QUELQUES ASTRONOMES

ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos :  ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   A-CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL

Tycho Brahé

1546-1601

Johannes

Kepler

1571-1630

Galilée

1564-1642

Sir saac N. 1642-

1727

Albert Einstein

1879-1955

Léon Foucault

1819_1868

François Arago 

1786-1853

Laplace Pierre Simon

1749-1827

Camille Flammarion

1842-1925

Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

-   François Arago, un savant généreux ; physique et astronomie au XIXe siècle de James Lequeux
On ne rend pas assez hommage à ce grand homme qu'est François Arago. C'est l'un des plus grands scientifiques français, astronome génial et fondateur de l'astrophysique. François Arago est une figure dominante de la science française de la première moitié du XIXe siècle. Il a mis à profit son influence considérable pour aider Fresnel, Ampère et d'autres à développer et à faire connaître leurs idées ; son apport personnel à la physique, à l'astronomie et à la géodésie est loin d'être négligeable. Il fut aussi un vulgarisateur hors pair et un promoteur de la science et de la technique. Un des derniers humanistes, Arago s'est intéressé à tout: c'est l'occasion pour l'auteur de décrire les progrès extraordinaires accomplis à cette grande époque de la science française, qui a vu naître l'optique physique, l'électromagnétisme et la thermodynamique, c'est aussi l'époque de la révolution industrielle, qui a inventé la photographie, le moteur et le télégraphe électriques. (
1er chapitre)

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

SOURCES ASTRO  -  ASTRONOMES  -  Hubert REEVES  -  François ARAGO

SOLEIL  -    Fond cosmologique  -  LA VIE  -  LES ORIGINES  -  Observation  -  Citations  - 
HUMOUR - Poésie  -  Images de l’Univers  -  Peintures

Figure de l’astrophysique théorique du XXe siècle, Subrahmanyan Chandrasekhar a laissé sa marque aussi bien dans la physique des étoiles que des galaxies et des trous noirs. © University of Chicago

Vous êtes ici : Accueil  »  Sommaire  »    Quelques astronomes

- Laplace Pierre Simon

Astronome, mathématicien et physicien français (Beaumont-en-Auge, Normandie, 1749 - Paris, 1827)

parfois a été surnommé le "Newton français".

- Léon Foucault

- François Arago (1786-1853) fut directeur de l'Observatoire de Paris de 1843 à 1853. Cet illustre scientifique joua un rôle moteur dans la naissance de l'astrophysique à l'Observatoire. Ses travaux concernant la nature ondulatoire de la lumière avec Fresnel, la photométrie, et la polarimétrie eurent un retentissement considérable. En tant que directeur, il engagea Fizeau et Foucault à obtenir le premier daguerréotype (ancêtre de la photographie, elle même ancêtre de la CCD!) du Soleil en 1865, et il suggéra à Foucault des expériences sur la vitesse de la lumière. (voir en bas )

Cf Guide de l'astronomie en France, p 261

- Galilée :9/02/2005  Né le 15/02/1564, Galilée était un scientifique, un philosophe, un mathématicien, un professeur, etc. Un de ses plus grands amours était d’admirer les merveilles du ciel. Jeff Barbour nous retrace sa recherche personnelle pour la compréhension du ciel.

6/02/05  L'ancien ministre de la Recherche Hubert Curien est décédé dimanche à l'âge de 80 ans: il a été un des grands artisans de l'Europe spatiale et un des "pères" de la fusée Ariane.

29/11/05  Willen Wamsteker a consacré sa carrière, à l'ESO puis à l'ESA, au domaine de l'astronomie UV. C'est lui, en particulier, qui est à l'origine de l'International Ultraviolet Explorer (IUE). La mission de IUE, terminée en 1996, a été le plus long des projets scientifiques de l'ESA. Un résumé de sa carrière: http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=38328 (Info de Raymond R.)

09/05/06  Merieme Chadid, 35 ans, astronome passionnée, est la première Marocaine à avoir foulé le sol du Pôle sud. Au retour de sa mission en Antarctique, rencontre avec une femme qui voit les choses en grand.

21/07/06  Le niçois Patrick Michel, astrophysicien à l'observatoire de la Côte d'Azur, s’est vu décerné le prestigieux prix du jeune chercheur de la Société française d'astronomie et d'astrophysique (SF2A). Ce prix récompense à la fois les résultats scientifiques de ses études et ses efforts pour les rendre accessibles au grand public. Patrick Michel est membre du comité d’experts formé par l’ESA pour étudier les risques de collisions avec la Terre et préside la Société Astronomique de Cannes

10/08/06  Le physicien et astronome américain James Van Allen  est mort ce matin à l'âge de 91 ans. Le Dr. Allen était surtout connu pour sa découverte des ceintures de rayonnement qui entourent la terre. Pionnier de l'exploration spatiale, Van Allen fut un des concepteurs du premier satellite scientifique américain, Explorer 1. Sa mission, en 1958, permit de recueillir une grande quantités de données et le scientifique a montré que la Terre est entourée d'une zone où des particules de haute énergie, provenant du vent solaire, sont piégées par le champ magnétique terrestre. Ces ceintures de radiations protègent la Terre du bombardement incessant de particules (protons, électrons, etc.) envoyées par le Soleil. Le physicien mit également au point les premiers instruments de mesure utilisés pour la découverte d'une autre planète, embarqués à bord de la sonde Mariner 2 qui s'approcha de Venus en 1962. Il participa aussi, entre autres, aux programmes de sondes Pioneer 10 et 11, qui permirent d'étudier les ceintures de radiations de Jupiter (1973-74) et de Saturne en 1979.

