DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

LE ROUSSILLON
Infos Précédentes
 et  Infos
Anciennes

-  01/02/18  -  Un nouveau squat pour les sans-papiers. Le comité de soutien aux sans-papiers, qui rassemble toute une série d’associations, de syndicats et de partis politiques, a rendu la réquisition publique hier. Depuis jeudi dernier, une dizaine de migrants dépourvus de logement ont investi une antenne de l’hôpital de Thuir, située rue Ferdinant-Buisson et inoccupée « depuis plusieurs années ». « Au jour dit, nous avons appris que le lieu était ouvert. Nous avons donc aidé plusieurs familles à s’y installer, Nous avons fait tout ça au vu et au su de tous et avons informé la direction de l’hôpital ce lundi. La police n’est pas intervenue. Les habitants de ce lieu sont donc désormais couverts par la législation en vigueur, qui stipule qu’après 72 heures, aucune expulsion ne peut se faire sans passer devant les tribunaux. » Selon Maryse Martinez, du Mrap, le comité a aidé les sans-papiers à s’installer rue Ferdinand-Buisson, parce qu’il y était « contraint »... (L’Indépendant du18/01, p4). 
-  Le squat a reçu la visite ce 24/01 de policiers municipaux et d’un huissier de justice. Ce dernier était venu constater l’occupation illégale de la maison, et a demandé les identités des occupants. (L’Indépendant du 25/01, pays catalan, p3) (http://www.lindependant.fr/2018/01/17/perpignan-des-sans-papiers-investissent-une-ancienne-antenne-de-l-hopital-de-thuir,3088340.php)
(
A noter aussi : 01 08: Tortues : Un parasite, baptisé Sorède, trouvé par des chercheurs chez nos espèces locales -  7/12: Contestation du Compteur Linky  -  19/01: Jeunes reporters citoyens à Perpignan)

01/03/18  -   Carles Puigdemont à Prats ? Le bruit avait couru à Pratsde-Mollo qu’en ce mois de janvier, Carles Puigdemont, le président destitué de la Généralitat de Catalogne, se cachait ici à Prats. La Guardia Civil avait même contrôlé des voitures du côté français de la frontière, sans autorisation. Il n’en fallait pas plus pour connaître les origines de Sa Majesté Carnaval, qui représente chaque année la classe dirigeante de manière grotesque et très irrévérencieuse. Et il était bien là, Carles Puig de la Vila d’Amont, sur son char, ayant avec lui des sacs de bulletins de vote « Si » (« Oui », référence au référendum d’octobre) et chevauchant un âne à tête de Mariano Rajoy, le président du gouvernement espagnol opposé au référendum. (L’I 25/02  p22.)
(http://www.lindependant.fr/pyrenees-orientales/prats-de-mollo-la-preste/)

[
A noter aussi : 19/02: Le Catalan Martin Fourcade devient le Français le plus titré de l’histoire des J.O. d'hiver;  22/02: Perpignan, un Manifeste contre le gazoduc transfrontalier; - 24/02: « 2018, l’année Pompeu Fabra » ; 25/02 : Argelès « Résistances et solidarités » pour les migrants (« Vous avez la mémoire courte ») => Voir les événements de la Catalogne.

-  01/04/2018  -  Une « cassolada » au nom de la liberté des prisonniers catalans. « 300 personnes manifestaient devant le consulat d’Espagne à Perpignan.  Casserole à la main et sifflet aux lèvres, de joyeux militants se sont mobilisés hier à Perpignan en solidarité avec la Catalogne sud. À l’appel du collectif d’artistes des Angelets de la Terra, trois cents manifestants ont ainsi commencé à se rassembler devant les grilles du consulat d’Espagne, vite recouvertes de symboliques rubans jaunes dédiés aux neuf prisonniers détenus outre-Pyrénées et à l’ex-président Carles Puigdemont, arrêté dimanche en Allemagne. « Nous sommes descendus dans la rue pour faire du bruit, créer de la cacophonie au nom de la liberté et du respect des droits de l’Homme bafoués par le gouvernement de Madrid », revendique Ramon Faura, l’organisateur de cette « Cassolada per la llibertat». (Corine Sabouraud  -  L’Indépendant)( VOIR )

