DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

ECOLOGIE ET ECONOMIE
et économies  

(10/07/19  -  Economie circulaire : La secrétaire d'Etat Brune Poirson a présenté le projet de loi économie circulaire en Conseil des ministres. Le texte vise la réduction des déchets et l'amélioration du recyclage en France. Le "système actuel [de collecte et de recyclage] a plus de trente ans et il ronronne", déplore la secrétaire d'Etat à la Transition écologique. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/brune-poirson-presentation-projet-loi-economie-circulaire-33771.php4#xtor=ES-6)  -  (https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete/affaire-lambert-la-responsabilite-des-medecins-en-question#xtor=EPR-2-[LaLettre11072019]

 

02/07/19  -  Il semblerait que profitabilité et durabilité ne soient pas incompatibles. Aujourd'hui il n'y a plus de débat, tous les acteurs sont convaincus, le développement durable est trop important pour être traité par-dessus la jambe. Tout acteur économique qui se projette un peu doit tenir compte des facteurs exogènes". C'est-à-dire des problématiques liées à l'eau, l'énergie... Et de fait, "les entreprises sérieuses l'ont bien compris". Pour une raison très simple : "Si elles ne le font pas, elles n'ont pas de marché".

Le business donc, devient, presque malgré lui, un éperon vert. Et les entreprises ont abandonné toute idée de faire semblant, de pratiquer le greenwashing, pour réellement s'engager dans une démarche durable et soutenue. Ou comment on s'assure que les consommateurs - continueront à acheter leurs produits. "L'écrasante majorité des entreprises ont dépassé le temps du simple affichage. Il existe toujours un risque d'être perçue comme une entreprise qui ne se comporte pas bien. Elles se sont rendues compte qu'économiquement, le développement durable n'engendre pas de surcoût",  (https://marseille.latribune.fr/economie/2019-07-02/marco-caputo-les-entreprises-ont-compris-qu-economiquement-le-developpement-durable-n-est-pas-un-cout-822395.html)

 

14/06/19  -  Six collectivités girondines se regroupent pour créer TriGironde, une société publique locale, afin de fournir un équipement capable de répondre dans le département à l’extension des consignes de tri des emballages. (https://www.environnement-magazine.fr/recyclage/article/2019/06/14/124854/six-collectivites-girondines-regroupent-pour-mieux-trier)

 

14/06/19  -  Le mirage de l’autonomie énergétique (Tribune)  -  Bercés par des présentations idylliques et flatteuses, le Gouvernement soutient toujours financièrement (avec l’argent des contribuables et des consommateurs) le développement des éoliennes et des panneaux photovoltaïques. (https://www.lemondedelenergie.com/autonomie-energetique-tribune-mirage/2019/06/14/)

 

08/06/19  -  Le Crédit Agricole s'est engagé à réduire à zéro l'exposition au charbon de ses portefeuilles de financement et d'investissement d'ici 2030 dans les pays européens et de l'OCDE, 2040 en Chine et 2050 dans le reste du monde. Des mesures saluées par les ONG Oxfam France et Les Amis de la Terre, qui invitent les autres banques à lui emboiter le pas.  (https://www.linfodurable.fr/finance/finance-verte-le-credit-agricole-annonce-sa-sortie-progressive-et-totale-du-charbon-11675)

 

05/06/19  -  L’ONG Oxfam France a évalué les engagements environnementaux, sociaux et de gouvernance de huit banques françaises : la Société générale, la Banque postale, le Crédit agricole, BPCE-Natixis, le Crédit mutuel, la Nef, BNP Paribas et le Crédit coopératif. « Le verdict est sans appel : ces engagements sont insuffisants et montrent les limites de l’approche volontaire adoptée par le secteur financier », estime Oxfam France, qui invite ainsi les grandes banques à relever leurs ambitions et l’Etat à adopter des mesures contraignant le secteur financier à limiter ses impacts sur le climat. (https://www.environnement-magazine.fr/politiques/article/2019/06/05/124726/finance-climat-oxfam-pointe-doigt-les-banques-francaises)

 

03/06/19  -  Votre poubelle à ordures ménagères est très (trop) souvent pleine à craquer ? Vos placards sont remplis de vêtements que vous ne portez pas ? Vous avez souvent tendance à craquer sur des appareils électroniques dernier cri, alors que les vôtres ne sont même pas tombés en rade ? Peut-être êtes-vous fâché avec le concept d'"économie circulaire"... ID vous propose de faire le point sur vos habitudes, tandis que le projet de loi "pour une économie circulaire" est présenté ce lundi 3 juin au Conseil national de la transition écologique. (https://www.linfodurable.fr/conso/reutiliser-recycler-etes-vous-en-mode-economie-circulaire-au-quotidien-quiz-11553)

 

24/05/19  -  « HOP - Halte à l’Obsolescence Programmée » publie cette semaine les résultats d’une enquête menée auprès des candidats et des citoyens . L’obsolescence programmée a un impact environnemental et social indéniable. Le Code de la Consommation français définit l’obsolescence programmée comme "l'ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement".

