LES HUMAINS  et  L’HUMANITAIRE
-  Infos +/- récentes et datées

(06/10/19  -  le jeudi 17/10 aura lieu à Paris, dans les locaux de l'Assemblée nationale, un colloque sur la protection de l'enfance, organisé par la députée Samantha Cazebonne. Il y sera question des recommandations faites à la France en 2016 par le Comité des droits de l'enfant de l'ONU, dont celle de tenir les mineurs à l'écart des corridas. Le collectif PROTEC s'y exprimera. J'invite celles et ceux qui peuvent se libérer à y assister.

https://www.samantha-cazebonne.com/colloqueenfance

 

-  05/10/19  -  La justice britannique condamne Assange à la prison indéfiniment, malgré la fin de sa peine de prison. Lors d’une audience au tribunal de Westminster hier matin, la juge britannique Vanessa Baraitser a décidé que Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, restera en prison, malgré le fait que sa peine de prison pour s’être soustrait à la justice prenne fin le 22 septembre. Cette décision est la dernière d’une série d’atteintes aux droits juridiques […] Cette dernière décision démontre la détermination de l’establishment juridique et politique britannique à fouler aux pieds les droits démocratiques d’Assange et à faciliter son extradition. Une poursuite des États-Unis contre Assange pour les activités licites de publication de WikiLeaks constituerait une attaque flagrante des droits démocratiques fondamentaux, dont la liberté d’expression et la liberté de la presse. (pressenza.com/fr)

01/10/19  -  Lettre ouverte adressée aux député·e·s et sénateurs·rices par 24 associations, dont La Cimade, sur le débat asile et immigration prévu la semaine prochaine à l’Assemblée et au Sénat.
« Mesdames, Messieurs les député·e·s,  -  Mesdames, Messieurs les sénateurs·rices

A la veille du débat annoncé au Parlement sur l’immigration, les associations de solidarité et les collectifs citoyens s’inquiètent de la multiplication des contrevérités et postures démagogiques dans l’espace public, loin des réalités vécues par les personnes réfugiées ou exilées et des associations qui les accompagnent au quotidien. Pour certains, la France serait « trop généreuse » et « attractive » dans ses procédures d’accueil : la réalité est pourtant tout autre. »  (SUITE) : (lacimade.org/)

 

 -  30/09/19  -  « Le gouvernement français se rend complice des' violences extrêmes qui continuent d'être infligées aux réfugiés et migrants en Libye. En les renvoyant là-bas, ces personnes sont de nouveau plongées dans un système de violences, d'exploitation et de détention. (Michaël Neuman, Directeur d'études au CRASH au sujet de l'achat de six bateaux par le gouvernement français, pour le compte des garde-côtes libyens.)

JULIEN RAICKMAN, CHEF DE MISSION MSF EN LIBYE : « Il n'y a pas de camps de réfugiés en Libye, ce sont des camps de détention improvisés, des écoles où on a muré des fenêtres, où les gens sont entassés, avec un mètre carré par personne. On meurt de tuberculose, on est torturé,

violé et vendu. C'est ça les conditions de détention en Libye.»

Aoife, infirmière MSF qui a travaillé en Libye puis à bord de l'Aquarius. Et d'ajouter, «Je sais ce qu'ils fuient, j'ai travaillé en Libye. J'ai entendu leurs histoires d’esclavage, de prostitution forcée et de viol. J’ai soigné leurs blessures causées par les mauvais traitements et la torture. J’ai vu les conditions de vie épouvantables en Libye. Ils ne peuvent pas revenir en arrière, ils ne peuvent tout simplement pas revenir à cette existence. » Plus d'infos sur www.msf.fr

 

27/09/19  -  Bioéthique : les députés adoptent l’article qui élargit l’accès à la PMA à toutes les femmes. Après un peu plus de trois jours de discussions, les députés ont voté en première lecture, vendredi 27 septembre, l’article premier du projet de loi sur la bioéthique qui prévoit d’étendre aux femmes célibataires et aux couples de lesbiennes l’accès aux techniques de procréation médicalement assistée (PMA). Cinquante-cinq ont voté pour, 17 contre et trois se sont abstenus. (.lemonde.fr)  (VOIR une réflexion éthique)