[A noter aussi : -  09/03 : 43 % de Perpignanais sous le seuil de pauvreté; -  16/03 : A St-Feliu d’Avall la musique soigne les arbres malades; -  24/03 : Net relâchement des comportements sur la route; 30/03 : Glyphosate : Le Roundup face à ses juges, au Castillet;  -  À l’université de Perpignan, solidarité contre les agressionsRépare’bénévole Torreilles” répare les appareils en panne]
-  01/05  -  Transition énergétique.  « CatEnR » est une coopérative d’énergies participative qui aménage et finance la transition énergétique dans les Pyrénées-Orientales. Sa mission : installer et gérer des unités de production d’énergies renouvelables. Le constat est simple: dans les Pyrénées-Orientales, 85% de l’énergie consommée sur le territoire est importée, pour un coût d’un million d’euros/jour. Née en 2014, l’entreprise sociale et solidaire se fixe comme objectif 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050, ce qui représente 3000 à 4000 emplois à créer. Changer notre manière de consommer l’énergie, en nous réappropriant sa production, inciter les citoyens à flécher une partie de leur épargne vers des projets concrets sur le territoire, telle est la stratégie de CatEnR. Il s’agit d’une co-construction démocratique avec un ancrage local pour une épargne non spéculative. ( SUITE ) Les bénéfices sont réinvestis dans la structure pour financer d’autres projets. Participez à la transition énergétique en devenant sociétaires de catEnR et bénéficiez d’un placement rentable dans les énergies propres de notre département. Cat EnR coopérative d'énergies participatives, 26, rue de l'avenir, Perpignan, France, 06 31 49 27 73 , http://www.catenr.org/
[A noter aussi : -  22/02 ; L’association Le grain de Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, aide Ouahigouya,du Yatenga au Burkina Faso.(L’Indépendant)05/04, Contre le gazoduc transfrontalier pyrénéen au coût exorbitant et opaque ; 06/04, La justice allemande désavoue Madrid; 15/04, Barcelone defend les prisonniers politiques;  21/04  -  Place Arago, soutien aux prisonniers politiques catalans (les rubans jaunes) ;  22/04Argelès-sur-Mer, pour les migrants morts en méditerranée ; -  26/04, Le moustique tigre menace;  27/04  -  Université : Résistance au dispositif « parcoursup ».
-  01/06  -  Leucate : Quatre éoliennes flottantes, au large de Leucate dans l'Aude.
Ce sera une première en Occitanie.  Mise en service prévue en 2021. Le projet a été présenté à Montpellier, lors d'une conférence de presse organisée par Engie Green à l'Hôtel Mariott, sur le parvis de l'Hôtel de Ville. 
"L'éolienne flottante présente l'avantage de pouvoir être installée dans des zones profondes, très ventées et éloignées des côtes", explique Jean-Claude Perdrigues, directeur général d'ENGIE Green. L'entreprise, spécialisée dans la production d'énergie dans l’éolien, le solaire photovoltaïque et des énergies marines, a récemment fusionné avec La Compagnie du Vent, fin 2017 et conserve son siège à Montpellier. En Occitanie, le groupe prévoit également de développer son nouveau projet BASE 9. Il s'agit de neuf systèmes ( SUITE de la page d’accueil) expérimentaux de stockage d'énergie produit par neuf centrales photovoltaïques qui seront installés en France, dont trois dans l'Aude, l'Hérault et le Gard.
(
http://www.lagazettedemontpellier.fr/29778/le-groupe-engie-va-creer-quatre-eoliennes-flottantes-au-large-de-leucate-en-2021.html)
[A noter aussi : -  27/05: Mobilisation de la gauche à Perpignan  -  28/05: Frontière et Retirada ;   -  Un parasol original qui résiste à la tramontane]-  01 07  -  Une fête solidaire d’Aile Universelle. C’est avec brio que tous les artistes et musiciens se sont produits bénévolement vendredi dernier en offrant des prestations de qualité au public venu les applaudir dans le cadre de la soirée annuelle organisée par l’Aile universelle au Tropique du papillon, un magnifique cadre exotique invitant au voyage et au farniente. Le but restant toujours le même : collecter des fonds pour soutenir des actions solidaires et durables au niveau éducatif, santé et agro écologique dans les pays pauvres. Grâce à la mobilisation générale, l’association a réuni une belle somme qui servira à financer les projets éducatifs de l’association à Ouagadougou et à Cusco auprès d’enfants démunis.
Les personnes intéressées pour parrainer des écoliers au Burkina Faso pour la prochaine année scolaire, contacter la Librairie solidaire (émanation de l’Aile universelle) 22 rue Nationale à Elne ou tél. 06 32 51 14 22.