Or, allonger la durée de vie de nos produits permettrait de réduire la quantité de "ressources vierges" utilisées. L’association HOP précise sur son site que "si l’on utilisait les produits électriques, électroménagers, d’ameublement et textiles 50 % plus longtemps, on pourrait économiser 77 millions de tonnes de CO2 par an". (https://www.linfodurable.fr/environnement/lutte-contre-lobsolescence-programmee-consensus-chez-les-francais-lapproche-des)

 

20/05/19  -  Rester travailler chez soi au lieu d'utiliser sa voiture pour se rendre au bureau: le télétravail apparaît comme l'une des solutions pour lutter contre les émissions de polluants liées aux déplacements, mais il reste à manier avec précaution. Résultat: entre 3 et 5% de réduction des émissions de gaz à effet de serre selon le scénario appliqué (taux plus ou moins élevé de télétravailleurs, télétravail à domicile ou dans d'autres lieux etc.). "C'est toujours ça de pris, mais il ne s'agit pas d'une solution miracle", (https://www.boursorama.com/bourse/actualites/le-teletravail-un-outil-de-lutte-contre-la-pollution-a-apprivoiser-697e4c06ab22b636448b029ef507488e)

 

11/05/19  -  Le retour du vélo, nouveau défi des municipalités. Décongestionnement des transports publics, lutte contre la pollution... les vélos possèdent de nombreux atouts. Les communes l’ont bien compris et doivent désormais sécuriser au mieux leurs cyclistes. Le vélo est un moyen de transport, on l’avait presque oublié. Tous les chiffres confirment que la France se remet enfin au guidon. Les ventes de vélos neufs ne cessent de progresser. La proportion de salariés qui se rendent au travail à bicyclette augmente. Les associations locales recrutent toujours davantage. (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/05/11/le-retour-du-velo-nouveau-defi-des-municipalites_5460944_3234.html?fbclid=IwAR29oz9wT4OCH3CY9L_4MPJW1S_bbt5Pqu_Fwfs44eHbxsObJ_cd9WpgkSY)

 

08/05/19  -  Le recours au recyclage devient une nécessité impérieuse à pérenniser. Le recyclage se définit ici comme « un procédé de traitement des métaux, plastiques et déchets qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d’un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie ou des résidus de fabrication. Le recyclage a deux conséquences écologiques majeures à savoir la réduction du volume de déchets, donc de la pollution qu’ils causeraient (certains matériaux mettent des décennies, voire des siècles, à se dégrader) et la préservation des ressources naturelles, puisque la matière recyclée est utilisée à la place de celle qu’on aurait dû extraire ». (https://www.vivafrik.com/2019/05/08/le-recyclage-une-initiative-citoyenne-et-ecoresponsable-a-perenniser-a28871.html)

 

07/05/19  -  Dans le sud de la France, des habitants de la commune d'Aubais se sont unis pour créer le premier parc solaire citoyen.  Ce petit village d'Aubais aux 2600 habitants dans le sud de la France avait connu en 2011 un combat citoyen contre l'exploitation du gaz de schiste dans la région. Aujourd'hui, ces mêmes habitants se battent pour développer les énergies renouvelables. Une coopérative, baptisée Les Survoltés, a créé un parc solaire citoyen équipé de 700 panneaux photovoltaïques. 

Le projet a pu être financé à hauteur de 350 000 euros sans emprunt bancaire, grâce aux nombreuses souscriptions des habitants (allant de 100 à 500 euros) qui ont permis de récolter quelque 175 500 euros, une aide de la région de 100 000 euros et enfin au soutien de 50 000 euros de l'association Énergie Partagée. (https://www.linfodurable.fr/educationcitoyennete/un-parc-solaire-citoyen-fait-le-plein-de-lumiere-aubais-10948)

03/05/19  -  Un petit livre, petit par le format, mais pas par le contenu, qui règle le sort de ces vieilles lunes réactionnaires qui empoisonnent notre ambition de comprendre le monde dans lequel nous vivons. «  LE TRAITÉ D'ÉCONOMIE HÉRÉTIQUE de Thomas Porcher, (Jean-Marie Philibert dans le Travailleur Catalan.fr, p12)

 

02/05/19  -  La ville de Grande-Synthe va expérimenter un "revenu de transition écologique" destiné à financer des projets "à impact écologique et social". (https://www.linfodurable.fr/environnement/grande-synthe-va-experimenter-un-revenu-de-transition-ecologique-10918)

 

 

Ci-dessus,   NATURE  -   ECOLOGIE ET ECONOMIE

(La SUITE de NATURE par SOMMAIRE ou par ACCUEIL ou par la LISTE des pages Nature)

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info