DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINs ET DES ANIMAUX

NATURE  -  ECOLOGIE  
Commentaires

 

Nature :- Infos récentes
Références

(21/01/20  -  Le CO2 peut servir à récupérer les métaux rares ou précieux contenus dans les déchets électroniques, offrant une alternative à leur fonte, coûteuse en énergie, ou à leur solubilisation, qui recourt à des produits polluants.  C'est la piste prometteuse ouverte par des chercheurs lyonnais. En modulant la quantité de CO2 et le solvant utilisé, on arrive à ce que les métaux dissous dans le liquide se déposent les uns après les autres au fond d'un récipient avec un haut niveau de pureté.
   Les chercheurs sont désormais en quête de financements pour construire un démonstrateur afin de savoir comment le système se comporte quand l'opération est répétée des milliers de fois et parvenir à un stade industriel.
(linfodurable.fr)

 

 

13/01/20  -  Des médecins montent au créneau et unissent leurs voix dans la lutte contre le réchauffement climatique. Leur nom? Doctors for XR.  À Londres, au printemps 2019, Extinction Rebellion, plus souvent nommé par son diminutif XR, défraie alors la chronique en organisant ses premiers blocages ( de routes, d’aéroport et d'institutions politiques).

Ces militants écologiques d'un nouveau genre, qui prônent la désobéissance civile non violente, mènent des actions spectaculaires pour rappeler aux gouvernements l'urgence d'agir face aux dérèglements climatiques.

   Parmi eux, un certain Chris Newman, médecin.« Un jour j’ai vu un reportage à la télévision qui décrivait les militants d'Extinction Rebellion comme des gens violents, sans travail, des extrémistes ... », déclare le docteur londonien. Une description subjective qui ne correspond pas du tout à la réalité, estime-t-il. Le soir même, le Dr Chris Newman publie sur les réseaux sociaux une courte vidéo dans laquelle il  assume, en tant que docteur, soutenir les actions d'Extinction Rebellion.

Son message reçoit le soutien de plusieurs dizaines de confrères et consœurs. « Assez rapidement, nous avons constitué un groupe», raconte-t-il. Avec une idée assez simple : « Expliquer au plus grand nombre en quoi l'urgence climatique est une question de santé publique et pourquoi, en tant que médecins, nous trouvons essentiel de soutenir les actions d'Extinction Rebellion qui mène un travail remarquable. C'est une lueur d'espoir. » .

   Ainsi prend racine, de manière aussi spontanée qu'intimiste au départ, Doctors for XR, un mouvement qui en réalité ne restera pas longtemps dans l'ombre. Au Royaume Uni, cette démarche fait l'effet d'une boule de neige et réunit de plus en plus de professionnels de santé. Ils sont aujourd'hui estimés à 400. Un site internet et un groupe Facebook sont créés. Doctors for XR s'organise sur le même modèle que son grand frère: de manière horizontale. Il n'y a ni leader, ni porte-parole officiel, mais plutôt diverses initiatives soutenues par ceux qui le souhaitent.

   Le Dr Angela Wilson, généraliste qui vit à Londres, a choisi de participer à des actions et fait partie des

23 médecins arrêtés en octobre sous la bannière d'Extinction Rebellion. «Entant que médecin, nous sommes toujours inquiets de faire ce genre d'actions, mais je pense sincèrement que notre statut et notre fonction peuvent jouer un rôle. Les enseignants et les docteurs font partie des professions les plus respectées», explique-telle, tout en reconnaissant avoir vécu des instants de stress, subi la fatigue et le regard sceptique de certains collègues.« Avec Doctors for XR, nous nous référons à deux déclarations du Conseil général médical: "vous devez agir rapidement si vous pensez que la sécurité, la dignité ou le confort du patient peuvent être compromis. Et vous devez vous assurer que votre conduite justifie la confiance de vos patients en vous et la confiance du public en la profession': La profession ne pourra plus se cacher. »

   En Angleterre, l'arrestation des médecins fait réagir. Le Dr Richard Horton, éditeur de la revue médicale « The Lancet », annonce via les réseaux sociaux qu'il cautionne Doctors for XR. Dans une vidéo, il appelle même le General Medical Council à soutenir les médecins arrêtés (et à ne pas les punir). Richard Horton va plus loin encore en demandant à l'ensemble de la profession d'agir.« Si chaque professionnel de santé ne faisait qu'une chose chaque semaine pour lutter contre le dérèglement du-climat et la dégradation écologique, cela pourrait être absolument transformateur pour notre pays. C’est notre tâche, notre responsabilité, au XXI• siècle, aujourd'hui » Néanmoins, la démarche de Doctors for XR reste un sujet délicat et peut surprendre dans une profession où le militantisme est plutôt rare, comme témoigne le Dr Marie-Jo Ouimet, médecin spécialiste en santé publique, et à l'origine de Doctors for XR au Canada. « Nous sommes seulement une dizaine de personnes pour le moment, rapporte-t-elle. Ce genre d'activisme médical n'est pas courant en Amérique du Nord et en même temps, on sent une attente, une envie des professionnels de se rendre utiles. »

   À l'autre bout du pays, en Colombie-Britannique, le Dr Rashmi Chadha, veut convaincre ses collègues de passer à l'action:« C'est vrai, les médecins sont  généralement prudents mais je pense que nous pourrions avoir un réel impact pour amener les gouvernements à agir maintenant», explique celle qui dit avoir eu comme un déclic.« En tant que médecin, je consacre ma vie à veiller à la santé des personnes, mais j’ai compris qu'il ne faut pas séparer la santé humaine individuelle de celle de notre planète. Nous sommes dans un écosystème délicat où chaque composante dépend de l'autre pour sa croissance et sa guérison. »