25/09/19  -  L'objectif du gouvernement est de dissuader les migrants. Pour arriver à ses fins, il compte réévaluer l'aide médiale d'État et diminuer l'allocation des demandeurs d'asile. "En clair, un étranger qui est en attente que son dossier soit traité n'a pas le droit de travailler. L'État lui verse en contrepartie 6,80 € par jour, et cette allocation de subsistance pourrait baisser de 25% si la première demande d'asile est rejetée", Par ailleurs, la majorité compte restreindre le regroupement familial pour les mineurs non accompagnés et renforcer les expulsions des étrangers sans titre de séjour. "Autre mesure envisagée, le durcissement des conditions pour obtenir la naturalisation. Le ministère de l'Intérieur propose de relever le niveau de Français exigible pour acquérir la nationalité", (francetvinfo.fr/)

21/09/19  -  Illectronisme : Des mesures contre cette marginalisation sociale. Le Syndicat de la presse sociale (SPS) a réalisé un livre blanc sur l'illectronisme. De sorte à trouver impérativement des solutions pour que le monde numérique soit accessible à toutes et tous, à égalité. Difficile, voire impossible, de nos jours de déclarer ses impôts ou encore d'obtenir une carte grise autrement que sur l'Internet. Sauf que la dématérialisation intensive des services publics, liée aux nouveaux usages, se fait parfois "à marche forcée" et se heurte au fait que 23 % de Français ne sont pas à l'aise avec le numérique (tous âges et catégories sociales confondus). Un chiffre problématique issu d'une étude du SA, menée à la demande du Syndicat de la presse sociale (SPS)* et publiée en mars dernier (Cf VM n°3 l 3 de septembre 2018). Afin de contribuer à remédier à ce phénomène appelé illectronisme, le SPS a réuni des experts de divers horizons** au sein d'un laboratoire d'idées. Ensemble, ils ont contribué à produire un livre blanc et émis des solutions.(sps.fr  -  numerique.gouv.fr/dixprincipes) (Valeurs Mutualistes n°317, p17).

 

 -  13/09/19  -  L'hommage aux victimes de féminicide. Perpignan. Le 7 septembre dernier était organisée une marche silencieuse, mais engagée, en hommage aux femmes tuées sous les coups de leur compagnon ou de leur ex.
Le samedi 7 septembre, place de Catalogne à Perpignan, quelque 300 personnes se sont rassemblées en hommage aux victimes tuées sous les coups de leur compagnon, leur conjoint ou ex en France. Dans notre département, quatre femmes ont été tuées cette année sur les 103 recensées à ce jour. En mars, une femme de 51 ans succombait à ses blessures à Port-Vendres. Christelle, 32 ans, était assassinée le 5 juillet 2019 sous les yeux de ses enfants. Prescillia, 18 ans a été retrouvée sans vie dans le cimetière d'Estagel le 7 juillet. Enfin, le 12 août, Jackie, 71 ans a été tuée dans sa rue. Au lendemain du Grenelle contre les violences conjugales à l'initiative de la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité femmes-hommes, les associations militantes du département et les proches des victimes ont lancé un appel au rassemblement.

La mère de Christelle a choisi de s' exprimer devant le Palais de Justice pour « dénoncer ce gouvernement qui n'intervient pas assez vite, ce système judiciaire qui ne sévit pas assez fort». Elle a insisté sur la nécessité de garantir plus d'hébergements d'urgence pour protéger les victimes et leurs enfants. Enfin, une autre mère a rappelé que les hommes peuvent être « eux aussi victimes de violences conjugales ».

Le Collectif Droits des Femmes 66 (CDDF66*), à l'origine de l'appel, a lui aussi pris la parole.

« Donner des moyens institutionnels suffisants, développer la formation des professionnels, créer un service dédié aux violences faites aux femmes[. .. ] pour que le dépôt de plainte ne soit pas un parcours du combattant pour la victime». Monique Hernandez, membre du CDDF66, a insisté sur la non-application des lois déjà existantes et a rappelé l'exemple de l'Espagne qui a généralisé le port du « bracelet anti-rapprochement » et des « appareils d'alerte pour les victimes ». Fanny de Bonnault. Collectif: APEX, LGBT +66, LDH, Planning Familial, Femmes Solidaires, Idem Genre, MRAP 66, )ove movement feminista, EELV, NPA, PCF, CNT, FSU66, Solidaires, SUD, CGT, ATTAC. (http://www.letc.fr/  n°3800, p6)

 

11/09/19  -  Quasi centenaire, Noëlla Rouget a mené bien des combats. Résistante, cette fervente catholique, hostile à la peine capitale, a contribué à sauver de la mort l’ancien employé français de la Gestapo qui avait précipité sa déportation à Ravensbrück. (lemonde.fr)  Ab.

