Haut de Page       Accueil

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

ECOLOGIE QUOTIDIENNE

(16/07/19  -  Effets néfastes du trafic routier sur la santé. Dans un nouvel avis consacré à la pollution de l'air, l'Anses alerte. L'évolution du parc automobile vers l'électromobilité ne suffira pas à inverser la tendance. Il faut surtout réduire le trafic. L'Anses confirme, "avec des niveaux de preuve forts", les effets sur la santé des particules de l'air ambiant, dont les particules ultrafines, le carbone suie et le carbone organique. Ces trois polluants sont bien à l'origine d'atteintes respiratoires et cardiovasculaires et de décès anticipés. Ils ont comme source le trafic routier, la combustion de charbon, de produits pétroliers et de biomasse. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/avis-anses-pollution-air-trafic-routier-sante-mobilite-33795.php4#xtor=ES-6)

 

09/07/19  -  Des bus équipés de toits végétalisés roulent dans les rues de Singapour depuis le mois de mai. À terme, l'installation devrait permettre de réduire l'utilisation de la climatisation qui souffle de l'air chaud à l'extérieur et augmente la consommation de carburant lorsqu'elle est activée.  (https://www.linfodurable.fr/environnement/alternative-la-climatisation-singapour-teste-des-bus-aux-toits-vegetalises-12412)

 

01/07/19  -  Rafraîchir sa maison sans climatisation. Face aux fortes chaleurs, le climatiseur se montre redoutablement efficace… mais aussi coûteux et polluant : émetteurs de gaz à effet de serre, ces appareils jouent un rôle néfaste et contribuent au réchauffement climatique. Astuces pour rafraîchir son logement. (http://www.agevillage.com/actualite-17863-1-Astuce-pour-rafraichir-son-logement.html)

 

 15/06/19  -  Pour le climat changez vos fenêtres. Améliorer l'isolation des bâtiments est le principal geste pour lutter contre le réchauffement climatique. Depuis le début du XIX• siècle, l'homme brûle massivement du carbone (charbon, pétrole, gaz) pour produire de l'énergie et, lors de la combustion, un gaz,

le C02, se dégage dans l'air. S'il est invisible à nos yeux, le C02 est en réalité opaque dans les infrarouges. Il piège alors dans l'atmosphère la chaleur émise par la Terre, comme le ferait une serre, ce qui provoque un réchauffement progressif et constant du climat. Pour arrêter le réchauffement climatique, il faut donc arrêter de brûler du carbone et passer aux énergies renouvelables (hydraulique, solaire, éolien, géothermique) qui ne

dégagent pas de C02. Malheureusement, en 2019, encore 90 % de l'énergie que l'on consomme au niveau mondial dépend du carbone et il nous faudra quelques dizaines d'années pour accomplir complètement cette transition énergétique.

Ce qu'il faut, en attendant, c'est réduire l'émission de C02 et par conséquent. la consommation d'énergie. (…) Le gouvernement  a décidé d'exclure des dispositifs d'aide de l'Etat, le 16 novembre 2018, le remplacement des vieilles fenêtres par du double ou triple vitrage. La mauvaise performance énergétique de ces vieilles fenêtres au verre simple, qui laissent passer le froid l'hiver et le chaud l'été, est pourtant responsable de 15 % des émissions globales des gaz à effet de serre.
C’est à cause de la mauvaise isolation thermique des bâtiments que se perd 50 % de l'énergie consommée dans l'Union européenne, dépensée pour chauffer et climatiser les bâtiments.  Si on veut aller plus loin, isoler thermiquement d'une épaisseur de laine de 25 cm également les murs et le toit des « passoires thermiques», comme on surnomme ces vieux bâtiments mal isolés, permettrait de diminuer les émissions de gaz à effet de serre de
32,4 %. (Le Monde p26)


  28/05/19  -  « Il faudrait réduire drastiquement le nombre d’heures de travail par semaine pour espérer enrayer le réchauffement climatique ».  L’étude repose sur les données collectées par l’ONU et l’OCDE – l’Organisation de coopération de développement économiques – sur les émissions de gaz à effet de serre, par pays et par secteur industriel. Les conclusions sont sans appel : nos temps de travail influencent largement le réchauffement climatique. Et cela s’explique par les déplacements en voiture, mais également par la production de biens de consommation et… par l’envoi de mails ! En bref, moins travailler permettrait de réduire notre utilisation de ressources. (https://www.linfodurable.fr/environnement/travailler-moins-pour-sauver-la-planete-11427)

22/05/19  -  #NoPlasticChallenge : pourrez-vous survivre sans plastique pendant quinze jours ? Chacun est ainsi invité à changer ses habitudes de consommation et à se passer du plastique durant deux semaines. Cette mobilisation nationale est portée par l’association "No Plastic in My Sea" - "pas de plastique dans nos mers" (https://www.linfodurable.fr/conso/noplasticchallenge-pourrez-vous-survivre-sans-plastique-pendant-quinze-jours-11326)

 

