ALIMENTATION

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINS ET DES ANIMAUX

<=  Le « régime de santé planétaire » conseillé se compose majoritairement de fruits, légumes, graines complètes et légumineuses, avec une portion congrue de viande et de poisson.

Sauvons la forêt


()  -  11/07/19  -  Serres chauffées : Le Comité national de l'agriculture biologique a décidé que les producteurs pourront continuer à produire des fruits et légumes dits « bio » en serres chauffées". Cependant, les produits issus de serres chauffées ne pourront pas être vendus entre le 21 décembre et le 30 avril, afin de respecter une certaine saisonnalité des productions (tomates, poivrons, aubergines, courgettes, concombres). "Les nouvelles installations ou celles en conversion auront l'obligation d'utiliser des énergies renouvelables dès 2020. Quant aux installations existantes, elles devront, pour rester en bio, être équipées, d'ici 2025, de serres chauffées avec des énergies renouvelables". (https://www.actu-environnement.com/ae/news/Agriculture-biologique-ab-serres-chauffees-produits-de-saison-33779.php4#xtor=ES-6)

 

04/07/19  -  Semences anciennes : Le député Loïc Prud'homme (LFI) a présenté mercredi devant la presse une proposition de loi pour "enrichir la biodiversité", avec le soutien de professionnels, en rétablissant la possibilité de vendre aux jardiniers amateurs des variétés de semences relevant du domaine public. En 2016 déjà, la mesure avait été censurée dans la loi biodiversité.

"Depuis cent ans, l'agriculture productiviste, industrielle a favorisé les monocultures à grande échelle. C'est un danger pour les semences", a affirmé M. Prud'homme, en soulignant que 90 % des variétés traditionnellement utilisées par les paysans ne sont plus cultivées. 75 % de la diversité génétique des plantes cultivées a été perdue entre 1900 et 2000, a ajouté l'élu de Gironde, citant des données de l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). (https://www.linfodurable.fr/environnement/la-france-insoumise-propose-de-reautoriser-la-vente-des-semences-anciennes-12325

26/06/19  -  « La position de l’Académie américaine de nutrition et de diététique est que l’alimentation végétarienne bien planifiée, y compris végétalienne, est saine, adéquate sur le plan nutritionnel et peut être bénéfique pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Cette alimentation est appropriée à toutes les périodes de la vie, notamment la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance, l’adolescence, le troisième âge, et pour les sportifs ». (https://www.petafrance.com/actualites/lalimentation-vegane-est-saine-et-responsable-pour-les-adultes-comme-pour-les-enfants/)

 

06/06/19  -  APPLIS POUR NOUS AIDER A MIEUX MANGER  -  Pas toujours facile de déchiffrer les étiquettes des ingrédients des aliments que nous achetons ! Pour aider les consommateurs, des applications se sont développées. Elle permettent de découvrir quels produits sont recommandables pour la santé. C'est le cas par exemple de l'application Yuka, Il suffit de scanner le produit pour déchiffrer son étiquette. Yuka mesure s'il contient trop de gras, de sel, de sucre ou d'additifs, puis met une note et donne un feu vert, orange ou rouge. L’application propose un graphique en forme d'assiette permettant de suivre la répartition des produits les plus sains aux plus mauvais de l'alimentation, sur les trente jours précédents. Lorsque l'évaluation d'un produit est négative, Yuka recommande un produit équivalent,meilleur pour la santé.
Une autre application,
Open Food Facts, propose de scanner le code-barre des aliments pour en déchiffrer la composition. Pour déchiffrer les étiquettes, l'application s'appuie sur un code couleur et de lettres allant de A à E. Elle propose non seulement des informations sur la composition nutritionnelle des produits et la liste des ingrédients, mais aussi sur leur impact écologique. (www.lequotidiendumedecin.fr p8)

 

15/05/19  -  Faire ses courses est souvent synonyme, une fois de retour chez soi, d'une poubelle de recyclage pleine à craquer d'emballages. L'ère du tout jetable a peu à peu bazardé le système de la consigne en France, mais plusieurs porteurs de projets tentent de le faire revenir à la sauce 2019.  Le concept : un site internet, maboutiqueloop.fr, sur lequel les Français font leurs courses (épicerie, hygiène etc.) comme ils le feraient sur une plateforme de e-commerce de grande distribution... Ou presque. Dans ce cas précis, une somme s'ajoute au prix d'achat de chaque produit : celle-ci correspond à une consigne, qui, par définition, se voit remboursée une fois l'emballage du dit-produit retourné. Les produits sont livrés dans un sac : les consommateurs n'ont qu'à déposer leurs emballages dans le sac une fois les produits terminés, puis à programmer le retour de ceux-ci via leur espace personnel, sur la plateforme. Un transporteur se charge alors de venir chercher le sac directement à domicile. À ce stade, soit le consommateur demande à se faire livrer le même produit via l'option de remplissage automatique, soit il se fait rembourser le montant de la consigne versée... (https://www.linfodurable.fr/conso/la-consigne-va-t-elle-faire-son-grand-retour-en-france-11162)

 

20/04/19  -  Nourrir l’Europe sans pesticides, un objectif réaliste. Avec une agriculture débarrassée des intrants chimiques, moins émettrice en gaz à effet de serre et préservant la biodiversité. L'agro écologie induirait une baisse des rendements de 10% à 50%, mais pourrait, même ainsi, nourrir les 530 millions d'individus que comptera l'Union européenne en 2050. D’après une étude publiée mardi 16 avril par l'Institut du développement durable et des relations internationales.

