’autre côté de l’océan. (…) Comment osez-vous ? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. Les gens souffrent, les gens meurent. Des écosystèmes entiers s’effondrent, nous sommes au début d’une extinction de masse et tout ce dont vous pouvez parler, c’est de l’argent et du conte de fée d’une croissance économique éternelle. Comment osez-vous ? Depuis plus de quarante ans, la science est claire comme du cristal. Comment osez-vous regarder ailleurs et venir ici en prétendant que vous en faites assez ? (…) Vous dites que vous nous entendez et que vous comprenez l’urgence mais je ne veux pas le croire. »

Elle a également, comme auparavant, répété les faits scientifiques confirmant le réchauffement accéléré de la planète, puis s’en est pris aux chefs d’Etat et de gouvernement présents : « Vous nous avez laissés tomber. Mais les jeunes commencent à comprendre votre trahison. Si vous décidez de nous laisser tomber, je vous le dis : nous ne vous pardonnerons jamais. Nous ne vous laisserons pas vous en sortir comme ça. » (lemonde.fr)

LES PAGES DU SITE  : Date de la dernière info pour chaque page

Ci-dessus,   LA NATURE / Infos +/- récentes et datées   -     Page précédente   -     Page suivante

Haut de Page   -   Accueil   -   Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème  Merci

 

Nature :
Infos récentes
—-

Commentaires

Références

 

ONU
SOMMET EXCEPTIONNEL SUR LE CLIMAT
La planète se réunit à New-York, du 21 au 23/09, avec l’objectif de  relancer l’accord de paris sur le climat de 2015. Le secrétaire général exige « des plans concrets »
(Le Monde, 21/09, p2)