 

01/09/19  -  Brésil : La plus grande mobilisation des travailleuses du milieu rural en Amérique latine montre la force des femmes contre l’adversité. L’événement a apporté au débat politique une plate-forme renforçant la lutte pour les droits, tels que la défense des services de santé publique et d’éducation, la lutte contre la violence à l’égard des femmes, contre la réforme des retraites, entre autres. En ce sens, la marche est aussi un moyen de partager des aspirations communes et de renforcer l’horizon de la lutte populaire.

« Même si nous vivons une période difficile, comme celle que nous vivons récemment au Brésil, les femmes font partie de la tranchée dans cette lutte pour la démocratie, pour la justice sociale, pour l’égalité des droits. Je le vois avec une joie immense », Edson Cazuza professeur d’histoire.  (pressenza.com/fr/)

 

07/08/19  -  Toni Morrison, l'écrivaine et prix Nobel de littérature, est morte: les trois romans qu'il faut avoir lus. The Bluest Eye (1970), son premier roman, sur les thèmes de l'enfance et de la violence ; Beloved (1987), le récit d'une esclave hantée par le fantôme de sa fille ; et Home, son dixième livre, paru en 2012, décrivant l'Amérique coupée en deux des années 1950.
"Le langage de l’oppression représente bien plus que la violence ; il est la violence elle-même ; il représente bien plus que les limites de la connaissance ; il limite la connaissance elle-même", dénonçait Toni Morrison en 1993, lors de son discours de réception du prestigieux prix suédois. (
https://www.franceculture.fr/litterature/toni-morrison-les-trois-romans-quil-faut-avoir-lus#xtor=EPR-2-[LaLettre06082019])

 

26/07/19  -  Exposition Toutankhamon : Pourquoi sommes-nous fascinés par cette Egypte, que dit-elle sur notre rapport à la fuite du temps et à notre empreinte sur notre écosystème ? (https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-culture/exposition-toutankhamon-pourquoi-cette-fascination-pour-legypte#xtor=EPR-2-[LaLettre26072019])

 

19/07/19  -  Angela Merkel a estimé que les récents tweets de Donald Trump attaquant des élues démocrates issues de l’immigration allaient « à l’encontre de la grandeur » américaine et elle leur a apporté un soutien inconditionnel. « Je veux fermement me distancier (de ces attaques) et je suis solidaire des femmes attaquées », a insisté la chancelière lors de sa traditionnelle conférence de presse estivale. (www.nouvelobs.com  - L’Obs)

 

13/07/19  -  Le premier centre Emmaüs paysan créé dans la Roya. Cédric Herrou et son association DTC – Défends Ta Citoyenneté, créée en septembre 2017 pour accueillir les demandeurs d’asile sur sa ferme, lancent la première communauté Emmaüs entièrement paysanne de France: Emmaüs Roya. Après avoir été amenés à loger des demandeurs d’asile sur le moyen et le long terme, ils prennent conscience de la force de la communauté et du travail de la terre pour réhabiliter les personnes. Ils ouvrent la communauté à d’autres personnes en situation d’exclusion, ce qui permet une plus grande mixité. Cette nouvelle communauté Emmaüs dans la vallée de la Roya, mêlant solidarité et écologie, est une réponse concrète à l’exclusion, à la gestion de la migration, à la crise environnementale, face à des politiques immobiles et irresponsables. Une concrétisation de la fraternité, érigée il y a un an presque jour pour jour en principe à valeur constitutionnelle grâce au travail des avocats Maître Oloumi et Maître Spinosi. (https://www.pressenza.com/fr/2019/07/le-premier-centre-emmaus-paysan-cree-dans-la-roya/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+pressenza%2FAFhJ+%28Nouvelles+de+Pressenza+IPA+en+fran%C3%A7ais%29)

 

23/06/19  -  Violences sur les détenus : brisons le silence. Par l’Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (l'ACAT) , La ligue des droits de l'homme (LDH) , La Cimade , L'Observatoire international des prisons-section française (OIP-SF) et L'association Emmaüs : Des associations de défense des droits de l’homme demandent à la garde des Sceaux de recenser les brutalités commises par certains personnels et d’assurer des voies de recours aux prisonniers. (https://www.liberation.fr/debats/2019/06/23/violences-sur-les-detenus-brisons-le-silence_1735668)

 

 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des HUMAINs ET DES ANIMAUX

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frèressinon nous allons tous mourir comme des idiots. » de Martin Luther

Ci-dessus,   LES HUMAINS /   Infos +/- récentes et datées

 LES PAGES DU SITE  :  Date de la dernière info pour chaque page