[A noter aussi : FRALIB : Pendant 1136 jours, à Gémenos, ils ont lutté contre UNILEVER qui voullait délocaliser l’usine en Pologne et licencier 182 salariés. Aujourd’hui l’usine leur appartient et ils font des thés et des infusions de qualité appelés « 1336 ». Aidonns-les à prospérer. (Le Travailleur Catalan du 28/06, p6)  -  11 & 12/10, Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) Perpignan, L’énergie solaire… pas que le photovoltaïque ! Par le Laboratoire PROMES;- -  06/06: La nouvelle synagogue de Perpignan rue de la cloche d'Or;-  08/06: Excellence du collège privé Jeanne d'Arc de Perpignan ;  26/06: -  Perpignan s'engage à protéger les abeilles; -  27/06: -  950 salariés d'ici le printemps 2019 au  Centre del Mon, jouxtant la gare; 29/06: -  « Touche pas à mon Canigou » pour dénoncer les projets d’éoliennes dns les P.O.]
-  01/08  -  Précarité en Occitanie : Record hexagonal en matière de familles monoparentales, soit 31%, contre une moyenne nationale de 22%. La proportion de foyers composés d'une seule personne atteint 36%. Les Pyrénées-Orientales détiennent le taux de familles monoparentales le plus important des départements de la région administrative « Occitanie », selon les derniers chiffres de l'Insee. Cette proportion très importante atteint 31% selon le rapport intitulé « Une approche de la précarité en Occitanie - Tableaux de bord - Édition 2018 », publié en juin par l'Institut national de la statistique et des études économiques. Cette statistique basée sur les relevés de 2014 vise principalement des situations de mères isolées. Si au niveau hexagonal, la proportion de ces foyers hébergeant au moins un enfant mineur est limitée à 22%, les régions françaises proches de la mer voient augmenter cette typologie, à hauteur de 25 %. . (https://www.la-clau.net/info/11979/record-de-france-des-meres-isolees-en-pays-catalan-11979)
[A noter aussi : -  18/07  -  La Cimade dénonce : Les expulsions de migrants explosent en Pays Catalan à cause du climat post-attentats. 26 individus refusés en 2015, contre 4411 en 2017! -  22/07  -  Le parti politique Oui au Pays Catalan a mobilisé à Llauro;  24/07  -  Les prostituées de Catalogne du Sud peuvent désormais exiger que leur activité soit reconnue comme un métier ordinaire.. auprès  de la section de l'Intersyndicale Alternative de Catalogne (IAC)]
-  01 10  -  Perpignan : Plus de 1 500 personnes réunies pour agir contre le réchauffement climatique
Entre le 21 et le 23 septembre, le village des alternatives, festival qui regroupe de nombreux acteurs locaux luttant contre le réchauffement climatique, a attiré plus de 1 500 personnes.
60 % de solutions locales : De l’aveu des organisateurs : « le village des alternatives version 2018 est une grande réussite. » Rencontre entre élus de la communauté urbaine et le monde associatif (Alternatiba 66 – organisateur des événements du week-end, Réseau action climat et Vélo en Têt), plus de 60 stands installés sur la place de la Victoire. De l’agriculture à la jeunesse, en passant par le zéro déchet et la mobilité de demain, les animations se sont enchaînées. Pendant ce temps, la salle des Libertés et le Centro espagnol, accueillaient des ateliers et conférences… Un week-end chargé conclu par l’arrivée du Tour Alternatiba, qui effectue un ( SUITE de la page d’accueil) tour de France pour promouvoir les alternatives aux changements climatiques. La « Vélorution » pouvait alors commencer : plus de 120 cyclistes pédalaient dans la ville sous les chants de « plus chaud que le climat » ! Alternatiba 66 avait réussi son pari : faire venir plus d’un millier de personnes à Perpignan.  Éric le Ballier, un des organisateurs du festival, précisait que : « Le secrétaire de l’ONU a annoncé cette semaine qu’il nous restait 2 ans pour faire les efforts afin de ne pas dépasser les 2 °C d’ici 2100. Nous avons le pouvoir de changer les choses : plus de 60 % des solutions au réchauffement climatique sont des solutions locales ! » (L’Indépendant du 25/09, p4)
« Le village des alternatives a offert un souffle positif de perspectives qui ne sont pas seulement des philosophies mais des actes qui font leurs preuves. A chacun désormais d’user de ces solutions amorcées pour évoluer vers des jours meilleurs et combattre réellement le réchauffement climatique » Priscilla Beauclair (Le Travailleur Catalan, 28/09, p8)