Cela impliquerait une désintensification de l'élevage, une augmentation de la surface des prairies permanentes et la replantation de haies, arbres, mares et habitats pierreux ; que les Européens mangent plus de végétaux (céréales, légumineuses, fruits et légumes) et moins de produits camés ; proscrivent les élevages Intensifs et les fermes-usines, et diminuent les volumes de production. ETC ; suppriment notamment la « déforestation importée» liée aux achats à l'étranger de soja pour alimenter le bétail. Pour juger de la viabilité du projet il faudrait prendre en compte tous les coûts, y compris les externalités, comme les dépenses de santé ou celles liées à la dépollution de l'eau». Les recommandations agro écologiques n’ont pas été retenues dans la loi Egalim

Reste à savoir si les futurs élus européens, qui poursuivront après les élections du 26 mai les discussions autour de la future PAC, afficheront la volonté de sortir du modèle agricole intensif et d'accompagner politiquement la transition écologique.  (Extraits du Monde, Planète, p6)

 

  15/04/19  -  Serge Hercberg est un ardent médecin de santé publique. Infatigable batailleur, ce spécialiste de la nutrition tient tête aux lobbies de l'agroalimentaire. Il n'a pas oublié: le 31 octobre 2017, la signature de l'arrêté interministériel d'application du Nutri-Score, le système d'étiquetage des aliments à cinq couleurs, élaboré par l'équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle. Nutri-Score sera-t-il prochainement obligatoire dans toutes les publicités concernant les produits alimentaires? Il en appelle aux sénateurs. La balle est en effet dans le camp du Palais du Luxembourg, après le vote, le 21 février, par les députés d'une proposition de loi rendant obligatoire la mention du logo nutritionnel à 5 couleurs dans tous les messages publicitaires. Si les sénateurs ne s'emparent pas de ce texte et ne le votent pas, ladite proposition de loi n'aura été qu'un coup d'épée dans l'eau. L’intérêt en santé publique passera-t-il avant l'intérêt économique? Là est (toujours) la question. (www.lequotidiendumedecin.fr , p10) 

 

 

05/04/19  -  Un décès sur cinq dans le monde, soit 11 millions, était lié à une mauvaise alimentation en 2017. En cause: des excès en sel, sucre ou viande et des apports insuffisants en céréales complètes et en fruits. La quasi-totalité de ces décès a été provoquée par des maladies cardiovasculaires, et le reste par des cancers et le diabète de type 2, souvent associé à l'obésité et aux modes de vie (sédentarité, alimentation déséquilibrée), selon une étude publiée jeudi 4 avril 2019 dans The Lancet. Des travaux qui relèvent de fortes disparités selon les pays. (https://www.sciencesetavenir.fr/sante/un-deces-sur-cinq-est-lie-a-une-mauvaise-alimentation_132740#xtor=EPR-1-[SEAActu17h]-20190406)

 

Mars 2019  -  « Faire connaissance avec les légumes ».  Ces dernières années on a vu (ré)apparaître sur les étals de nos maraîchers tout un tas de légumes du passé qu’on avait oublié et nous sommes mis à ne plus regarder de travers ceux que nous connaissions bien, mais dont la forme était inhabituelle. Nombre d’entre nous ont alors appris qu’une tomate n’est pas forcément ronde et rouge. Qu’il en est des allongées, des vertes ou des pourpres, des minuscules et des énormes. Et le légume phare de nos assiettes n’est pas le seul concerné par cette diversité.

Les légumes composent un monde infini, divers, plein de surprises, dans lequel il est tellement plaisant de voyager, comme il est paradoxalement plaisant de savourer les joies de la frustration : quel plaisir d’attendre pour chacun leur saison !

Ce livre en nous contant l’histoire de nos légumes à travers les âges, en nous parlant de leurs propriétés nutritionnelles et botaniques, en nous proposant de redécouvrir d’anciennes variétés grâce à des recettes simples et des ustensiles adaptés pour exhausser les arômes, nous offre un véritable feu d’artifices de goûts, de formes, de couleurs et de textures. (https://www.colibris-laboutique.org/home/293-faire-connaissance-avec-les-legumes-9782330117436.html)

 

 

Le menu planétaire

Ci-dessus,   NATURE  -   Alimentation

 LES PAGES DU SITE  :  Lien vers chaque page + Date de la dernière info 

Le Nutri-Score, avec cinq valeurs allant de A à E et du vert au rouge, établi en fonction de la valeur nutritionnelle d'un produit alimentaire a pour but de favoriser le choix de produits plus sains et de lutter contre les maladies cardiovasculaires, de l'obésité et du diabète.