ARBRES  et  FORÊTS

Déforestation

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

Claude Massé 2005

Sauvons la forêt

()   -  16/03/19  -  « Les gouvernements (le Ghana et la Côte d’Ivoire ) et les entreprises (Hershey)  se sont engagés à ne plus convertir de zone forestière pour produire du cacao. Ils se sont engagés à éliminer la production illégale de cacao dans les zones protégées, conformément à une application plus stricte des politiques forestières nationales et le développement de moyens de subsistance alternatifs pour les agriculteurs touchés. Ces actions combinées joueront un rôle crucial dans la séquestration des stocks de carbone et dans la lutte contre les changements climatiques mondiaux et locaux, en conformité avec l’Accord de Paris sur le climat », a souligné la Fondation mondiale du cacao dans un communiqué. (https://www.vivafrik.com/2019/03/16/les-plans-daction-de-hershey-contre-la-deforestation-en-cote-divoire-et-au-ghana-publies-a25280.html)  (https://www.vivafrik.com/2019/03/16/kolda-senegal-peine-a-vaincre-la-deforestation-a25283.html)

 

 

 

11/03/19  -  Une action en justice contre l’industrialisation de la forêt.
Des citoyens et des ONG ont déposé une action en justice contre l’Union européenne pour contester l’inclusion de la biomasse forestière dans la directive sur les énergies renouvelables. Les plaignants estiment que promouvoir cette source d’énergie est contradictoire avec le respect des objectifs climatiques et conduirait à la destruction accélérée des forêts. (https://reporterre.net/Une-action-en-justice-contre-l-industrialisation-de-la-foret)

 

 

05/03/19  - Déforestation : Trente-trois industriels du cacao, représentant 85% de la production mondiale de cacao, ont annoncé lundi le lancement d'un plan d'action commun avec la Côte d'Ivoire et le Ghana, les deux premiers pays producteurs dans le monde, pour enrayer la déforestation. (https://www.linfodurable.fr/environnement/cacao-33-industriels-lancent-un-plan-commun-pour-reduire-la-deforestation-9871)

 

-  21/12/18  -  Déforestation.  « Le cacao est la principale cause de déforestation en Afrique de l’Ouest, région qui concentre les trois quarts de la production mondiale. Ainsi, en Côte d’Ivoire, environ 13  748 hectares de forêt ont été détruits, soit l’équivalent de 15 000 terrains de football en moins d'un an. Éléphants, chimpanzés, écureuils volants et toutes les espèces de ces milieux sont menacées par la disparition de leurs forêts. Le désastre est environnemental mais aussi humain : les plantations de cacao, c’est aussi plus de 2 millions d’enfants qui travaillent dans des conditions misérables parfois proches de l’esclavage.
Les producteurs locaux touchent environ 6 % du prix d'une tablette quand les distributeurs en perçoivent en moyenne un tiers. Depuis le vote de la loi sur le devoir de vigilance, les distributeurs de plus de 10 000 salariés ont désormais l'obligation d’identifier dans leur chaîne d'approvisionnement les atteintes à l’environnement et aux droits humains mais aussi de les limiter.
Afin de les inciter à s'assurer que leur approvisionnement en cacao n'est pas source de déforestation et ne fait pas travailler des enfants,
France Nature Environnement s'est associée à l'ONG Mighty Earth. Huit distributeurs ont été interpellés pour faire la transparence sur leurs actions en ce sens et les inciter à rejoindre la « Cocoa and Forests Initiative » portée par la World Cocoa Foundation avec les gouvernements de côte d'Ivoire, du Ghana et de Colombie. Son but : arrêter les conversions de forêts en culture de cacao, stopper la déforestation, restaurer les forêts dégradées et arrêter la production de cacao illégal dans les parcs nationaux ». (https://www.fne.asso.fr/node/514123)

 

-  14/11/18  -  Le gouvernement a présenté sa stratégie nationale pour stopper d'ici 2030 l'impact des importations françaises sur la dégradation des forêts tropicales. Une stratégie incitative, plutôt que coercitive, qui comprend 17 mesures. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/deforestation-importee-strategie-francaise-32374.php4#xtor=ES-6)

 

03/10/18  -  La coupe illégale de bois tant décriée par les défenseurs de l’environnement constitue un fléau qui endigue les efforts consentis dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Quand on coupe le bois, on doit le remplacer. C’est pour cela qu’on encourage la coupe légale. Parce que, dans la coupe illégale, cette précaution n’est pas prise », « la capacité de séquestration du carbone des forêts est fortement réduite, à cause de l’abattage illégal », « L’exploitation forestière légale qui est faite sur des espaces aménagés a plutôt des bénéfices environnementaux, sociaux et même économiques » (https://www.vivafrik.com/2018/10/03/le-rechauffement-climatique-accentue-par-la-coupe-illegale-de-bois-a19754.html)

 