16/05/19  -  Citeo lance la campagne "Trier, c'est donner" pour faire progresser le recyclage en France. "Le tri est la première barrière à la pollution." L'objectif de la collecte est de "réduire l'impact environnemental des emballages et des papiers", mais "il faut trier plus", a-t-il insisté, en saluant le fait que "les ambitions et les objectifs soient en train de monter" au niveau français comme européen. (https://www.linfodurable.fr/environnement/citeo-lance-la-campagne-trier-cest-donner-pour-faire-progresser-le-recyclage-en)

 

11/05/19  -  Partout en France, la consigne des bouteilles en verre se développe. Une tradition qui renaît sous l’impulsion du zéro déchet, du vrac et des circuits courts.( https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2019/05/11/la-consigne-ou-le-succes-du-retour-a-l-envoyeur_5460884_4497916.html)

 

09/05/19  -  4 gestes à adopter pour participer à notre échelle à la protection de la biodiversité.
1-
Réduire sa consommation de viande : Notre alimentation serait la première cause du déclin de la biodiversité, selon l’IPBES, et en particulier notre consommation de viande, en raison notamment de l'élevage : "Plus d’un tiers de la surface terrestre et 75 % des ressources en eau douce sont destinées à l’agriculture ou à l’élevage", souligne le rapport, qui précise également que "100 millions d’hectares de forets tropicales ont été perdues entre 1980 et 2000, en raison principalement de l’élevage en Amérique latine (environ 42 millions d’hectares)". 

2- Éviter les produits avec de l’huile de palme : Le rapport de l’IPBES pointe également du doigt les plantations destinées à la production d’huile de palme, responsables d'une grande partie de la déforestation, notamment en Asie du Sud-Est : environ 7,5 millions d’hectares de forêts ont été perdus dans cette région du globe, dont 80 % destinés à la production d'huile de palme, utilisée en particulier dans l’alimentation, les cosmétiques, les produits de nettoyage et les carburants. Une production qui affecte tout particulièrement les orang-outans : en 2018, Greenpeace estimait que 25 orang-outans disparaissaient chaque jour à cause des plantations d’huile de palme. L’ONG préconisait ainsi d’éviter au maximum les produits qui en contiennent tels que certains biscuits ou marques de cosmétiques.

3 - Dire non au plastique : La pollution plastique a été multipliée par dix depuis 1980, selon le rapport de l’IPBES, plastique qui finit la plupart du temps dans les océans. En 2018, Greenpeace estimait qu’entre 8 et 12 millions de tonnes de plastique finissaient chaque année dans les océans. Une pollution qui a un effet dévastateur sur la faune et la flore marine. L’ONG conseillait ainsi de réduire, voire de supprimer totalement le plastique de notre vie, pour pallier ce fléau, en commençant par dire non aux objets en plastique à usage unique (sacs plastique, pailles, vaisselle jetable, gobelet en plastique, etc.).
4 -
Manger bio : Plus de 40 % des espèces d’insectes seraient en déclin et un tiers menacés de disparaitre, selon une étude publiée au début de l’année 2019. Au cours de ces trente dernières années, la masse totale des insectes existant dans le monde aurait diminué de 2,5 % chaque année. Les auteurs de l’étude estimaient ainsi que les insectes pourraient disparaître d’ici 2100. En cause notamment : la forte utilisation de pesticides dans les zones agricoles. Privilégier une alimentation issue de l’agriculture biologique, garantie sans pesticides, permettrait ainsi de préserver les insectes, indispensables à la survie de la biodiversité. (https://www.linfodurable.fr/environnement/4-gestes-adopter-pour-participer-notre-echelle-la-protection-de-la-biodiversite-11072)

 

30/04/19  -  Indigo, l'application qui fait rimer économie circulaire et solidarité. Le principe est simple : les utilisateurs s’échangent des biens ou des services gratuitement, permettant ainsi d'offrir une seconde vie aux objets tout en créant du lien social. (https://www.linfodurable.fr/technomedias/indigo-lapplication-qui-fait-rimer-economie-circulaire-et-solidarite-10910)

26/04/19  -  À Aubais dans le sud de la France, les habitants se sont réunis pour financer le premier parc photovoltaïque créé par et pour les citoyens. Après un long combat contre l’exploitation du gaz de schiste dans la région en 2011, à Aubais, un village de 2 600 habitants situé entre Nîmes et Marseille, la flamme citoyenne ne s’est pas éteinte. Réunis en coopérative baptisée Les Survoltés, ses habitants ont décidé de créer un parc solaire proposant une énergie renouvelable produite par et pour les citoyens. Une initiative mise en lumière dans ce reportage réalisé par Brut : (https://positivr.fr/les-survoltes-cooperative-parc-solaire-citoyen/)

 

-  25/04/19  -  Un manuel pour s’inscrire dans l’effort collectif. Les moyens de s’indigner d’une situation dramatique : une base de données précise sur les enjeux écologiques et sociaux, ainsi que l’impact chiffré de notre consommation et de nos déchets. (https://www.rse-magazine.com/Ecologie-au-quotidien-un-manuel-pour-s-inscrire-dans-l-effort-collectif_a3208.html)

 

 

Ci-dessus,   NATURE  -   ECOLOGIE  QUOTIDIENNE

(La SUITE de NATURE par SOMMAIRE ou par ACCUEIL ou par la LISTE des pages Nature)

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info