ARBRES  et  FORÊTS

Déforestation

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Sauvons la forêt

()   -  11/05/19  -  La déforestation considérée comme 2ème cause du changement climatique. Les forêts absorbent environ 2 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an. Lorsque les arbres sont coupés, ce carbone est renvoyé dans l’atmosphère. 17 % des émissions mondiales de dioxyde de carbone, résultent de la déforestation. De l’avis des experts des Nations unies, les principales causes de la déforestation sont l’expansion agricole, l’extraction des combustibles fossiles et l’exploitation illégale du bois. Avant de préciser que ces actes ont de « graves conséquences sur l’environnement telles que la perte de la biodiversité, l’aggravation des maladies, l’aggravation des catastrophes naturelles, et la diminution de la ressource en eau ». « Les forêts hébergent plus de 80 pour cent de la biodiversité terrestre et représentent l’un des derniers refuges pour de très nombreuses espèces animales et végétales. C’est pourquoi, la déforestation est une catastrophe aussi bien pour l’Homme que pour les autres espèces », se désolent les experts des Nations unies. A les en croire, cette perte de biodiversité, qui peut être irréversible, coupe l’humanité de services et ressources inestimables car reconnaissent-ils, les systèmes alimentaires sont fortement dépendants de la biodiversité. (Voir Madagascar)

 (https://www.vivafrik.com/2019/05/11/la-deforestation-consideree-comme-2eme-cause-du-changement-climatique-a28948.html

 

09/04/19  -  Après la déclaration des droits de l'homme, voici la déclaration des droits de l'arbre. Elle a été proclamée vendredi 5 avril dans l'enceinte de l'Assemblée nationale par des défenseurs des arbres. Cinq articles qui n'ont aucune portée juridique, mais qui ont pour but d'alerter et de protéger les 500 arbres exceptionnels de France. Il a 2000 ans, c'est un olivier qui est a Roquebrune-sur-Argens, ou ces deux ifs millénaires dans l'Orne, avec un tronc creux tellement grand, qu'au XVIIIe siècle, l'un deux abritait le coiffeur de la ville. On les appelle les arbres amoureux, car ils poussent ensemble depuis 1000 ans. (https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/une-declaration-des-droits-de-l-arbre-pour-proteger-les-specimens-remarquables-7797388832)

 

-  08/04/19  -  Un millier d’arbres pour réparer la terre. Christophe Piquet, agriculteur, veut redonner un peu de vie à cette terre nourricière que des décennies de productivisme agricole ont laissé exsangue.  Fin 2018, il a planté 1 millier d’arbres sur  32 ha où vont pousser  des dizaines de muriers, de chênes et de châtaigniers. Cette pratique agricole qui associe sur une même parcelle, arbres, cultures et animaux s’appelle l’agroforesterie. (Le Monde, Planète, p5)

 

02/04/19  -  Contre le recours au bois de combustion. Soutenus par des ONG internationales, six plaignants soutiennent que l'emploi de plus en plus croissant à la biomasse contribue à la déforestation. Une plainte vient d'être introduite auprès de la Cour de justice du Luxembourg contre une directive européenne qui inclut la biomasse dans les sources d'énergie renouvelable. En ligne de mire, les centrales à bois. (https://www.laprovence.com/article/economie/5438863/pays-daix-centrale-biomasse-une-action-collective-contre-leurope.html)

 

 

25/03/19  - Déforestation et culture du soja. Il y a un an, nos associations interpellaient Auchan, Bigard, Carrefour, Casino, Cooperl, LDC, Lactalis, Sodexo, Système U et onze autres entreprises du secteur agro-alimentaire et de la grande distribution afin de les alerter sur la déforestation massive causée par la culture du soja dans plusieurs régions d’Amérique Latine, et sur la présence possible de ce soja dans leur chaîne d’approvisionnement. Nos organisations demandaient à ces entreprises d’indiquer les mesures mises en œuvre pour identifier ce risque dans leur chaîne d’approvisionnement (le soja étant notamment utilisé massivement pour l’alimentation du bétail), et pour prévenir ces atteintes. Depuis, certaines ont répondu à nos interpellations, et d’autres ont publié leur premier plan de vigilance, exigé par la loi sur le devoir de vigilance. Dans le rapport publié aujourd’hui, nos organisations analysent plus particulièrement les mesures relatives à la prévention de la déforestation liée à la culture du soja mises en œuvre par ces sociétés. (https://www.fne.asso.fr/node/514229)

 

21/03/19  -  22/03 : Journée internationale des forêts : une gestion durable face aux contraintes climatiques. (https://www.environnement-magazine.fr/biodiversite/article/2019/03/21/123567/journee-internationale-des-forets-une-gestion-durable-face-aux-contraintes-climatiques)  -  En cette Journée mondiale des forêts, les auteurs de cette tribune déplorent le diktat de la rentabilité qui s’impose au sein de l’Office national des forêts, alors que celles-ci sont des alliées de premier ordre face au dérèglement climatique et à la destruction de la biodiversité. (https://reporterre.net/La-loi-du-profit-fait-mourir-les-forets)

 