-  Le massacre des forêts tropicales.. Elles abritent plus de la moitié des espèces végétales, surtout les amazoniennes de l’Equateur et du Pérou. 180 000 km2 de forêts tropicales ont disparu en 2014, plus que la surface de la forêt française!  Les causes sont connues :Le déboisement pour le commerce du bois (+ 20% dit La FAO) ou en Indonésie du palmier à huile (menace le sort des orangs outans, l’une des espèces de primates les plus proches de l’homme), gigantesques feux de forêt pour gagner des terres arables et cultivables, grands travaux de génie civil (routes, barrages, exploitations minières…)
Les espèces parasites, une autre raison de la disparition  de certains arbres : Les platanes, attaqués par un champignon arrivé avec le débarquement de l’armée américaine en Provence (seconde guerre mondiale) sont remplacés par des micocouliers. Les ormes décimés, et les frênes menacés et sans remède. La bactérie Xylella fastidiosa détruit les oliviers en Italie et arrive en Corse !
Les déforestations ont une incidence directe sur le réchauffement climatique lié aux émissions de GES et d’abord au CO2. Les arbres font la photosynthèse : Ils prélèvent du CO2 dans l’atmosphère, l’intègrent avec l’eau montée des racines (si sol pas très sec!), produisent ainsi de la matière végétale qui va assurer leur croissance et rejettent dans l’air de l’oxygène. Pour leur respiration, c’est l’inverse : Ils prélèvent de l’oxygène, comme tous les animaux, l’utilisent pour oxyder la matière vivante avec production d’énergie dans le corps du végétal et rejettent du gaz carbonique. Ce double jeu est en faveur de la photosynthèse : plus de CO2 fixé que rejeté. Chaque année les forêts absorbent entre 1 3 milliards de tonne de carbone ! Mais … 2 milliards sont renvoyés dans l’atmosphère via la déforestation.


Les principales essences dans les P.-O., la forêt du département est composée pour 22% de pins à crochet, pour 18% de

chênes verts, pour 12% de chênes pubescents, pour 9% de hêtres et pour 8% de châtaigniers. Sur 140 000 hectares que compte notre département, les 2/3 sont de la forêt privée. Chaque année, la nature fournit 400 000m3 de végétation renouvelée. 60 % sont inexploitables et sur les 40 % restant, nous en exploitons uniquement 25 %. »

 

-  21mars la Journée Internationale des Forêts, journée marquant non seulement le début du printemps mais aussi les festivités célébrant les forêts sous toutes ses formes. . (http://www.valleedelagly.fr/pdf/JIF2019_Programme.pdf)

 

 

 

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info 

Ci-dessus,   NATURE  -   ARBRES ET FORETS   :  Infos     ***   SUITE
Haut de Page    ***    Accueil

-  « Du bon usage des arbres » Francis Hallé
Les Dix Commandements pour les Arbres : « Respect - Anticipation - Compétence - Prévoyance - Modestie - Honnêteté - Non-Violence - Civisme - Protection - Gratitude ».  A l'attention des élus et des collectivités publiques, un petit cours sur l'arbre, sa gestion, sa culture, son rôle dans la ville, afin qu'il ne soit pas menacé par l'incompétence, le souci de rentabilité, le principe de précaution, le mépris de tout ce qui vit, quand ce n'est pas tout cela à la fois. Plaidoyer pour l'arbre des rues et des parcs
-  « Le Génie de l’arbre » de Bruno Sirven, Actes Sud, 424 p, 42€.L’agroforesterie à la ville comme à la campagne. Hors de la foret, l’arbre est aussi un précieux allié. « Il agit sur tout ce qui l’environne sans s’agiter, protège, produit, offre une infinité de choses matérielles et immatérielles indispensables à l’établissement et au développement de la vie dans la plupart des régions du monde »
.
-  « Voyage au pays des arbres »  de J. M. G. Le Clézio (Auteur), Henri Galeron (Illustrations) A partir de 9 ans.
-  « La vie secrète des arbres » Ce qu’ils ressentent, comment ils communiquent. De Peter Wohlen, Les Arènes, 300 p, 22€
-  « Les arbres, ces grands séducteurs »
-  De Brocéliande au bois de nos instruments de musique : l'âme des arbres 
France culture « Les arbres existent depuis 300 millions d'années, les hommes depuis 300 000 ans, les forestiers depuis 300 ans. »
-   « Trump Forest » propose de planter des arbres pour combattre le climato scepticisme promu par Donald Trump. Son bilan désastreux : ouverture de zones naturelles à l’exploration pétrolière et gazière; relance de l’industrie du charbon, énergie la plus polluante, etc. Parce que les arbres ont un puissant pouvoir de captation et de stockage duCO2. L’objectif est fixé à 10 milliards d’arbres, pour compenser les 650 millions de tonnes de CO2 supplémentaires qui, selon une étude de Nature, vont être  larguées d’ici 2025 dans l’atmosphère à cause de la suppression du Clean Power Act décidée par Trump. (Libération du 01/01/18, p XI)
-  « Etre Forets, habiter des territoires en lutte » de Jean-Baptiste Vidalou, La Découverte ‘Zones’ 198 p, 14 €
-  « 
Comment pensent les forêts » d’Eduardo Kohn, Ed. Zones sensibles, 336 p, 23€