   Presque 6 mois après sa création, Doctors for XR recense 800 professionnels de santé à travers le monde occidental (selon Chris Newman) qui s'engagent de près ou de loin dans ce mouvement. Des antennes voient le jour en Europe (Italie, Belgique, Espagne), en Australie, en Amérique du Nord. En France, si certains médecins s'intéressent au mouvement ou ont rejoint les rangs de XR, selon nos informations, aucun groupe n'a officiellement été mis en place. Agathe Beaudouin  (https://www.doctorsforxr.com/ )
    
Les revendications

• Réseau apolitique international, d'action directe et non violente, Doctors for XR veut persuader les gouvernements d'agir: - Le gouvernement doit déclarer l'état d'urgence climatique et écologique.  - Il doit stopper la perte de la biodiversité et réduire les émissions de gaz à effet de serre à zéro d'ici 2025.

-Au-delà de la politique, pour les sujets concernant le climat et la justice écologique, le gouvernement

doit créer une Assemblée des citoyens et suivre ses décisions.

https://rebellion.earth/the-truth/demands/  -  -(https://www.lequotidiendumedecin.fr/, Le journal, p6)

09/01/20  -  Lectures écolos en 2020 : les sorties du mois de janvier.
ID a sélectionné pour vous cinq livres engagés à ne pas manquer en ce début d’année.

   L'abus de consommation responsable rend heureux ! de Marie Duboin et Herveline Giraudeau À travers cet ouvrage, vous découvrirez la méthode "BISOU", inventée par Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken, auteures du livre J’arrête de surconsommer, 21 jours pour sauver la planète et mon porte-monnaie. Cette méthode est un moyen mnémotechnique pour inciter les consommateurs à se poser les bonnes questions avant d’effectuer un achat :

B pour besoin (à quel besoin cet achat répond-il chez moi ?), I pour Immédiateté (ai-je besoin de cet objet tout de suite ?), S pour Semblable (ai-je déjà un objet qui a la même utilité ?), O pour Origine (quelle est l'origine du produit ?), et U pour Utile (quelle est l'utilité de cet objet ?). Un moyen ludique qui incite à une plus grande réflexion quant à nos habitudes de consommation influencées par le marketing. Paru le 3 janvier 2020,16,90 €, Éditions Eyrolles. 

   Abécédaire de l’écologie joyeuse de Eric Kermel  L’écologie joyeuse n’est pas un objectif, elle est un chemin. Un chemin créatif, car comme l’écrit le philosophe Bergson, la joie est création ! Ne pas seulement considérer la démarche écologique comme réparatrice d’un monde abîmé, mais comme création d’un monde nouveau fonde mon enthousiasme à vivre chaque jour sur cette Terre", 17,90 €, Bayard
   Le Guide de l'alimentation durable - s'engager pour la planète sans se prendre la tête d'Aline Gubri
des solutions pour passer du jetable au réutilisable, une liste des aliments les plus pollués, des recettes gourmandes… Petit bonus : un dictionnaire d’astuces anti-gaspi
et des témoignages d’experts engagés. Parution le 23 janvier 2020, 16,90 €, Thierry Souccar éditions

   Climats, Passé, présent, futur de Marie-Antoinette Melieres et Chloé Maréchal. Le passé a influencé le présent, le présent influence le futur... Et ce sont les comportements des hommes dans la société qui sont majoritairement responsables de l'évolution future du climat et de l'environnement. 38 €, Belin 

   Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité d'Aurélien Barrau. "La vie, sur Terre, est en train de mourir. L'ampleur du désastre est à la démesure de notre responsabilité. L'ignorer serait aussi insensé que suicidaire. Plus qu'une transition, je pense qu'il faut une révolution. Et c'est presque une bonne nouvelle." Michel Lafon.—    Pour compléter cette lecture, n'hésitez pas à consulter notre entretien avec l'auteur juste ici ! (linfodurable.fr)

 

 

02/12/19  -  Le point de bascule ?  « Le seuil de 10 % d'une population adoptant de nouvelles pratiques peut changer la norme sociale et entrainer dans son sillage la majorité silencieuse. En matière d'environnement, nous en serions proches.

La nouvelle est passée comme un avion de ligne dans le ciel de novembre : EasyJet est devenue la première compagnie aérienne au monde à compenser l'intégralité des émissions carbone de ses vols sans surcoût pour le client (mais avec un coût annuel de 3omillions d'euros pour l'entreprise) ...tout en concédant que cela n'est pas la solution à long terme. Un signal faible? Certainement pas. Plutôt un « point de bascule» du côté des entreprises. Clairement, Greta Thunberg et flygskam (la honte de prendre l'avion, en suédois) sont passés par là.

Et, en ces temps de « crise climatique » désormais reconnue (en mai, le quotidien britannique The Guardian a annoncé que ce terme remplacerait dorénavant dans ses articles celui, trop neutre, de « changement climatique»), l' aviation civile (Suite de la page d’accueil) est dans la ligne de mire du grand public. Anne Rigail, la directrice générale d’Air France a également annoncé en octobre que, début2020, la compagnie compensera 100 % des émissions de CO2 de ses vols intérieurs. Il n:est pourtant pas si loin le temps ou la compensation carbone des vols était une option vaguement proposée, résolument facturée, et surtout systématiquement introuvable à la réservation ... (…)  (Le Monde, Idées, , p27)

 

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page

Ci-dessus,   LA NATURE /   Commentaires   ***   Page précédente   ***   Page suivante

Haut de Page    ***   Accueil   ***   (La SUITE des pages NATURE par cette LISTE )   ***   Adresses   ***