14/08/06  Pourquoi devient-on astronome ? Passion d'enfant ou fruit d'une rencontre marquante? François Wesemael a, lui, grandi à l'époque trépidante de la course à la Lune, entre 1961 et 1972.  Un livre « Profession "Astronome" » les Presses de l'Université de Montréal, 2006, 67 pages, 9,95$.

25/08/06  Le triangle de Fleming Wisp. Des milliers de femmes ont contribué à l’astronomie. Williamina Fleming par ex qui a créé un système pour classifier des étoiles selon leur contenu d'hydrogène. Elle a été alors responsable des douzaines de femmes qui ont été louées pour exécuter les calculs qui, aujourd'hui, seraient manipulés par les ordinateurs électroniques. Intéressant, ces personnes se sont appelées les « ordinateurs » ! Elle a également édité les publications de l'observatoire et en 1906 a été faite membre honorifique de la société astronomique royale de Londres. Elle est créditée de la découverte de 10 novas, plus de 310 étoiles variables et 59 nébuleuses gazeuses comprenant la nébuleuse wispy dans cette image, d'abord vue dans une photographique qu'elle analysait. Cette vue montre  à 2.600 AL de la terre, vers la constellation du Cygne. Une partie d'une plus grande nébuleuse, appelée le complexe de la nébuleuse du voile…

03/10/06   Le prix Nobel de physique a récompensé mardi deux Américains responsables d'une mission spatiale de la Nasa qui a permis de renforcer la théorie du Big Bang pour expliquer l'origine de l'univers. Les deux chercheurs John Mather et George Smoot étaient les maîtres d'oeuvre du projet COBE, le satellite lancé par l'agence spatiale américaine en 1989 pour recueillir les variations thermiques dans l'espace grâce à l'étude des radiations cosmiques.

Mather, 60 ans, est un astrophysicien au centre spatial Goddard de la Nasa dans le Maryland (nord-est des Etats-Unis) et son co-lauréat Smoot, 61 ans, est professeur de physique à l'université de Berkeley (Californie).

Les expérimentations à partir de COBE portaient sur les variations de températures et le bruit de fond cosmique, trace lointaine de l'univers à son commencement.

Ces variations de température montrent comment la matière dans l'univers a commencé à se former. "C'était nécessaire pour que les galaxies, les étoiles et en dernier ressort le vivant puissent se développer",

Le physicien britannique Stephen Hawking n'avait pas caché son enthousiasme, déclarant en 1992 que la mission COBE était "la plus importante découverte du siècle, sinon de tous les temps". Les mesures de Mather et Smoot ont balayé toutes les théories concurrentes sur l'Univers primordial.

"Beaucoup de gens ont essayé, mais aucune bonne explication n'a été trouvée (sur l'origine de l'Univers) et la théorie du Big Bang est confirmée", a expliqué Mather, La fondation Nobel - Le site officiel (en anglais)

16/02/07  Georges Lemaître est l’un des pères fondateurs de l’actuelle théorie du Big Bang. Le modèle cosmologique qu’il proposa dès 1931, en même temps que sa célèbre hypothèse de « l’atome primitif », est redevenu d’une étonnante actualité. Nombre de ses intuitions et de ses prédictions sont aujourd’hui confirmées par les observations astronomiques : par exemple l’existence d’un rayonnement fossile (même si sa nature n’est pas celle qu’espérait Lemaître), l’importance de la « constante cosmologique », responsable de l’actuelle accélération de l’expansion de l’Univers, et son interprétation en termes quantiques. On accepte aujourd’hui une courbe d’expansion de l’Univers de même allure que celle que Lemaître adopta dès le début des années 1930.
Une grande originalité de Lemaître est d’avoir osé penser la notion de commencement de l’Univers d’un point de vue strictement physique, montrant l’autonomie épistémologique de cette notion de « commencement naturel » vis-à-vis de toute approche métaphysique. À l’époque, ceci n’allait pas de soi, car d’aucuns pensaient, et non les moindres, dont Einstein, qu’une « singularité initiale » relevait plus de la philosophie ou de la théologie que de la science.
Dès 1927, Lemaître avait déjà fait preuve d’une extraordinaire audace en expliquant les vitesses de fuite des galaxies mesurées par Hubble en termes d’un Univers en expansion. Ceci non plus n’était pas évident pour nombre de physiciens et d’astronomes, qui quittaient à grand-peine l’idée d’un cosmos statique.
Si l’on connaît bien les contributions « cosmologiques » de Lemaître, on n’imagine guère l’ampleur de ses travaux en mécanique, en algèbre ou en analyse numérique, voire en pédagogie du calcul. On oublie aussi trop souvent qu’il fut un pionnier de l’informatique et qu’il introduisit et programma le premier ordinateur de l’Université Catholique de Louvain. Peu connue, aussi, la manière dont Lemaître, prêtre catholique profondément attaché à son sacerdoce, vivait la relation entre science et foi, respectant scrupuleusement l’une et l’autre. Nous esquissons ici un portrait de Georges Lemaître où se mêlent toutes ces facettes de la vie d’un grand nom de la science du XXe siècle, qui suivit avec enthousiasme et détermination « deux chemins vers la Vérité ».  Dominique Lambert - Les Génies de la Science.
27/05/07  L'astrophysicienne Yaël Nazé est élue « femme de l'année ». 

06/02/08    Le Courrier de l'UNESCO :   Entretien de Hubert Reeves « Pourquoi êtes-vous passé de l’immensité de l’univers à la fragilité de la Terre ? » https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-ondes-gravitationnelles-trou-noir-binaire-ne-etoile-61830/
 

 

DOC : Liste de toutes les biographies disponibles de scientifiques  dans Infoscience :

http://perso.wanadoo.fr/noirmain/celebres.htm   --->

Hubert REEVES

citations et vidéos