[A noter aussi : 7/08  -  Terribles photos des attentats islamistes de Barcelone; 09/08  -  Six ingénieurs délégués par l'Etat chinois ont exploré les installations de climatisation naturelles installées par la société Tecsol aux gandes caves vinicoles de Banyuls-sur-mer. Cette visite asiatique souligne l'intérêt de l'ingénierie solaire catalane au niveau mondial; 25/08  -  Les photos que Visa pour l'Image ne veut pas montrer; 6/09  -  Le Président Quim Torra réaffirme le problème catalan; 11/09  -  Plus d'1 million de personnes réclament une république à Barcelone; 13/09  -  Jusqu'à 55% de pauvreté à Perpignan, comme en Polynésie; 17/09  -   Jean-Paul Alduy sur l'affaire des démolitions controversées dans le quartier Saint-Jacques. « La municipalité n’a rien compris »; 20/09  -  L’exposition “55 urnes pour la liberté”, sans conteste l’évènement artistique de la rentrée; 26/09  -  Carles Puigdemont interpelle l'Europe sur la « crise catalane »]
16/10  -  Pyrénées-Orientales, 3ème département le plus attractif de France, malgré le chômage et la pauvreté : son taux élevé de chômage pour lequel il se classe au premier rang français, et son niveau de pauvreté pour lequel il se classe au 3ème rang des départements français derrière la Haute-Corse et l’Aude. L’Insee relève en particulier l’importance du secteur tertiaire dans l’emploi (83 % de l’emploi total), le faible niveau de vie médian de 1500 € pour une personne seule (1831 € pour la Haute-Garonne) et le grand nombre de bénéficiaires du RSA, 44 900 soit plus de 10 % de la population totale des P.O. La misère apparemment est toujours moins dure au soleil…(https://www.lasemaineduroussillon.com/2018/10/16/pyrenees-orientales-departement-attractif-france/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=NL_16_10_2018&utm_medium=email)

 

LE ROUSSILLON
Infos récentes 

- Madame Portet :  « Le nom « OCCITANIE »  N'A  AUCUNE  LEGALITE ! » (SUITE)

Vous êtes ici :  Accueil   »  Sommaire   »   Le Roussillon