16/03/19  -  « Les gouvernements (le Ghana et la Côte d’Ivoire ) et les entreprises (Hershey)  se sont engagés à ne plus convertir de zone forestière pour produire du cacao. Ils se sont engagés à éliminer la production illégale de cacao dans les zones protégées, conformément à une application plus stricte des politiques forestières nationales et le développement de moyens de subsistance alternatifs pour les agriculteurs touchés. Ces actions combinées joueront un rôle crucial dans la séquestration des stocks de carbone et dans la lutte contre les changements climatiques mondiaux et locaux, en conformité avec l’Accord de Paris sur le climat », a souligné la Fondation mondiale du cacao dans un communiqué. (https://www.vivafrik.com/2019/03/16/les-plans-daction-de-hershey-contre-la-deforestation-en-cote-divoire-et-au-ghana-publies-a25280.html)  (https://www.vivafrik.com/2019/03/16/kolda-senegal-peine-a-vaincre-la-deforestation-a25283.html)

 

 

 

11/03/19  -  Une action en justice contre l’industrialisation de la forêt.
Des citoyens et des ONG ont déposé une action en justice contre l’Union européenne pour contester l’inclusion de la biomasse forestière dans la directive sur les énergies renouvelables. Les plaignants estiment que promouvoir cette source d’énergie est contradictoire avec le respect des objectifs climatiques et conduirait à la destruction accélérée des forêts. (https://reporterre.net/Une-action-en-justice-contre-l-industrialisation-de-la-foret)

 

 

05/03/19  - Déforestation : Trente-trois industriels du cacao, représentant 85% de la production mondiale de cacao, ont annoncé lundi le lancement d'un plan d'action commun avec la Côte d'Ivoire et le Ghana, les deux premiers pays producteurs dans le monde, pour enrayer la déforestation. (https://www.linfodurable.fr/environnement/cacao-33-industriels-lancent-un-plan-commun-pour-reduire-la-deforestation-9871)

 

-  21/12/18  -  Déforestation.  « Le cacao est la principale cause de déforestation en Afrique de l’Ouest, région qui concentre les trois quarts de la production mondiale. Ainsi, en Côte d’Ivoire, environ 13  748 hectares de forêt ont été détruits, soit l’équivalent de 15 000 terrains de football en moins d'un an. Éléphants, chimpanzés, écureuils volants et toutes les espèces de ces milieux sont menacées par la disparition de leurs forêts. Le désastre est environnemental mais aussi humain : les plantations de cacao, c’est aussi plus de 2 millions d’enfants qui travaillent dans des conditions misérables parfois proches de l’esclavage.
Les producteurs locaux touchent environ 6 % du prix d'une tablette quand les distributeurs en perçoivent en moyenne un tiers. Depuis le vote de la loi sur le devoir de vigilance, les distributeurs de plus de 10 000 salariés ont désormais l'obligation d’identifier dans leur chaîne d'approvisionnement les atteintes à l’environnement et aux droits humains mais aussi de les limiter.
Afin de les inciter à s'assurer que leur approvisionnement en cacao n'est pas source de déforestation et ne fait pas travailler des enfants,
France Nature Environnement s'est associée à l'ONG Mighty Earth. Huit distributeurs ont été interpellés pour faire la transparence sur leurs actions en ce sens et les inciter à rejoindre la « Cocoa and Forests Initiative » portée par la World Cocoa Foundation avec les gouvernements de côte d'Ivoire, du Ghana et de Colombie. Son but : arrêter les conversions de forêts en culture de cacao, stopper la déforestation, restaurer les forêts dégradées et arrêter la production de cacao illégal dans les parcs nationaux ». (https://www.fne.asso.fr/node/514123)

 

-  14/11/18  -  Le gouvernement a présenté sa stratégie nationale pour stopper d'ici 2030 l'impact des importations françaises sur la dégradation des forêts tropicales. Une stratégie incitative, plutôt que coercitive, qui comprend 17 mesures. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/deforestation-importee-strategie-francaise-32374.php4#xtor=ES-6)

 

03/10/18  -  La coupe illégale de bois tant décriée par les défenseurs de l’environnement constitue un fléau qui endigue les efforts consentis dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Quand on coupe le bois, on doit le remplacer. C’est pour cela qu’on encourage la coupe légale. Parce que, dans la coupe illégale, cette précaution n’est pas prise », « la capacité de séquestration du carbone des forêts est fortement réduite, à cause de l’abattage illégal », « L’exploitation forestière légale qui est faite sur des espaces aménagés a plutôt des bénéfices environnementaux, sociaux et même économiques » (https://www.vivafrik.com/2018/10/03/le-rechauffement-climatique-accentue-par-la-coupe-illegale-de-bois-a19754.html)

 


-  Le massacre des forêts tropicales.. Elles abritent plus de la moitié des espèces végétales, surtout les amazoniennes de l’Equateur et du Pérou. 180 000 km2 de forêts tropicales ont disparu en 2014, plus que la surface de la forêt française!  Les causes sont connues :Le déboisement pour le commerce du bois (+ 20% dit La FAO) ou en Indonésie du palmier à huile (menace le sort des orangs outans, l’une des espèces de primates les plus proches de l’homme), gigantesques feux de forêt pour gagner des terres arables et cultivables, grands travaux de génie civil (routes, barrages, exploitations minières…)

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info 

Ci-dessus,   NATURE  -   ARBRES ET FORETS   :  Infos     ***   SUITE
Haut de Page    ***    Accueil